background preloader

La concentration des richesses dans le monde en graphiques

La concentration des richesses dans le monde en graphiques
La moitié des richesses produites dans le monde se trouve entre les mains de 1 % de la population du globe, selon une étude publiée lundi 19 janvier. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Deux jours avant l'ouverture du Forum économique mondial, qui se tient traditionnellement dans la station suisse de Davos, l'ONG Oxfam a publié un rapport accablant sur la concentration des richesses dans le monde. Basé notamment sur des données fournies par un rapport de la banque Crédit suisse, il révèle que 1 % des habitants de la planète possède 48 % du patrimoine, contre « seulement » 44 % en 2009. Le seuil des 50 % devrait être dépassé en 2016. Lire la synthèse : Les 1 % les plus riches posséderont bientôt la moitié de la richesse mondiale Les 52 % du patrimoine restant ne sont pas non plus également répartis : les quatre cinquièmes des habitants les plus pauvres de la planète survivent avec seulement 5,5 % de la richesse produite dans le monde.

http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2015/01/19/la-concentration-des-richesses-dans-le-monde-en-graphiques_4558914_4355770.html

Related:  Montée des inégalités, concentration des richessesST1 LES INEGALITES DE REVENU ET DE PATRIMOINE DES MENAGESPIB ET CROISSANCEECOjanaus

La répartition du patrimoine dans le monde 7 juin 2013 - Moins de 10 % de la population mondiale détient 83 % du patrimoine mondial, alors que 3 % vont à 70 % des habitants. L’Amérique du Nord et l’Europe en possèdent 65 %. Le patrimoine mondial total détenu par les habitants de la planète est estimé à 240 900 milliards de dollars en 2013, selon les données du Crédit Suisse dans son rapport Global Wealth Databook 2013 (en anglais), soit une moyenne de 51 634 dollars par individu. INFOGRAPHIE. La reprise économique est-elle vraiment là ? Par Christophe Rauzy Mis à jour le , publié le Le gouvernement a retrouvé le sourire, tout au moins lorsqu'il parle d'économie. Le Premier ministre, Manuel Valls, clame ainsi que "2015, c'est l'année du retour de la croissance et de la confiance". A l'image de l'annonce d'un déficit 2014 meilleur que ne le prévoyait l'exécutif, la France semble avoir entamé une reprise économique illustrée par plusieurs indicateurs.

La planète Terre vit à crédit depuis le 19 août La population mondiale vit à crédit à partir de mardi 19 août. En 2014, elle a consommé en huit mois l'intégralité des ressources que la Terre peut produire sans compromettre leur renouvellement, a calculé l'ONG Footprint Network qui réalise ce bilan chaque année. "Pour le reste de l'année, notre consommation résultera en un déficit écologique croissant qui puisera dans les stocks de ressources naturelles et augmentera l'accumulation du CO2 dans l'atmosphère", souligne l'ONG dont le siège est situé aux Etats-Unis. Le "jour du dépassement" ne cesse d'intervenir de plus en plus tôt dans l'année, c'est-à-dire que l'humanité engloutit son "budget écologique" de plus en plus vite. Ce jour était tombé le 21 octobre en 1993, le 22 septembre en 2003, et l'an dernier, il avait eu lieu le 20 août. L'humanité est "entrée en situation de dette écologique" dans les années 1970, selon l'ONG WWF.

Pétrole: la Russie aidera le Venezuela à doubler sa production en investissant 14 milliards d'euros Le Venezuela annonce un accord pétrolier de $14 mds avec Rosneft "La réunion a été formidable et nous sommes convenus d'un investissement de plus de 14 milliards de dollars", a dit Nicolas Maduro lors d'un discours retransmis par la télévision nationale, en affirmant que cet argent servirait à doubler la production pétrolière du Venezuela. Il n'a pas précisé la destination exacte de cet investissement ni détaillé la répartition de cet effort entre son pays et Rosneft. Sur Twitter, PDVSA a évoqué un accord pour "créer des entreprises ensemble" afin de développer la production.

Le fossé entre riches et pauvres n’a jamais été aussi prononcé LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Claire Guélaud Ce n’est encore qu’un document de travail sobrement intitulé « Tendances de l’inégalité des revenus et son impact sur la croissance ». Officiellement, il n’engage que son auteur, Federico Cingano, économiste à la Banque d’Italie détaché à l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Mais, publié avec l’aval de la direction de l’emploi de l’OCDE, ce texte lance le débat à l’intérieur de l’institution sur un sujet économiquement et politiquement sensible : l’impact de l’accroissement des inégalités de revenu, à leur plus haut depuis trente ans, sur l’économie. L’économiste italien commence par dresser un panorama général de la situation.

Répartition des richesses et des inégalités de revenus par pays - La répartition des richesses et des inégalités de revenus sont deux notions différentes. La répartition des richesses examine comment la propriété des biens dans une société donnée est partagée entre ses membres, alors que l'inégalité des revenus se concentre exclusivement sur la partie "recettes" de l'équation. Cependant, les deux mesures tracent l'écart économique au sein des citoyens les plus riches et les plus pauvres d'un pays. Où fait-il bon vivre dans le Sud-Ouest ? uand l'Insee se lance dans une étude de la qualité de vie en France, elle se lance dans un important travail d'analyse et de recoupement des données. "La qualité de vie dans les territoires a été mesurée à travers une trentaine d'indicateurs, à l'échelle des 2.677 territoires de vie de France métropolitaine" précise l'Institut national de la statistique. Des indicateurs tels que : accessibilité aux équipements, à la culture, aux sports, aux loisirs, les niveaux de diplôme, l'écart entre les salaires femmes-hommes, les revenus. Dans son rapport, une carte permet de visualiser les spécificités de chaque secteur géographique, les inégalités, les forces et les faiblesses de régions et départements. Quid du Sud-Ouest ?

Produits d’hygiène : amende record pour entente entre fabricants Douze entreprises, parmi lesquelles Unilever et L’Oréal, ont été condamnées par la cour d’appel de Paris à payer près de un milliard d’euros. Une amende record, de près de un milliard d’euros, a été confirmée, jeudi 27 octobre, par la cour d’appel de Paris, sanctionnant des fabricants de produits d’hygiène et d’entretien reconnus coupables d’entente il y a deux ans. La cour d’appel a confirmé presque intégralement la décision de l’Autorité de la concurrence, qui avait infligé en décembre 2014 une amende de 951,1 millions d’euros à une dizaine d’acteurs clés du secteur. Concertation sur les hausses de prix Ces ententes avaient consisté pour ces entreprises à « coordonner leur politique commerciale entre 2003 et 2006 auprès de la grande distribution et en particulier à se concerter sur les hausses de prix », avait expliqué l’Autorité de la concurrence en 2014. La cour d’appel a néanmoins légèrement diminué le montant total des amendes, qui passe de 951,1 millions à 948,9 millions d’euros.

Les mécanismes de la mémoire, par Cyril Maitre - Le blog Efficartes Pensez à laisser un commentaire, une surprise vous attend ! Cyril Maitre est l’auteur du blog apprendre-vite-et-bien.com sur la mémoire, la lecture rapide et le mind mapping. Il vous a concocté une carte sur les mécanismes de la mémoire. Cette carte est le résumé du premier chapitre d’un ebook écrit par un collectif de blogueurs (dont Cyril) sur la mémoire. Il décrit les différents types de mémoire et les bonnes stratégies pour mémoriser correctement. Elise Lucet au patron de Sanofi : vous gagnez "508 fois le smic, ce n'est pas trop ?" "Quand les actionnaires s'en prennent à nos emplois" c'était le titre de ce nouveau numéro de Cash investigation sur France 2 ce mardi 3 mars. Le magazine s'interrogeait, cette fois-ci, aux rémunérations de plus en plus généreuses de certains très grands patrons et actionnaires alors que des milliers de personnes n'arrivent plus à boucler leurs fins de mois ou se retrouvent sans emploi... Des rémunérations qui explosent

Related: