background preloader

Pages web, éditions spécialisées

Facebook Twitter

Les nouveaux défis de l'éducation. Discours au format pdf Avant d’enseigner quoi que ce soit à qui que ce soit, au moins faut-il le connaître. Qui se présente, aujourd’hui, à l’école, au collège, au lycée, à l’université ? Ce nouvel écolier, cette jeune étudiante n’a jamais vu veau, vache, cochon ni couvée. En 1900, la majorité des humains, sur la planète, s’occupaient de labourage et de pâturage ; en 2010, la France, comme les pays analogues au nôtre, ne compte plus qu’un pour cent de paysans. Sans doute faut-il voir là une des plus immenses ruptures de l’histoire, depuis le néolithique. Jadis référée aux pratiques géorgiques, la culture change. Celle ou celui que je vous présente ne vit plus en compagnie des vivants, n’habite plus la même Terre, n’a donc plus le même rapport au monde. . - Il habite la ville. . - Son espérance de vie est, au moins, de quatre-vingts ans.

. - Depuis soixante ans, intervalle unique dans notre histoire, il et elle n’ont jamais connu de guerre, ni bientôt leurs dirigeants ni leurs enseignants. Les nouveaux médias : des jeunes libérés ou abandonnés ? 1. Les addictions numériques : Internet et les jeux vidéo La formule de M. Guy Almes selon laquelle il y a trois formes de mort : « la mort cardiaque, la mort cérébrale et la déconnexion du réseau »52(*) est particulièrement vérifiée chez les adolescents. Pour un certain nombre d'entre eux, la navigation sur Internet ou les jeux (notamment en ligne) sont devenus une drogue dont ils ne peuvent plus se passer. Si selon les psychanalystes, aucune technologie ne porte en elle-même d'effet addictogène, l'addiction ne pouvant être générée que par une pratique particulière de l'objet en cause, liée à d'autres facteurs complexes (situation du sujet, environnement familial, contexte social...), la cyberdépendance semble prendre de l'importance. 6 à 8 % des internautes seraient ainsi dans l'usage excessif ou dépendant du réseau informatique.

Les raisons de cette addiction ne sont pas forcément bien décryptées. Selon M. . * 52 « There is three kinds of death in this world. Pouce ! Mieux vivre avec le numérique. Un salarié sur trois souffre du stress de l’e-mail, du mobile, voire des réseaux sociaux. Deux salariés sur trois roulent en lisant leurs SMS. Trois salariés sur trois sont utilisateurs (pro ou perso) du 3.0 ou parents de Y. Le numérique professionnel nous occupe plus de 4h30 par jour.

Le nombre de cartes SIM actives dépasse celui du nombre de français… « Prenant acte de l’intérêt des nouveaux outils, mais aussi des risques qu’ils induisent au regard des conduites addictives, Thierry Le Fur nous invite à identifier les conditions d’un usage adapté », indique en préface Jean-Pierre Couteron. La force de son analyse est d’oser aller au-delà du rappel des grands principes pour en partager la mise en œuvre dans la dynamique du monde de l’entreprise : comment faire pour contenir ces usages abusifs qui mettent en danger les personnes et finissent par desservir celles et ceux qui les emploient. I – Bénéficier d’une éducation numérique II – Identifier les usages problématiques et agir.

Enfants et adolescents face au numérique. Nos enfants appartiennent à cette première génération qui vit avec les nouvelles technologies : jeux en ligne, sites de réseaux sociaux. Tous ces nouveaux usages d’Internet ou du téléphone mobile bousculent les modèles éducatifs. De nouveaux défis se posent aux parents comme aux enseignants, aux psychologues et aux éducateurs pour encadrer l’usage de cet environnement technologique en constante évolution. L’objectif de ce livre est de vous aider à identifier les risques comme l’exposition au cybersexe et les dangers potentiels, à prévenir l’addiction naissante ou à agir en cas de cyberdépendance. Les conseils spécialisés de l’expert français de ces questions vous donneront les moyens de protéger vos enfants par une véritable éducation numérique.

Jean-Charles Nayebi est docteur en psychologie, auteur de nombreuses publications dans le domaine de la psychopathologie de la modernité. Note.