background preloader

THEME : Vénus dans tous ses états

Facebook Twitter

Louvre les secrets venus milo. The Venus de Milo’s arms: 3D printing the ancient sculpture spinning thread. Image courtesy of Cosmo Wenman.

The Venus de Milo’s arms: 3D printing the ancient sculpture spinning thread.

Aphrodite détachant sa sandale. Cette statuette de bronze, probablement d'origine syrienne, témoigne de l'importance du culte d'Aphrodite dans les régions orientales de l'empire romain.

Aphrodite détachant sa sandale

Elle s'inspire d'un modèle statuaire célèbre depuis la période hellénistique et maintes fois copié depuis : la déesse apparaît entièrement nue, détachant l'une de ses sandales. Le thème, qui offre le prétexte d'une observation sensible du corps féminin, s'inscrit dans la lignée des créations classiques. Le type de l'Aphrodite détachant sa sandale Cette statuette de bronze compte parmi les nombreuses oeuvres de la collection de Clercq qui sont entrées au Louvre en 1967 grâce à la donation Boisgelin.

L'œuvre, qui proviendrait de Syrie, est une réplique romaine en réduction d'un original célèbre de l'époque . Le culte d'Aphrodite à l'époque romaine A l'époque romaine, un culte important est rendu à Aphrodite en Syrie et en Egypte. Origines d'un sujet très en faveur aux époques hellénistique et romaine Bibliographie. Aphrodite pudique. Vénus et les Grâces surprises par un mortel. Peintures Peinture française Auteur(s) : Guillaume Kazerouni Blanchard fut surnommé le "Titien français", en hommage à son coloris proche de celui des Vénitiens, mais aussi pour ses évocations de la beauté féminine.

Vénus et les Grâces surprises par un mortel

Autrefois dénommée Cimon et Éphigène (Boccace, Décaméron), cette scène est probablement tirée d'une source littéraire ancienne qui reste à identifier. Vénus et les Trois Grâces offrant des présents à une jeune fille. Peintures Peinture italienne Auteur(s) : Bastien Speranza, Dominique Thiébaut Remerciements : Cette notice d’œuvre vous est présentée par Canson Cette fresque provient de la villa Lemmi, une propriété proche de Florence ayant appartenu à la famille Tornabuoni, alliée aux Médicis.

Vénus et les Trois Grâces offrant des présents à une jeune fille

L'Amour assis sur le bord de la mer rassemblant les colombes du char de Vénus. Comme Bouchardon, Vassé représente l’Amour adolescent, mais se montre plus soucieux d’idéalisation.

L'Amour assis sur le bord de la mer rassemblant les colombes du char de Vénus

Sur un thème rare et littéraire, il sculpte une œuvre épurée où prévalent l’élégance de la ligne et la souplesse du travail du marbre. Le visage beau et grave du dieu lui confère une grâce sérieuse. Vénus et l'Amour découverts par un satyre. Cette allégorie complexe de l'amour terrestre avait probablement pour pendant l'Éducation de l'Amour de la National Gallery de Londres, qui représenterait en revanche l'amour céleste.

Vénus et l'Amour découverts par un satyre

Ces deux tableaux furent peints vers 1524-1527, peut-être pour le comte Nicola Maffei, proche de Federico Gonzaga, chez qui ils se trouvaient dès 1536. Identification On considérait au XVIIIe siècle que ce tableau représentait Jupiter et Antiope. Vénus debout dans un paysage. Peintures Peinture allemande Auteur(s) : Guillaume Kazerouni Cette gracieuse Vénus debout devant un paysage dont l’horizon est fermé sur la droite par une ville gothique se reflétant dans l’eau, est caractéristique du type de nu féminin de Lucas Cranach L’Ancien, peintre attitré des princes électeurs de Saxe et l’un des grands noms de la peinture allemande du XVIème siècle avec Dürer et Holbein.

Vénus debout dans un paysage

Peint en 1529, ce tableau porte habilement confondu avec les pierres du sol le monogramme du peintre, un petit dragon ailé tenant un anneau, emblème de l’artiste et marque de son atelier. Vénus à la fontaine. Le dessin, qui date des dernières années de la vie de Poussin et ne correspond à aucun tableau connu, semble avoir été exécuté pour lui-même.

Vénus à la fontaine

Il s'agit probablement de l'illustration d'un texte antique. Poussin a sans doute voulu célébrer à la fois la beauté, l'amour et la fertilité. Une lecture antique Poussin était un grand lecteur des auteurs antiques. Ici, il a sans doute été inspiré par les Images du grec Philostrate (I, 6), qu'il connaissait à travers l'édition française de Blaise de Vigenère. La Toilette de Vénus ou l'Air. Peintures Peinture italienne Auteur(s) : Corinne Dollfus Sur le bord d'un lac, devant un palais fantastique, Vénus est parée par ses suivantes aidées par des amours, afin de séduire Adonis.

La Toilette de Vénus ou l'Air

Dans le ciel, d'autres amours s'attachent à réparer son char ou nourrissent les cygnes qui le tiraient. Baigneuse, dite aussi Vénus. Aphrodite dite "Vénus d'Arles" Cette statue doit son nom à la ville où elle fut découverte en 1651.

Aphrodite dite "Vénus d'Arles"

Groupe impérial en Mars et Vénus. Ce groupe reproduisait les traits du couple impérial formé par Hadrien et son épouse, avant que la tête de Sabine ne soit remplacée à la fin du IIe siècle par un autre portrait, probablement celui de Lucille, la femme de Lucius Verus. Il reflète le goût hellénisant et le style néo-classique en vogue à cette époque. Hadrien (117-138 ap. J. -C.), premier empereur romain à être figuré en dieu de son vivant, est représenté en Mars, le dieu de la Guerre. Aphrodite dite "Vénus Génitrix" Fleuron de la collection d'antiques de Louis XIV, cette oeuvre est l'une des plus remarquables répliques romaines d'un bronze grec créé par Callimaque à la fin du Ve siècle av. J. -C. Soucieux d'affirmer leur filiation avec la déesse, les Romains baptisent cette Aphrodite "Vénus Génitrix", la mère en latin.

Elle apparaît, sensuelle et humaine, dans une nudité magnifiée par le drapé. Une copie d'un original de Callimaque Cette oeuvre, qui provient des collections de Louis XIV, est une des meilleures copies romaines d'un bronze créé par le sculpteur et orfèvre athénien Callimaque, vers 400 av. Une oeuvre classique de style maniériste L'oeuvre est un manifeste du style maniériste qui se développe dans la sculpture classique à Athènes, à la fin du Ve siècle. Aphrodite, dite "Vénus de Milo" Depuis sa découverte sur l’île de Mélos en 1820, cette effigie divine fascine par sa grâce et par le mystère qui entoure son interprétation.

Faut-il y reconnaître Aphrodite, souvent figurée à demi nue, ou Amphitrite, déesse de la mer vénérée à Milo ? L’œuvre reflète les recherches des sculpteurs à la fin de l’époque hellénistique : pétrie de références classiques, elle innove par sa composition hélicoïdale, par l’insertion de la figure dans l’espace et le glissement du drapé sur les hanches. Découverte d'un chef-d'œuvre mutilé La Vénus de Milo est découverte en 1820 à Mélos (Milo en grec moderne), une île du sud-ouest des Cyclades. Vénus de Milo. La statue [ image principale ] a été retrouvée par un paysan dans un champ de l’île grecque de Milo (ou Mélos) en 1820. Le marquis de Rivière, alors ambassadeur de France à Constantinople (actuelle Istanbul), l’achète et l’offre au roi de France Louis XVIII. Scribe Accroupi sur Twitter : "Une étonnante Vénus masculine avec son #chat par Giovanni Lanfranco (1582-1647) @PetitPalais_ expo #BasfondsBaroque. Venus famosas de la historia del arte, pasadas por Photoshop.

Barcelona. (Redacción).- La artista italiana Ana Utopia Giordano ha pasado por el bisturí del Photoshop las curvas de diez famosos cuadros de Venus y ha adaptado sus cuerpos a los cánones estéticos actuales. Con esta operación estética digital ha reducido las caderas, allanado tripas y estilizado los brazos y piernas de mujeres que protagonizan magistrales y centenarias obras de Boticelli, Velázquez y Tiziano, entre otros artistas. En la presentación del proyecto, realizado ya hace tiempo pero que ahora se popularizado a través de las redes sociales, la artista explica que el arte "siempre ha buscado el canon estético perfecto", pero indica que "el modelo de belleza ha evolucionado a lo largo de la historia de la humanidad", tal y como demuestra el contraste de sus imágenes con las obras originales.

La vénus de Milo - Poupée Barbie - Barbie ma muse - 1959-2009. Découverte en 1820 à Milo, une île de la mer Egée. L’image supposée d’ Aphrodite, déesse de l’amour.Elle est actuellement exposée au Louvre. Confrontation de deux canons de la beauté féminine. Anna Utopia Giordano. Apart from highlighting once again the amazing possibilities of digital technologies applied to art, this job from Anna Giordano is indeed a good cue to reconsider both the subjectivity of cultural standards (in facts, ours are so different from the past ones) and the inclination of modern society and advertising companies to edit most images of feminine body in order to reach a fake perfection, corresponding to an unreachable reality. via DigitalMeetCulture.