background preloader

VIOLENCES

Facebook Twitter

Les 5 lois de la stupidité humaine. En 1976, un professeur d’histoire économique de l’Université de Californie à Berkeley, Carlo M.

Les 5 lois de la stupidité humaine

Cipolla, a publié un livre décrivant les lois fondamentales de ce qui est pour lui la plus grande menace pour l’humanité: la stupidité. Comme l’explique Quartz, les règles établies par Carlo Cipolla n’ont jamais été aussi pertinentes qu’aujourd’hui. Nous sommes plus que jamais menacés de vivre dans une «idiotcracy». Carlo Cipolla, qui est mort en l’an 2000, soulignait que les gens stupides sont nombreux, irrationnels et qu’ils créent des problèmes pour les autres sans en tirer le moindre bénéfice ce qui affaiblit la société.

Il n’y a aucune protection contre la stupidité. Carlo Cippolla avait établi 5 lois immuables de la stupidité. Loi 1: Toujours et inévitablement nous sous-estimons le nombre d’individus stupides en «liberté». Et vous, êtes-vous plutôt féministe comme Najat Vallaud-Belkacem, Anne Sylvestre ou Léon Blum ? François Burgat: «Il ne s’agit pas de combattre les jihadistes mais d’arrêter de les fabriquer» Avant d’être chercheur, François Burgat a été routard.

François Burgat: «Il ne s’agit pas de combattre les jihadistes mais d’arrêter de les fabriquer»

Pendant plus de vingt ans, il a parcouru le monde arabe, de l’Algérie à la Syrie en passant par la Tunisie, le Yémen, la Libye, l’Egypte et la Palestine. C’est cette pratique du terrain qui éclaire d’une manière différente le débat sur les causes du jihadisme, monopolisé par Gilles Kepel et Olivier Roy. Dans Comprendre l’islam politique (la Découverte), François Burgat analyse l’altérité islamiste à la lumière de la colonisation qui a alimenté frustrations, radicalisation et terrorisme.

Une pierre dans le jardin des Occidentaux. Votre livre mêle récits de voyage et recherche scientifique. Après Nice, la fin de l'arrogance du pouvoir politique et le retour des sciences sociales. Des fleurs en hommage aux victimes de l'attentat du 14-Juillet 2016 sur la Promenade des Anglais à Nice, ici le 18/07/16 (L.BRUNO/SIPA) Le carnage de Nice, le 14 juillet dernier, a suscité des débats inédits, les uns médiocres, parfois indécents ou de très bas niveau, mais d’autres aussi de qualité, confirmant ce que nous indiquions dans un article récent : un effet inattendu du terrorisme est de pousser à la relance des sciences sociales, dans leur capacité à éclairer la société sur les grandes questions qui la taraudent, en l’occurrence la violence extrême.

Après Nice, la fin de l'arrogance du pouvoir politique et le retour des sciences sociales

Cette relance a été d’abord et surtout empirique, mais à suivre attentivement les analyses proposées récemment dans les médias par des chercheurs aux orientations diversifiées, il est possible de constater que le tournant est aussi théorique. De nouveaux débats théoriques Critique du déterminisme Le débat se construit aussi différemment en ce qui concerne la religion. La course contre la montre pour sauver le patrimoine turc chrétien et juif. Une équipe de scientifiques stambouliotes est engagée depuis deux ans dans un projet titanesque: répertorier tous les sites historiques témoignant du passé arménien, grec, juif et syriaque de la Turquie.

La course contre la montre pour sauver le patrimoine turc chrétien et juif

Objectif: empêcher l'effacement des traces de ces cultures autrefois florissantes en Anatolie. Istanbul (Turquie) L’église Agios Efstathios, dans le village de Güzelöz, ne figure pas sur les parcours des tour-opérateurs. Aucun panneau indicateur ne signale son existence. Situé au cœur de la Cappadoce, cette miraculeuse région couverte de cités troglodytes et de cheminées de fées dans le centre de la Turquie, le petit édifice date pourtant de l’époque byzantine. Comme lui, des milliers d’anciens lieux de culte ou d’enseignement chrétiens et juifs en Turquie sont aujourd’hui voués à des activités profanes, le plus souvent habitat ou lieu de stockage. La Lituanie voudrait faire disparaître son sale passé de soutien aux nazis. Le gouvernement y accuse de crimes de guerre les partisans juifs ayant combattu les Allemands tandis que les antisoviétiques, alliés des nazis, sont considérés comme des héros de la nation. 1.Partisan antinazi ou criminel de guerre?

La Lituanie voudrait faire disparaître son sale passé de soutien aux nazis

Michel Foucault avait-il prédit la crise des réfugiés? Le fait que les sociétés occidentales soient obnubilées par la santé et le bien-être de leurs populations est à la base de la politique du «vivre et laisser mourir» qui ferme l’Europe aux réfugiés.

Michel Foucault avait-il prédit la crise des réfugiés?

En mars 1976, le philosophe Michel Foucault décrivait, sous le terme de biopolitique, l’avènement d’une nouvelle logique de gouvernance propre aux sociétés libérales occidentales, obnubilées par la santé et le bien-être de leurs populations. Quarante ans plus tard, force est de constater que les pays occidentaux ont, plus que jamais, à cœur de promouvoir une alimentation saine, proscrire le tabac, réglementer la consommation d’alcool, systématiser le dépistage du cancer du sein ou informer leurs citoyens sur les risques de contracter telle ou telle maladie. Michel Foucault n’a jamais prétendu que cette tendance était regrettable; après tout, elle sauve des vies.

La biopolitique est donc la politique du «vivre et laisser mourir». Région dévastée Le conflit au Moyen-Orient est meurtrier. Pour évacuer le stress, cédez à votre penchant pour la démolition. Le nouveau film de Jean-Marc Vallée avec Jake Gyllenhaal, «Démolition», surfe sur une vraie tendance: la multiplication des lieux de loisirs dédiés à la destruction d'objets.

Pour évacuer le stress, cédez à votre penchant pour la démolition

Même la France s'y met. Le goutte-à-goutte s’intensifie. Davis ouvre son frigo. À l’intérieur, une fuite d’eau colonise l’espace. Slate.fr.