background preloader

Numéro 38

Numéro 38
Dominique Wolton CNRS Editions Yves Jeanneret et Bruno Ollivier Il y a trente ans, en 1974, l'université française créait une discipline : les « Sciences de l'information et de la communication ». Cette discipline a dû répondre à des défis variés. D'abord, eile n'est ni la seule, ni la première à traiter de l'infor- mation et de la communication. Ensuite, il lui faut nouer des relations avec les milieux profes- sionnels dans lesquels ses étudiants vont s'insérer: publicité, journa- lisme, relations publiques, documentation, politique, systèmes d'information, communication publique... Enfin, elle doit, comme toute discipline de l'université, produire des connaissances par la recherche sur l'information et les médias et plus généralement sur l'extraordinaire mouvement social et culturel autour de la communication. Hermès explique, dans ce numéro, en restant ouvert sur l'inter- national, comment se construit l'invention française des « Sciences de l'information et de la communication ». Author

GenèveActive - Démocratisation: payer pour un produit culturel est aujourd’hui dépassé La gratuit? a produit un effet acc?l?rateur manifeste sur la d?mocratisation de la fr?quentation des mus? : Jacqueline Eidelman et Beno? Les recherches ont permis de prendre conscience de changements de mentalit? Alain Quemin remarque que payer pour un produit culturel est aujourd? Le public se r? Avec Jacqueline Eidelman et Alain Quemin: Comment mettre ? Jacques Magnol Lire ? - Le th?? - Relier les hommes: t? - Des th?? - A la recherche du public du Th?? - Les statistiques montrent que les Genevois aiment le th?? - Tous cin? - Le public suisse voudrait pratiquer davantage d? - Comment envisager l?

« Qu’est-ce qu’un architecte de l’information ? » Que recouvre aujourd’hui l’expression « architecte de l’information » ? Quelles sont les différentes compétences associées à cette fonction ? Quelle place pour l’architecte de l’information dans les entreprises, par rapport à des métiers identifiés tels que l’ingénieur SI, le web designer… ? C’est à toutes ces questions que le colloque du 31 janvier 2012 1, organisé conjointement par l’INTD 2 et le Cnam au Conservatoire national des arts et métiers, a tenté d’apporter des réponses. Un concept « ancien » qui connaît un regain d’intérêt Ghislaine Chartron (professeur INTD-Cnam) et Évelyne Broudoux (MCF Cnam-Dicen) 3 ont rappelé que l’introduction, dès 1976, du concept d’architecte de l’information était due au designer Richard Saul Wurman. Une fonction qui semble difficile à circonscrire Le rapport étroit entre design informationnel et architecture de l’information a été souligné par Luc Dall’Armellina, professeur à l’École supérieure d’art et de design de Valence-Grenoble et à Paris 8.

MENE1708402C Cette circulaire abroge la circulaire n° 86-123 du 13 mars 1986 définissant les missions des « personnels exerçant dans les CDI », B.O. n° 12 du 27 mars 1986. Conformément à l'arrêté du 1er juillet 2013 relatif au référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l'éducation, les professeurs documentalistes exercent leur activité dans l'établissement scolaire au sein d'une équipe pédagogique et éducative dont ils sont les membres à part entière. À ce titre, ils partagent les missions communes à tous les professeurs et personnels d'éducation. Ils ont également des missions spécifiques. Ils ont la responsabilité du centre de documentation et d'information (CDI), lieu de formation, de lecture, de culture et d'accès à l'information. Ils forment tous les élèves à l'information documentation et contribuent à leur formation en matière d'éducation aux médias et à l'information. La mission du professeur documentaliste est pédagogique et éducative.

Le carnet réflexif (IV). Penser en réseau, écrire en réseau « (…) le blog n’est pas un carnet : c’est une base de données puissante qui organise son contenu dans le temps et dans l’espace avec une efficacité très supérieure à un traitement de texte. Les possibilités d’archiver, de retrouver ou de reclasser une information sont sans commune mesure avec les pauvres moyens des instruments bureautiques, tout en étant d’un usage infiniment simple, puisque structuré une fois pour toutes sous la forme de la pile rétro-chronologique (…). » — André Gunthert « synapse » Parcourir son propre carnet en ligne donne en effet mieux le sentiment de naviguer dans sa pensée, plus en tout cas que de naviguer dans une arborescence de fichiers. Si le développement de la pensée scientifique semble autant en adéquation avec l’écriture numérique publique, c’est – suggère Jean Clément (2007) dans un article remarquable – que ce support, en tant que dispositif hypertextuel de lecture et d’écriture, s’inscrit dans la lignée des textes fragmentaires. Imprimer ce billet

L'Information-Documentation en dix tableaux : Ce qui est réellement enseigné par les professeurs documentalistes Pourquoi faut-il revenir sur l'Information-Documentation ? Depuis l'introduction de l'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans la loi d'orientation et de programmation de 2013, les professeurs documentalistes se trouvent confrontés à une situation inédite et pour le moins paradoxale. Alors que l'institutionnalisation des contenus d'enseignement de l'EMI (2015) aurait dû faire nettement apparaître le riche arrière plan épistémologique de l'Information-Documentation, entraînant la légitimation de cette matière et sa reconnaissance, tout en distinguant le professeur documentaliste qui en est à l'origine, il apparaît au contraire que la matière info-documentaire est ignorée et que les acteurs légitimes sont dessaisis de cet enseignement. La méthode : partir des pratiques didactiques des professeurs documentalistes La principale originalité de cette nouvelle proposition réside dans la méthode utilisée. L'analyse de 462 fiches de préparation de séances Des notions à plusieurs facettes

Éducation aux médias et à l'information Partout dans le monde, nous assistons à une augmentation spectaculaire de l’accès à l’information et à la communication. Tandis que certaines personnes sont avides d’information, d’autres se retrouvent inondées de contenus imprimés, radiotélévisés et numériques. L’éducation aux médias et à l’information (media and information literacy en anglais – MIL) répond aux questions que nous nous posons tous à un moment ou à un autre. Comment chercher, évaluer de manière critique, utiliser et contribuer du contenu à bon escient, que ce soit en ligne et hors ligne ? A travers des ressources de renforcement des capacités, telles que des programmes d’enseignement, des principes directeurs, et un cadre d’évaluation, l’UNESCO soutient le développement de compétences en matière de MIL.

Qu'est-ce qu'une image ? • Les images mentales• Les images perceptives• Caractéristiques des différents types d'images• L'activité imageante• Image et langage• La question de l'analogie• Analogons (diaporama)• Représenté et représentation• Machines à représenter• Retouche de l'image • L'image entre art, langage et communication- partager Qu'est ce qu'une image ? Voilà une interrogation qui peut sembler saugrenue, tant elle semble évidente, mais qui en fait recouvre des domaines différents, dont il nous semble utile de comprendre ce qu'ils ont en commun et ce qui les différencie. Les images mentales Par images mentales (ou images psychiques) il faut entendre les représentations cérébrales mémorisées ou imaginées qui sont construites en dehors de tout stimulation visuelle directe. Les images perceptives Par image perceptive il faut entendre, par opposition aux images mentales, les images qui sont produites sous l’action directe de stimuli visuels. • La vision naturelle Caractéristiques des différents types d'images

Les notions essentielles de l’Information-Documentation Quelles sont les notions « essentielles » de l'Information-Documentation ? Cette question est souvent posée par les professeurs documentalistes pour qui le temps d'enseignement est compté et qui doivent opérer des choix difficiles dans l'étendue de leur programme. Connaître ces notions essentielles leur permettrait de cibler le « noyau dur » de la discipline, de faire le tri entre le nécessaire à acquérir et le secondaire. Le didacticien Michel Develay (1992) a proposé le terme de « concept intégrateur » pour désigner ces notions qui, « à la manière des poupées gigognes, emboîtent les poupées plus petites et constituent en quelque sorte les principes organisateurs, au niveau notionnel, d'une discipline enseignée ». Le problème s'est posé pour les professeurs documentalistes dès le début des années 2000, alors qu'émergeait la didactique de l'Information-Documentation. Quelles sont les notions « essentielles » de l'Information-Documentation ?

Droit d'auteur - protection créations numériques - Ecole Sup On distingue : Les données de libre droit qui sont tombées dans le domaine public. Le créateur peut les intégrer librement à sa base (par exemple un article de loi).Les données sur lesquelles portent des droits de propriété intellectuelle qui ne peuvent pas être librement utilisées. Pour que la base de données soit protégée par le droit d’auteur, elle doit présenter les caractéristiques de l’œuvre de l’esprit, c’est-à-dire être originale. En tant que producteur de la base de données, il existe un droit « sui generis » par lequel il a le droit d’interdire l’extraction ou la réutilisation d’une partie de sa base de données.

Le dispositif à l’œuvre 1Après La Littérature à l’ère de la reproductibilité technique1, ce second tome des colloques jumelés des universités de Toulouse-Le-Mirail et de Louvain-la-Neuve interroge la notion de dispositif et teste l’efficacité méthodologique de son application à la littérature, au livre illustré, au théâtre et à la photographie — avec un excursus rapide du côté du cinéma. Il ne s’agit donc pas de proposer une synthèse sur le dispositif, mais de faire un point sur des travaux en cours en accueillant en même temps leur contestation, puisque le volume s’ouvre, après l’avant-propos de Philippe Ortel, sur un article de Bernard Vouilloux critiquant le sens pris par la notion dans le cadre du centre de recherche « La scène » de Toulouse-Le-Mirail où est née une part importante des réflexions et des travaux repris ici, comme en témoignent les références nombreuses aux publications antérieures du centre et à la notion de « scène ».

I2D - Information, données & documents Tout savoir sur le management de l'information et les pratiques numériques... L'ADBS explore, avec un regard souvent pionnier, les sujets qui font débat en information-documentation. Un numéro centré sur un dossier sur un sujet de fond, abordé selon de multiples approches et coordonné par un expert reconnu de la question, et des articles sur le droit de l'information, l'évolution des métiers et des méthodes. Associer la recherche et la pratique. Telle est l'originalité de la revue, à la fois vecteur de publication pour les chercheurs en sciences de l'information et tribune pour de multiples retours d'expérience. Une seconde vie.

BBF Figoblog | Un blog sur Internet, la bibliothéconomie et la confiture de figues Jean-Philippe Accart: site dédié aux professionnels de l'information-documentation

Related: