background preloader

Massacre_en_Coree_Picasso

Massacre_en_Coree_Picasso
Related:  Arts, Etats et pouvoir

Anglais - Histoire des arts au collège de Mormant L'artiste illustre ici une scène du quotidien comme il a l'habitude de le faire... En effet, quoi de plus banal qu'une fillette se rendant à l'école ? En revanche, les quatre US Marshalls qui l'accompagnent, l'espace dans lequel elle évolue, montrent que la scène n'est pas si banale que ça. Contexte : l'année 1964 voit aux Etats-Unis la désegregation des écoles (Cf. the Civil Right Act) ; cette fillette va dans une école "blanche" pour la première fois. Elle est accompagnée de quatre US Marshalls qui sont là pour la protéger contre les racistes qui protestent contre cette nouvelle loi établissant les personnes de toutes les couleurs de peau sur un même pied d'égalité de droits. Le thème de la fillette allant à l'école prend des allures d'un cortège sous haute sécurité ! Sur le mur et à son pied, une tomate rouge a été lancée, visant probablement la fillette. Toujours sur ce mur, les tags racistes "nigger" ou "KKK" finissent d'illustrer l'animosité d'une parie de la population. Notons :

guernica Analyse de GUERNICA GUERNICA a été réalisé par Picasso en 1937. Celui-ci s'est inspiré du bombardement de la petite ville basque de GUERNICA, le 26 avril 1937, par l'aviation allemande au service de Franco. Guernica était une commande du gouvernement républicain espagnol pour le pavillon à l'Exposition Universelle de Paris de juillet 1937. Picasso, à travers ce tableau, symbolise l'horreur des conflits humains. "La peinture n'est pas faite pour décorer les appartements; c’est une arme offensive et défensive contre l’ennemi", c'est ce que déclara Picasso à propos de Guernica. Les Caractéristiques : Guernica est une huile sur toile mesurant 7 m 52 de long sur 3 m 51 de largeur. Analyse des différents symboles du tableau : Tout d'abord, au centre du tableau, la lampe. Le taureau à gauche est l'incarnation de la brutalité, de l'obscurité dans la corrida. Le cheval, quant à lui, incarne la victime innocente de cette corrida. La colombe symbolise la paix. Le soldat, on le voit l'épée brisée.

"The problem we all live with". - Bellevue-CDI Tableau de Norman Rockwell qui se trouve au Norman Rockwell museum .Il s'agit d'une illustration faite pour le magazine Américain Look , publié en 1964.Il mesure 91.4 cm sur 147.3 cm. Le contexte historique : Entre les années 1880 et 1960 , les lois de ségrégation nommées JIM CROW LAWS (lois Jim Crow) ont été appliquées dans tout le Sud. Ces lois sont les héritières des Codes Noirs qui avaient été appliqués auparavant.Les Lois Jim Crows sont discriminatoires et partent de préjugés raciaux : les personnes de couleur ne sont pas les égaux des blancs , et chaque "race" doit être séparée, dans la vie quotidienne depuis la naissance jusqu'à la mort. Peinture à l'huile. Les couleurs : le blanc = innocence/pureté .Accentue le contraste avec la peau de l'enfant. Le rouge sur le mur = violence, agressivité , sang pour marquer l'hostilité de la population blanche manifestant contre l'entrée de l'enfant à l'école Primaire WILLIAM FRANTZ . Attitude des personnages La tomate = hostilité des blancs

Guernica Pablo Picasso Titre de l’œuvre : Guernica Nom de l’artiste : pablo picasso (1881 1973) Date :1937 Nature de l’œuvre :Peinture à l'huile sur toile Genre de l’œuvre :peinture historique Dimensions du tableau :780 cmx350cm Quels sont les personnages qui composent le tableau ? Taureau, une mère et son enfant, un cheval, un guerrier coupé en deux, une femme transformée en torche, une autre femme qui tend une lampe, une troisième femme au corps allongée, un oiseau Quels sont les objets ? Une lance (dans le cheval), une épée fendue, une lampe à huile, une ampoule électrique, une fleur, une table, une fenêtre, le carrelage, une fenêtre. Quelles posent adoptent les personnages ? Des poses expressives, tordues de douleurs, des cris, des postures dramatiques. Comment Picasso déforme t-il les personnages et animaux ? Disproportion des mains, effacement de la distinction entre main droite et gauche, déplacement et ré-orientation des yeux, allongement des figures, mélange des faces et des profils L’ampoule les flammes femme

propagande La jeune fille à la fleur Marc Riboud né en 1923, dès l’âge de 14 ans, il reçoit des mains de son père un petit Vest-Pocket qui fera rapidement de lui un photographe passionné. photographe français connu, entre autres pour ses reportages en Asie. Pendant la seconde guerre mondiale, il combattit dans la Résistance. En 1951, il quitta son poste d'ingénieur pour devenir photographe professionnel. On sent à travers ses productions en noir et blanc tout son amour et sa curiosité pour les êtres et sa stupéfaction face au monde. Le premier plan est très net mais l’arrière plan demeure plus flou. Deux idées incarnent deux positions opposées : pour et contre la guerre. Le point de vue du photographe semble neutre puisqu’il se trouve sur la ligne centrale et non dans l’un ou l’autre camp. 21 octobre 1967, les Etats-Unis sont embourbés dans les marécages vietnamiens. Une fleur contre des armes.

Photographes » “La jeune fille à la fleur” de Marc Riboud Chaque semaine, je vous propose de vous faire (re)découvrir une photographie qui a marqué le XXème siècle. Véritables icônes ou témoignages poignants, ces photos ont été vues et revues. Elles ne sont généralement pas innocentes dans la célébrité de leur auteur. Divisé en quatre parties, mon article suivra toujours la même ligne de conduite : une présentation du photographe, un retour sur le contexte de la photo, la photo en elle-même et une libre expression sur ce que m’a fait ressentir la photo. Amateurs de photographie et d’Histoire, bonne lecture ! Le photographe Marc Riboud est né à Lyon le 24 juin 1923. Que se passait-il ? 21 octobre 1967, les Etats-Unis sont embourbés dans les marécages vietnamiens. La Photo © Marc Riboud – Magnum Les mots qui en ressortent Une fleur contre des armes. N’hésitez pas à dire également ce que cette photo provoque chez vous, les anecdotes sont toujours les bienvenues !

Histoire des arts VietNam by Ethan Thompson on Prezi Le Collège des Chalets - arts, états et pouvoir - Pouvoir et propagande Vous êtes ici : Accueil > Pédagogie > Disciplines > Arts plastiques > HISTOIRE DES ARTS > Histoire des arts 3ème arts, états et pouvoir - Pouvoir et propagande Questions à se poser : Comment se rendre compte de l’importance du pouvoir dans et par une nation ? Comment le nazisme a été perçu chez les artistes, dénonciation ou adhésion ? Comment le nazisme a-t-il été filmé ? Quels sont les artistes qui ont osé s’opposer à Hitler au risque de leur vie (faire parallèle avec le chapitre : Artiste engagé). Vous trouverez en pièce jointe : Fiche sur le film, le dictateur de Chaplin 1940 Fiche sur le travail de photomontage de John Heartfield En complément : Je vous invite à visionner sur youtube : Un discours d’Hitler Discours extrait du triomphe de la volonté un extrait du film de propagande de Léni Riefenstahl, intitulé : Le triomphe de la volonté Rassemblement nazi – Nuremberg 1934 Il existe d’autres oeuvres cinématographiques de Léni Riefenstahl sur lesquelles vous pouvez aussi vous appuyer.

Deux siècles de Propagande en 160 affiches Petit dossier du jour, plein de poussières parce que retro au possible. Vous connaissez mon amour pour les pubs vintage et autres vieilleries publicitaires, présentes dans de nombreux articles, elles ont aujourd'hui le droit à un article entier. Après moultes réflexions, l'article d'aujourd'hui concerne tout un pan de l'histoire mondiale en deux siècles. Je cite : la propagande. En soit, ce n'est pas de la publicité pure et dure, mais ce fut de loin le modèle de communication leplus utilisé au XIXème siècle que ce soit en période de guerre comme de stabilité politique. Dernière dictature communiste asiatique, la Corée du Nord est de loin le pays qui maîtrise le plus la propagande. La Paysanne, heureuse dans ses champs Les verts pâturages de la Corée du Nord (Actuellement en État de Famine) Le sourire na-tu-rel Évidemment, LE grand ennemi du communisme de type staliniste, c'est le capitalisme. Un pays ouvertement haineux envers l'Amérique A droite : "Rien n'arrêtera notre avancée !" La Chine

Affiche de Propagande en Histoire des Arts L’affiche de propagande est un sujet pour l’histoire des arts très prisé des collégiens pour son analyse plutôt simple et efficace à effectuer ! Une affiche de propagande a pour finalité de délivrer un message politique. Elle présente un message simple et facile à comprendre, visible par le plus grand nombre. Le plus souvent, le message d’une affiche de propagande est exagéré, voir caricatural pour accentuer le message (qu’il constitue une critique ou une apologie). Analyser une affiche de propagande Voici un plan type pour le brevet : Introduction : présentation de l’affiche de propagande La Nature du support : Quelle est la nature du support, quel est le type d’affiche ? Commanditaire de la propagande : Pour qui l’affiche a-t-elle été réalisée ? Destinataire : Pour qui est destinée cette affiche ? Contexte : Quels sont les enjeux politiques, économiques et sociaux de l’époque d’affichage ? Première partie : description et analyse Seconde partie : interprétation

Related: