background preloader

Ressources violences conjugales

Facebook Twitter

10 Things I've Learned About Gaslighting As An Abuse Tactic. Originally published on Medium and cross-posted here with their permission.

10 Things I've Learned About Gaslighting As An Abuse Tactic

Gaslighting is the attempt of one person to overwrite another person’s reality. There’s a good chance that you now know more about gaslighting than most therapists. And that is really unfortunate, because if you have experienced gaslighting, it’s going to be really hard to untangle it yourself. Unfortunately, you may have to, and I want to tell you that you are not alone. Let me share my experience. 1. About the fifth time I called a close friend of mine on the phone, gasping for air, asking “Am I a monster?” What the hell is gaslighting? Wikipedia told me that it came from an old movie, where the main character makes changes in the environment and then insists to his victim that she is simply imagining these changes. Huffingtonpost. What is Gaslighting? You’re overreacting.

What is Gaslighting?

It wasn’t that bad. You’re just being emotional. That never happened—you’re imagining it. Any of these accusations alone could drive a person crazy, but when they’re part of a regular barrage of criticism aimed at controlling an individual, they’re more than rude—they’re abusive. Called “gaslighting,” this type of abuse uses statements like the above to create doubt in a person’s mind by making them think, basically, that they're going insane, says Janie McMahan, licensed marriage and family therapist. The name comes from a ‘30s play called Gas Light in which the main character attempts to drive his wife crazy by dimming the lights in their home, which were powered by gas, and then denies the lights are changing. This type of psychological abuse is part of the power and control found in domestic abuse, says McMahan. Abuse That's Hard to Recognize: Coercive Control. Isolation.

Abuse That's Hard to Recognize: Coercive Control

Threats. More About Coercive Control. In our continuing Q&A with Lisa Aronson Fontes, PhD, author of Invisible Chains: Overcoming Coercive Control in Your Intimate Relationship, Fontes talks about why women are especially vulnerable to being controlled.

More About Coercive Control

DS.org: Why are women who are in relationships with men most likely to be victimized? Fontes: Women are especially vulnerable to coercive control because of sexism. Sexism makes a relationship in which a man dominates a woman seem unremarkable. Even when we raise girls to have a career, we still usually raise them to take care of others’ well being before their own. Identifying Domestic Violence and Abuse Information and Articles. À L’INTÉRIEUR.

Il y a les coups qu’on te donne qui se voient à l’extérieur.

À L’INTÉRIEUR

Et les douleurs que l’on ressent à l’intérieur. Les marques à l’extérieur, les blessures à l’intérieur. La mémoire qui tente de te faire oublier et le corps qui te rappelle la réalité, à l’intérieur. Je pensais avoir tout vu, tout entendu, tout compris sur ce que j’avais vécu. Il y a quelques jours, j’ai compris que certaines choses allaient encore me faire du mal. Mon moyen de contraception est un stérilet. Deux ans après notre séparation, j’apprends que ses coups, sa violence dans mon ventre, a fait vriller mon stérilet. À l’extérieur ça va, à l’intérieur, j’ai encore mal.

FRED et marie. Couple : faire face aux violences psychologiques. Le harcèlement psychologique concernerait 8 % des femmes à des degrés plus ou moins graves d’après l’"Enquête nationale sur les violences envers les femmes en France" (Enveff) réalisée en 2000.

Couple : faire face aux violences psychologiques

Et depuis cet été, ce type de violence conjugale tombe sous le coup de la loi n° 2010-769 du 9 juillet 2010 (J.O. du 10). Une loi plus sévère contre le conjoint violent "Outre une ordonnance de protection, la loi fixe des peines d’emprisonnement assorties d’amendes sévères", explique Danielle Bousquet, députée, présidente de la mission d’évaluation de l’Assemblée nationale sur la loi contre les violences conjugales. SERVICE D'ASSISTANCE POLICIÈRE AUX VICTIMES DE LA ZONE DE POLICE 5339 - LAEKEN-NEDER-OVER-HEEMBEEK-HAREN. Services d'aide aux victimes - Justice. Vous pouvez faire appel au service d'aide aux victimes le plus proche, même si vous n'avez pas porté plainte à la police.

Services d'aide aux victimes - Justice

Le service vous accueillera si vous en faites la demande, quel que soit l'infraction. Si vous avez porté plainte, il se peut que la police transmette vos données à un service d'aide aux victimes de votre quartier. Ce centre prend alors contact avec vous en vue d'un entretien. Cette prise de contact a lieu aussi vite que possible après le dépôt de la plainte.

Les entretiens ont lieu dans le cabinet de consultation, suffisamment discret, du centre, à domicile, ou à l'hôpital, au cas où vous y séjournez. Bureau d'Assistance policière aux Victimes - Ville de Bruxelles. Les conseillers du Bureau d’Assistance aux Victimes accueillent les victimes, proches ou témoins de dommages physiques, moraux ou psychologiques.

Bureau d'Assistance policière aux Victimes - Ville de Bruxelles

Ils conseillent et assistent les fonctionnaires de police dans leurs missions. Accueil et écoute, soutien psychologique, conseils juridiques et sociaux, accompagnement dans diverses démarches font partie des services proposés par le Bureau d’Assistance aux Victimes. Ce service se compose de 3 psychologues et 3 criminologues qui font partie du personnel de la zone mais ne sont pas fonctionnaires de police. Violence conjugale.be 

Praxis. En cas de violence conjugale. Qu'est-ce que la Mutualité Socialiste-Solidaris peut faire pour moi ? La Mutualité Socialiste-Solidaris peut vous aider si vous êtes dans une situation de violences.

Qu'est-ce que la Mutualité Socialiste-Solidaris peut faire pour moi ?

Elle vous propose différents services, ouverts à tous (même si vous n'êtes pas affiliés à cette mutuelle). Où puis-je trouver une aide juridique dans ma région. Qu'est-ce qu'une maison de justice?

Où puis-je trouver une aide juridique dans ma région

Une des missions des maisons de justice est d'informer et d'assister les victimes d'infractions. Leservice d’accueil des victimes peut intervenir pour que vous receviez, en tant que victime ou proche de victime, l’attention nécessaire durant toute la procédure judiciaire (depuis le dépôt de la plainte jusqu’à l’exécution de la peine) et que vous puissiez faire respecter vos droits.

Où puis-je trouver de l'aide sur internet et par téléphone ? Visiter un site internet ou appeler un numéro spécialisé depuis chez vous, depuis votre lieu de travail ou encore depuis le domicile d’un proche peut être un premier pas vers la sortie d’une situation de violence. Les personnes à qui vous parlerez pourront vous donner des informations sur les questions que vous vous posez, vous aider, mais également vous soutenir dans vos démarches.

Vous trouverez également les numéros des services d’urgence, qu’il est intéressant de mémoriser en cas de danger. Où puis-je trouver une aide juridique dans ma région. Violences conjugales. Les violences conjugales sont une cause de mortalité majeure chez les femmes dans le monde Elles nous concernent tous et sont encore trop peu reconnues. Les victimes n’osent pas en parler, les auteur-es ne connaissent pas l’existence de ressources spécifiques, les témoins et les professionnels se sentent démunis. En surfant sur ce site internet, vous trouverez des informations sur les violences entre partenaires (et ex-partenaires !) Mais surtout des adresses de professionnels près de chez vous. Cycle de la violence et victimisation. La notion de cycle de la violence dans les couples a été introduite en 1988 par la psychologue américaine Leonor Walker et reprise ensuite par la chercheuse québécoise Ginette Larouche.

Ce modèle permet d’appréhender la dimension temporelle des violences conjugales et d’expliquer comment s’instaure l’usure des repères et la victimisation. Dans ce modèle, le cycle de la violence se compose de quatre phases bien distinctes : la tension, la crise, la justification et la rémission ou lune de miel. L'escalade la violence: un continuum. Des infos précises sur la violence conjugale. Huit couples. Les mots qui blessent. Détails Écrit par Todd Foley Comment savoir que vous êtes dans une situation de violence psychologique conjugale? Carolyn savait qu'elle avait quelque chose à dire, qu'elle devait trouver le courage de parler à son époux, Jerry. Campagne «La violence psychologique, c'est de la violence tout court» - Egalite des chances - Secrétariat Général - Fédération Wallonie-Bruxelles. Memoire traumatique et victimologie. Définition : Il s'agit d'un processus au cours duquel un partenaire ou un ex-partenaire adopte à l'encontre de l'autre des comportements agressifs, violents et destructeurs.Il s'agit donc de violences exercés par un partenaire au sein d'une relation de couple (que les partenaires soient mariés, pacsés, ou vivant en concubinage, que le couple soit hétéro ou homosexuel, que le couple soit séparé) ou au sein des relations amoureuses.Les violences conjugales comme toutes les violences sont intentionnelles et elles représentent une atteinte au droit fondamental des personnes à vivre en sécurité, et une atteinte à leur dignité.

Elles entraînent aussi une atteinte à leur intégrité physique et psychique et sont à l'origine d'importantes conséquences psychotraumatiques. Elles peuvent mettre en péril la vie, la santé, l'intégration scolaire, professionnelle et sociale des victimes et de leurs enfants. Haut de page. Memoire traumatique et victimologie. Les violences psychologiques sont toujours présentes et imprègnent toutes les autres violences.

Jusque récemment, outre les appels téléphoniques malveillants et les menaces, seul le harcèlement moral au travail était réprimé par la loi : "le fait de harceler autrui par des agissements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d'altérer sa santé physique ou mentale, ou de compromettre son avenir professionnel est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende". Désormais, depuis le 24 juin 2010, les violences psychologiques au sein du couple sont un délit punissable d'une peine maximale de trois ans d'emprisonnement et de 75 000 euros d'amende, elles sont définies comme "des actes qui peuvent être constitués de paroles et/ou d'agissements, d'une dégradation des conditions de vie de la victime, entraînant une altération de sa santé physique ou mentale".

Abus de faiblesse et autres manipulations. Rencontre avec Marie-France Hirigoyen, psychiatre et psychanayste, par Martine Laronche Psychiatre, psychanalyste, Marie-France Hirigoyen consacre sa carrière aux victimes. Elle combat surtout les violences psychologiques, en démonte patiemment les rouages. Elle vient de publier Abus de faiblesse et autres manipulations (JC Lattès, 300 p., 18 euros).

Le Harcèlement Moral : la violence perverse au quotidien. Voilà déjà quelques années que la violence a commencé de gagner les vitrines des libraires. N'est-il pas logique que psychologues, sociologues, psychiatres et autres représentants des sciences humaines informent le public de ce qui devient pour eux une préoccupation croissante?

Le livre de Marie-France Hirigoyen, psychiatre, psychanalyste, psychothérapeute, frappe pourtant particulièrement en exposant clairement les mécanismes et les redoutables conséquences d'une violence feutrée, "perverse"; qu'elle appelle "le harcèlement moral". Tueur psychique. Femmes sous emprise, les ressorts de la violence dans le couple.

Extraits de l'article écrit par Valérie Péronnet, pour le numéro d'avril 2008 de Psychologie magazine. Violence psychologique dans le couple - Violence conjugale. Le combat de Marie-France Hirigoyen. Informations, réponses et discussions sur la violence dans le couple. Signesavant. Petites violences ordinaires - broché - Yvane Wiart. Violence psychologique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Des informations de cet article ou section devraient être mieux reliées aux sources mentionnées dans la bibliographie, sources ou liens externes. (août 2013). Ecoute violences conjugales. Réponses à vos questions juridique sur le thème de la famille. Les différentes formes de violence entre partenaires. La violence entre partenaires désigne la violence perpétrée au sein d’un couple. Lorsqu’on parle de couple, il s’agit de deux personnes qui ont, ou ont eu, une relation intime: il peut s’agir de deux personnes cohabitant sans être mariées, de personnes divorcées, de deux personnes du même sexe,…

Violence entre partenaires - Comment s'en sortir ? Violence entre partenaires - Comment s'en sortir ? Violence entre partenaires - Comment s'en sortir ? Droits Fondamentaux. Aide aux victimes.