background preloader

Chapitre 2 : finalité et responsabilité sociale de l'entreprise

Facebook Twitter

Finalité sociétale. Communication & Environnement - Le magazine. Un des facteurs susceptible de limiter l’expansion d’un management RSE semble être d’ordre culturel et éducatif, et serait dû à notre perception du monde « analytique et binaire » qui ne nous aide pas à accéder à une vision holistique, analogique et symbolique ».

Communication & Environnement - Le magazine

Ce qui peut expliquer partiellement que les dirigeants d’entreprises ne soient pas préparés à appréhender la complexité (comme le pense également Edgar MORIN) et ne possèdent pas forcément la capacité d’une vision globale. Ainsi la RSE ne serait pas toujours une initiative mue par une volonté philanthropique d’évolution mais serait plutôt utilisée à des fins de survie de l’entreprise en période de crise, crise qui aujourd’hui se présente sous forme globale : économique, environnementale. La crise financière peut à elle seule expliquer la peur de certains de vouloir se lancer dans une politique de RSE, ne voulant pas faire supporter à l’entreprise de coûts supplémentaires qui serait susceptibles de lui être fatals. Trackbacks. RSE et performance financière - Les Echos. Accueil Qu'on ne s'y trompe pas, les organisations qui mettent en place une démarche RSE structurée, c'est-à-dire systémique, transversale à toutes les activités, processus et métiers, ainsi qu'à la stratégie, ne sont pas aussi nombreuses qu'on aimerait le penser ni que ne le laisserait croire leur communication fût-elle relayée, de manière parfois complaisante, par les médias.(...)

RSE et performance financière - Les Echos

Cet article est réservé aux abonnés, pour en profiter abonnez-vous. L’entreprise : définition, finalités et classification. L’entreprise est une unité économique et juridique qui a pour principale fonction la production de biens et services destinés à être vendus sur un marché.

L’entreprise : définition, finalités et classification

L’activité d’une entreprise peut être décomposée en deux phases distinctes : l’activité productive, c’est à dire la création de biens ou services.l’activité de répartition des richesses en contrepartie des biens ou services. a. L’entreprise en tant qu’unité de production Par l’opération de production, l’entreprise transforme des flux d’entrée (Intrants ou Inputs) en flux de sortie (Extrants ou outputs). Le travail fourni par le personnel de l’entrepriseLe capital technique : bâtiments, matériels ……..etc.Les consommations intermédiaires c’est à les matières premières, les produits semi-finis, énergie…..ou les services (publicité, transport, …etc.) incorporés au processus de production. b. Finalité selon Drucker.

Finalité de l'entreprise. ENTREPRISE : le profit, finalité essentielle mais pas exclusive « iprofield. ENTREPRISE : le profit, finalité essentielle mais pas exclusive Publié le Mis à jour le A la différence des autres organisations, les entreprises ont pour objectif principal de se faire du profit.

ENTREPRISE : le profit, finalité essentielle mais pas exclusive « iprofield

Bien que cet objectif ne soit pas le seul pour celles-ci, il demeure néanmoins prioritaire à leur essor Pour une entreprise, la maximisation du profit ne peut pas en être le seul but. R12 - Entreprises : Effcacité économique, responsabilité sociétale et environnementale ... Moogaloop.swf?clip_id=6743880&server=vimeo. Moogaloop.swf?clip_id=2053931&server=vimeo. Responsabilité sociétale des entreprises. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Responsabilité sociétale des entreprises

Pour l’article homonyme, voir RSE. La responsabilité sociétale des entreprises (RSE) est aussi dénommée, selon les auteurs et le contenu qui lui est donné, responsabilité sociale. Cela peut évidemment prêter à confusion puisque, selon le cas : — « sociétal » peut désigner : aC-Croitre. La RSE/RSO est la « responsabilité d’une entreprise/organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable, à la santé et au bien-être de la société ; prend en compte les attentes des parties prenantes; respecte les lois en vigueur et qui est en accord avec les normes internationales de comportement; et qui est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en œuvre dans ses relations » (selon ISO 26000).

aC-Croitre

La définition de la responsabilité sociale des entreprises intègre aujourd’hui couramment 3 dimensions : Au travers de la RSE, l’entreprise au delà de son rôle d’acteur économique traditionnel, s’interroge sur les conséquences sociales et environnementales de ses activités en cherchant à concilier performance économique, sociale et environnementale. De ce fait, elle permet de déployer la RSE au sein de votre structure au profit :

En savoir plus sur la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ? Lexique de la responsabilité sociétale des entreprises (source INSEE - octobre 2012) La charte de la diversité en entreprise : depuis son lancement en octobre 2004, elle incite les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs.

Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ?

En la signant, ces entreprises s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité. L’écoconception correspond à l’intégration des aspects environnementaux dans la conception ou la re-conception de produits. Il s’agit de prendre en compte les exigences environnementales sur le produit : réglementation, image de marque… ainsi que les conséquences environnementales du produit : consommations de ressources, émissions atmosphériques, production de déchets, valorisation du produit en fin de vie… Les exigences et les conséquences doivent être envisagées sur tout le cycle de vie du produit.

En effet, il s’agit d’obtenir une performance globale.