background preloader

Classe inversée théorie

Facebook Twitter

Inverser la classe, pas à pas, retour d'expérience. Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 ! Voici un petit pense-bête, à la fois théorique et pratique, permettant de favoriser la mise en place de pratiques différenciées dans sa classe. 1/ Dans une classe, l’hétérogénéité est la règle !

Pédagogie différenciée : 10 conseils + 1 !

L’homogénéité étant l’exception, il faut cesser d’être surpris de ne pas pouvoir faire avancer tout le monde de la même manière même si les programmes en donnent l’illusion. 2/ La différence entre élèves est normale ! Qu’il s’agisse d’écarts de vitesse, d’autonomie, de motivation, d’intérêt, de compréhension, on ne peut plus être « indifférents aux différences » mais devons inclure cette approche dans le fonctionnement habituel de la classe. Les classes inversées, vers une approche systémique (2)

Ce texte est issu de la journée d’étude, « Apprendre et enseigner à l’ère numérique », qui s’est tenue au Collège des Bernardins le 6 octobre 2016.

Les classes inversées, vers une approche systémique (2)

Dans notre première contribution, nous avons essentiellement présenté et commenté la version originale de la classe inversée. Selon les pratiques observées et nos recherches, nous avons cependant constaté auprès d’enseignants à différents niveaux, de l’école primaire à l’enseignement supérieur, une émergence d’une large variété de classes inversées orientées vers une prise en charge de plus en plus grande de l’apprentissage par l’apprenant lui-même.

Pourrait-il en être autrement ? Il y aurait donc différentes façons de mettre en place la classe inversée ? Nous avons ainsi proposé sur notre Blog dès 2014 et dans notre livre consacré aux classes inversées, une extension du concept initial de classe inversée. « Classe inversée » : les dix pièges à éviter. Pourquoi je ne crois pas à la classe inversée ? - Se hace camino al andar. Je préfère préciser tout de suite que ce texte n’a pas pour but de critiquer mes collègues adeptes de la classe inversée, je ne me situe pas du côté de ceux qui critiquent la classe inversée comme ils critiquent « les pédagogistes », je dirais même qu’actuellement les collègues qui pratiquent la classe inversée sont parmi ceux qui font preuve de la plus grande créativité et capacité à évoluer et à se remettre en question sans cesse.

Pourquoi je ne crois pas à la classe inversée ? - Se hace camino al andar

Mes réticences portent sur les fondements de ce concept. Je n’ai jamais adhéré à l’idée de classe inversée mais j’ai eu du mal à comprendre clairement pourquoi quelque chose me gênait, ce petit texte est donc simplement un point sur l’état actuel de ma réflexion. 1) Un concept erroné basé sur une vision caricaturale de l’apprentissage et de la transmission : Apprendre, ce serait donc recevoir une connaissance que l’on pourrait ensuite vérifier en l’appliquant. Les classes inversées, vers une approche systémique (2) 10 (fausses ?) raisons de ne pas s’essayer à la pédagogie inversée. Comme je l’ai expliqué dans un précédent article, le fait de passer d’une pédagogie transmissive à une pédagogie plus active présente des avantages indéniables (lien).

10 (fausses ?) raisons de ne pas s’essayer à la pédagogie inversée

Mais franchir le pas et mettre en place un dispositif de classe inversée (encensée par certains ou décriée par d’autres) n’est jamais facile. Voici un certain nombre de remarques que l’on peut entendre au sein de nos lieux d’enseignement… 1) Les élèves ne vont pas jouer le jeu Au contraire, rien de plus déprimant pour un enseignant que de voir son groupe parler ou discuter pendant son cours. Car recopier durant de longues heures, ce n’est pas forcément stimulant … Lorsqu’on demande à des apprenants de travailler des capsules de cours à la maison, on s’aperçoit rapidement qu’ils sont friands d’approches pédagogiques qui cassent leurs habitudes.

La pédagogie 3.0 expliquée simplement. Le parcours de Stéphane Côté en est un où une certaine effervescence l’entoure concernant la pédagogie.

La pédagogie 3.0 expliquée simplement.

Si vous l’avez déjà rencontré en personne, vous avez tout de suite remarqué son emballement quasi enfantin lorsqu’il parle de l’enseignement. En effet, il cherche, découvre, évalue, mesure l’impact de ses idées qui se tissent autour d’une approche non conventionnelle qu’il décide d’intituler la pédagogie 3.0. En 2012 il quitte son poste de conseiller pédagogique en TIC qu’il occupait depuis plus de quatre ans pour aller lui-même mettre à l’épreuve cette vision de la pédagogie actualisée afin de voir, si oui ou non, il y a matière à partager et à déployer… À son atterrissage dans la réalité d’une classe, il remarque qu’il avait oublié la pression du temps et ses effets néfastes sur la réflexion. Quand on enseigne, il y a toujours une cloche qui viendra terminer la présente période qui est polluée par mille interventions. Définition de la pédagogie 3.0 : Flipped Classrooms et classes inversées ... Ca flippe quoi au juste ?

Dans ce blog, nous avons déjà eu l’occasion maintes fois de vous parler des dispositifs hybrides et des Flipped Classrooms, les classes inversées.

Flipped Classrooms et classes inversées ... Ca flippe quoi au juste ?

Voici quelques billets préliminaires à notre sujet : 5 facettes pour construire un dispositif hybride : du concret ! Après une introduction à la notion de dispositif hybride pour enseigner et apprendre, nous donnons quelques conseils concrets “pour enseigner et pour favoriser l’apprentissage en ligne” basés sur les 5 facettes de “notre” modèle pragmatique d’apprentissage. Tag Archive. Mesurer l’impact des technologies, est-ce vraiment réalisable ?

Tag Archive

La question de la mesure des effets des technologies est « déjà » une vieille question. Beaucoup de tentatives, et cela fait environ 30 années que cela dure, se sont hélas soldées par une conclusion qui tient en trois lettres : NSD. Ce No Significant difference a d’ailleurs été affublé d’une mention de phénomène tant les recherches en question [...] Isomorphisme, cohérence et variété … vers une systémique de la technopédagogie ?

La pédagogie inversée. La pédagogie inversée. La pédagogie inversée : les flipped classrooms : de nouveaux espaces-temps pour enseigner et apprendre à l'ère numérique Conférence de Marcel Lebrun, professeur à la Faculté de Psychologie et des Sciences de l'éducation de l'UCL de Louvain ; Le mercredi 3 Octobre 2012 lors du Forum@tice Document support de la conférenceLe blog de Marcel Lebrun A propos de la pédagogie inversée Qu'est-ce que c'est ?

La pédagogie inversée

(Cégep Levis-Lauzon : informations et ressources en technopédagogie)Pédagogie inversée (Pearltrees de V. Marcel Lebrun : livres, articles, conférences Des technologies pour enseigner et apprendre (édition De Boeck)Théories et méthodes pédagogiques pour enseigner et apprendre : quelle place pour les TIC dans l'éducation ? Vers la pédagogie inversée. L’autre jour, au cours d’un dîner, une amie m’a demandé ce que je pensais de la pédagogie inversée.

Vers la pédagogie inversée

J’ai tout de suite fait le rapprochement avec l’approche actionnelle telle que je la préconise dans mes ateliers. Pourtant, j’avais l’impression qu’il y avait beaucoup d’autres choses derrière ce concept. J’ai donc eu envie de creuser un peu plus cette idée que je maitrisais mal : j’ai trouvé une somme de documents passionnants sur la question que j’ai mantenant envie partager avec les lecteurs de ce blog. En effet, quand on parle d’approche actionnelle dans la classe de langue, on se rend compte rapidement que les problèmes que pose cette mise en place sont sont nombreux. Pédagogie inversée ou semi-inversée ? « Secouez le Cours. La pédagogie inversée fait en ce moment le buzz.

Pédagogie inversée ou semi-inversée ? « Secouez le Cours

J’ai trouvé de nombreuses explications, définitions, très diverses mais surtout une excellente synthèse réalisée par Annick Arsenault Carter. Schématisons très rapidement la démarche : A savoir, présenter un certain nombre de documents, de ressources avant le cours et baser ce dernier sur des activités, des questionnements, issus ou générés par les ressources. Les notions sont donc abordées hors classe et développées et utilisées en cours. Cette façon de fonctionner m’intéresse beaucoup mais pose un certain nombre de questions. Si je vois bien son utilisation dans le cadre d’un cours plutôt technique avec des étudiants, j’ai encore du mal à l’appréhender pour un cours concernant des généralités sur un sujet. La solution réside peut-être dans le fait d’intégrer le travail d’examen, le plus souvent un dossier ou un exposé, dans le cadre du cours.

Posons cependant quelques règles. Reste à trouver les fameuses ressources. L'apprentissage inversé : avancée ou régression ? Si vous fréquentez les sites américains de pédagogie, vous aurez sans doute été surpris de constater l'engouement des enseignants pour le « flipped learning », que l'on traduit par "apprentissage inversé". La tendance est lourde et les articles sur le sujet attirent de nombreuses visites et presque autant de commentaires. C'est la Khan Academy, un site qui offre des milliers de leçons gratuitement en vidéo, qui a déclenché le mouvement.

Nous-mêmes avons parlé de l'apprentissage inversé depuis plus d'un an, et encore tout récemment. L'expression "flipped learning" est due à deux professeurs de sciences, Jonathan Bergmann et Aaron Sams, qui ont utilisé cette méthode d'enseignement dès 2006. En fait, pour eux, l'apprentissage inversé tient plus du principe, voire même de l'idéologie, comme ils le disent dans un récent article, que d'une méthode à appliquer mécaniquement. Rappelons les grandes lignes de ce principe d'apprentissage : La pédagogie inversée. Crédit : Fabrice Landry La pédagogie inversée est une stratégie pédagogique consistant à concentrer le temps de classe afin réaliser les travaux pratiques en évacuant le temps requis pour l’exposé magistral. En réalité, ce n’est pas la pédagogie qui est inversée mais davantage la démarche d’enseignement. Puisque les élèves sont habituellement passifs lors des exposés magistraux de leur enseignant, ces derniers peuvent consulter le tout au moment et à l’endroit qui leur convient le mieux, via des canaux de communication issus des médias sociaux.

Qu'est ce que la classe inversée? - Inversons la classe! La Classe Inversée. Pour lire mon rapport sur mes classes inversées, cliquez ICI (pdf, 3 Mo)Une liste d’articles sur la classe inversée, compilée par Pédagogie Universitaire La classe inversée, c’est quoi ?

Pour moi, toutes les méthodes sont bonnes, si vous avez un but noble, de créer une personnalité moderne mais similaire de Rousseau, Pascal ou Moliere... ! La pédagogie est une science si jeune, et au XX e siècle, il n'était pas en mesure de fournir des méthodes viables que nous pouvons accepter et n'oubliez pas que nous aurons peu de bien, quelle que soit la caracteriticile de l'élève psychologique nous... – qtzptcl
Une pédagogie hybride , qui cherche ses marques je pense , un peu comme Freinet à son époque – ismailc3t

C’est une façon différente d’enseigner et d’apprendre. Comparativement à une classe traditionnelle, la prise de note se fait à l’extérieur de la classe (à la maison, à la bibliothèque, dans le métro, bref, n’importe quel endroit où des capsules vidéo présentant la théorie peuvent être visionnées) et le temps de classe libéré est utilisé pour approfondir, appliquer et assimiler les notions. Puisque le professeur n’a plus à « présenter » la matière, il est disponible pour accompagner, motiver et soutenir les élèves dans leur apprentissage. Cette façon de faire est utilisée aux États-Unis au niveau primaire, secondaire, collégial et universitaire depuis 2007. Pédagogie inversée. 10octobre2013 Par Arnaud Durand. La «classe inversée»: le pari d'enseigner à l'envers.

Assise devant l'ordinateur familial dans la petite pièce adjacente à la cuisine, Alyss-Ann Moisan, 11 ans, regarde la capsule du jour en mathématiques. Éric Tremblay, son professeur de sixième année de l'école Alexander-Wolff à Shannon, explique le concept d'«unité». Derrière lui, un tableau qui lui sert à donner des exemples. Classe Inversée. Ce site a pour but d’expliquer le concept de classe inversée à tous les professeurs qui souhaitent avoir un réel impact auprès de leurs élèves et qui veulent connaitre les meilleures méthodes pour développer une ambiance de classe motivante et décontractée. La pédagogie inversée. Quand on flippe, parfois on floppe... évitons les erreurs!

Flipper à 100%! Tel était mon objectif au retour d'un congrès auquel j'avais assisté en juin 2012 à Chicago! Vous auriez dû me voir... plus motivée et plus prête que jamais à me lancer dans cette aventure! La pédagogie façon tarte Tatin. Et si on faisait les cours à la maison et les devoirs à l’école ? Classe Inversée - Libérons l'éducation. Qu'est-ce qu'une "Classe inversée" ? A quoi cela peut servir ?

Aujourd'hui nous parlons de la "classe inversée", une innovation pédagogique qui rencontre un succès sans précédent. Nous allons vous expliquer de quoi il s’agit et essayer de comprendre la raison de cet engouement soudain, avec deux invités dans notre studio et le 3ème qui est en "Insert téléphonique" depuis Saint-Brieuc. - Héloïse Dufour, Universitaire de formation scientifique (Biologiste), explique ce nouveau concept d'enseignement, dans lequel les rôles traditionnels d'apprentissages sont "inversés". - Vincent Faillet, Professeur agrégé de SVT au Lycée Dorian (75011 Paris). Quand les "Flipped Classrooms" font tilt ! Inverser sa classe : une tendance en émergence - Carnets pédagogiques. Vous êtes sans doute très nombreux à avoir entendu parler de classe inversée au cours de la dernière année.

Comme conseillère pédagogique, je me devais de garder l’oeil ouvert et de saisir les occasions de m’approprier le concept et d’en savoir plus à propos de cette tendance. Ma plus grande surprise a été de constater à quel point ce sujet avait rapidement piqué la curiosité dans notre milieu. Prenons donc le risque de voir les choses autrement quelques instants… Avant tout, il importe de comprendre de quoi il retourne.

La classe inversée à trois vitesses. Explique-moi encore. Comment amener les élèves à regarder les vidéos? La classe inversée. Pédagogie inversée : une carte mentale pour bien procéder « Le blog de Philippe Liria. Essai de modélisation et de systémisation du concept de Classes inversées.

Dans ce Blog, j’ai plusieurs fois documenté la « méthode » des Classes inversées. On y trouvera aussi un essai sur le rapport entre le Tsunami des MOOCs et les « renversements » proposés par les Classes inversées . Dans ce nouvel essai, j’essaierai de répondre à celles et ceux qui nous disent régulièrement « Mais, les classes inversées, ça existe depuis longtemps … ». Réfléchir avant d’inverser la classe - Faculté d'éducation. Dans le monde de la pédagogie, deux mots circulent sur toutes les lèvres : classe inversée. La rumeur grandissante a poussé Isabelle Nizet et Florian Meyer, professeurs à la Faculté d’éducation, à tester eux-mêmes cette méthode pédagogique dans le cadre d’un cours d’évaluation du baccalauréat en enseignement au secondaire. La classe inversée « permet une pédagogie vraiment active » La classe inversée / Ce que c'est et Ce que ce n'est pas.

La classe inversée en 5 épisodes (with image) · thot. Vous avez une minute ? Pour comprendre la classe inversée. Les leurres de la classe inversée. Comment faire ? - Inversons la Classe. A propos de la classe inversée : quelques réflexions sur la nature de l’inversion. Par Jacques Rodet. Classes inversées, retour sur un phénomène précurseur (1) Pédagogie inversée. Classe inversée : Évaluer pour mieux apprendre. Classes inversées : fossilisation des pratiques ou innovation à l’ère numérique ?