background preloader

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin
Encourager la biodiversité au jardin demande quelques petits efforts au jardinier. Le premier consiste à héberger nos amies les petites bêtes et à les protéger durant l’hiver en leur confectionnant de petits abris. Le Société Nationale d’horticulture de France (SNHF) présentait cet automne à Courson son hôtel à insectes. Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé dans un post précédent : hotel à insectes © Caro Elle donne maintenant de plus amples explications sur cette construction idéale pour les auxiliaires du jardin : 1- Commencez par repérer les matériaux naturels dont vous pouvez disposer pour constituer les refuges des insectes : rondins de bois, briques, paille, tiges de bambou. Durant l’hiver, vous pouvez également aménager toutes sortes d’abris pour les auxiliaires afin de les garder dans votre jardin : fagots de bois, tas de pierres ou rochers, hautes herbes… ces abris que l’on confectionne soi-même sont aussi jolis qu’utiles ! Légendes : Des ardoises pour une toiture bien étanche !

Construire un hôtel à insectes © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Choix de l’emplacement L’hôtel à insectes doit être orienté au sud ou au sud-est, face au soleil, notamment en début de journée, le dos aux vents dominants, non loin d’un parterre de fleurs sauvages et cultivées (le restaurant de l’hôtel). Découpes du bâti Choisissez de préférence des planches d’une essence de bois durable : mélèze, douglas ou châtaignier. Montage Aménagement et locataires attendus Helga Sachse et Antoine Bosse-Platière En savoir plus - livres de Terre Vivante O.

Fabriquer des abris pour les insectes Animaux | 20/12/2010 Vous avez peut-être déjà un muret en pierres ou un tas de bois pour accueilir les petites bêtes dans votre jardin mais devenez un jardinier respectueux de la biodiversité en construisant des abris à insectes auxiliaires et pollinisateurs avec des matériaux de récupération du jardin. Matériaux de récupération pour construire un abri à insectes - F. Marre - Rustica Ce type de gîtes doit être placé à proximité de fleurs, d'arbres fruitiers ou de prairies fleuries afin d'offrir à leur occupant le couvert en plus du gîte. Abri pour chrysopes Accueillir les chrysopes - E. Matériel : - un cageot - de la paille Récupérez un cageot sur un marché et remplissez-le de paille. Les chrysopes se nourrissent de pucerons et aleurodes, parasites du jardin. Refuge pour carabes Abriter les carabes - F. Matériel : - des branchages - des brindilles Les carabes sont des auxiliaires utiles pour le jardinier car ils sont très consommateurs de limaces, escargots et pucerons. Le bambou logis - E.

L'hôtel à insectes - la boîte à vers Pour favoriser l'installation de la faune locale pollenistrice et lutter naturellement contre les ravageurs aux jardins Une petite construction bien sympathique!!! pour les préserver des rigueurs de l'hiver l' Hôtel à insectes Ce modéle est installé et presenté chez "Terre Vivante." Pour plus d'infos et plan de la construction Cette Maison des insectes reconstitue les habitats naturelsdes insectes et animaux auxiliaires des jardins Les syrphes, de la même famille que les mouches et dont les larves raffolent des pucerons et les Coccinelles également prédatrices des pucerons s'abritent dans le bois en décomposition. Des Abeilles et des Guêpes (ordre des Hyménoptères) parasites de certaines chenilles dévastatrices, nichent dans la boue et les espaces aérés tels que les briques ou les branchages d'herbes. Les Chrysopes qui logent tant dans les branchages que dans du papier froissé ont leurs larves très friandes de pucerons. Les Carabes chassent les limaces et les escargots.

Lombricomposteur : à l'usage Mis en place, il y a environ deux mois, voici des nouvelles en direct du lombricomposteur ! Premiers constats Déchets en surface J'en suis plutôt contente pour l'instant, même si je pense qu'en "temps normal" le processus doit être un peu plus rapide... Je m'explique : au lieu des 500 g de vers prévus au démarrage du lombricomposteur, j'ai estimé mon poids de départ de lombrics à la moitié... Ils doublent en population tous les deux mois, me voici donc, aux 500 g estimés de départ ! Depuis le début, lorsque le lombricomposteur est fermé : aucune odeur ne s'en échappe ! Cela ne prend pas beaucoup de temps: ouvrir le bac pour mettre les déchets, remuer de temps en temps, humidifier légèrement tous les 2/3 jours, récupérer les vers coincés entre les bacs (ceci devrait être réglé lorsque les autres bacs seront remplis): je dirais environ 1/2 heure par semaine... Evolution chronologique 1er mois Plus profond, belle couleur noire de compost... Entre 1 et 2 mois 2 mois à aujourd'hui A lire aussi :

Les purins d'ortie, de prêle, d'ail ou de fougère et autres décoctions au potager et au jardin bio Purin d'Ortie Dans un seau en plastique hachez grossièrement 1 kg d'orties non montées en graines, dans 10 litres d'eau. Laissez macérer. Selon la température extérieure il faudra : - 2 à 3 jours pour obtenir un insecticide et fongicide naturel - 10 à 15 jours pour servir de fortifiant universel.. Plus il fait chaud et plus la fermentation est rapide, les durées indiquées ici sont estimées à 18/19° Celsius. L'odeur dégagée est forte et assez désagréable, couvrez. Quand il est prêt et pour pouvoir le conserver : filtrez. Conservation 1 à 2 ans : en bouteille de verre, remplie jusqu'en haut pour chasser l'air dans un endroit sombre et frais Consulter pucerons sur jardin à manger retour haut de page Fortifiant contre les maladies des plantes dont mildiou et contre les pucerons Ne pas employer pur (trop fort) Contre les maladies et les pucerons : vaporiser sur les feuilles le purin ayant 2 ou 3 jours de fermentation dilué à 0.5 /1 litre de purin pour 10 litres d'eau

les purins et décoctions de plantes Le purin s'obtient par macération plus ou moins prolongée de plantes dans un récipient (éviter le métal), en général 1 kg de plantes pour 10 litres d'eau de pluie. Filtrer et utiliser dilué ou non selon le cas LE PURIN D'ORTIE Fabrication: Hacher grossièrement 1 kg d'orties pour 10 litres d'eau. Laisser macérer 12 heures à 24 heures (à 18°C) pour obtenir un effet insecticide et fongicide 10 à 15 jours à 18°C (lorsque le mélange ne produit plus de bulles lorsqu'on le remue) pour servir d'engrais et de stimulateur de croissance Dilution: 5%: traitements foliaires 10-20%: arrosage au pied des plantes Usages: Riche en azote, éléments organiques et minéraux et en oligo-éléments, constitue un engrais efficace Préventif contre le mildiou, la rouille, l'oïdium Répulsif des acariens, pucerons LE PURIN DE CONSOUDE C'est l'engrais vert le plus précieux au potager. INFUSION DE RHUBARBE Plonger 1.5 kg de feuilles de rhubarbe dans 10 litres d'eau bouillante.

Related: