background preloader

REVUES-EDITIONS-articles

Facebook Twitter

Numéros. Colères, une revue anarcha-féministe de 1978 à 1980 - Marseille Infos Autonomes. Présentation tirée du journal CPCA n° 2 (août 1978) : Nous nous sommes retrouvées entre femmes libertaires sur Paris (les femmes de la FA, de l’OCL, de la Lanterne Noire et des Inorganisées).

Colères, une revue anarcha-féministe de 1978 à 1980 - Marseille Infos Autonomes

Nous sommes parti de deux constatations ; d’une part, nous ne nous reconnaissons pas toujours dans les revendications et les pratiques du mouvement de femmes, (les assises sur le viol entre autre…) d’autre part, le mouvement libertaire ne prend pas suffisamment en compte certains problèmes spécifiques, tel que celui de la femme, soit qu’il le relègue à un “front secondaire”, soit qu’il le nie en tant que problème spécifique (les anarchistes combattent pour la libération de l’individu quel qu’il soit ; on ne doit pas faire de division !). Editions L\'Harmattan - Bibliothèque du féminisme - Masséna - librairie générale à vocation littéraire Nice. L’autoreprésentation féminine dans la bande dessinée pornographique.

1L’autoreprésentation est une figure de l’autoportrait de l’auteur en bande dessinée analysée par Thierry Groensteen (2014).

L’autoreprésentation féminine dans la bande dessinée pornographique

Commentée par des auteurs comme Jean-Christophe Menu (2009), cette figure rhétorique de la bande dessinée classique fleurit également dans les underground comics américains des années 60 et 70. Imposée par des récits intimes de la vie quotidienne ou la retranscription de fantasmes de l’auteur, son avatar fait vaciller les codes propres aux genres bien établis, dans ce mouvement que Laurent Gerbier décrit dans l’apparition de l’autobiographie comme « arme anti-générique » (Alary 2015, page 34). 2La pornographie semble déjà entretenir, à dessein, une friction entre fiction et réalité. Le festival féministe dont vous n’avez jamais entendu parler (et pourtant vous devriez le connaître!) Vous n’avez jamais entendu parler de ce festival.

Le festival féministe dont vous n’avez jamais entendu parler (et pourtant vous devriez le connaître!)

Pourtant, il existe depuis 1997. Organisé par le Studio XX, un centre d’artistes féministes fondé en 1996, l’événement d’arts numériques HTMlles est impossible à résumer en quelques mots. Le sujet est complexe, quoique inhérent à notre époque ultra connectée. Les conditions de confidentialité sur le web nous échappent. Des femmes veulent se les réapproprier en dénonçant ce manque de vie privée. Rencontre avec Martine Frossard, coordinatrice aux communications, et Erandy Vergara-Vargas, directrice artistique et programmation, deux des organisatrices qui parlent d’art, de sexualité, de féminisme et de techno.

Que représente l’affiche du festival? L'Homme: "La seule espèce dont les mâles tuent les femelles" Françoise Héritier est anthropologue, professeure émérite au Collège de France. elle travaille notamment sur la parenté, les systèmes d'alliances et la question du genre. elle est l'auteure de Masculin/Féminin: dissoudre la hiérarchie.

L'Homme: "La seule espèce dont les mâles tuent les femelles"

(Photo Xavier Romeder pour Sciences et Avenir) LGBTQ Heritage Theme Study - Telling All Americans' Stories (U.S. National Park Service) Theme Study Contents LGBTQ America: A Theme Study of Lesbian, Gay, Bisexual, Transgender, and Queer History is a publication of the National Park Foundation for the National Park Service and funded by the Gill Foundation.

LGBTQ Heritage Theme Study - Telling All Americans' Stories (U.S. National Park Service)

Each chapter is written and peer-reviewed by experts in LGBTQ Studies. For more information on the theme study, please read the LGBTQ Theme Study Fact Sheet. To preview all chapters at once, visit the series home page. The theme study is too large for us to host as a single document. Introduction: The chapters in the Introduction section give context to the rest of the theme study. PAST ISSUES - PETUNIA. Recherches féministes. Official home page for n.paradoxa: international feminist art journal(ISSN: 1461_0434) Théories féministes de l’éducation : où est le care ?

1 Dans le féminisme français à la même époque, c’est bien plutôt une pensée critique d’inspiration so (...) 2 Toutefois, elle ne s’y réduit pas.

Théories féministes de l’éducation : où est le care ?

Un certain nombre de travaux – en particulier des travaux récent (...) L’analyse des médias au prisme du genre : formation d’une épistémè. Bibliographie Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI.

L’analyse des médias au prisme du genre : formation d’une épistémè

Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Althusser Louis, « Idéologie et appareils idéologiques d’État (Notes pour une recherche) », La Pensée, n° 151, 1970, pp. 4-60. Revue02numero43. Revue Travail, genre et sociétés. Heresies Magazine : magazine féministe américain des années 70-90, en ligne. Genre, sexualité & société. Genre & Histoire. Éditions des femmes. En finir avec le binarisme féministe.

Voilà plusieurs semaines que je présente La révolution du féminin dans les médias et qu’en paraissent les premiers comptes-rendus.

En finir avec le binarisme féministe

C’est évidemment une grande joie que de pouvoir discuter de mes travaux et recueillir les commentaires, critiques et réactions qu’ils suscitent.