background preloader

Des richesses concentrées dans quelques mains.

Facebook Twitter

Huit milliardaires égalent la moitié des habitants de la planète. La Bourse en circuit fermé. En 2016, les entreprises du CAC 40 ont distribué à leurs actionnaires 55,7 milliards d’euros sous forme de dividendes et de rachats d’actions, contre 43 milliards en 2015.

La Bourse en circuit fermé

Mais à quoi sert la Bourse aujourd’hui ? LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Philippe Escande Depuis maintenant deux ans, la Bourse n’en finit pas de grimper. Le seuil des 5 000 points est en vue à Paris et celui, historique, des 20 000 est quasiment atteint à New York. Cet engouement étrange reflète, de façon très mécanique, le retour à meilleure fortune des grandes entreprises de la cote, qui se traduit lui-même par la petite récompense qu’attend l’actionnaire patient : le versement de dividendes. La dernière compilation effectuée par la lettre spécialisée Vernimmen.net le souligne, l’amélioration des résultats des groupes du CAC 40, en 2015, a conduit, un an plus tard, à une forte hausse de la redistribution aux investisseurs boursiers.

Déclin du secteur financier. Les plus riches de la planète ont gagné 237 milliards de dollars en 2016. Warren Buffett et Bill Gates sont ceux qui ont gagné le plus cette année, selon le classement réalisé par Bloomberg.

Les plus riches de la planète ont gagné 237 milliards de dollars en 2016

Bernard Arnault arrive en cinquième position. L'année 2016 aura mieux réussi aux plus riches de la planète que 2015. Malgré les nombreux soubresauts qui l'ont animée - le Brexit, le référendum en Italie ou encore l'élection de Donald Trump… - les 500 personnes les plus riches du monde ont gagné 237 milliards de dollars au total en 2016 selon Bloomberg, notamment grâce au rebond des marchés actions aux États-Unis. L'indice Dow Jones Industrial a gagné près de 14% en 2016, après un début d'année chaotique, et le S&P 500 près de 12%. À eux-seuls, les 500 les plus riches détenaient le 27 décembre dernier 4 400 milliards de dollars, soit 5,7% de plus qu'il y a un an. Des millionnaires plus nombreux, des paradis fiscaux florissants… Des riches de plus en plus riches, dans un monde pourtant en proie à la crise, où bon nombre d’économies tournent au ralenti.

Des millionnaires plus nombreux, des paradis fiscaux florissants…

Dans son rapport annuel sur la richesse mondiale des ménages, publié mardi 7 juin, le cabinet de conseil américain Boston Consulting Group (BCG) montre que le phénomène de concentration des richesses s’est confirmé en 2015. Le nombre de millionnaires a augmenté de 6 % en 2015, pour atteindre le chiffre de 18,5 millions. Ces foyers fortunés ont beau représenter seulement 1 % de la population mondiale, ils détiennent ensemble 47 % de la richesse financière de la planète (épargne bancaire, épargne financière et assurance-vie). Un pourcentage qui pourrait même grimper à 52 % à l’horizon 2020, avertit le BCG.

De richisssimes français ne paient pas d'ISF, grâce à Bercy ! Le ministère des finances a annoncé, mercredi 8 juin, avoir déposé une plainte pour violation du secret fiscal après la publication par Le Canard enchaîné d’une liste nominative de cinquante contribuables ayant bénéficié d’une importante réduction de leur impôt de solidarité sur la fortune (ISF).

De richisssimes français ne paient pas d'ISF, grâce à Bercy !

Cette liste, dressée de façon confidentielle par la Direction générale des finances publiques (DGFIP) et reproduite par le journal satirique dans son édition de mercredi, recense le montant de l’ISF sur l’année 2014, acquitté en 2015 par 50 contribuables parmi les plus fortunés, après l’application d’un mécanisme de plafonnement. Seule une partie des noms sont masqués par l’hebdomadaire, qui révèle ceux de plusieurs personnalités publiques ou médiatiques, comme Liliane Bettencourt, Bernard Arnault ou Hélène Darty, pour dénoncer « le résultat burlesque d’une législation bricolée et rafistolée depuis des années ». « Délit sanctionné par le code pénal » Plafonnement et « ingéniosité » financière. Il ne peut pas y avoir de paix durable sans justice sociale. La moitié des richesses produites dans le monde se trouve entre les mains de 1 % de la population du globe, selon une étude publiée lundi 19 janvier.

Il ne peut pas y avoir de paix durable sans justice sociale.

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Les Décodeurs Deux jours avant l'ouverture du Forum économique mondial, qui se tient traditionnellement dans la station suisse de Davos, l'ONG Oxfam a publié un rapport accablant sur la concentration des richesses dans le monde. Basé notamment sur des données fournies par un rapport de la banque Crédit suisse, il révèle que 1 % des habitants de la planète possède 48 % du patrimoine, contre « seulement » 44 % en 2009.

Le seuil des 50 % devrait être dépassé en 2016. Lire la synthèse : Les 1 % les plus riches posséderont bientôt la moitié de la richesse mondiale Les 52 % du patrimoine restant ne sont pas non plus également répartis : les quatre cinquièmes des habitants les plus pauvres de la planète survivent avec seulement 5,5 % de la richesse produite dans le monde. Les banquiers millionnaires (55 fois le SMIC) toujours plus nombreux en Europe.