background preloader

America in Color from 1939-1943 – - PlogPlog Photo Blog

America in Color from 1939-1943 – - PlogPlog Photo Blog

http://blogs.denverpost.com/captured/2010/07/26/captured-america-in-color-from-1939-1943/2363/

Related:  photographie

Quand les peintres découvraient l’innocence de la photographie - Le Journal des Arts - n° 86 - 2 juillet 1999 Abonnements sans engagement de durée (Abonnement à durée libre au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre à L’oeil et au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre au Journal des Arts et au JournaldesArts.fr) (Abonnement à durée libre au Journal des Arts, au JournaldesArts.fr et à L’oeil) Abonnements d'une durée de six mois

Arte Photo For Life : relevez les défis de Toscani Hello les Lensers, J’espère que vous avez été nombreux à relever l’un des 8 défis photo que Clemens et moi vous avons proposé pour eMasterClass de l’émission Photo For Life d’Arte. Aujourd’hui débute la seconde phase avec le parrain de l’émission, Oliviero Toscani, puisque le tournage de l’émission télé vient de débuter ! Journée de la presse en ligne 2011 Le Spiil détient un siége de suppléant à la Commission paritatire des publications et agences de presse (CPPAPT), qui délivre les reconnnaissances pour la presse numérique comme pour la presse papier. Le Spiil y défend en particulier une conception large du principe de presse d'information Politique et Générale. Transparence des aides Insoutenable: la guerre ou son image? Scandalisé par la une de L'Humanité du mercredi 7 janvier 2009, Alain Korkos, chroniqueur à Arrêt sur images, publie une "Lettre ouverte lettre à Pierre Laurent", dans laquelle il condamne l'usage de cette «photo insoutenable», qui montre une enfant morte sous les décombres dans la bande de Gaza (due à Fadi Adwan, d'Associated Press). Rapprochant cette image de la photographie de la petite Omayra Sanchez par Frank Fournier, publiée par Paris-Match en 1985 (voir ci-dessous), Korkos accuse L'Humanité d'imiter «la logique de Paris-Match», d'avoir voulu choquer pour «vendre une idée et, accessoirement, du papier (ou inversement).» S'appuyant sur une citation de Susan Sontag, il estime qu'«en publiant cette photo insoutenable, vous êtes entré dans une logique allant à l'inverse de vos espérances: au lieu de faire prendre conscience au chaland de ce qui se joue à Gaza, vous l'avez paralysé dans l'horreur.» Est-il scandaleux de publier une image «insoutenable»?

Photo For Life: La masterclass par Arte et Toscani Une news un peu spéciale aujourd’hui, puisqu’elle vous concerne. Vous et un peu l’auteur de ce billet… La chaîne Arte a en effet lancé un concours pour participer à son prochain programme: une prestigieuse masterclass Photo qui sera diffusée à la fin de l’année. Cette dernière sera dirigée par Oliviero Toscani, le légendaire photographe italien qui a révolutionné la photo de pub avec ses fameuses campagnes Benetton ! L’émission se nomme Photo For Life et accueillera 6 talentueux et chanceux photographes, qui passeront 6 jours d’apprentissage et de challenges sous la baguette de Toscani, rien que cela… L'utilisation des médias sociaux par les journalistes Comment les journalistes utilisent-ils Internet et les médias sociaux ? C’est l’objet de cette étude menée par l’agence Arketi et portant sur les journalistes travaillant dans la presse spécialisée/professionnelle. Elle s’est intéressée à l’usage du web et des autres médias. Globalement, 64% des journalistes interrogés déclarent passer plus 20 heures par semaine en ligne, 21% d’entre eux étant connectés plus de 40 heures. La nécessité d’Internet ne fait plus de doutes… Pour la quasi-totalité des personnes sondées, il s’agit de lire l’actualité (98%) et aussi de trouver des idées ou des sources pour ses propres articles (91%). Les médias sociaux constituent le troisième usage du temps passé en ligne : ils sont 69 % à se servir de Facebook, Myspace ou LinkedIn (l’étude n’indique pas de répartition entre ces 3 sites, mais on peut imaginer que ce n’est pas vraiment Myspace qui attire le plus de visites…), et un tout petit peu moins à utiliser Twitter (66%).

Vos photos de la Grande Guerre Photos de famille, cartes postales, photos sur plaques de verre,... la première guerre mondiale fut aussi le premier conflit mis en images. Si vous possédez des photos de la première guerre mondiale, envoyez-nous les au format numérique par e-mail. Une sélection des meilleures images sera publiée sur Le Monde.fr. Envoyez vos photos à focus@lemonde.frCONDITIONS Merci de vous conformer à ces quelques conditions techniques :- 20 photos maximum par participant. - Format imposé : JPEG, 72 dpi, 1200 pixels de largeur maximum - Poids : 500 Ko maximum par photo - Précisez le prénom et le nom de l'auteur - La légende de chaque image comprendra 500 signes maximum - En envoyant votre photo par courrier électronique, à l'adresse , vous devrez écrire en toute lettre : "Je certifie détenir les droits de cette photo et j'accepte l'ensemble des conditions de dépôts stipulées sur Le Monde.fr". AUTORISATIONS

Jeff Wall A la Tate Modern, jusqu'au 8 Janvier. La plupart des photos de Jeff Wall n'ont que peu d'"intérêt", c'est à dire que, à quelques exceptions près, elles ne nous racontent pas une histoire, ou si peu, elles ne veulent pas nous transmettre une atmosphère, elles n'ont pas de message à faire passer, ce sont simplement des photos. Mais quelles photos ! A partir d'un procédé technique publicitaire, le rétro-éclairage dans une boîte, comme chez Decaux, Jeff Wall a développé une pratique esthétique très novatrice.

A la tête d'un média, il y a (souvent) un ancien d'HEC Les diplômés de la plus cotée des écoles de commerce française HEC ont fait main basse sur l’univers des médias de manière plutôt discrète, mais efficace. Leur omniprésence aux postes de commandes des télés et des journaux intrigue... Ils ont réussi une OPA silencieuse.

le Blog d'Iconos Conseil Le départ à la retraite des photographes salariés d’entreprise ou de collectivités est souvent le point de départ d’une réflexion sur la valorisation d’un travail effectué pendant de nombreuses années et sur la politique « image » de la structure. La mémoire photographique et évènementielle est détenue par une seule personne et, s’il n’a pas été prévu de moyens, humains et techniques, pour transmettre ces connaissances, ce patrimoine sera peu à peu oublié au risque d’effacer les traces d’illustrations de la vie de la structure. Le passage de l’argentique au numérique a transformé le cadre et le fonctionnement habituels des photothèques. Si les photos récentes sont aujourd’hui toutes numériques, les fonds anciens, souvent, ne sont pas numérisés. Et pourtant la question est bien là : que va-t-il se passer lorsque le photographe, qui pendant plusieurs années aura fait son travail d’illustration, de mémoire, ou d’observatoire ne sera plus là ?

Related:  chiarinaCool PicturesStumble Tree