background preloader

Débats autour de la responsabilité sociale des entreprises

Débats autour de la responsabilité sociale des entreprises
Related:  C5. La responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE)

ENTREPRISE : le profit, finalité essentielle mais pas exclusive « iprofield ENTREPRISE : le profit, finalité essentielle mais pas exclusive Publié le Mis à jour le A la différence des autres organisations, les entreprises ont pour objectif principal de se faire du profit. Pour une entreprise, la maximisation du profit ne peut pas en être le seul but. RSE, intérêt et contraintes Selon la Commission Européenne, la Responsabilité sociétale de l’entreprise (RSE) est l’intégration volontaire par les entreprises de préoccupations sociales et environnementales à leurs activités commerciales en plus de leurs relations avec leurs parties prenantes. L’intégration de la RSE aux finalités des entreprises Avoir une politique d’entreprise qui intègre le développement durable consiste donc à avoir une approche durable dans les trois domaines : économique, social et environnemental. Cédric KOIVOGUI J'aime : J'aime chargement…

La "responsabilité sociale" au coeur des stratégies Nous connaissons une crise économique majeure qui succède à la crise boursière de 2008 et à celle de l'endettement des Etats. Or, non seulement la RSE est toujours là, mais elle s'est renforcée. Cette longévité révèle une transformation profonde : on est passé d'une RSE "cosmétique" à une RSE "stratégique". LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Jacques Igalens, Ecole supérieure de commerce de Toulouse Après la parution en 2001 du Livre vert de la Commission européenne sur la responsabilité sociale des entreprises (RSE), de nombreuses sociétés ont pris des initiatives sociales et environnementales qui allaient au-delà de leurs obligations réglementaires. Beaucoup se sont lancées dans la RSE parce qu'elle répondait aux attentes montantes des parties prenantes, mais aussi parce qu'elle correspondait à l'air du temps et que son adoption était un moyen de faire bonne impression. Pour beaucoup d'observateurs, le vrai test de la "durabilité" de la RSE devait être la crise économique.

Qu’est-ce-que la responsabilité sociétale des entreprises ? Lexique de la responsabilité sociétale des entreprises (source INSEE - octobre 2012) La charte de la diversité en entreprise : depuis son lancement en octobre 2004, elle incite les entreprises à garantir la promotion et le respect de la diversité dans leurs effectifs. En la signant, ces entreprises s’engagent à lutter contre toute forme de discrimination et à mettre en place une démarche en faveur de la diversité. L’écoconception correspond à l’intégration des aspects environnementaux dans la conception ou la re-conception de produits. Il s’agit de prendre en compte les exigences environnementales sur le produit : réglementation, image de marque… ainsi que les conséquences environnementales du produit : consommations de ressources, émissions atmosphériques, production de déchets, valorisation du produit en fin de vie… Les exigences et les conséquences doivent être envisagées sur tout le cycle de vie du produit. En effet, il s’agit d’obtenir une performance globale.

Reporting RSE : la loi Grenelle 2 enfin applicable - Débats - investissement socialement responsable Bien qu'un grand nombre d'entreprises publient, depuis la loi NRE de 2001, des rapports développement durable, l'application de l'article 225 de la loi Grenelle 2 était attendue par de nombreux acteurs - investisseurs responsables, ONG, syndicats... - qui demandent aux entreprises des données fiables, homogènes et certifiées par un tiers externe. De fait, cette nouvelle réglementation formalise un processus qui avait peu à peu déçu nombre de parties prenantes et d'analystes, en raison du caractère trop peu précis de nombreux rapports développement durable, donnant des informations souvent inutilisables. Avec l'article 225, « le reporting extra-financier tourne la page des démarches de communication sur le développement durable, au profit des démarches de preuve et de transparence », souligne à ce sujet l'Institut RSE Management dans son communiqué du 26 avril. Justifier l'absence d'informations Au final, le décret est applicable aux sociétés cotées et non cotées.

RSE/RSO | aC-Croitre La RSE/RSO est la « responsabilité d’une entreprise/organisation vis-à-vis des impacts de ses décisions et activités sur la société et sur l’environnement, se traduisant par un comportement éthique et transparent qui contribue au développement durable, à la santé et au bien-être de la société ; prend en compte les attentes des parties prenantes; respecte les lois en vigueur et qui est en accord avec les normes internationales de comportement; et qui est intégré dans l’ensemble de l’organisation et mis en œuvre dans ses relations » (selon ISO 26000). La définition de la responsabilité sociale des entreprises intègre aujourd’hui couramment 3 dimensions : Au travers de la RSE, l’entreprise au delà de son rôle d’acteur économique traditionnel, s’interroge sur les conséquences sociales et environnementales de ses activités en cherchant à concilier performance économique, sociale et environnementale. De ce fait, elle permet de déployer la RSE au sein de votre structure au profit :

Quelle politique gouvernementale sur la RSE ? - RSE - Politique développement durable Une politique « volontariste », « ambitieuse » en matière de RSE. C'est ainsi que le gouvernement qualifie sa stratégie nationale dans un document d'une trentaine de pages qui doit être transmis à la Commission européenne à la fin de l'année (voir encadré). L'avant-projet du Plan national d'actions prioritaires en faveur de la responsabilité sociétale () dévoilé ce 12 novembre recense pourtant surtout ce qui a déjà été fait et acté, du Grenelle à la conférence environnementale et la feuille de route qui en avait découlé sans donner trop de précisions stratégiques. La RSE a ainsi vocation à être « un levier pour la compétitivité des entreprises » et « un outil de l'évaluation de la performance globale des entreprises permettant d'intégrer les multiples dimensions de leur contribution au développement durable », souligne le document. Les précisions sur les outils Quelle concertation des parties prenantes ? L'avis des parties prenantes sur la stratégie RSE

PLANET 21 - Réinventer l'hôtellerie, durablement Dans le cadre de la 21ème Conférence Internationale Paris-Climat qui se déroulait du 30 novembre au 11 décembre 2015, AccorHotels était partenaire officiel de l’évènement pour un accord universel sur le climat. L’opportunité pour le groupe de réaffirmer son engagement à lutter contre le réchauffement climatique. En savoir plus sur AccorHotels & Cop 21 Alors que le groupe AccorHotels entre dans une phase d’expansion soutenue, il réaffirme sa conception d’un développement responsable, qui génère de la valeur partagée par tous : le programme de développement durable PLANET 21 accélère et intensifie son engagement dans le développement durable pour en faire un avantage compétitif décisif pour AccorHotels, ses marques et ses partenaires. A la clé, 21 engagements assortis d’objectifs chiffrés que tous les hôtels devront atteindre d’ici à 2015.

Entreprise engagée, "oui"... Entreprise providence "non" ! Depuis bientôt vingt ans que l'on glose sur la crise de l'État providence, le constat est largement partagé : l'État ne serait plus en mesure d'assurer seul l'efficacité de notre système de protection sociale. Cette « crise » de l'État providence ne porte pas seulement sur son financement mais aussi sur son efficacité puisque, malgré le haut degré de protection sociale, nombre de citoyens se retrouvent exposés à la précarité. La capacité pour chaque individu de générer des droits à la protection sociale est aujourd'hui largement assise sur le travail. On comprend alors aisément que, avec trois millions de chômeurs, il y ait quelques ressorts à retendre. Les entreprises ont été progressivement amenées à prendre un rôle croissant dans notre modèle social : accords sur l'emploi des seniors, sur l'égalité, sur l'emploi des personnes handicapées, etc. Nombre d'entre elles, grandes ou petites, endossent aujourd'hui une « responsabilité sociale ».

Développement durable et performance : pourquoi ? Comment ? Analyses-études Bilan de l’évolution des pratiques des Français sur les questions environnementales Ce sujet devient de plus en plus concret pour les Français, principalement dans les domaines de la gestion des déchets et des économies d'énergie. Explications. Le blog du Marketing DurableLa typologie 2011 des consommateurs Synthèse d'une étude réalisée par le cabinet de conseil Ethicity. Le blog du Marketing Durable Articles Développement durable, un enjeu encore très produit, très corporate Un levier de mobilisation interne, un cercle vertueux interne/externe... La Poste / le hubLe développement durable, un atout pour votre entreprise Les apports du développement durable pour l'entreprise : facteur de réduction des coûts, facteur d’innovation, facteur de motivation... SequoviaDéveloppement durable : entre discours et stratégie Introduction : "Toutes les grandes entreprises ou presque déclarent aujourd'hui avoir une stratégie de développement durable. Béatrice Héraud Portail des pme Cours Sequovia

Responsabilité sociale des entreprises: le modèle allemand A la fin, c'est toujours l'Allemagne qui gagne. Un an avant la publication des recommandations de la Commission européenne, qui entend depuis octobre 2011 offrir une place aux petites et moyennes entreprises dans les initiatives de management par la responsabilité sociale et environnementale (RSE), ce sont encore les entreprises allemandes qui ont un temps d'avance en matière de ressources humaines et de management. Le gouvernement fédéral a établi une stratégie qui confère un coup d'avance aux PME nationales et dont les clés de voûte sont la négociation et la pérennisation d'un savoir-faire décentralisé : le projet établi par le ministère fédéral du Travail et des Affaires sociales implique six ministères et profite déjà, en direct, à 75 PME, collectivités ou organismes de formation "labélisés" RSE au sein de projets régionaux. Quatre domaines stratégiques définis Trop ambitieux ? Introduire de l'éthique économique dans les cursus Le patronat hostile au dispositif obligatoire

Related: