Crise économique

Facebook Twitter

Regroupement d'articles sur la crise économique mondiale depuis 2007 : crise financière, crise de la dette publique.

La BCE a bien exercé un chantage sur le gouvernement irlandais en 2010. La BCE a longtemps tenté d'en éviter la publication, mais l'Irish Times s'est procuré une copie de la lettre que Jean-Claude Trichet, alors président de la BCE, a envoyé le 19 novembre 2010 au ministre irlandais des Finances de l'époque, Brian Lenihan.

La BCE a bien exercé un chantage sur le gouvernement irlandais en 2010

Vers 13 heures, la BCE a livré au public quatre lettres. Comme on s'en doutait déjà fortement : le français s'est alors livré à un chantage envers le gouvernement irlandais pour imposer le programme d'austérité proposé par le FMI et l'Union européenne. Les conditions de la BCE. Entretien avec Eric J. Hobsbawm (Médiapart) Après la crise des subprime, l'historien britannique Eric J.Hobsbawm avait accordé un splendide entretien à Sylvain Bourmeau et à Médiapart.

Entretien avec Eric J. Hobsbawm (Médiapart)

L'entretien se divise en 5 grandes parties : la vision d'Eric Hobsbabwm du 21ème siècle à venir, les mouvements de protestation de la société civile, l'Europe et notamment l'UE, les guerres et les relations d'Eric Hobsbawm avec les services secrets britanniques. Entrez dans cet univers passionnant qui vous livrera la façon dont Eric Hobsbawm imagine le 21ème siècle qui a débuté ave l'éclatement de l'URSS en 1991. Penser le changement : nouvelle monnaie par Jacques Nikonoff. Au cours de la seconde partie de la conférence, Jacques Nikonoff est intervenu afin d’évoquer les dysfonctionnements de l’UE dont la zone euro est la caricature.

Penser le changement : nouvelle monnaie par Jacques Nikonoff

Son exposé commença par ridiculiser les sauvetages historiques de la monnaie unique qui se succèdent à une vitesse effrénée et ne peuvent plus masquer l’évidence de l’échec de l’euro. Les raisons sont multiples et l’actuel porte parole du M’Pep s’est attaché à décrire les plus évidentes. L’absence d’une zone monétaire optimale qui empêche de rendre efficace une politique monétaire unique qui ne peut s’adapter à des pays membres aux caractéristiques économiques divergentes.