background preloader

Erreurs de style courantes

Erreurs de style courantes
Related:  Divers (Lycée)

Le Dicomoche C'est quoi, causer moche ? C'est parler comme le fait votre voisin, votre patron, le député local, le commentateur à la télé, le garagiste d'en face, votre psychanalyste, l'auteur de ce site dès la première phrase, et bien d'autres. C'est comme pour l'automobile : ce sont surtout les autres qui (se) conduisent mal. Et il y a bien des manières pour plonger dans le jargon, le charabia, le baragouin, le patois, pour gêner l'interlocuteur et faire en sorte d'être mal compris. Est-ce bien grave ? Le gros problème, c'est comment arriver à parler moche. Vous pouvez consulter ce site de plusieurs manières : ludique : vous pêchez des mots pour constituer vos propres discours. Quel que soit votre choix, vous pouvez interrompre la lecture de cette introduction ici... ...ou la poursuivre en cliquant sur suite.

Articuler ses idées Les fameux connecteurs… éparpillés dans mon cahier, encadrés dans mon livre, disséminés dans ma tête… Voici une carte très simple qui regroupe ces petits mots qui permettront d’articuler les idées entre elles, de les dérouler dans le temps et de les organiser dans "l’espace" de la pensée. Il ne s’agit pas d’une carte exhaustive regroupant tous les connecteurs mais plutôt d’une sorte d’antisèche (une autre carte sur les relations logiques se trouve ici) On peut s’en servir à l’oral ou à l’écrit, la garder avec soit "au cas où", ou l’ accrocher au-dessus de son bureau pour rédiger un mail par exemple. Si vous souhaitez vous en inspirer pour construire une carte sur ce sujet avec vos élèves, vous pouvez utiliser le coeur de carte suivant : Les deux cartes sont téléchargeables ici : argumentation-complèteargumentation-vide Marion Charreau Like this: J'aime chargement…

14 astuces mnémotechniques pour éviter les fautes d'orthographe en francais par Stéphane B. Guillemot Il existe des petites « phrases magiques » pour plus facilement se souvenir des règles de base de l’orthographe français. J’ai sélectionné pour vous 14 astuces mnémotechniques simples pour vous aider dans vos rédactions de devoirs, simples lettres, ou prises de notes – sans oublier les nombreux emails qu’aujourd’hui nous rédigeons depuis nos claviers d’ordinateurs. A consommer SANS modération ! 14 astuces mnémotechniques : « Courir » ou « courrir » ? « J’ai manger » ou « j’ai mangé » ? « Je mangerai » ou « je mangerais » ? Peut-on dire « Si tu aurais… » ? « Aparaître » ou « apparaître ? Apercevoir je m’aperçois qu’apercevoir ne prend qu’un « p » Mots en « ou » ayant un pluriel en « oux » Viens mon chou, mon bijou, mon joujou, sur mes genoux, et jette des cailloux à ce hibou plein de poux ! Bâteau et gateau… ou bateau et gâteau ? Orthographe de magasin ? Orthographe de magazine ? Un « a » (sans accent) ou un « à » (avec accent) dans une phrase ? « Soufrir » ou « souffrir » ? Et ensuite ?

LES REGISTRES LITTÉRAIRES [Une étape du Tour de France 1964.] C'est la journée de repos. Raymond Poulidor, comme les autres champions, roule, s'entraîne, teste les braquets sur les pentes environnantes. En guise d'entraînement, Jacques Anquetil, polo gris, pantalon gris et mèche blonde - mèche que l'on ne reverra plus jamais dans le peloton hormis au front d'Evgueni Berzin , l'enfant des loups - débarque au méchoui organisé dans la Principauté par Radio Monte Carlo. Les doubles consonnes Les doubles consonnes posent beaucoup de problèmes aux élèves qui étudient le français. Voilà un petit aide qui peut vous être utile, puis un test N'oubliez pas que le groupe -NM- n'existe pas en français, il faut écrire -MM-. ............. immeuble ........... immobile................. immortel

Top 23 des moyens mnémotechniques pour retenir tout et n’importe quoi Parce qu'aujourd'hui avec vos smartphones hein, vous apprenez rien, vous retenez rien, vous cherchez directement dans Wikipédia quand vous oubliez un truc, vous ne faites même plus vos soustractions de tête, et au final vous vous ramollissez le cerveau. Pourtant il y a plein de petits moyens mnémotechniques très simples qui vous permettent de retenir plein de choses, de l'ordre des planètes au nom des nains de Blanche-Neige. Parfois c'est facile, parfois non, mais c'est mieux que capituler direct et d'aller chercher la réponse sur Google. Me Voici, Tonton Marcel, Je Suis Un Nageur Professionnel - l'ordre des planètes Maintenant que Pluton est redevenue une planète, vous pouvez utiliser cette phrase pour vous souvenir de l'ordre des planètes de notre système solaire, de la plus rapprochée à la plus éloignée du Soleil : Mercure, Vénus, Terre, Mars, Jupiter, Saturne, Uranus, Neptune. Et le plus important, pour trouver votre site préféré, pensez à une petite taupe espagnole.

[64] - Évaluer la lecture d’une oeuvre Pourquoi évaluer une lecture ? Varier les approches de la lecture cursive aussi bien en Seconde qu’en Première. Confronter des points de vue d’élèves sur l’œuvre lue. Dire, ne pas dire Le nom lit nous vient du latin lectus, de même sens, qui appartient à une grande famille indo-européenne d’où sont aussi issus les noms grecs lektron et lekhos, désignant le même meuble, et les verbes anglais to lay et to lie et allemands legen et liegen, « coucher » et « être couché ». Ce nom a un synonyme appartenant à un registre plus élevé, couche, parfois accompagné d’adjectifs comme royal ou nuptial, qui désigne le plus souvent le lieu de l’union des corps, généralement autorisée par des liens officiels et d’où naîtront des enfants légitimes. C’est pour cette raison que, si les serments du mariage sont trahis, on accole à ce nom des termes comme adultère ou souiller. Mais, étonnamment, si couche appartient à un registre soutenu, le verbe qui en est tiré, coucher, relève de la langue ordinaire, et même de la langue familière quand il signifie « avoir des relations sexuelles », tandis que le nom dérivé de ce verbe, coucherie, appartient, lui, à la langue vulgaire.

La virgule, ses emplois, son enseignement Suzanne-G. Chartrand Didacticienne du français, professeure à l’Université Laval S’il est un signe de ponctuation dont l’emploi est erratique, c’est bien la virgule, qui est le signe le plus fréquent et le plus polyvalent de tous. Aussi fait-elle l’objet de règles, de normes et même de surnormes enseignées en situation scolaire. Une approche didactique Nous désirons exposer une façon simple, cohérente et raisonnée de présenter les règles d’emploi de la virgule en relation directe avec la syntaxe. La virgule n’a pas d’abord une fonction sémantique Plusieurs ouvrages de grammaire exposent des règles d’emploi à partir d’un critère sémantique. La virgule : un signe de l’écrit Combien de fois a-t-on entendu que la virgule est à l’écrit ce qu’une pause courte ou moyenne est à l’oral ! Enseigner la virgule en lien avec la syntaxe Emplois de la virgule[2] 1. Trois cas de figure sont repérables dans une phrase (entendue comme une unité syntaxique autonome). 2. On peut distinguer deux cas de figure. 3.

Related: