background preloader

- La mer pour sauver la Terre

- La mer pour sauver la Terre

http://www.france3.fr/emissions/thalassa/la-mer-pour-sauver-la-terre/comprendre-la-mer-la-carte-interactive_415160

Related:  mer et océans : un monde maritimiséAgrégation Interne Histoire Géographie session 2017Les espaces maritimesC5: Mers et océans, un monde maritimisé4ème

Le transport maritime et les rivages de la mer Mer invisible, mer nourricière L’événement est passé inaperçu, comme souvent en France lorsqu’il s’agit des « choses de la mer ». Le 4 juin 2013, la compagnie internationale CMA-CGM (troisième opérateur mondial de transport maritime par conteneurs, environ 10 % du marché) inaugurait son porte-conteneurs « Jules Verne », à ce jour le plus grand du monde, et en profitait pour fêter son trente-cinquième anniversaire.

La France étend son domaine maritime au large des Dom-Tom Accueil Le domaine maritime français a gagné près de 500.000 km2 grâce à l'élargissement du plateau continental au large de la Martinique et de la Guadeloupe, de la Guyane, de la Nouvelle-Calédonie et des îles Kerguelen.(...) Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. Et aussi sur les Echos Les articles à la une Social Le Havre : le plus grand porte-conteneurs français inauguré 06 Oct. 2015, 11h01 | MAJ : 06 Oct. 2015, 13h51 Alors que près de 90% des marchandises échangées dans le monde transitent par la mer, ce navire du français CMA CGM, le n°3 mondial du transport de conteneurs (derrière le Danois Maersk et l’Italo-Suisse MSC) a été construit au chantier coréen Samsung Heavy Industries pour 133 millions d'euros s'inscrit dans une course au gigantisme dans l'armement du transport de marchandises. Il y a 25 ans, les plus grands porte-conteneurs n'en embarquaient que 6 000. Avec ses 240 000 tonnes, «le Bougainville» est propulsé par un moteur diesel de 87 000 chevaux avec une consommation de 330 tonnes de fuel par jour.

Encyclopédie de Diderot et d'Alembert : ce qu'elle peut encore nous apprendre ! L'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert a 250 ans. Un âge préhistorique qui sent la poussière et le parchemin. Pourtant, alors que nous ne jurons plus que par Wikipedia, elle peut nous rappeler certains principes et nous faire redécouvrir des pratiques pédagogiques. L'auteur doit-il être objectif et s'effacer, lorsqu'il écrit pour une encyclopédie ? Quelle place doivent avoir les images ?

Webdocumentaire. Fish for Cheap Sur le quai N°10 du port de Dakar, au siège de la Sopasen, société de gestion franco-sénégalaise, Adama Lam s'emporte : «le gouvernement s'est soumis aux intérêts étrangers.» Vice-président du Groupe des armateurs et industriels de la pêche au Sénégal (GAIPES), l'homme n'y va pas par quatre chemins et parle de «néo-colonialisme». «On avait demandé des licences pour le thon et elles nous ont été refusées, sous prétexte que la ressource était surexploitée. Or, juste après, on a vu le gouvernement signer un accord avec les Européens. Les routes maritimes arctiques ouvertes Banquise arctiqueLa rétraction de la banquise arctique montre à nouveau cette image où l'on voit les deux routes maritimes simultanément ouvertes. Tant du côté de la Sibérie que du côté canadien. Alors que le minimum d'étendue de la banquise semble atteint cette semaine, l'image ci-contre, réalisée à l'aide des observations satellitaires quotidiennes de la région, montre la situation au 13 septembre.

[Actu Sciences] De l’électricité grâce à l’énergie des vagues ! A l’heure où le développement durable devient une nécessité, les énergies renouvelables sont un domaine où la recherche effectue de grandes avancées, notamment avec les énergies solaire et éolienne. Une source d’énergie renouvelable encore inexploitée, mais dont le potentiel est très prometteur est l’énergie produite par le mouvement des vagues. La société Aquamarine vient de mettre au point un système nommé Oyster, capable de capter l’énergie des houles engendrée par le vent pour la convertir partiellement en électricité. Les mouvements ondulatoires de l’eau mettent en action un volet mobile immergé par 10 à 15 mètres de fond à proximité des côtes. Le mécanisme actionne alors deux pistons qui compriment de l’eau douce et l’envoient par des canalisations dans une centrale hydroélectrique située hors de l’eau. Voici une vidéo qui explique cette remarquable innovation:

La guerre du pétrole se joue en mer, par Michael T. Klare (Le Monde diplomatique, février 2015) Début mai 2014, l’installation de la plate-forme de forage pétrolier HYSY-981 dans les eaux contestées de la mer de Chine méridionale a suscité bien des spéculations sur les motivations chinoises. Aux yeux de nombreux observateurs occidentaux, Pékin entendait ainsi démontrer qu’il pouvait imposer son contrôle et dissuader les autres pays convoitant ces eaux, dont le Vietnam et les Philippines, de faire valoir leurs revendications. Cela s’inscrit « dans le cadre d’une série d’actions menées par les Chinois ces dernières années pour affirmer la souveraineté du pays sur certaines parties contestées [de la mer de Chine méridionale] », selon Mme Erica Downs, spécialiste de la Chine à la Brookings Institution (Washington). Et notamment, précise-t-elle, de la prise de contrôle du récif de Scarborough (une pointe de terre inhabitée revendiquée par la Chine et les Philippines) et du harcèlement répété de navires de surveillance vietnamiens. Pékin et Taïwan sur la même ligne

Les archives numériques de la Révolution Française C’est une ressource incontournable pour tous ceux et celles, enseignant ou étudiants qui s’intéressent à la grande Révolution Française. Les archives numériques de la Révolution Française (ANRF) offrent à partir d’un site web ouvert à tous la version numérisée des principales sources d’étude de cette période fondatrice. Une véritable malle aux trésors. La mer, au cœur des enjeux du XXI° siècle La conquête des mers n’est pas un événement récent de l’histoire de l’Humanité. Depuis toujours les hommes se sont aventurés en mer et ont cherché à maîtriser les océans afin d’échanger, contrôler, découvrir et s’ouvrir au reste du monde. La mer figure plus que jamais au cœur des enjeux de notre siècle. La maritimisation est un prolongement de la globalisation. L’essor du monde et sa structuration se sont établis par la mer, à tel point qu’aujourd’hui la majorité de la population mondiale vit près du littoral.

La surpêche et le déclin des ressources ont été largement sous-estimés Une étude publiée dans « Nature » contredit les statistiques de l’ONU et montre que les prises dans le monde sont beaucoup plus prédatrices que déclarées. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo Dans les mers et les océans du globe, on prélève nettement plus de poissons que les statistiques officielles ne le prétendent. Climat : 5 cartes pour comprendre les enjeux géopolitiques Par Claire Gatinois, correspondante à Sao Paulo Cartographie : Flavie Holzinger et Véronique Malécot Affaibli par la déforestation, le “poumon de la Terre” a de plus en plus de mal à jouer son rôle de grand régulateur climatique. Immense, fascinante et inquiétante, la forêt amazonienne est en danger. Depuis des années et pour encore longtemps probablement. Etendue sur 6,5 millions de kilomètres carrés (km²), débordant du Brésil (de l’ordre de 60 % de sa superficie) pour mordre les pays limitrophes (Bolivie, Pérou, Guyane…), le « poumon de la terre » se désagrège, menacé par l’agriculture intensive et par la construction d’infrastructures pour l’énergie ou les transports. Au cours des quarante dernières années, 763 000 km² de forêt ont été détruits.

Related: