background preloader

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin

Un hôtel-abri pour les insectes au jardin
Encourager la biodiversité au jardin demande quelques petits efforts au jardinier. Le premier consiste à héberger nos amies les petites bêtes et à les protéger durant l’hiver en leur confectionnant de petits abris. Le Société Nationale d’horticulture de France (SNHF) présentait cet automne à Courson son hôtel à insectes. Souvenez-vous, je vous avais déjà parlé dans un post précédent : hotel à insectes © Caro Elle donne maintenant de plus amples explications sur cette construction idéale pour les auxiliaires du jardin : 1- Commencez par repérer les matériaux naturels dont vous pouvez disposer pour constituer les refuges des insectes : rondins de bois, briques, paille, tiges de bambou. Durant l’hiver, vous pouvez également aménager toutes sortes d’abris pour les auxiliaires afin de les garder dans votre jardin : fagots de bois, tas de pierres ou rochers, hautes herbes… ces abris que l’on confectionne soi-même sont aussi jolis qu’utiles ! Légendes : Des ardoises pour une toiture bien étanche ! Related:  ABRIS A INSECTESHôtel à insectesrefuge insectes

Construire un hôtel à insectes © Jean-Jacques Raynal Pour attirer les insectes utiles au jardin, rien de tel que d’y installer des refuges conçus pour les héberger. Vous pouvez même les rassembler dans un "hôtel à insectes", comme celui qui a été construit au parc Terre vivante, inspiré par celui d'un couple de lecteurs allemands. Helga et Hans-Dieter Sachse, qui cultivent un jardin écologique dans le Land de Brandebourg, ont découvert cet “hôtel à insectes” lors de la grande exposition horticole 2003 de Rostock, au nord de l’Allemagne. Choix de l’emplacement L’hôtel à insectes doit être orienté au sud ou au sud-est, face au soleil, notamment en début de journée, le dos aux vents dominants, non loin d’un parterre de fleurs sauvages et cultivées (le restaurant de l’hôtel). Découpes du bâti Choisissez de préférence des planches d’une essence de bois durable : mélèze, douglas ou châtaignier. Montage Aménagement et locataires attendus Helga Sachse et Antoine Bosse-Platière En savoir plus - livres de Terre Vivante O.

Loger les insectes auxiliaires, témoignages de jardiniers © F. Régis Comment accueillir les insectes auxiliaires ? Entre “laisser faire la nature” et leur construire un magnifique hôtel, diverses formules existent, même des nichoirs tout faits, vendus en jardinerie ou sur internet. Mais sont-ils efficaces ? Les jardiniers lecteurs de notre magazine Les 4 Saisons du jardin bio témoignent. Quand les trous d'aération ont plus de succès ! Depuis plusieurs années, nous plaçons tiges de sureau, de buddleia et de ronces selon les indications des associations de protection de la nature. B. Bûche percée désespérément vide J'ai posé pour les abeilles ou guêpes solitaires une bûche percée de trous, sans succès. J. Morceau de mousse et jouet en bois, nichoirs surprise ! Un jouet en bois naturel, “abandonné” à l'abri de la pluie, devient par hasard un nichoir pour les abeilles solitaires. Sur le rebord de notre fenêtre, côté sud de la maison, nous avions posé là par hasard un morceau de mousse synthétique (pour bouquets secs). C. J. Abri sans occupant M. E. P.

L'hôtel à insectes - la boîte à vers Pour favoriser l'installation de la faune locale pollenistrice et lutter naturellement contre les ravageurs aux jardins Une petite construction bien sympathique!!! pour les préserver des rigueurs de l'hiver l' Hôtel à insectes Ce modéle est installé et presenté chez "Terre Vivante." Pour plus d'infos et plan de la construction Cette Maison des insectes reconstitue les habitats naturelsdes insectes et animaux auxiliaires des jardins Les syrphes, de la même famille que les mouches et dont les larves raffolent des pucerons et les Coccinelles également prédatrices des pucerons s'abritent dans le bois en décomposition. Des Abeilles et des Guêpes (ordre des Hyménoptères) parasites de certaines chenilles dévastatrices, nichent dans la boue et les espaces aérés tels que les briques ou les branchages d'herbes. Les Chrysopes qui logent tant dans les branchages que dans du papier froissé ont leurs larves très friandes de pucerons. Les Carabes chassent les limaces et les escargots.

Fabriquer des abris pour les insectes Animaux | 20/12/2010 Vous avez peut-être déjà un muret en pierres ou un tas de bois pour accueilir les petites bêtes dans votre jardin mais devenez un jardinier respectueux de la biodiversité en construisant des abris à insectes auxiliaires et pollinisateurs avec des matériaux de récupération du jardin. Matériaux de récupération pour construire un abri à insectes - F. Marre - Rustica Ce type de gîtes doit être placé à proximité de fleurs, d'arbres fruitiers ou de prairies fleuries afin d'offrir à leur occupant le couvert en plus du gîte. Abri pour chrysopes Accueillir les chrysopes - E. Matériel : - un cageot - de la paille Récupérez un cageot sur un marché et remplissez-le de paille. Les chrysopes se nourrissent de pucerons et aleurodes, parasites du jardin. Refuge pour carabes Abriter les carabes - F. Matériel : - des branchages - des brindilles Les carabes sont des auxiliaires utiles pour le jardinier car ils sont très consommateurs de limaces, escargots et pucerons. Le bambou logis - E.

Des légumes au carré : les potagers en carrés Légumes et potager | 04/02/2013 Oubliez les plates-bandes et passez au potager en carrés. Jardin miniature, esthétique et pratique, il offre une grande diversité de cultures. Offrant une perspective géométrique qui structure l’espace, les carrés d’aromatiques développent en quelques mois des feuillages luxuriants, à cueillir au fur et à mesure des besoins. - C. Le potager en carrés est né de la réflexion de l’Américain Mel Bartholomew , auteur du livre Square Food Gardening paru en 1981. Tout d’abord, cette technique permet un réel gain de temps. Place au plaisir Réduire les corvées n’est pas le seul avantage du potager en carrés. Et, surtout, le potager en carrés est un réconfort incontestable pour votre dos. Accessible à tous Le potager en carrés est systémati­quement présent dans les handi-­jardins, destinés aux personnes en fauteuil roulant. Dossier : "La culture des légumes au potager en carré" Construire un carré en plessis d’osier Organiser les cultures dans un carré potager

PLAN DE CONSTRUCTION FAIT MAISON - refuge lpo du village maire abri à coccinelle Les coccinelles elles aussi ont besoin d'un abri ! vous pourrez installer des larves qui dévoreront les pucerons. Voici quelques conseils pour faciliter la vie des coccinelles: A partir de la fin du mois d'aout et jusqu'à octobre,les divers coccinelles cherche un lieu pour hiverner. Pour survivre jusqu'au printemps suivant,elles sont besoin de faire des reserves de graisse qu'elles trouvent dans certaine plantes. Placer votre abri prés de graminées par ex et c'est en avril qu'elles quittent leur abri our aller sur lezs plantes et se nourrir de pucerons. ci dessous le plan; pour cela il vous faudra une planche pour épaisseur 1 cm 1) sur la façade de devant; penser à couper aux niveau des 12.5cm de façon à faire la porte qui permettra de nettoyer ) avec les morceaux des cotés...faire quelques trous (8 de chaque coté avec une foret de 8/10 env.) voici le résultat fini pour voir le plan cliquer ici nichoir en losange: il vous faudra une planche qui à pour épaisseur 1.50 cm. ici inShare

UNE SPIRALE À INSECTES Dessin Jean-Louis Verdier Les anglais, dont le climat humide ne favorise pas la culture des plantes aromatiques, ont inventé un parterre surélevé en spirale pour les cultiver dans n’importe quel jardin. La structure accumule la chaleur et tempère les variations de température. Au pied de la spirale, on peut installer un petit bac en résine ou une mini-mare creusée dans le sol et rendue étanche par une bâche spéciale.

Atelier fabrication de nichoir à insectes Qu'est-ce-qu'un nichoir à insectes ? Un nichoir à insectes est un abri fabriqué à partir de divers matériaux et qui permet aux insectes de nicher, de passer l'hiver ou encore de s'y abriter lors des chaudes journées d'été. Nous savons tous que la nature regorge à elle seule d'une infinie quantité d'abris insolites nécessaires à de nombreux organismes vivants. Ainsi, nous ramassons les feuilles mortes de nos parterres, les branchages sous nos haies et les souches d'arbres sans penser une seconde que ces derniers sont de véritables refuges naturels. Tout comme sa cousine l'abeille, les insectes font partie de notre quotidien et mis à part leur rôle essentiel dans la pollinisation des fleurs, des arbres fruitiers ... ils consomment de grandes quantités de pucerons avant d'être à leur tour, le déjeuner de nombreux oiseaux. Aidez-nous à protéger les insectes et accueillez la biodiversité en vos jardins en confectionnant vos nichoirs à insectes. Les différents types de nichoirs : A. B. C. 1. 2.

Lombricomposteur : à l'usage Mis en place, il y a environ deux mois, voici des nouvelles en direct du lombricomposteur ! Premiers constats Déchets en surface J'en suis plutôt contente pour l'instant, même si je pense qu'en "temps normal" le processus doit être un peu plus rapide... Je m'explique : au lieu des 500 g de vers prévus au démarrage du lombricomposteur, j'ai estimé mon poids de départ de lombrics à la moitié... Ils doublent en population tous les deux mois, me voici donc, aux 500 g estimés de départ ! Depuis le début, lorsque le lombricomposteur est fermé : aucune odeur ne s'en échappe ! Cela ne prend pas beaucoup de temps: ouvrir le bac pour mettre les déchets, remuer de temps en temps, humidifier légèrement tous les 2/3 jours, récupérer les vers coincés entre les bacs (ceci devrait être réglé lorsque les autres bacs seront remplis): je dirais environ 1/2 heure par semaine... Evolution chronologique 1er mois Plus profond, belle couleur noire de compost... Entre 1 et 2 mois 2 mois à aujourd'hui A lire aussi :

Related: