background preloader

Le site MANGEONS DES INSECTES.

Le site MANGEONS DES INSECTES.

BUZZ ECOLO - Manger des insectes pour le déjeuner. Grillons séchés en apéritif, suivi d’une poêlée de vers comestibles et d’un scorpion au chocolat pour finir. Manger des insectes, pourquoi, comment ? Nous allons tenter d’y voir plus clair, sur une pratique qui pourrait se populariser d’ici quelques décennies. L’entomophagie ? L’entomophagie, c’est à dire la consommation d’insectes comestibles par l’Homme, est une pratique vieille comme le monde. Une pratique qui s’est peu à peu perdue dans nos sociétés occidentales modernes, mais qui a continuée d’exister et d’évoluer dans certaines parties du globe comme en Asie, en Afrique et dans certains pays d’Amérique latine. Pourquoi manger des insectes ? Pour des raisons d’ordre culturelles, il reste difficile pour bon nombre d’entre nous d’imaginer manger des insectes en y prenant du plaisir. Riche en protéines, et pauvre en matières grasses. Une solution agro-alimentaire économique et écologique ! La production de masse d’insectes comestibles pour l’Homme offre également son lot d’avantages.

Micronutris industrialise l'élevage d'insectes - Agroalimentaire Convaincre les consommateurs français et européens de passer à l’entomophagie est le défi que compte relever un jeune entrepreneur toulousain. "L’insecte est l’aliment du futur", assène Cédric Auriol. Les arguments nutritionnels ne lui manquent pas : les insectes sont à la fois riches en protéines, en vitamines et en minéraux, et pauvres en graisses. L’opportunité Pour nourrir neuf milliards d’humains à l’horizon 2050, les insectes, très riches en protéines, en vitamines et en minéraux, constituent une alternative. De plus, les études démontrent que l’élevage d’insectes comestibles, comme les criquets, les grillons et les vers de farine, produit beaucoup moins de gaz polluants tels le méthane et l’oxyde de nitrate que les élevages porcins et bovins. L’innovation Une filière complète avec des approvisionnements certifiés 100% agriculture biologique pour l’alimentation des grillons et des vers de farine durant l’élevage et la reproduction. Ce sera la producton d’insectes alimentaires.

WIKIPEDIA - Entomophagie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les insectes les plus utilisés dans l'alimentation humaine sont les abeilles (l'espèce domestique comme les espèces sauvages) à travers l'une de ses productions : le miel. Celui-ci, qu’il soit liquide ou visqueux, a été passé dans un filtre afin de le débarrasser de ses impuretés (morceaux de cire et éventuellement larves). Histoire[modifier | modifier le code] Avant que les hommes aient des outils pour la chasse ou à l'agriculture, les insectes peuvent avoir représenté une partie importante de leur régime alimentaire, comme en attestent les nombreux fragments d'insectes (coléoptères, criquets, poux, tiques, mites) retrouvés dans les coprolithes humains de grottes aux États-Unis 9 500 ans BP et au Mexique 5 400 ans BP[9]. Alors qu'il est dans le désert, Jean le Baptiste « vivait de sauterelles (criquets) et de miel sauvage »[11]. La valorisation de la consommation d’insectes[modifier | modifier le code] Angola[modifier | modifier le code]

Alimentation : insectes, les petites bêtes qui montent qui montent 18.01.2014Par Léa BaronDemain, tous entomophages ? Le chemin est encore long pour que les consommateurs d’insectes deviennent légion dans le monde entier. Mais un tournant s’amorce en Europe. Désormais, les entreprises qui souhaitent élever, transformer ou distribuer des insectes pour la consommation humaine ou la fabrication de denrées alimentaires à base d’insectes doivent être enregistrées à l’AFSCA ou obtenir une autorisation de l’Agence belge à condition que les animaux figurent dans la liste. Cette autorisation belge répond au développement d’un marché en Belgique : « Ces dernières années, et c’est vraiment mondial, on a constaté le développement de ce marché de niche, souligne Jean-Paul Denuit, porte-parole de l’AFSCA.

CONFEDERATION SUISSE - Les insectes en tant que denrée alimentaire En Suisse, il y a régulièrement des tentatives isolées visant à faire reconnaître les insectes en tant qu'aliments. L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) souligne, dans l'un de ses rapports, les avantages écologiques que présentent les insectes comme source de protéines. Elle admet cependant qu'il reste encore beaucoup de questions sans réponses en ce qui concerne la sécurité de tels produits. Il est particulièrement difficile d'apporter la preuve de l'innocuité des insectes pour la santé, preuve pourtant indispensable afin que leur consommation soit autorisée. Ces derniers pourraient par exemple être porteurs de germes pathogènes ou contenir des substances toxiques ou des résidus. Une autorisation indispensable Le droit suisse sur les denrées alimentaires ne définit pas les insectes comme des aliments. La consommation personnelle tolérée UE : encore aucune autorisation à ce jour

ANTHROPOZOOLOG/CA, 1996, N° 23 Insectes comestibles du haut pays mixtèque (Mexique) Abstract : ln prehispanic times, Mexican lndians commonly ate insects. This custom has survived up to present, especially in regions with large concentrations of Indian populations. We describe the ways in which insects are collected, prepared and consumed in an area of the Mixtec Highands, in the State of Oaxaca. Mixtec peasants recognize at least sixteen edible insects, from twelve different families and five Orders - Coleoptera, Hemiptera, Hymenoptera, Lepidoptera and Orthoptera. The insects are collected either on special expeditions or casually in the course of agricultural work. Résumé : A l'époque préhispanique, les Indiens du Mexique mangeaient des insectes.

Related: