background preloader

Amérindiens aux États-Unis

Amérindiens aux États-Unis
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les Amérindiens sont les premiers occupants du continent américain et leurs descendants. En 1492, l’explorateur Christophe Colomb pense avoir atteint les Indes occidentales alors qu’il vient de débarquer en Amérique , aux Antilles. À cause de cette erreur, on continue d’utiliser le mot « Indiens » pour parler des populations du Nouveau Monde. Avec les travaux du cartographe Martin Waldseemüller au début du XVIe siècle, on commence à parler de « continent américain », en l’honneur du navigateur italien Amerigo Vespucci ; ses habitants deviennent les « Indiens d’Amérique » pour les distinguer des populations de l’Inde. En absence d’appellation qui fasse consensus, on utilise parfois les expressions de « premières nations » ou « premiers peuples ». Carte des principales concentrations amérindiennes aux États-Unis Les Amérindiens à l’époque précolombienne[modifier | modifier le code] Les sources[modifier | modifier le code] Related:  A ClasserAmérindiens - A Classer

L'esprit du bison : les Cheyennes Amérindiens au Canada Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Premières Nations Drapeaux de Premières Nations Carte de répartition Terminologie[modifier | modifier le code] Le mot « Indien » reste le terme légal même si son usage est en déclin[5][6]. Peuplement originel[modifier | modifier le code] Théories anciennes[modifier | modifier le code] L'arrivée de ces peuples en Amérique remonte à 12 000 ans environ mais des récentes découvertes archéologiques feraient remonter les premières migrations à 40 000 ans. D'autres théories parlent de peuples océaniens ayant traversé l'océan Pacifique, ou encore de peuples européens : cette dernière hypothèse est celle de l'archéologue Dennis Stanford. Les Premières Nations elles-mêmes croient qu'elles ont toujours habité là. Nous savons que les Premiers Peuples de ce continent ont toujours habité sur ce continent. Découvertes les plus récentes[modifier | modifier le code] L'autre question problématique est celle de la date du peuplement. Guerrier indien Moennitarri

Peuples autoctones : tribus amérindiennes du Canada et des Etats-Unis La diversité ethnique et culturelle des premiers peuples était relativement forte à l'aube de la colonisation européenne, selon qu'ils se trouvaient en Alaska, dans l'Est, au sud des Grands Lacs, dans le Sud-Ouest ou près du Pacifique. Lorsque les Européens commencèrent à explorer l'Amérique du Nord au XVIe siècle, plusieurs centaines de tribus d'Amérindiens, plus ou moins hostiles, occupaient le territoire. Même si elles ont été décimées par les maladies introduites par les Européens en Amérique, la plupart ont survécu et réclament aujourd'hui la reconnaissance de leur culture. Ces peuples d'Amérique furent affublés par ignorance du nom d'Indiens. Aujourd'hui, on préfère avoir recours aux termes Aboriginal peoples (en français: Amérindiens ou autochtones), Natives ("Natifs") ou Autochtons (en français: Peuples autochtones ou Nations autochtones). Il est souvent difficile de s'y retrouver dans les noms des tribus Indiennes. 1 - Les tribus du Nord-est des Etats-Unis

Les civilisations précolombiennes ou amérindiennes Précolombiennes : c'est à dire avant la découverte des Amériques par Christophe Colomb. Amérindiennes : appellation utilisée pour distinguer les Indiens d'Amérique des habitants de l'Inde (car Christophe Colomb croyait être arrivé en Inde). C'est au sud de l'Amérique du Nord, au Mexique, Guatemala, Honduras... qu'on trouvera des traces des Aztèques et des Mayas. En Amérique du sud, notamment en Cordillère des Andes ce sera plutôt celles des Incas. Ces civilisations n'apparaissent pas en Amérique centrale. On connaît plutôt mal ces civilisations, surtout celle des Mayas, car les prêtres et les moines catholiques qui les considéraient comme étant diaboliques ont tout détruit. On sait par contre que les Aztèques pratiquaient des sacrifices humains et c'est pour cela que les catholiques voulaient les détruire et ont brûlé leurs temples et leurs écrits. A) Les Aztèques On a retrouvé leur trace principalement au Mexique et dans la péninsule du Yucatan (et une partie du Guatemala). Tlaloc

La Nation Sioux L'Amérique précolombienne - Téléchargement d'épreuves et cours gratuits | Mongo Sukulu L'Amérique précolombienne Details Parent Category: Littérature Category: Histoire Avant le 15es, l'Amérique était habité par les Amérindiens pour la plus par nomade au Nord, Sédentaires au centre et au Sud. Puis des populations nombreuses vont migrer vers l'Amérique venant d'Afrique et d'Europe. Les origines du peuplement Elles restent encore males connues. Les grands empires Au 1er millénaire après J.C de grands Etats sont apparus en Amérique Centrale et Amérique du Sud, au Nord les peuples se sont organisés en société sous Etat. Les Olmèques Ce sont les premiers habitants sédentaires des forêts d'Amérique Centrale. Les Mayas Ils furent les héritiers de la civilisation Olmèque, mais ils développèrent leur propre originalité. Les Aztèques Ils fondent leur empire au 14es après J.C en Amérique Centrale. L'empire Inca Il est fondé qu 13es sur les plateaux de la cordillère des Andes. Les civilisations précolombiennes L'économie L'organisation sociale Les sociétés étaient hiérarchisées avec écriture

Premières Nations - Peuples amérindiens Selon les hommes de science, l'arrivée par vagues successives de petits groupes de chasseurs nomades provenant des steppes de l'Asie, serait à l'origine du peuplement du continent il y a environ 50 000 ans. S'appuyant sur les résultats de fouilles archéologiques, on croit qu'une longue période de glaciation aurait permis la traversée du détroit de Béring. Ce dernier étant peu profond et la distance entre les 2 continents étant alors de 80 km, cette hypothèse est plausible. De plus, le lit du Détroit s'étant asséché, il offrait un large passage que les ancêtres des Amérindiens auraient même emprunté à pied sec. Ces arrivants courageux, déterminés et persévérants se sont laissés guider par les animaux qui leur ont en quelque sorte montré la voie et dont ils se nourrissaient. Au cours des millénaires, ils se sont aventurés toujours plus loin, peuplant ainsi le territoire des Amériques. L'apparition des premières Nations en Amérique du Nord remonterait à plus de 20 000 ans.

Civilisation précolombienne Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression civilisation (ou culture) précolombienne (ou préhispanique, pour les pays hispanoaméricains) s'applique aux peuples autochtones de l'Amérique dont l'unité culturelle s'est déterminée avant la découverte de ce continent par Christophe Colomb. L'histoire de ces civilisations couvre les millénaires écoulés depuis les premières traces de peuplement au Paléolithique supérieur jusqu’à la colonisation européenne des Amériques à l’époque moderne. Les civilisations les plus développées d’Amérique, au moment de leur rencontre avec les Européens, ne l'étaient pas autant, d'un point de vue technologique, que celles de l'Ancien Monde. Certaines de ces civilisations étaient éteintes depuis longtemps au moment des premières installations européennes permanentes (fin du XVe-début XVIe siècles), et ne sont connues que grâce à des fouilles archéologiques. Chronologie générale[modifier | modifier le code] Histoire[modifier | modifier le code]

Chamanisme Amérindien L’animal totem est un guide choisi pour nous aider, dont les qualités correspondent à nos besoins en matière d’initiation chamanique. Nous pouvons avoir comme totem un animal mythique, une licorne ou un griffon... Il ne faut pas oublier que tout est possible. Le mieux est de chercher notre animal totem et de converser avec lui. Ce guide est un allié , pas un serviteur ; nous devons conserver une attitude respectueuse envers lui. Voici un bref résumé des pouvoirs et des capacités des animaux totems AIGLE : représente le Pouvoir de l'Esprit, la grande sagesse, l'autorité et le pouvoir, le courage. ARAIGNÉE : C’est la tisserande des rêves de l’humanité . BALEINE : considérée comme le maître de l'océan. BÉLIER : signifie la percée, la réussite. BICHE : Elle représente la douceur. CERF : signifie la fierté et l'indépendance. CHAUVE-SOURIS : Ses qualités sont mythiques. CHEVAL : signifie la terre, le voyage. CHIEN : Ce guide est l’emblème de la Loyauté et considéré comme la Fidélité.

Peuples indigènes d'Amérique du Sud Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Les peuples indigènes d'Amérique du Sud ou peuples amérindiens d'Amérique du Sud sont les premiers occupants d'Amérique du Sud et leurs descendants. Aux confins de l'Amérique centrale et du Sud[modifier | modifier le code] Les Chibchas[modifier | modifier le code] Les Chibchas occupaient un territoire s'étendant de l'actuel Guatemala à l'actuelle Colombie. C'est du peuple chibcha qu'est né le mythe de l'Eldorado. Amérique du Sud[modifier | modifier le code] Les nations Quechuas[modifier | modifier le code] Les Quechuas sont les dépositaires de la civilisation inca, l'empire inca s'étendait à son apogée sur la partie occidentale de l'Amérique du Sud, entre l'Océan Pacifique et la Cordillère des Andes. La nation Aymara[modifier | modifier le code] Les Mapuches[modifier | modifier le code] Le Cacique Raoni, Chef indien d'Amazonie. La langue mapuche, le mapudungun, est uniquement orale. Peuples d'Amazonie[modifier | modifier le code]

Cette chose curieuse appelée Canada Par Kevin D.Annett le 21 Octobre 2013 Alors, qui dit que les Canadiens ne sont pas drôles ? Cette semaine, la société de télédiffusion Canadienne (CBC) a solennellement réfléchi pour la première fois : « Est-ce que le Canada devrait être conduit en justice pour Génocide devant les Nations Unies » de ses crimes dans les écoles et pensionnats Indiens. C’est comique à dire, si l’on considère que le Canada a déjà été jugé et condamné pour tout ce Génocide : lors d’un procès retentissant au Tribunal de Droit Coutumier tenu à Bruxelles, et dont le verdict a été rendu le 25 février dernier, (voir le lien ci-dessous). Comique aussi que la CBC ait manqué cela hein ? Bien sûr, les Canadiens le savaient dès le 15 Novembre 1907 alors que la moitié des enfants indiens de couleur « en pensionnat scolaire » mouraient à cause de leur exposition délibérée à la tuberculose : un fait reporté le jour même sur la page de garde du Journal l’Ottawa Citizen par les propres médecins officiels du gouvernement.

Related: