background preloader

Le centre d'assistance médicale à la procréation (AMP)

Le centre d'assistance médicale à la procréation (AMP)
Hôpital Paule de Viguier 330 avenue de Grande Bretagne TSA 70034 31059 Toulouse Cedex 9 Renseignements : Téléphone : 05 67 77 10 05 - Fax : 05 67 77 10 06 Ecrivez-nousSecrétariat ouvert : du lundi au vendredi de 9h à 17h, Samedi, Dimanche et jours fériés de 13h30 à16h Le Centre d’AMP fait partie du Pôle Obstétrique, Gynécologie et Médecine de la Reproduction des Hôpitaux de Toulouse. Il est formé de 2 unités fonctionnelles : Stérilité Féminine et Laboratoire de Biologie de la Reproduction, regroupées dans une même entité tant au point de vue du fonctionnement qu’à celui des locaux. Personnel commun aux deux structures Accueil Mme Françoise QUADRI, Secrétaire Entretien Mme Nicole MAS, Aide Soignante Mr Frédéric POUPEL, Aide Soignant Mme Anne-Marie DE SOUSA, Aide Soignante Unité de stérélité féminine Publié le 09/03/2007 à 10h34 Unité de Stérilité Féminine Locaux 11 lits d’hospitalisation de jour 1 salle d’échographie 2 salles d’intervention Personnel Retour en haut de page Related:  3 RESPONSABILITE HUMAINE SUJETS 1-8

bienvenue sur le site fivfrance Natisens La fécondation in vitro : La technique En juillet 1978 est née, en Grande-Bretagne, Louise Brown, le premier "bébé éprouvette", c'est-à-dire conçu par Fécondation In Vitro (FIV). Quatre ans plus tard naissait à l'hôpital de Clamart Amandine. Complexe à mettre au point, le principe de la FIV peut en théorie paraître simple puisqu'il consiste à recréer en laboratoire, dans "un tube" (l'expression latine in vitro signifiant "dans le verre") ce qui se passe normalement au moment de la fécondation dans les trompes de la femme (in vivo). Il peut se résumer en trois grandes étapes : le recueil des cellules sexuelles mâles et femelles (les gamètes), la fécondation et le transfert des embryons. Les gamètes : ovocytes et spermatozoïdes Les cellules sexuelles de la femme : les ovocytes Les ovocytes, contenus dans des follicules, sont stockés dans les deux ovaires dès le début de la vie embryonnaire. Actuellement, la grande majorité des FIV sont réalisées sur cycle stimulé afin d'obtenir non pas un seul ovocyte par cycle mais plusieurs.

Obésité Dossier réalisé en collaboration avec Arnaud Basdevant, nutritionniste et chercheur, unité Inserm U872, Institut hospitalo-universitaire ICAN (Institute of cardiology metabolism and nutrition), Paris, président du Plan National Obésité 2010-2013 - Janvier 2014. © Fotolia Maladie de l’adaptation aux récentes évolutions des modes de vie, l’obésité résulte d’un déséquilibre entre les apports et les dépenses énergétiques. Ce déséquilibre aboutit à une inflation des réserves stockées dans le tissu graisseux qui entraîne elle-même de nombreuses complications. L’obésité concerne aujourd’hui la quasi-totalité de la planète, y compris de nombreux pays émergents : selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), 35 % des adultes dans le monde sont atteints d’obésité ou de surpoids. Les complications associées, en particulier le diabète et les maladies cardiovasculaires, entraînent le décès d’au moins 2,8 millions personnes chaque année. Mesurer l’excès de masse grasse © Inserm, D. © Inserm, F. Sites

Inséminaion artificielle L'insémination artificielle est la technique d'assistance médicale à la procréation la plus ancienne. Elle est simple dans son principe et fournit globalement un taux de grossesses de 10 à 15 % par cycle de traitement. Découvrez les différentes phases de ce traitement majeur des troubles de la fertilité. Votre médecin vous a proposé une insémination artificielle, et vous aimeriez en savoir plus avant de vous lancer ? Voici quelques réponses aux questions que vous vous posez. Un bilan clinique préalable à l'insémination artificielle Normalement, les femmes produisent à chaque cycle un ovocyte mature dans les ovaires, qui est libéré dans les trompes. A qui est destinée l'insémination artificielle ? Un bilan est en général réalisé avant d'entreprendre une insémination, ce qui permettra de déterminer la cause de l'infécondité. A qui est destinée l'insémination ? L'insémination peut se faire avec le sperme, frais ou congelé, du conjoint ou avec du sperme congelé de donneur.

Le don de gamètes Mis à jour le : 23.10.13 Faire connaître le don de gamètes Le don de gamètes (ovocytes et spermatozoïdes) dans le cadre de l’assistance médicale à la procréation entre dans le champ des compétences de l’Agence de la biomédecine. Elle a pour objectif d’améliorer les conditions de prise en charge des couples concernés par l’AMP, dans le respect des lois et des règles d’éthique, d’équité et de sécurité sanitaire. En France, le nombre de couples en attente et le manque de dons, en particulier d’ovocytes, sont préoccupants. Le don d’embryons : un consentement fort Les embryons congelés qui ont permis la réalisation du projet parental d’un couple, peuvent, après consentement, et dans certaines circonstances, être accueillis par des couples ayant de grandes difficultés à procréer et leur permettre ainsi de réaliser leur projet d’enfant. L’accueil d’embryons est destiné à des couples qui ont une double infertilité ou des risques de transmission d’une maladie génétique connue à l’enfant.

Cancer et nutrition Dossier réalisé en collaboration avec l’Institut thématique multiorganismes Cancer (ITMO Cancer) et l’Institut national du cancer (INCa) - Mars 2012. Nutrition, un impact prouvé sur la survenue de cancers © Fotolia Des travaux ont mis en évidence, avec des degrés de certitude variables, le rôle de certains aliments ou comportements individuels (diversité de l’alimentation, activité physique) dans l’initiation ou le développement de certains cancers. Pour réduire le risque de cancer, les organisations de santé française et internationale recommandent une alimentation équilibrée et diversifiée, un apport calorique adapté aux dépenses énergétiques et une activité physique régulière. (*)WCRF/AICR. Des relations convaincantes de cause à effet pour plusieurs facteurs nutritionnels Aliments ou comportements alimentaires à risque(*) Au moins cinq facteurs sont incriminés de façon convaincante dans la survenue de cancers. Aliments ou comportements alimentaires bénéfiques(*) © Inserm, Jerôme Galon

Procréation médicale assistée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Pour les articles homonymes, voir PMA et PAM. La procréation médicalement assistée (PMA), également appelée assistance médicale à la procréation (AMP), est un ensemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation. Précisions lexicales[modifier | modifier le code] Si la procréation médicalement assistée (PMA) désigne l'ensemble de pratiques cliniques et biologiques où la médecine intervient plus ou moins directement dans la procréation, En revanche, le clonage humain n'est juridiquement pas considéré comme faisant partie des techniques de PMA. Historique[modifier | modifier le code] À l’origine, les premières techniques de procréation médicalement assistée (insémination artificielle) ont été développées pour permettre à des couples infertiles d’avoir des enfants. Statistiques[modifier | modifier le code] En Europe[modifier | modifier le code] En France[modifier | modifier le code]

Le traitement de la stérilité La prise en charge thérapeutique de l'infertilité Le bilan d'infertilité du couple est essentiel. Il est analysé par une équipe de médecins. Il permet d'évaluer le délai souhaitable pour une prise en charge, les chances de conception naturelle et propose une prise en charge adaptée au couple. Les conseils donnés au couple En l'absence d'anomalies, le but est de rassurer le couple, de dédramatiser la situation et de proposer, si nécessaire, une meilleure hygiène de vie (par exemple, perte de poids, arrêt du tabac, augmentation de la fréquence des rapports sexuels...). Le traitement chirurgical Il est envisagé lorsqu'il existe une cause à la stérilité ( fibrome fibromeTumeur bénigne développée aux dépens du tissu musculaire lisse d'un organe. utérin, varicocèle varicocèleDilatation anormale des veines du cordon spermatique et du scrotum (enveloppe cutanée des testicules)., chirurgie gynécologique ou urologique, par exemple). Le traitement médical ovulation L'assistance médicale à la procréation

Related: