background preloader

Strategies numériques - Iconomie

Facebook Twitter

Invitation au voyage by - Les limites de la data dans l’(ultra)luxe. Publié le 28 mai 2014 La data bouscule la relation entre marques et clients.

Invitation au voyage by - Les limites de la data dans l’(ultra)luxe

Mais dans l’univers de l’ultra luxe aux codes rarement binaires, quel est le véritable intérêt de cette collecte de données ? La collecte massive d’informations relatives aux clients et prospects révolutionne la manière dont les marques interagissent avec eux, et l’expérience qui leur est ensuite proposée. L’objectif est de développer un suivi personnalisé et approfondi,de créer des moments privilégiés ou des points de contact. Les marques du luxe, comme Louis Vuitton avec une gestion globale de la data, n’ont pas hésité à se lancer dans la recherche et le traitement de l’information.

Quelle valeur ajoutée ? La stratégie digitale, définition, tableaux et graphiques. Cabinet de conseil en stratégie digitale, nos outils Définition de la stratégie digitale.

La stratégie digitale, définition, tableaux et graphiques.

La stratégie marketing digitale mix de savoir-faire informatiques et d’analyses de comportements d’achats associés aux objectifs stratégiques. Elle agit au sein d’un Espace Digital grâce à des outils/technologies, des types de contenus/formats pour remplir des motivations/objectifs. Elle est efficiente du fait d'une coordination des multiples actions menées, dans le cadre d'une maitrise de l'arbre de décision d'achat de vos segments cibles et de la capacité de mesurer dans une dynamique S.M.A.R.T* les impacts de ces actions. 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014 - Première partie.

En ce début d’année 2014, je vous souhaite à tous les lecteurs de ce blog une excellente année, pleine d’innovations dans la construction de votre Système d’Information en s’appuyant sur la R2I, Révolution Industrielle Informatique.

10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014 - Première partie

Dans ce premier texte publié en 2014, je vous propose d’identifier 10 « ex bonnes pratiques » qui sont devenues, aujourd’hui des « mauvaises pratiques ». Votre première, et difficile résolution, sera de prendre la décision d’abandonner définitivement ces mauvaises pratiques. Il faudra ensuite identifier les « nouvelles bonnes pratiques » à mettre en œuvre à partir de 2014. 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Deuxième partie : postes de travail. Dans la première partie de cette série de billets, j’ai présenté les 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner en 2014.

10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Deuxième partie : postes de travail

Comme l’on fait remarquer de nombreux commentaires, l’important, après le diagnostic, c’est de définir les « nouvelles bonnes pratiques ». Dans cette deuxième partie, je vais aborder les trois NBP, « Nouvelles Bonnes Pratiques », qui remplacent les trois anciennes « ex » 1, 2 et 3 : Postes de travail obèses.Master PC. Suites bureautiques obèses. Un navigateur, point d’entrée universel sur le Système d’Information NBP 1 : A partir de 2014, toute application nouvelle déployée dans l’entreprise devra être accessible par un navigateur moderne. 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Troisième partie : dites non aux Clouds Privés.

10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Quatrième partie : les usages. Dans la première partie de cette série de billets, je présente les 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner en 2014.

10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Quatrième partie : les usages

Dans la deuxième partie, je propose trois NBP, « Nouvelles Bonnes Pratiques » concernant les postes de travail. La troisième partie définit la NBP relative au Cloud Privé. Dans cette quatrième partie, j’aborde les NBP, alternatives aux « ex bonnes pratiques » relatives aux applications : 5 - Solutions intégrées6 - Unicité des solutions7 - Le tout ERP8 - Applications Client / Serveur Une approche composants. 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Cinquième partie : Management. Dans la première partie de cette série de billets, je présente les 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner en 2014.

10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Cinquième partie : Management

Dans la deuxième partie, je propose trois NBP, « Nouvelles Bonnes Pratiques » concernant les postes de travail. La troisième partie définit la NBP relative au Cloud Privé. La quatrième partie présente les NBP relatives aux applications. Dans cette cinquième partie, je m’attaque aux deux dernières « ex bonnes pratiques » relatives au management des Systèmes d’information, la démarche Maîtrise d’Ouvrage, Maîtrise d’Œuvre et les schémas directeurs. 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Sixième partie : résumé, les dix NBP, Nouvelles Bonnes Pratiques. Je vous propose de regrouper dans ce billet les dix NBP, Nouvelles Bonnes Pratiques, pour en faire une courte synthèse.

10 « ex bonnes pratiques » à abandonner et... 10 bonnes résolutions pour 2014. Sixième partie : résumé, les dix NBP, Nouvelles Bonnes Pratiques

Première partie de cette série de billets : les 10 « ex bonnes pratiques » à abandonner en 2014. Les six points clefs d’une stratégie numérique via. 01net le 25/11/13 à 17h23 Seuls 40% des PDG auraient une stratégie numérique intégrée à leur stratégie d’entreprise selon une enquête réalisée en 2013 par Gartner. Quand on pense que 24 millions de français possèdent des smartphones et que 22% les utilisent pour comparer en magasin les prix d’une enseigne avec ses concurrents, on se dit qu’il est temps de réagir. Bon nombre de structures ont déjà transformé leur processus manuels en leurs équivalents numériques. Mais il leur reste beaucoup à faire pour optimiser leur revenus avec le numérique en exploitant : le mobile, le cloud computing ou les réseaux sociaux.

Deloitte prédit 10 évolutions IT de rupture. Parmi les ruptures technologiques qui s'imposeront dans les dix-huit mois, Deloitte place aussi l'engagement omnicanal qui se crée entre une marque et ses clients.

Deloitte prédit 10 évolutions IT de rupture

L'étude « Tech Trends » de Deloitte identifie tous les ans 10 tendances technologiques qui transforment les modèles économiques. Cette année, elle voit le DSI se muter en capital risqueur, le crowdsourcing s'industrialiser et envisage les déclinaisons professionnelles des objets connectés. Découvrez VeriFiction. VeriFiction est un atelier qui s’est développé en 2012/13 au croisement des théories de la Fiction, du Web sémantique et des logiques modales.

Découvrez VeriFiction

L’enjeu est de réfléchir sur les possibilités de nouvelles formes transmédia de fiction numériques, utilisant les données numériques au format du Web sémantique ( RDF) , des inférences à partir d’ontologies ( réelles? Fictives ? ….) , inférences utilisant toutes les ressources des logiques de description, modales ou logiques des mondes possibles. L’atelier interdisciplinaire VeriFiction a été développé en 2012/13 dans le cadre du laboratoire Dicen IDF (dir. Manuel ZACKLAD, CNAM), au sein de l’axe 4 « Traçabilité, identités et mémoires numériques » animé par Louise MERZEAU (Université Paris Ouest Nanterre La Défense, directrice de l’Équipe Tactic). Par ailleurs, le Professeur Dr. Vérité et fiction - écritures numériques et éditorialisation_ (dans le cadre de Futur en Seine) Séance conclusive du cycle 2012-2013 des séminaires Sens Public sur le thème : "Écritures numériques et éditorialisation" L’écriture numérique modifie le rapport aux concepts de vérité et fiction.

Vérité et fiction - écritures numériques et éditorialisation_

Le web regorge d’informations, de documents, de données qui nous sont présentés comme “vrais”. Or, notre activité principale sur le web consiste à combiner ces “faits” entre eux. Futur En Seine 2013 - Séminaire écritures numériques et éditorialisation - Entre Vérité et Fiction. Emploi dans le numérique : « Les pouvoirs publics doivent se mobiliser ! » De l'économie à l'iconomie : opportunités et défis de la transition.

(Intervention au 28e rendez-vous de la mondialisation organisé par le Centre d'analyse stratégique le 12 décembre 2012).Nota Bene : Cette intervention a été résumée dans « L'iconomie, une autre façon de produire », Les Échos, 13 décembre 2012. L'importance de l'informatisation est controversée. Nathalie Kosciusko-Morizet m'a dit un jour1 qu'« informatisation », c'était « ringard » ! Sortir de la crise en exploitant les ressorts de l'iconomie. Ce texte a servi de trame à une intervention que j'ai faite le 27 mars au deuxième colloque organisé par l'Insititut Xerfi sur "Iconomie et entrepreneuriat". L'objectif est de mettre en évidence le rôle des entreprenuers innovants dans la nouvelle dynamique de la troisième révolution industrielle.

Notre enthousiasme pour la force des idées qui sous-tendent l’iconomie nous pousse à travailler sans cesse à réduire l’espace qui sépare cette vision globale, cohérente et séduisante, de la réalité économique quotidienne. Car, si les mauvaises nouvelles sont nombreuses, il faut avec encore plus d’intensité aller à la recherche des pistes qui vont permettre non seulement de sortir de la crise du système d’hier, mais surtout de construire le système de demain. Nous voulons montrer que l’iconomie loin de n’être qu’une construction théorique, est devenue une réalité opérationnelle. Développer soi-même, un retour aux sources ? Le monde de l’informatique connaît une adaptation plus rapide aux changements que les autres secteurs économiques car il est mû par la force de ses moteurs techniques qui connaissent une croissance exponentielle.

Que ce soient la puissance des microprocesseurs, la capacité des mémoires et la bande passante des réseaux, ces facteurs de performance évoluent avec constance vers des niveaux de performance sans cesse croissant pour un prix en baisse. En soixante années de développement, le monde informatique a ainsi connu plusieurs révolutions technologiques qui ont poussé de massives vagues de transformation dans ses propres entreprises.

Bonnes pratiques sociales et environnementales. La compétitivité n'autorise pas tout. Produire des produits électroniques dans des conditions sociales, environnementales et économiques indécentes, même quand elles ne sont pas illégales dans les pays de production, doit être clairement identifié comme la responsabilité des entreprises, ce qui implique une traçabilité objective. Responsabilité sociale. Crowdfunding - Kickstarter. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Kickstarter. Kickstarter. Gilles Babinet Pour un "New Deal Numérique" pour la France. Pour contacter Gilles Babinet : il est sur Facebook.

Pour un "New Deal" numérique - Etude de Gilles Babinet avec la participation de Frédéric Créplet. Aller au contenu principal Pour un "New Deal" numérique, par Gilles Babinet Le numérique concerne 80 % de l’économie française ; le « cœur » seul de cette économie représente 5,2 % du PIB et 3,7 % de l’emploi. Pourtant, jusqu’à peu, l’écosystème numérique n’avait fait l’objet d’aucune considération particulière de la part des décideurs publics et n’était que rarement évoqué. Données clés Emplois créés par la filière Internet en France en l’espace de 15 ans.

Etude. Gilles Babinet NEW DEAL NUMERIQUE. Google étoffe ses services cloud et baisse fortement ses prix. Nouvelles formes d'éditorialisation - Transmedia documentaire - IRI - Sens Public by Louise Merzeau on Prezi. Technologie(s) et société de la connaissance. Le débat sur l’impact du numérique sur l’économie s’accélère et se densifie dans notre pays. Deux lois sur le numérique sont en préparation, après la parution d’une multitude de rapports, documentés et stimulants, mais restés pour l’essentiel lettre morte.