background preloader

Violences

Facebook Twitter

Lierre Keith : Le triomphe des pornographes - Collectif Libertaire Anti-Sexiste. LOS ANGELES, CA – JANUARY 16 : Hugh Hefner (C) poses with Playboy Bunnies Playmate of the Year 2013 Raquel Pomplun (2nd L) and Miss December 2009 Crystal Hefner (2nd R) at Playboy’s 60th Anniversary special event on January 16, 2014 in Los Angeles, California.

Lierre Keith : Le triomphe des pornographes - Collectif Libertaire Anti-Sexiste

(Photo by Rachel Murray/Getty Images for Playboy) Le triomphe des pornographes est une victoire du pouvoir sur la justice, de la cruauté sur l’empathie, et des profits sur les droits humains. Je pourrais faire cet énoncé à propos de Walmart ou de McDonalds et les progressistes en conviendraient avec enthousiasme. Viols en France. Les viols en France Combien de viols en France ?

Viols en France

12.768 viols. ZONES. Lyber Zones Irene Zeilinger Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire.

ZONES

Pour Anne, car c’est elle que je voudrais avoir à mes côtés si je dois affronter un danger. Permettez-moi de me présenter : je suis formatrice d’autodéfense pour femmes depuis maintenant près de quinze ans. J’ai travaillé avec de très nombreux groupes de femmes et de filles un peu partout en Europe et en Amérique latine. Comme beaucoup de femmes, j’ai conscience du risque d’être un jour confrontée à la violence. Si je me suis mise à écrire, c’est parce que je ne trouvais pas en librairie de manuel d’autodéfense à recommander aux femmes qui suivent mes cours, à mes amies ou aux femmes de ma famille. Mais ce n’est pas seulement la pénurie de bons livres en autodéfense qui m’a motivée à coucher mes expériences sur le papier. Si vous avez ouvert ce livre, c’est sans doute parce que vous voudriez savoir quoi et comment faire face à la violence. Bon ! ZONES. Lyber Zones Irene Zeilinger Petit manuel d’autodéfense à l’usage de toutes les femmes qui en ont marre de se faire emmerder sans rien dire.

ZONES

Pour Anne, car c’est elle que je voudrais avoir à mes côtés si je dois affronter un danger. Permettez-moi de me présenter : je suis formatrice d’autodéfense pour femmes depuis maintenant près de quinze ans. J’ai travaillé avec de très nombreux groupes de femmes et de filles un peu partout en Europe et en Amérique latine. Comme beaucoup de femmes, j’ai conscience du risque d’être un jour confrontée à la violence. Si je me suis mise à écrire, c’est parce que je ne trouvais pas en librairie de manuel d’autodéfense à recommander aux femmes qui suivent mes cours, à mes amies ou aux femmes de ma famille.

Mais ce n’est pas seulement la pénurie de bons livres en autodéfense qui m’a motivée à coucher mes expériences sur le papier. Si vous avez ouvert ce livre, c’est sans doute parce que vous voudriez savoir quoi et comment faire face à la violence. Bon ! Violence Normale Supérieure. Nous ne parlons qu’en nos noms, ce qui ne signifie pas que ce que nous disons n’a aucun sens.

Violence Normale Supérieure

Notre discours est marginalisé, ce qui ne signifie pas qu’il est fictif. Nous sommes un groupe de personnes assignées femmes et de personnes trans, qui subissons dans nos vies et dans le cadre de nos études à l’ENS (Ecole Normale Supérieure), des oppressions et agressions sexistes, lesbophobes, transphobes et biphobes. Notre parole est collective et anonyme, parce que nos conditions de vie dans cette école ne nous permettent pas de montrer nos visages. Nous avons témoigné de ces violences, ainsi que des propos racistes que nous avons souvent entendus dans l’école - bien que, depuis notre position de blanc-he-s, nous ne soyons pas les mieux placé-e-s pour en parler - dans un article paru lundi 9 janvier sur Rue89, et la réaction « collective » des normalien-ne-s scandalisé-e-s que l’on ternisse l’image de « leur école » n’a pas tardé.

Ces violences sont niées, tues, taboues. Privilèges = liberté. Echapee belle. Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ? Partie 2 : les conséquences pour la victime Partie 3 : Les mythes sur le viol restreignent la liberté des femmesPartie 4 : Conséquences sur la propension au violPartie 5 : Les mythes sur le viol dans les médias Contrairement à la légende, la plupart des viols ne sont pas commis par un étranger dans une petite ruelle sombre « Evitez de vous habiller comme des salopes si vous ne voulez pas vous faire agresser » Michael Sanguinetti, policier canadien « Un viol, c’est avec un couteau ou un pistolet » Ivan Levaï, grand journaliste «Tant qu’un homme n’est pas muni d’une arme, d’un couteau ou d’un revolver, une femme peut toujours se défendre » Catherine Millet, intellectuelle française Les Slutwalks sont nées en réaction aux propos de Sanguinetti Ces idées reçues (appelées « rape myths » ou « mythes sur le viol ») et leurs conséquences ont été étudiées par les sociologues et psychologues sociaux.

Mythes sur les viols. Partie 1: Quels sont ces mythes ? Qui y adhère ?

Qu’est ce qu’un viol ? Dans plus de 75% des cas, la victime connaissait son agresseur5. Erratum 1. 3. Les mythes autour du viol et leurs conséquences. Partie 2 : les conséquences pour la victime. Partie 2 : les conséquences pour la victime Partie 1 : Quels sont ces mythes ?

Les mythes autour du viol et leurs conséquences. Partie 2 : les conséquences pour la victime

Qui y adhère ? Partie 3 : Les mythes sur le viol restreignent la liberté des femmesPartie 4 : Conséquences sur la propension au violPartie 5 : Les mythes sur le viol dans les médias Les taux de dépression sont élevés chez les victimes de viol Nous avons vu dans une première partie quels étaient les mythes sur le viol et qui y adhérait.