background preloader

Mes 4 capsules pour résumer la méta-analyse «Visible Learning» de John Hattie

Mes 4 capsules pour résumer la méta-analyse «Visible Learning» de John Hattie

http://sainte-anne-technopedagogique.weebly.com/la-veille-de-la-direction-de-lenseignement-et-de-linnovation-peacutedagogique/4-capsules-hattie

Related:  Enseignement basé sur des données probantesFormation & EnseignementMatière à réflexionEnseignement explicitePÉDAGOGIE

Normand Baillargeon Si vous oeuvrez en éducation, je voudrais cette fois vous faire ce que je pense être un vrai cadeau en vous présentant ce que certains appellent le Saint-Graal de l’éducation. Mais laissez-moi d’abord vous expliquer de quoi il retourne. Sur les débats en éducation Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur Le MOOC en 4 lettres MOOC est donc un acronyme anglais (« Massive Open Online Course ») qui a fait la une de nombreux journaux. Sa traduction en français CLOM, pour Cours en Ligne Ouvert et Massif, n’est pas forcément beaucoup plus explicite.

La lecture ne suffit pas pour bien écrire Les personnes habiles pour orthographier les mots justifient souvent cette maîtrise à leurs habitudes de lecture. Mais qu’en est-il vraiment? Lire souvent et écrire sans fautes vont-ils de pair? Selon les recherches, ce lien ne semble pas si facile à établir. L’enseignement explicite vs. par la découverte VOIR ENS-explicitation chez Gagné, Briggs etc. Résumé : Ce document compare deux attitudes de l’enseignant couramment rencontrées et débattues dans le champ de l’éducation : l’enseignant activateur et l’enseignant facilitateur. XXX Note : Une grande partie des informations ci-dessous provient des sources suivantes : Remerciements : Les auteurs remercient vivement XXX pour leurs commentaires d’une précédente version de ce document, et Olivier Cosnefroy et Cédric d’Ham pour leur participation à sa rédaction.

Quelles recherches pour l'étude des jeux numériques en classe? On a largement oublié aujourd’hui que l’enseignement mutuel est une invention relativement récente et que son histoire est indissociable de celle d’une des premières technologies éducatives, le tableau noir. Ainsi, en France, le règlement modèle du 17 août 1851 (articles 10 et 11) stipule que « il y aura dans l’école, au moins un tableau noir destiné à des exercices d’écriture, d’orthographe, de calcul et de dessin linéaire » [1]. On a également oublié les travaux des chercheurs de l’époque qui ont tenté de faire la démonstration de l’impact du tableau noir sur les apprentissages et la pertinence de doter chaque enseignant d’une technologie permettant d’écrire et d’effacer à l’envi des textes donnés à lire ou recopier. Les nombreuses monographies qui se sont appliquées à en décrire les usages ont été vivement critiquées en raison de leur caractère spécifique dont les conclusions apparaissaient difficile à généraliser. [2] Banquarti, M (1875) Impact du tableau noir à l’école.

Hattie et ses stratégies efficaces d’enseignement Certaines approches d’enseignement sont-elles plus susceptibles que d’autres d’avoir un effet positif sur l’apprentissage des élèves? Quels facteurs ont un impact significatif sur la réussite scolaire? Lesquels ont moins d’impact? Le chercheur en éducation John Hattie a voulu répondre à ces questions. Une méta-analyse consiste à rassembler et analyser de façon très rigoureuse les résultats d’un nombre important d’études traitant d’un sujet commun.

Éducation. Entrevue Steve Bissonnette.pdf rieures dont ils auront besoin. Montrer, au sens de rendre explicite pour les élèves l’accomplissement d’une tâche en l’exécutant devant eux et en énonçantle raisonnementsuivi à voix haute.Guider, au sens d’amenerles élèves à rendre explicite leur raisonnement implicite en situation de pra- tique. Guider, aussi au sens de leur fournir une rétroaction appropriée,

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. 1. L’attention L’attention est la capacité que nous avons à nous ouvrir à la réalité : l’attention ouvre notre esprit. Audrey Akoun et Isabelle Pailleau, auteurs de La pédagogie positive, la définissent comme Le mouvement cérébral qui va nous permettre d’orienter notre action en fonction d’un objectif, d’un centre d’intérêt… Grâce à elle, nous captons, par nos cinq sens, les différentes informations en provenance soit de notre environnement, soit de notre ressenti émotionnel ou psychologique.

Ce qui est visible de l’apprentissage par la problématisation: une lecture critique des travaux de John Hattie Cet article est paru en décembre 2016 dans la revue Enjeux de l’AQEUS. Yelle F., Éthier, M.-A. et Lefrançois, D. (2016). Ce qui est visible de l’apprentissage par la problématisation: une lecture critique des travaux de John Hattie. magic.piktochart Avoir des objectifs clairement établis pour le cours Pour chaque jour d'enseignement, rédiger un plan des objectifs d'apprentissage visés (plutôt qu'un plan des tâches et activités). S'assurer que chaque cours décrive clairement ce que les élèves doivent apprendre et maîtriser. "Réinventons l'école" : les meilleures conférences TED sur l'innovation pédagogique Faire connaître "les idées qui valent la peine d'être diffusées" : telle est la devise des conférences TED (pour Technology, entertainment and design), lancées il y a près de 30 ans par une association à but non lucratif, la Sapling foundation. Parmi les thématiques abordées : l'éducation, et plus particulièrement l'innovation en matière d'éducation, avec des interventions de Ken Robinson, Salman Khan, Sugata Mitra ou encore Daphne Koller. Ces vidéos ont été vues par des centaines de milliers d'internautes et jusqu'à près de 20 millions pour Ken Robinson ! "Partout dans le monde, l'idée selon laquelle nos systèmes éducatifs ne fonctionnent plus se répand et fait désormais consensus.

Jeunes et analphabètes On connaît bien l’un des grands échecs de notre système scolaire, soit le taux élevé de décrochage des jeunes du secondaire, surtout chez les garçons. Mais notre incapacité collective à prendre correctement en charge les populations scolaires plus vulnérables a une autre conséquence, beaucoup plus grave et beaucoup plus insidieuse : le niveau de littératie des jeunes Québécois est l’un des plus bas du monde industrialisé. La littératie, c’est la définition moderne de l’analphabétisme.

Related:  Enseignement explicite