background preloader

Croissance Economique

Facebook Twitter

Attractivité

Compétitivité. Dérives. Développement Durable. Le Programme d'investissements d'avenir. Le gouvernement lance un plan d’investissement de 57 milliards d’euros. Avec 24 milliards d’euros de crédits nouveaux, la transition écologique et la formation sont privilégiées.

Le gouvernement lance un plan d’investissement de 57 milliards d’euros

C’était l’une des promesses de campagne du candidat Macron, en parallèle de son programme d’économies : lancer un vaste plan d’investissement (PI) pour soutenir la croissance et accompagner les mutations économiques et sociales du pays. Quatre mois après son arrivée à l’Elysée, c’est chose faite. Lundi 25 septembre, le premier ministre Edouard Philippe a annoncé une enveloppe de 57 milliards d’euros afin d’« accélérer l’adaptation de la France aux enjeux du XXIe siècle ». A quarante-huit heures de la présentation du projet de loi de finances (PLF) 2018, qui détaillera les crédits alloués à chaque ministère, l’enjeu est de taille.

Hors de question pour l’exécutif de laisser penser que le budget ne sera fait que de coupes dans les dépenses publiques et de réformes radicales. Lire aussi : L’économiste et le prince Goût du risque Recours à l’emprunt. Doing Business 2016 : la France est à la 27e place. Par Marc Lassort.Un article de l’IREF-Europe Le 27 octobre, la Banque mondiale a publié Doing Business 2016, une publication annuelle qui mesure l’environnement réglementaire des entreprises et donc la facilité à faire des affaires, dans 189 pays à travers le monde.

Doing Business 2016 : la France est à la 27e place

Les résultats sont encore une fois décevants pour la France. Malgré son statut de grande puissance économique, le pays n’arrive qu’à la 27ème place, soit la même place que l’année dernière. Le capitalisme, facteur de progrès social. Par Jean-Baptiste Noé Capitalisme (Crédits : René Le Honzec/Contrepoints.org, licence CC-BY 2.0) C’est en passant à proximité du village de Douelle, dans le Quercy, que me sont revenus en mémoire les travaux fondateurs de Jean Fourastié (1907-1990), économiste passé à la postérité pour son livre Les Trente glorieuses (1979) où il forgeait l’expression devenue culte.

Le capitalisme, facteur de progrès social

Étudiant le village de Douelle, d’où sa famille est originaire, entre le début du XXe siècle et la fin des années 1970, il a montré à quel point la France s’était considérablement développée. La clef de ce développement, c’est la productivité. Grâce à elle, les paysans peuvent nourrir plus de monde, avec moins de bras et moins de terre. Dès 1965, il explique que la durée du temps de travail ne va cesser de baisser, et que les Français travailleront 40 000 heures dans leur vie.

Baisse constante des prix et déversement d’emplois. Disparités croissantes entre les régions françaises depuis la crise. Selon l’Insee, au cours des vingt dernières années, la France a subi deux récessions économiques, c’est-à-dire deux périodes de recul du PIB : en 1993 et en 2008-2009.

Disparités croissantes entre les régions françaises depuis la crise

La crise de 1993 avait pour origine des incertitudes sur les taux de change en Europe, associées à une récession en Allemagne ; celle de 2008-2009 a eu, quant à elle, une origine financière. Quelle que soit la région, la récession de 1993 fut plus brève et la baisse de l’activité moins intense qu’en 2008-2009. Après la dernière récession, plusieurs régions peinent à retrouver leur niveau d’activité antérieur. Hormis au cours de ces deux crises, le volume du PIB n’a cessé de progresser, chaque région contribuant différemment à la croissance nationale. Ces années de croissance ne sont pas pour autant uniformes. De 2008 à 2011, les rythmes d’évolution divergent plus fortement, certaines régions ne parvenant pas à sortir de la récession : les taux s’échelonnent de -1,2% par an en Bourgogne à +1,9% par an en Corse.

Conjoncture : L'économie mondiale risque le déraillement, selon le FMI. Le Fonds monétaire international exhorte l'Europe et les États-Unis à consolider leurs finances publiques.

Conjoncture : L'économie mondiale risque le déraillement, selon le FMI

La croissance devrait toutefois atteindre 4,3 % dans le monde en 2011. Le syndrome Lehman est dans toutes les têtes. La crise de la dette publique en Grèce et dans certains autres pays de la zone euro pourrait faire «dérailler la reprise économique en Europe et peut-être dans le monde», a déclaré vendredi à Sao Paulo (Brésil) Olivier Blanchard. Effondrement: Comment les sociétés décident de leur disparition ou de leur ... - Jared Diamond. Mittal, Tata et le paradoxe du bonheur. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Sylvie Kauffmann, L'air du monde Mettez-vous un instant à la place de Lakshmi Mittal.

Mittal, Tata et le paradoxe du bonheur

Non pas Mittal le milliardaire ; Mittal l'industriel. Vous êtes indien, fils d'un propriétaire de fonderie, l'acier est votre passion. PopulationData.net - Capsule vidéo IDH. La_France_dans_son_monde.pdf. Jacques ELLUL - le système technicien 1/6. Jacques Ellul - Le Système Technicien. Croissance économique. Contribution (en %) de la croissance des pays à celle mondiale (2011).

Croissance économique