background preloader

JAPON

Facebook Twitter

Le Japon prévoit tripler le nombre de touristes d’ici 2030. JAPON - JAPAN. Le Japon révise sa politique touristique. L’Agence pour les affaires culturelles a fait savoir son intention de mettre en place un nouveau système de promotion du patrimoine culturel japonais à partir de l’année prochaine.

Le Japon révise sa politique touristique

Le village de Shirakawa-gō, inscrit au patrimoine mondial – Photo : Alpsdake Cette mesure, qui s’inscrit dans la stratégie de croissance poursuivie par le gouvernement, a plusieurs objectifs, comme l’a indiqué le ministre de l’Éducation, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, Hakubun Shimomura. La gestion du patrimoine culturel au Japon, jusqu’à présent centrée sur la conservation des biens, pourrait tout aussi bien s’orienter vers la mise en avant des lieux d’attraits pour les touristes étrangers. C’est précisément pour agir dans ce sens que le ministre a insisté sur le besoin de changer de politique dans ce domaine. Le JNTO ouvre un site informatif en cas de catastrophe. Les responsables de l’Office National du Tourisme Japonais (JNTO) ont lancé ce jeudi un site internet en anglais afin de permettre aux touristes d’obtenir facilement des informations en cas de catastrophe.

Le JNTO ouvre un site informatif en cas de catastrophe

Mesures en cas de séisme majeur (Capture extrait du site du JNTO) En mars 2011, les bureaux d’information touristique avait été submergés par les demandes des visiteurs étrangers au sujet du tremblement de terre et du tsunami qui frappèrent le nord-est du Japon. Face à ce constat le JNTO vient de publier un site de prévention qui fournit des informations sur les séismes, les tsunamis et les autres catastrophes naturelles, ainsi que de nombreux conseils d’évacuation. Il aide également les utilisateurs à trouver le bureau d’information touristique le plus proche à l’aide de la fonction GPS d’un smart-phone.

Selon les statistiques officielles, quelque 8,66 millions de personnes ont séjourné au Japon entre janvier et octobre 2013. Après Fukushima, la crise des Senkaku porte un nouveau coup au tourisme. Les Lycoris radiata (higanbana) fleurissent le long de la rivière Tsuyagawa à Kaizu – CC 2011 – Dollyvarden Les fleurs de l’équinoxe higanbana fleurissent dans le Kansai, les arbres commencent à jaunir… l’automne est arrivé au Japon.

Après Fukushima, la crise des Senkaku porte un nouveau coup au tourisme

Ce moment de l’année correspond également dans une ville comme Kyôto avec une période essentielle de la saison : la Golden Week chinoise, soit une semaine entière durant laquelle les Chinois partent massivement en vacances et où Kyôto en héberge le plus dans ses hôtels. Or cette année, ils ne devraient pas être légion à venir admirer les higanbana ou bien encore le temple de Kiyomizu, pourtant site le plus visité des Chinois à Kyôto. Il faut bien avouer que ces derniers mois, l’amitié nippo-chinoise n’a pas été des plus vives. « Nous avons de vives craintes pour la saison touristique cette année. Tourisme de catastrophe: au Japon, on visite «Tsunamiland» Si certains payent juste pour contempler la misère, d'autres viennent visiblement pour la partager, tenter d'imaginer l'impensable.

Tourisme de catastrophe: au Japon, on visite «Tsunamiland»

«Tu ne peux vraiment réaliser la monstruosité de ce tsunami sans venir ici et voir», raconte Akira Shindo, un Japonais de 15 ans qui habite New York, et s'est inscrit pour un tour spécialisé le long de la côte nord-est du Japon où la vague géante du 11 mars 2011 a tout arraché sur son passage, hommes, bêtes et maisons, tel un rabot monstrueux. Plus de 18 000 personnes ont perdu la vie lors du séisme de magnitude 9.0 et de la vague de plusieurs dizaines de mètres par endroits qui a englouti la région.

À Rikuzentakata, les «touristes» viennent à «Tsunamiland» avant tout pour voir le seul pin qui est resté debout, unique survivant d'une forêt de 70 000 arbres emportés comme des cure-dents. Le «pin miracle» est mort lui aussi, tué par l'eau de mer, mais on a dépensé 150 millions de yen (1,5 million de dollars) pour le reconstituer. Le Japon plébiscité par 96,3% de ses visiteurs français - JNTO - Office National du Tourisme Japonais. Deux ans après la triple catastrophe du séisme, du tsunami et de l’accident nucléaire de Fukushima, qui intervenait alors que la courbe du tourisme était en constante et belle progression1, l’Office National du Tourisme Japonais a souhaité faire un point sur l’image du Japon comme destination touristique2.

Le Japon plébiscité par 96,3% de ses visiteurs français - JNTO - Office National du Tourisme Japonais

Il en ressort que 96,3% des visiteurs recommandent le Japon à leurs amis et que 85,3% des visiteurs veulent y retourner dans les 5 ans. Leurs motifs de satisfaction sont : une destination perçue comme unique et surprenantela courtoisie des Japonaisla qualité des transports, de l’hébergement et de l’organisation en général la qualité du service et de la nourriture la combinaison tradition/modernité une destination qui a toujours de quoi satisfaire, même les « repeaters ». Nombre record de visiteurs au Japon en juillet. Veille info tourisme Nos offres d'abonnement.

Nombre record de visiteurs au Japon en juillet

Nouveau record de visite en juillet au Japon. Le mois de juillet 2013 devient le nouveau record, tous mois confondus, pour les entrées touristiques avec plus d’un million de visiteurs au pays du soleil levant.

Nouveau record de visite en juillet au Japon

Un Boeing 747-200 de Japan Asia Airways en 1990. Cette compagnie était spécialisée dans les liaisons régionales en Asie. (© S.Fujioka) Avec 1 003 100 arrivées, le record du mois d’avril est largement dépassé avec ces 923 000 entrées mais c’est également 18.4% de mieux que pour le mois de juillet 2012 a annoncé l’Organisation Nationale du Tourisme Japonais (JNTO). Cela peut être dû en partie à une nouvelle politique pour les touristes en provenance d’Asie du Sud-Est. Nombre record de visiteurs au Japon en avril, Fukushima ne dissuade plus. Japon : L’activité Touristique Redémarre. Japon : l’activité touristique redémarre Les cerisiers en fleurs du Pays du Soleil Levant continuent de faire rêver Depuis 2012, Expedia.fr constate un regain d’intérêt des Français pour la destination Japon Une augmentation de 32% des recherches sur le Japon sur Expedia.fr en 2013 pour voyager pendant la période de fleuraison des cerisiers Tokyo, Kyoto et Narita sont les villes nipponnes les plus visitées par les Français.

Japon : L’activité Touristique Redémarre

Le tourisme au Japon, un an après Fukushima. Philippe Bourget - 07-03-2012 Le 11 mars 2011, un séisme et un tsunami frappaient le pays, provoquant la plus grande catastrophe nucléaire depuis Tchernobyl.

Le tourisme au Japon, un an après Fukushima

Très durement touché alors qu’il se portait bien, le marché du tourisme peine à retrouver sa vigueur. Un désastre. Statistiques du tourisme vers le Japon / Courrier Touristique Japon n°38 / Courrier Touristique Japon / Professionnels du tourisme / Accueil - JNTO — Office National du Tourisme Japonais. Tourisme au Japon. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tourisme au Japon

Le tourisme au Japon concerne plusieurs millions de touristes chaque année, venus principalement d'Asie de l'Est, d'Amérique du Nord, d'Océanie et d'Europe pour découvrir Tōkyō, Kyōto et leurs alentours. Japon. 26/03/2014 | Aérien | JAL | Transport La compagnie aérienne anticipe une demande en baisse pour son exercice 2014-2015, ainsi qu’une hausse des coûts de kérosène. La compagnie aérienne Japan Airlines (JAL) revoit ses prévisions à la baisse. Pour l'exercice 2014-2015 qui débutera le 1er avril prochain, JAL anticipe une hausse de 5% de son chiffre d’affaires à 1 350 milliards de yens (9,6 milliards d'euros), mais un … 09/01/2014 | France | Mexique | MADE IN FRANCE | Shopping.

Japon: visa gratuit pour Fukushima. Le ministère des Affaires étrangères japonais a annoncé lundi qu'il allait suspendre les frais de visa habituels pour les étrangers venant au Japon et se rendant dans les régions sinistrées par le séisme et le tsunami du 11 mars, afin de donner un coup de pouce au tourisme. Cette mesure d'exception s'appliquera pour les demandes de visa déposées à compter du 15 novembre et sera valable 5 ans. Bien que l'Etat nippon délivre un visa de courte durée gratuit sans formalités préalables à des étrangers d'une soixantaine de nationalités venant pour affaires ou tourisme, les ressortissants de certains pays comme la Chine, les Philippines ou la Russie ne peuvent entrer au Japon sans un visa dont l'obtention, soumise à diverses conditions, est payante. Exceptionnellement, ces frais liés aux investigations nécessaires seront supprimés pour les personnes s'engageant à se rendre dans l'une au moins des trois préfectures du nord-est ravagées par la catastrophe, à savoir Miyagi, Iwate et Fukushima.

Le Japon veut offrir des billets d’avion pour relancer son tourisme - Tourisme. Le Japon, sous l’égide de l’Office national du tourisme, envisage d’offrir 10 000 billets d’avion aux touristes étrangers au printemps prochain, dans le but de relancer son industrie touristique, plombée par le tsunami et l’accident nucléaire de Fukushima, a rapporté la presse nippone, ce lundi. Si le budget est approuvé par le gouvernement japonais, l’opération « 10 000 billets gratuits » sera lancée en avril 2012. Elle serait organisée dans 15 pays, parmi lesquels, la France. L’Office national du tourisme japonais demandera aux candidats au voyage de remplir une demande sur internet, en précisant la zone qu’ils entendent visiter.

Les heureux élus devront publier, en échange, un récit de leur voyage sur le web… Lire la suite : sur le blog Évasions. Harris Interactive France. Results_HIFR_MagnetoPresse_13122011. Le Japon est-il encore cool? Du succès des mangas et des films d'animation à celui des cartes Pokémon ou des sushis, le Japon semble avoir réussi à devenir une superpuissance culturelle dans les années 2000, à défaut d'être une puissance politique. Comme avec la culture américaine dans l'après-guerre, ce pays lointain est devenu commun et fait partie de notre quotidien. Mais dix ans après l'émergence de ce phénomène, quel bilan peut-on tirer de cette ouverture à l'international? Japon : évolution du tourisme depuis la triple catastrophe. Les touristes français boudent le Japon. Tourisme au Japon : le marasme économique. C’est un peu ce que l’on craignait avec la fuite de beaucoup de Français de Tokyo.

Cette mise en lumière n’était que le reflet d’un départ général des gaijin (étrangers) du Japon, quelle que soit leur nationalité, vers leur pays natal. Aujourd’hui, les sources s’accordent à dire qu’un certain nombre d’expatriés sont revenus au Japon, mais combien précisément, il est très difficile de l’évaluer. Toutefois ce ne sont pas ces expatriés, ayant « profité » pour certains des événements du 11 mars pour se prendre quelques vacances, qui inquiètent le plus l’économie japonaise.

On est plutôt anxieux vis-à-vis du tourisme, comme le montre cette récente et inquiétante brève de la NHK. Selon ces informations, 240.000 étrangers auraient quitté le Japon la semaine qui a suivi le 11 mars, soit 100.000 de plus que les 7 jours précédents. Résider ou voyager à Tokyo ne comporte pas actuellement de risque pour la santé des populations. Japon: La saison touristique a bien du mal à démarrer après Fukushima.

Des cerisiers en fleur aux pétales rosés sont dispersés par le vent. Une femme en kimono se prosterne devant un temple. Japon : seul un touriste français sur quatre est de retour. Conseil aux voyageurs Japon - Conseils par destination. Séisme de 2011 de la côte Pacifique du Tōhoku. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Persée : Portail de revues en sciences humaines et sociales. Accueil. Japon : le nombre de touristes augmente de 35,8% au 1er semestre. Le nombre de visiteurs étrangers au Japon a augmenté de 35,8% durant les six premiers mois de l’année 2010 par rapport au total enregistré lors du premier semestre 2009, période marquée par une forte chute due à la récession internationale, selon des statistiques publiées lundi.

D’après l’Organisation du tourisme japonaise (JNTO), 4,20 millions d’étrangers, voyageurs d’affaires ou touristes, sont venus au Japon entre janvier et juin derniers, contre seulement 3,1 millions au cours des six premiers mois de 2009. Ce fort rebond accompagne la reprise économique internationale, après une période de sévère restriction des voyages à la fin de 2008 et jusqu’au milieu de 2009.

Fiche Pays – Japon.

Cuisine jap