background preloader

T2C3 - La finalité de l’entreprise se limite-telle à la réalisat

Facebook Twitter

- Bien, service
- Finalité lucrative, profit
- Ressources
- Valeur ajoutée et bénéficiaires
- Parties prenantes
- Pérennité
- Finalité sociale, responsabilité sociétale de l’entreprise
- Types d’entreprises : statut, taille, secteur, métier


L’entreprise produit des biens et des services pour satisfaire des besoins et créer une richesse supplémentaire.

Celle-ci doit permettre d’assurer la
pérennité de l’entreprise et la rémunération des différents acteurs.
Un des enjeux majeurs du management consiste à gérer les intérêts divergents des parties prenantes tout en maintenant la cohésion de l’organisation.
Outre leur finalité lucrative, elles doivent de plus en plus prendre en compte leur responsabilité sociétale.
Les entreprises, qu’elles soient privées ou publiques, ont changé de forme au cours du temps. Il en existe aujourd’hui une grande diversité qui peut être distinguée à partir de quelques critères de base.

WebReader. Première STMG Management question 2.1 - Économie Gestion - Académie de Toulouse. Première STMG question 2.1 Cas Danone - Économie Gestion - Académie de Toulouse. La RSE selon Madame Achelaime. EN DIRECT. La Redoute, Goodyear, France Télévisions… Journée sociale explosive. Publié le 07-11-2013 Climat social tendu.

EN DIRECT. La Redoute, Goodyear, France Télévisions… Journée sociale explosive

Plusieurs grèves et manifestations se déroulent ce jeudi dans tout le pays. L’essentiel : La Redoute, Goodyear, France Télévisions, sages-femmes, bonnets rouges bretons : la journée sociale s’annonce particulièrement agitée jeudi 7 novembre. Alors que deux tiers des Français (67%) se disent prêts à se mobiliser pour protester contre le niveau d’impôt et défendre l’emploi, selon un sondage CSA du jour, la grogne gagne de nombreux secteurs dans toute la France. . – Des centaines de salariés de La Redoute manifestent depuis 11 heures dans les rues de Lille pour protester contre la suppression d’au moins 700 emplois lors d’une cession prochaine et demander des garanties au groupe Kering, leur actionnaire. – La direction de Goodyear a prévu de clore ce jeudi la procédure d’information des représentants du personnel de l’usine d’Amiens-Nord avant sa fermeture prochaine.

Thème 2.1 : La finalité de l'entreprise se limite-t-elle à la réalisation d'un profit ? Management des Organisations. + de 150 000 postiers associés à la stratégie du Groupe La Poste La Poste plan stratégique: La fin d’un métier « Postiers: attention fragiles » – Reportage France 2 Source Vers la diversification de la mission des facteurs Un nouveau plan stratégique a été élaboré par Philip Wahl, président de La Poste, pour faire face à la baisse continue que subit le groupe dans ses activités depuis quelques années.

Management des Organisations

Un espoir pour La Poste ? Selon Philip Wahl, La Poste devrait suivre d’ici 2020, un nouveau plan stratégique qui « vise à accélérer le développement de ses activités existantes et investir de nouveaux territoires, tout en préservant et en modernisant ses missions de service public ». Le Président compte sur ces nouveaux plans d’actions pour influencer positivement et rapidement les prévisions budgétaires de 2014, qui ne semblent pas florissantes pour La Poste. Pour y arriver, un planning a été défini.

De nouvelles missions pour les facteurs Emma.Laurent. P comme profit. On connaît la fameuse apostrophe d'Adam Smith, se gaussant de ceux qui prétendent oeuvrer pour le bien général: "Je n'ai jamais vu que ceux qui aspiraient, dans leurs entreprises de commerce, à travailler pour le bien général aient fait beaucoup de bonnes choses.

P comme profit

Le moraliste, fin connaisseur de la nature humaine, en déduisait donc que, si l'on voulait que les choses tournent rond, il fallait tabler sur l'égoïsme des hommes, pas sur leur générosité: "Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du marchand de bière ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais bien du soin qu'ils apportent à leurs intérêts.

Nous ne nous adressons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme. L'entreprise, trop importante pour être laissée aux actionnaires ! La " corporate governance " a produit des effets désastreux.

L'entreprise, trop importante pour être laissée aux actionnaires !

Il est temps de penser une nouvelle forme d'entreprise qui associe toutes les parties prenantes et tienne compte des conséquences sociales et écologiques de son activité. Depuis maintenant plusieurs décennies, la théorie de la corporate governance s'est imposée comme principe de gestion des grandes entreprises. En résumé : les managers doivent servir d'abord les intérêts des actionnaires, légitimes propriétaires des entreprises. Quarante ans ont passé et ces théories, appliquées notamment au monde de la finance, ont conduit aux résultats catastrophiques que nous connaissons aujourd'hui. Au-delà des risques excessifs pris par le secteur financier, elles ont justifié également un vaste mouvement de restructuration-délocalisation du tissu industriel, facteur d'appauvrissement des pays industrialisés.

" Remettre au centre la mission créatrice de l'entreprise " Depuis les années 1970, l'entreprise a été réduite à une machine à faire des profits.

" Remettre au centre la mission créatrice de l'entreprise "

Alors qu'elle est d'abord une organisation collective de création de richesses. Il est temps de revenir à l'essentiel. Qu'est-ce qu'une entreprise ? Armand Hatchuel : L'entreprise, au sens où nous l'entendons, est issue d'une transformation historique intervenue à la fin du XIXe siècle. Elle a donné naissance à un dispositif collectif de création de richesses qu'on ne peut réduire à la seule production de profits. Accès réservé Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :> Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant : > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.

La responsabilité sociale comme symptôme d'une modernisation de l'entreprise. Depuis quelques années, l'entreprise est devenue "responsable" et contribue au développement durable.

La responsabilité sociale comme symptôme d'une modernisation de l'entreprise

Du moins, c'est ce que prétendent les grandes corporations tout comme les associations industrielles, qui ne cessent d'en faire la démonstration dans des mémoires ou des rapports de performance "extrafinancière", aussi appelés "de responsabilité sociale" ou "de développement durable". Est-ce à dire qu'une nouvelle ère s'est ouverte, alors que ces entreprises, auxquelles les libellés de missions corporatives donnent des allures d'organisations non gouvernementales (ONG), viennent remplacer une génération d'organisations autrefois exclusivement axées sur le profit et la production? Accès réservé. A quoi sert une entreprise ? Le profit, l'émancipation des travailleurs, le bien-être de la collectivité…, les points de vue divergent depuis longtemps sur la finalité de l'entreprise.

A quoi sert une entreprise ?

Quelle est la finalité de l'entreprise? Loin d'être seulement l'enjeu d'une discussion philosophique, cette question entraîne des conséquences très concrètes. Dès le XIXe siècle, les socialistes "utopiques" ont contesté que cette finalité soit uniquement d'enrichir les actionnaires, avec comme traduction de leurs convictions la fondation de coopératives et de mutuelles. Accès réservé Je suis lycéen, étudiant ou enseignant, et abonné à Alternatives Economiques :> Je m'identifie pour accéder gratuitement à cet article.Je suis abonné à une des publications d'Alternatives Economiques, mais pas lycéen, étudiant ou enseignant : > Je peux consulter les articles de la publication à laquelle je suis abonné en m'identifiant sur le site En revanche, je ne peux pas accéder aux contenus de ce site réservé aux lycéens, étudiants et enseignants.