background preloader

La protection contre les discriminations

La protection contre les discriminations
Dernière mise à jour le 13 août 2014 Synthèse Toute décision de l’employeur (embauche, promotion, sanctions, mutation, licenciement, formation…) doit être prise en fonction de critères professionnels et non sur des considérations d’ordre personnel, fondées sur des éléments extérieurs au travail (sexe, religion, apparence physique, nationalité, vie privée…). A défaut, des sanctions civiles et pénales sont encourues. A savoir Dans les lieux de travail ainsi que dans les locaux ou à la porte des locaux où se fait l’embauche, les personnes mentionnées à l’article L. 1132-1 du code du travail sont informées par tout moyen du texte des articles 225-1 à 225-4 du code pénal (définition et sanctions des discriminations prohibées). Sommaire Fiche détaillée Qu’est-ce qu’une discrimination ? Comme le précise la loi du 27 mai 2008 citée en référence : Quelles sont les personnes protégées ? Quels sont les motifs de discriminations interdits ? Aucun de ces motifs ne peut donc être invoqué pour (art. Related:  Projet FANTA

La Lutte contre les discriminations dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services, sur la base de 20 critères prohibés par la loi : La Lutte contre les discriminations Le Défenseur des droits combat les inégalités fondées à partir des 19 critères prohibés par la loi, comme l’origine ou le handicap, dans le domaine de l’emploi, du logement, de l’éducation et de l’accès aux biens et services. Discrimination sur l’engagement syndical dans une entreprise de fruits et légumes Focus du : 16/11/2012Simone est commerciale en contrat à durée déterminée depuis 2005, dans une entreprise de fruits et légumes. Discrimination sur la couleur de peau dans un centre de formation Focus du : 13/11/2012Nathalie, Florence, Martine et Karine préparent dans un centre de formation des Yvelines un diplôme d’Etat d’auxiliaires de vie sociale. « Les discriminations liées à l'âge augmentent » Visite d’un campement de Roms à Chassieu près de Lyon Actualités Questions / Réponses Saisir S'informer

Handicap Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pictogrammes illustrant diverses formes de handicap. Le terme handicap désigne la limitation des possibilités d'interaction d'un individu avec son environnement, causée par une déficience provoquant une incapacité, permanente ou non, menant à un stress et à des difficultés morales, intellectuelles, sociales et/ou physiques. Le terme de handicap renvoie également aux difficultés de la personne handicapée face à son environnement en termes d'accessibilité, d'expression, de compréhension ou d'appréhension. Il s'agit autant d'une notion sociale que d'une notion médicale. Le handicap affecte 80 millions de personnes en Europe[1] et 650 millions dans le monde entier[2], voire un milliard de personnes selon le Rapport mondial sur le handicap de l'OMS et de la Banque mondiale[3]. Terminologie et définition[modifier | modifier le code] Causes[modifier | modifier le code] Déficiences[modifier | modifier le code] Santé[modifier | modifier le code] Probable

Éditions rue d'Ulm Collection du CEPREMAP n° 31 Résumé Cet opuscule propose un état des lieux des connaissances sur la nature, la mesure et l’ampleur de la discrimination à l’embauche sur le marché du travail français. On en parle • Liaisons sociales - avril 2013 • Alternatives économiques - avril 2013 • lectures.revues.org/11728 - juin 2013 Les auteurs Nicolas JACQUEMET est professeur à l’université de Lorraine et membre du BETA (Bureau d’économie théorique et appliquée, UMR 7522). Anthony EDO est doctorant à l’École d’économie de Paris. Sommaire Introduction 1. 2. 3. 4. Annexes Testing et « bonnes pratiques » de recrutement Construction des identités fictives Modalités d’envoi des candidatures Construction des candidatures Exemples de candidature Bibliographie Découvrir la conférence associée ((( ))) Conférence de presse du Cepremap

Internet : 60 % des dépenses de communication RH des grandes entreprises emploi chomage cvEmploi, Chômage, CV Internet : 60 % des dépenses de communication RH des grandes entreprises 30/06/2008 11:04 (Par Philippe AUJARD) Internet : 60 % des dépenses de communication RH des grandes entreprisesInternet : 60 % des dépenses de communication RH des grandes entreprises. Dans un contexte de tension croissante du marché du travail, parvenir à attirer les meilleurs candidats et convaincre des profils très convoités est devenu un véritable challenge. Internet est un outil qui répond à ce challenge. Internet représente 60 % des dépenses de communication RH des grandes entreprises. Ainsi, 83 % des candidatures reçues par les grands groupes proviennent désormais d'Internet, selon une nouvelle étude Benchmark Group. Dans un contexte de tension croissante du marché du travail, parvenir à attirer les meilleurs candidats et convaincre des profils très convoités est devenu un véritable challenge.

France : discrimination à l'embauche, selon une enquête de l'Ifop - France / Social Près de quatre demandeurs d'emploi sur dix affirment avoir déjà été victimes d'une discrimination à l'embauche. C'est ce que rapporte une enquête Ifop pour Le Défenseur des droits, qui va être publiée ce lundi 7 octobre. Le Défenseur des droits est une autorité administrative indépendante chargée de veiller au respect des droits et des liberté de chacun. D'après l'étude, il existe quatre sources de discrimination majeures. Ces discriminations auraient plus souvent lieu lors des entretiens qu'à la réception du CV. → A (RE)LIRE : vers la fin du CV anonyme ? Pour les habitants de quartiers sensibles, les origines sont le premier critère discriminant. 48% des sondés de ces quartiers estiment en avoir fait les frais, contre seulement 23% sur le reste du territoire. En revanche, les habitants des banlieues se déclarent moins souvent victimes de discrimination que les autres demandeurs d'emploi. →A (RE)LIRE : le dernier rapport de la Halde Chronologie et chiffres clés

Comment développer la diversité dans les équipes RH, pour plus d’Innovations RH ? A la convergence des impératifs économiques et financiers, des exigences business, des aspirations sociales, des évolutions sociétales et technologiques, des besoins individuels, etc. la fonction RH est en tout état de cause, devenue au cours du temps, la fonction des paradoxes. Fille du Taylorisme et de l’ère industrielle, elle est encore aujourd’hui majoritairement caractérisée par un ensemble de spécialisations « en silos », d’expertises, de « sous-fonctions RH ». Son histoire étant de la sorte calée sur l’histoire organisationnelle des entreprises, la fonction « personnel » est ainsi devenue au cours du XXème siècle, de plus en plus « gestionnaire », et l’instigatrice de processus, de standardisations, de règles, etc. selon une perspective de maîtrise de problématiques de « ressources », « de masses », pensées de manière génériques. La règle pourrait ainsi bientôt quasiment être, qu’il n’y a plus de règles.

Les personnes handicapées restent éloignées du marché du travail INFOGRAPHIE - Alors que la Semaine nationale des personnes handicapées physiques débute ce lundi, le bilan sur l'accès à l'emploi des personnes reconnues handicapées en France reste contrasté. Malgré les efforts fournis par les entreprises, leur taux de chômage reste élevé et leur insertion dans le monde du travail, partielle. Si les entreprises font de plus en plus d'efforts, les associations s'accordent à dire que le bilan sur l'emploi des personnes handicapées reste mitigé. Soumises à l'obligation d'employer au moins 6 % de personnes handicapées depuis 1987, les entreprises de plus de 20 salariés ne parviennent pas toutes à remplir le contrat. «Au total, 92% des entreprises emploient directement ou indirectement des personnes handicapées, souligne Stéphane Clavé, délégué général de l'Agefiph, qui a vu le montant des contributions baisser ces dernières années au profit d'une hausse des embauches. «Mais est-on sûr du recrutement qualitatif et durable?

ÉGALITÉ : « L’égalité n’existe pas » « L’égalité n’existe pas » Produit de l’Observatoire des inégalités, le rapport d’Anne Brunner et de Louis Maurin sur le sujet est désormais une référence incontestée des études du paysage hexagonal. Si le bilan brosse le portrait d’une jeunesse précaire, c’est qu’elle se trouve au carrefour de plusieurs problématiques qui mêle accès à l’emploi, logement et formation. Lire également : Rapport sur les inégalités : la marche pénible des jeunes vers l’emploi Vous publiez votre rapport au début du quinquennat Macron. Louis Maurin : Premièrement, sur notre modèle social, on veut mettre en avant les fractures qui existent dans la société française mais ce travail n’est pas là pour détruire ce que l’on a construit au fil des années. Il y a des écarts énormes entre les jeunes donc ça n’a pas de sens. L’autre hypocrisie, c’est le point commun entre tous les jeunes : le poids du coût du logement. Louis Maurin : Sur l’école, il y plusieurs choses. Louis Maurin : Pas du tout, je ne pense pas.

Egalité des chances "Toupictionnaire" :Le dictionnaire de politique Définition de l'égalité des chances L'égalité des chances est une vision de l'égalité qui cherche à faire en sorte que les individus disposent des "mêmes chances", des mêmes opportunités de développement social, indépendamment de leur origine sociale ou ethnique, de leur sexe, des moyens financiers de leurs parents, de leur lieu de naissance, de leur conviction religieuse, d'un éventuel handicap, etc. Allant plus loin que la simple égalité des droits, l'égalité des chances consiste principalement à favoriser des populations qui font l'objet de discrimination afin de leur garantir une équité de traitement. Exemples de domaines d'activités où l'égalité des chances peut être recherchée : accès à la formation supérieure et aux grandes écoles, tests de recrutement et entretien d'embauche, accès aux emplois. L'égalité des chances s'oppose à l'égalité des résultats. >>> Terme connexe : Egalité >>> Terme connexe : Egalité républicaine

Entreprise : Les discriminations à l’embauche plus que jamais présentes sur le marché du travail Dans le monde du travail, la loi impose que toute décision prise par les employeurs reposent sur des critères strictement professionnels et non sur des considérations d'ordre personnel fondées sur des éléments extérieurs au travail. Ainsi, l'apparence physique, l'état de santé, le handicap, le sexe, la situation de famille, l'ethnie, la religion ou encore la langue font partie des multiples motifs qui ne peuvent justifier une inégalité de traitement sous peine de constituer une discrimination. Entre la théorie et la pratique, il y a toutefois un gouffre toujours pas comblé, comme l'a confirmé une récente enquête. Les prescriptions légales La discrimination en entreprise peut prendre plusieurs formes et intervenir à différentes étapes de la relation de travail, à commencer par la recherche d'emploi. 21% de personnes discriminées Mais c'est sans surprise les facteurs d'ordre « ethnico-culturelle » qui sont surreprésentés. Les dérives de l'entretien d'embauche

Définition : Egalité des chances "Toupictionnaire" :Le dictionnaire de politique Définition de l'égalité des chances L'égalité des chances est une vision de l'égalité qui cherche à faire en sorte que les individus disposent des "mêmes chances", des mêmes opportunités de développement social, indépendamment de leur origine sociale ou ethnique, de leur sexe, des moyens financiers de leurs parents, de leur lieu de naissance, de leur conviction religieuse, d'un éventuel handicap, etc. Allant plus loin que la simple égalité des droits, l'égalité des chances consiste principalement à favoriser des populations qui font l'objet de discrimination afin de leur garantir une équité de traitement. Exemples de domaines d'activités où l'égalité des chances peut être recherchée : accès à la formation supérieure et aux grandes écoles, tests de recrutement et entretien d'embauche, accès aux emplois. L'égalité des chances s'oppose à l'égalité des résultats. >>> Terme connexe : Egalité >>> Terme connexe : Egalité républicaine

Related: