background preloader

Numérique et enseignement - numérique et différenciation en Lettres

Numérique et enseignement - numérique et différenciation en Lettres
Existe-t-il vraiment une classe homogène ? Avec des élèves qui se ressembleraient tellement qu'on pourrait finalement leur enseigner d'une seule voix les mêmes choses en même temps au même rythme et avec les mêmes supports d'apprentissage ? Une classe sans aucun élève à besoin spécifique, sans dys, sans élèves allophones, sans élèves voyageurs, décrocheurs, sans élève plus à l'aise à l'oral qu'à l'écrit ou bien présentant des difficultés plus ou moins grandes de lecture, sans élèves handicapés ou déscolarisés pour raisons médicales, etc. Cette classe relève bien-sûr de la fiction. Les outils numériques ne constituent pas la seule réponse pour gérer cette fameuse hétérogénéité, mais ils peuvent apporter une aide précieuse, souvent facile à mettre en œuvre et permettent de résister à la construction d'élèves idéaux, ceux de bien des manuels de français du collège et du lycée. les contenus, les structures, les processus et les productions. une carte heuristique. ) une émission de webradio

http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/numerique-et-enseignement/bibliotheque/numerique-et-differenciation-en-lettres-896135.kjsp?RH=PEDA

Related:  Ordinateur : pédagogieDifférenciation et numériqueDifférencier avec le numeriquenumeriquedifférenciation

Plus de 50 outils en ligne pour apprendre avec le numérique en une page Un répertoire d’applications pour technopédagogues, c’est le fruit d’un travail collaboratif mis en ligne par 2 spécialistes au Québec : Karine Godin-Tremblay (enseignante de 1re année dans un milieu défavorisé au Saguenay depuis 2002) et Mélanie Fortin (voir le répertoire en fin d’article). Le choix de Padlet Pour leur projet, les 2 auteurs ont utilisé Padlet, l’application d’autocollants virtuels en mode collaboratif qui s’affichent sur un mur. Différencier avec ou sans le numérique L'arrivée massive des tablettes dans les classes, à la suite des ordinateurs portables et autres netbook, est accompagnée d'un discours sur la différenciation. Désormais on peut différencier parce que chacun à sa tablette et donc chacun peut travailler à son rythme. Mythe ? Réalité ? Rêve ?

Classe numérique et texte libre à la Freinet : Exemple de séance pour un cours de français en seconde Séance qui permet de travailler à la fois : la langue (grammaire et orthographe) / l’expression écrite et orale / la lecture / la vie en communauté et le respect des idées d’autrui. En étudiant les bases de la pédagogie Freinet, j’ai été assez séduite par le principe du texte libre et j’ai eu envie de l’adapter aux contraintes et aux particularités de l’enseignement actuel, tout en l’insérant dans une séance tournée vers le numérique. Mais qu’entendait exactement Freinet lorsqu’il eut l’idée d’instaurer cette routine du texte libre dans ses classes ? Quel était exactement le principe de cet exercice à sa création ? Des tutoriels par et pour les élèves : un projet ambitieux mais réaliste Ce projet est né de cette interrogation et de l’inquiétude des élèves : « Madame, qu’est-ce qu’il y a à apprendre en français ? ». Face à des élèves souvent perdus et démunis devant leur classeur est venue l’idée qu’une vidéo était peut-être moins rébarbative qu’une leçon et tout autant synthétique que la fiche de révision papier. La forme du tutoriel bien connue des élèves s’est imposée à nous, à la fois pour mettre au clair des savoirs (les notions à connaître en fin de 3ème) et des savoir-faire (les méthodes pour utiliser ces savoirs) indispensables pour réussir cette épreuve du Brevet. L’intérêt de la démarche : c’est aux élèves de construire, filmer et monter cette vidéo pédagogique destinée aux élèves de 3ème.

La différenciation pédagogique Qu’est-ce que la différenciation pédagogique? La différenciation pédagogique est une approche pédagogique souple qui permet au personnel enseignant de planifier et d’utiliser diverses approches en les adaptant en fonction du contenu, des processus d’apprentissage, du style d’apprentissage, des méthodes, des stratégies de présentation et des outils d’évaluation. On obtient ainsi un milieu d’apprentissage proactif plus personnel qui favorise la réussite de TOUS les élèves (ministère de l’Éducation de la Colombie-Britannique, 2011). Selon Tomlinson (2004), la différenciation pédagogique (DP) repose sur l’idée que, comme les points forts, les intérêts, les styles d’apprentissage et le degré de préparation à l’apprentissage varient considérablement d’un élève à l’autre, il faut ajuster l’enseignement selon la variation de ces caractéristiques.

Banques d'images Les répertoires Trouver des images sur le web Le site de l'académie de Rouen propose un répertoire très complet de banques d'images, classées thématiquement, libres de droit ou utilisables librement pour un usage personnel ou dans un cadre pédagogique. Bases et banques d'images : sélection thématique Educasources

Différencier avec le numérique ? La différenciation est à la mode ? Le numérique est-il la nouvelle clé pour faire avancer le système éducatif sur de nouveaux chemins éducatifs qui prennent davantage en compte les personnes ? Les scientifiques qui se penchent sur la sociologie de l'école montrent pourtant que c'est d'abord l'individualisme qui émerge avant le souci de la différenciation. A l'instar de Robert Ballion qui dès les années 1980 le mettait en évidence (stock 1990), les consommateurs d'école sont devenus de plus en plus nombreux. Plusieurs chercheurs ont mis en évidence le fait qu'à la persistance des inégalités de trajectoire scolaire s'ajoutait désormais un individualisme de compétition, de concurrence.

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil. Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Echec à l’échec (2003). Travailler en équipe avec le numérique au collège Au collège Henri Matisse à Grand-Couronne dans l’académie de Rouen, les professeures de français Claire Ridel et Laurence Bot ont avec la professeure-documentaliste Sophie Bocquet-Tourneur développé des pratiques de travail collaboratif qui feraient rêver beaucoup d’établissements. Un site internet commun permet de diffuser des ressources à destination des élèves, mais aussi de publier leurs productions pour valoriser et stimuler leur créativité. Celle-ci trouve à s’exprimer à travers des projets et des supports variés : bandes-annonces de livres, marque-pages, magazine littéraire, « fakebooks » (autrement dit, faux comptes d’écrivains), défi Babelio, connaissances fixées via Twitter par la diffusion de « saviez-vous que »… Parmi les nouveautés : un grand projet d’exposition en réalité augmentée autour de la guerre 14-18 ou encore une application pour suivre l’actualité du CDI sur smartphone ou tablette. La totalité du site est à destination des élèves ! Le site « Lettres de Matisse »

Comment l'Ecole peut causer et réparer le décrochage Deux nouvelles études publiées par la revue Education & formations (n°90 avril 2016) interrogent l'Ecole sur sa participation au décrochage des élèves. Que le "marre de l'école" soit u facteur dominant du décrochage, on le savait depuis une étude nantaise, réalisée en 2013, de Pierre Yves Bernard et Christophe Michaut. Une nouvelle recherche réalisée par eux dans l'académie de Créteil ne change pas la donne. Mais elle montre que le fichier de décrocheurs utilisé par l'Education nationale sont loin de toucher à la réalité. Joël Zaffran et Juliette Vollet se sont attaqués à "l'accrochage" des jeunes. Et eux aussi mettent an avant les changements opérés dans la forme scolaire.

Classe de 6ème Dyslexie : un parcours Moodle, différencié et individualisé Au collège Truffaut (Strasbourg), les 6e dyslexie utilisent des tablettes au quotidien. Avec Moodle, les profs créent des séances interdisciplinaires et des parcours différenciés. Lors du salon Educatec Educatice, qui s’est tenu à Paris du 9 au 11 mars, la plateforme Demotice a permis à plusieurs enseignants, accompagnés par leurs élèves, de présenter concrètement aux visiteurs leurs usages pédagogiques numériques. Le 10 mars, la classe de 6ème dyslexie du collège François Truffaut de Strasbourg a ainsi pu montrer comment elle fait usage de tablettes au quotidien. Un tiers des élèves de cette « classe numérique » présente des TSLA (troubles spécifiques du langage et des apprentissages).

Bruno Devauchelle : Education numérique et curiosité Au vu de l'évolution de nos pratiques et des médias de flux et interactifs, il devient de plus en plus urgent de s'interroger sur notre curiosité et sur la place qu'a celle-ci en éducation. Ne sommes-nous pas en train d'étouffer sous l'information ? Ne sommes-nous pas dirigés par des algorithmes qui nous renvoient davantage notre image qu'une porte ouverte sur le monde ? Lorsque l'on interroge des jeunes et des adultes sur leur gestion de leur information on s'aperçoit que l'on restreint souvent celle-ci à un périmètre du déjà connu et qu'on est parfois surpris par des contenus étrangers que l'on peut être tenter de supprimer rapidement. Ainsi nous ne serions pas vraiment curieux, ou en tout cas pas autant que ce que peut laisser voir le tout petit enfant qui découvre le monde et dont la curiosité semble être un moteur très puissant que nous adultes, parents, éducateurs, sommes prompts à limiter, canaliser, encadrer... Cultiver la curiosité

Entraide entre élèves autour d'outils numériques- Usages du numérique éducatif Photo Géraldine Héquette Cc domaine public La fracture numérique ne se situe plus dans les différences d’accès à des équipements mais dans la variété et la qualité de leurs usages : certains élèves sont capables de produire et d’exploiter, d’autres seulement de consommer des contenus. Comment s’organiser pour développer l’entraide lors des séances utilisant des outils numériques, de manière à ce que les compétences et le dynamisme de certains élèves apportent un bénéfice au reste de la classe, plutôt que d’accroitre les écarts ?

Capsules vidéos pédagogiques : bonnes pratiques Une « capsule vidéo pédagogique » est un « clip » vidéo qui permet à un apprenant d’accéder à une connaissance de façon multimédia : on peut y trouver des images, des diapos, une personne qui parle, des personnes qui agissent, du texte… Cours gestion de projet – Rémi Bachelet Educavox : De l’usage des capsules vidéo en enseignement spécialisé Les diapos commentées : les capusles les plus basiques, fréquemment rencontrées, sont des enregistrements de diapos commentées en audio ou par des sous-titres, ou des discours enregistrés illustrés par des diapos (ce n’est pas tout à fait la même chose…)

Related:  TICE enseignant