background preloader

Responsabilité sociétale des entreprises

Responsabilité sociétale des entreprises
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour l’article homonyme, voir RSE. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est aussi dénommée, selon les auteurs et le contenu qui lui est donné, responsabilité sociale. Cela peut évidemment prêter à confusion puisque, selon le cas : « sociétal » peut désigner : tout ce qui concerne la société, donc à la fois l'environnement et le social ;ou seulement les relations sociales à l'exclusion des relations professionnelles dans l'entreprise : relations avec la communauté, mécénat, etc.« social » peut désigner : seulement les relations entre employeurs et employés (comme dans les expressions « dialogue social », « partenaires sociaux », qui désignent leurs représentants) ;tout ce qui concerne la société, y compris l'environnement (en ce sens, « social » et « sociétal » peuvent être équivalents, ce que recouvre aussi le terme anglais de corporate social responsibility). Définition théorique et pratique de la RSE[modifier | modifier le code]

https://fr.wikipedia.org/wiki/Responsabilit%C3%A9_soci%C3%A9tale_des_entreprises

Related:  sarahsouChapitre 2 : finalité et responsabilité sociale de l'entrepriseT3C7 - Comment la gest° d’une org° contribue-t-elle à la créat°RSEsobushi

Motivation des salariés et RSE Selon une étude menée par le Réseau Entreprise Développement Durable (REDD), basé au Canada, les entreprises communiquent de manière insuffisante sur leurs initiatives RSE selon REDD les salariés ayant connaissance des programmes RSE de leurs entreprises sont peu nombreux (à peine 37%). On comprend mieux les raisons de ce hiatus, quand on sait que, selon REDD, la majorité des entreprises interrogées (73%) déclarent que les démarches RSE sont élaborées et gérées au niveau de la Présidence et du Comité de Direction et on comprend mieux également la déception, la frustration, sinon le mécontentement des salariés, lesquels souhaitent jouer un rôle déterminant afin de contribuer à la valeur ajoutée de la RSE relative à la performance sociétale et financière de leur entreprise. REDD remarque que « le fait de répondre aux besoins de ses employés bénéficie à l’entreprise puisqu’elle augmente ainsi leur loyauté, leur productivité et leur engagement. »

RSE et politique sociale : les salariés au cœur de la performance de l’entreprise La RSE (Responsabilité Sociétale de l’Entreprise) est encore aujourd’hui trop souvent assimilée à des préoccupations environnementales, surtout pour les petites entreprises, malgré une prise de conscience assez spectaculaire ces dernières années. Elle représente pourtant une occasion unique pour l’entreprise de revisiter sa politique sociale et managériale: la RSE permet clairement d’enrichir la gestion des Ressources Humaines, très souvent mise à mal ces derniers temps mais elle permet surtout de remettre les salariés au cœur de la performance de l’entreprise. La RSE, une petite révolution pour une grande politique sociale Et au niveau du processus de gestion des RH, quels impacts ?

Motivation au travail, motiver les salariés EN IMAGES. Le monde du travail selon Gabs Entretien individuel, salaire, diversité, apprentissage... Dans "Le bonheur au boulot" (éd. Eyrolles), le dessinateur Gabs croque la vie de l'entreprise. Un regard humoristique parfois cruel. Comment motiver ses salariés en entreprise ? Fixer de vrais objectifs et valoriser les victoires. Rien de pire que l’absence de vision pour la motivation. Comment être motivé quand on ne sait pas où l’on va ? Comment savoir que l’on a « bien bossé » quand on ne connait pas le résultat attendu ? Il est donc essentiel pour la motivation de fixer des objectifs clairs, concrets, limités dans le temps , mesurables et atteignables. La faisabilité de l’objectif est un point essentiel car un salarié essuyant échecs sur échecs verra inéluctablement sa motivation baisser.

Comment motiver les salariés ? 3 conseils pour y parvenir ! Comment motiver les salariés ? Voilà une question que beaucoup de patrons se sont déjà posés et à laquelle il n’est pas forcément évident de répondre efficacement. J’ai donc décidé de faire le point sur cette question et de proposer 3 axes de réflexion qui me paraissent très importants pour motiver les salariés d’une entreprise. Comment motiver son équipe autrement que par le salaire ? Un travail rémunérateur ne suffit pas à motiver une équipe au sein d’une entreprise. Les salariés qui la composent constituent une communauté à part entière. Cette communauté joue un rôle considérable dans le développement de la société. Pour qu’elle puisse pleinement assurer son rôle, il faut la motiver. Différents moyens permettent d’y parvenir.

Comment fidéliser ses salariés autrement que par l’argent ? Selon une étude américaine, le départ volontaire d’un salarié causerait une perte comprise entre la moitié de son salaire annuel et jusqu’à trois fois son salaire (dans le cas par exemple d’un commercial qui part avec ses clients). Ces chiffres ne prennent pas en compte les effets négatifs d’un tel départ sur le reste de l’équipe, dans les entreprises de moins de 20 salariés. La fidélisation des salariés est donc un enjeu majeur pour une entreprise, quelle que soit sa taille. Et l’argent est loin d’être la seule manière d’instaurer un climat motivant.

Motivation, performance de l’entreprise Une politique de fidélisation des salariés vise à mettre en place un environnement qui maintienne durablement l’attachement des salariés envers leur entreprise. La fidélisation du personnel est une problématique actuelle qui concerne tous les secteurs d’activité. La crise financière a des répercussions sur la motivation et la confiance du personnel vis-à-vis de leur entreprise. Les difficultés financières, les baisses de budgets et les risques de licenciements influent sur le dynamisme et les performances des salariés.

Related: