background preloader

Média & Humanitaire

Média & Humanitaire

Issues de secours CRASH - Fondation Médecins Sans Frontières Médias et humanitaire : frères ennemis ? On connaît l’extraordinaire capacité de mobilisation des médias internationaux face à certaines crises humanitaires ; mais force est de constater leur tout aussi extraordinaire capacité d’omission. Ainsi, selon une étude d’AlertNet, la couverture du tsunami au cours des six semaines suivant la catastrophe a représenté autant que celle de dix « crises oubliées » au cours de toute une année. Les médias sont-ils alors responsables de l’oubli de certaines crises ? Et cet oubli « médiatique » est-il une cause, ou seulement une conséquence d’un oubli plus général, voire d’une amnésie délibérée ? C’est sur cette base que Médecins du monde souhaite réinterroger aujourd’hui le rapport entre médias et humanitaires, et cherche à mesurer la responsabilité et les enjeux de chacun sur ce sujet. Médias et humanitaire : interdépendance et conséquences Plus que jamais, il convient aujourd’hui que médias et humanitaires réaffirment leur rôle de contre-pouvoir mobilisateur d’opinion publique.

Guide des associations et fondations habilitées à recevoir dons à une association à une fondation Qu'est ce qu'une association ? L'article 1 de la loi du 1er juillet 1901 définit l'association comme "la convention par laquelle deux ou plusieurs personnes mettent en commun, d'une façon permanente, leurs connaissances ou leur activité dans un but autre que de partager des bénéfices. Elle est régie, quant à sa validité, par les principes généraux du droit applicable aux contrats et obligations". La loi de 1901 dispose que les associations pourront se former librement sans autorisation, mais ne jouiront de la capacité juridique que si elles se conforment aux dispositions de l'article 5 de ladite loi. La loi de 1901 définit très peu de choses et précise essentiellement que l'association est un contrat de droit privé. 1) Quels sont les éléments constitutifs d'une association ? La mise en commun de moyens Les personnes constituant une association s'obligent à mettre en commun d'une façon permanente leur connaissance ou leur activité. . Comment doter ? B.

lapse: Landsat Satellite Images of Climate Change, via Google Earth Engine TIME and Space | By Jeffrey Kluger Editors note:On Nov. 29, 2016, Google released a major update expanding the data from 2012 to 2016. Read about the update here. Spacecraft and telescopes are not built by people interested in what’s going on at home. That changed when NASA created the Landsat program, a series of satellites that would perpetually orbit our planet, looking not out but down. Over here is Dubai, growing from sparse desert metropolis to modern, sprawling megalopolis. It took the folks at Google to upgrade these choppy visual sequences from crude flip-book quality to true video footage. These Timelapse pictures tell the pretty and not-so-pretty story of a finite planet and how its residents are treating it — razing even as we build, destroying even as we preserve. Chapter 1: Satellite Story | By Jeffrey Kluger It’s a safe bet that few people who have grown up in the Google era have ever heard of Stewart Udall. But in 1966, Udall and his staff had an idea. 1 of 20 1 of 14

YOUPHIL Issues de secours Entretien avec Jean-Hervé Bradol, membre du Crash Les populations du Sahel sont-elles condamnées à subir chaque année le fléau de la malnutrition ? Tandis que les messages d’alerte se répètent et que les ONG s’apprêtent à mener de nouvelles opérations d’envergure dans cette partie du monde, la réponse en urgence semble constituer le mode d’intervention privilégié par les Etats et les bailleurs de fonds. De la Mauritanie à la Somalie, en passant par le Mali et le Tchad, des enfants risquent encore de mourir en grand nombre cette année. Pourra-t-on y remédier un jour ? Que t’inspirent les messages d'alerte entendus aujourd'hui encore à propos du Sahel ? Comment expliques-tu cette situation ? Quels sont les principaux facteurs économiques à l’origine de cette incapacité ? Ces solutions d’ordre macro-économique ne masquent-elles pas certaines insuffisances de la part des acteurs de l’aide des pays concernés ? [1] Source Organisation mondiale du commerce (OMC) - 2010 © Alois Hug/MSF

CSF - Dossiers - Point de vue - débats - dossiers Médias et Humanitaire : je t’aime moi non plus ! A l’initiative d’Humacoop, le Jeudi 17 novembre 2005 s’est tenu à la Maison de la Culture de Grenoble, le colloque Médias et humanitaire. En voici en résumé les principaux échanges dans l’attente des actes définitifs. À 14h30, le grand auditorium de la MC2: de Grenoble commence à accueillir le public venu assister à la conférence « Médias et humanitaire » organisée par Humacoop, le Comité Tchétchénie Grenoble et Médecins du Monde dans le cadre de la Semaine de la Solidarité Internationale. Petit à petit la salle se remplit et au total plus de 450 personnes sont venus assister aux débats menés par les 15 intervenants invités1 . Après quelques mots de bienvenue, Jean-Jacques Gleizal introduit les débats répartis sur trois tables rondes : -Les leçons du Tsunami : l’instrumentalisation humanitaire des crises. La relation médias-humanitaire en question Dérives humanitaires et médiatiques : l’exemple du Tsunami Marie Metz www.humacoop.org

La Corne de l’Afrique : une zone à géopolitique variable Sami Makki 1La Corne de l'Afrique est une sous-région qui a été peu étudiée jusqu'à présent dans la revue Humanitaire. Nous avons décidé de mieux comprendre les évolutions récentes et l'impact de ces phénomènes d'instabilité, de fragilité, sur les acteurs de la zone, en particulier les acteurs humanitaires, le dispositif de l'assistance en général. 2Fidèles au credo de la revue, nous avons voulu faire dialoguer et interagir aussi bien des universitaires spécialistes de la question que des praticiens qui ont pu observer des phénomènes propres à la zone. 3Nous avons d’abord voulu articuler cette problématique autour des notions bien connues de « fragilité », « d'instabilité », voire d’« États effondrés » qui, nous le verrons, ne sont sans doute pas généralisables sur l'ensemble de la région. Roland Marchal 6D’abord, je voudrais dire tout le mal que je pense des notions d’État « effondré » ou « fragile » que vous avez mises en avant. Jean-Bernard Véron 19Je suis quand même surpris.

Équilibre vie pro / vie perso : les 10 meilleures villes du monde Quand on décide de s’expatrier beaucoup de paramètres entrent en ligne de compte : coût de la vie, opportunités professionnelles, qualité de vie, loisirs, sécurité… Partir travailler à l’étranger n’entre pas uniquement dans un plan de carrière, c’est un projet de vie parfois partagé en famille. L’équilibre entre la sphère personnelle et professionnelle est donc très important. 64 villes passées au crible On connaît déjà les destinations préférées des expatriés, une nouvelle étude apporte un regard intéressant sur les villes où il fait bon vivre et travailler. Cette enquête internationale a été réalisée conjointement par des chercheurs de la National University de Singapour et leurs collègues de l’Université de Californie et de la Curtin Université de Bentley en Australie. Le top 10 des villes les plus vivables Voici donc le top 10 des villes les plus agréables pour y vivre et travailler. 1.

Kosovo and the challenge of ... Le BLOG de la FIDH MÉDIAS ET HUMANITAIRES : les liaisons dangereuses Mémoire de Patricia AlliotInstitut Universitaire de Technologie29, rue du pont-volant37002 Tours Cedex PRÉFACEAu-delà du traditionnel travail de fin d'études, ce mémoire s'inscrit bien davantage dans le cadre d'une réflexion personnelle tendant à concilier une expérience de plusieurs années au sein du monde humanitaire à l'enseignement reçu dans le cadre d'une formation en journalisme. Médias et humanitaire, deux acteurs de terrain, de plus en plus interdépendants l'un de l'autre. Cette distance, parfois difficilement compréhensible pour le grand public, peut lui être reprochée quand elle n'est pas comprise. Je me suis donc attachée à comprendre comment se passent les choses entre ces deux intervenants, à tenter de déterminer les rôles respectifs et les limites de chacun. La relation avec les médias fait l'objet d'une profonde réflexion dans le monde humanitaire (voir bibliographie). Les conflits continuent à ensanglanter notre planète. L'indifférence n'est donc plus permise.

Développement durable — La Semaine de la solidarité internationa Le développement durable tient compte des interactions entre les dimensions économiques, écologiques, sociales, culturelles et politiques du développement. Toutes ces interactions sont locales et mondiales. Il convient de transformer ces interdépendances en solidarité active et réfléchie, dans les comportements et dans les actes : solidarités locales, nationales, internationales, en particulier solidarités Nord-Sud. Le concept de développement durable est né de deux constats : la fracture Nord/Sud et la recherche d’un développement humain ; la crise écologique et l’urgence de sauvegarder la planète. Développer durablement c'est : - pour satisfaire les besoins essentiels des populations, - pour assurer leur éducation, logement et l’alimentation, - pour maîtriser la croissance démographique, croissance urbaine, les flux migratoires….- pour éradiquer les déséquilibres sociaux et économiques

Merci ! J'ai remis le lien vers la page consacrée à Hugo de Groot dans la perle suivante... j'espère qu'il fonctionnera by nmathey Dec 31

Related: