background preloader

Pillage de l'Afrique malgré "l'indépendance"

Facebook Twitter

Huile de palme : libérez les villageois injustement arrêtés en RDC. Plusieurs habitants de Mwingi et de Bolesa ont été arrêtés après une manifestation contre l’entreprise d’huile de palme PHC au Congo.

Huile de palme : libérez les villageois injustement arrêtés en RDC

Nous exigeons leur libération immédiate et la fin de la violence, de l’accaparement des terres et de la criminalisation à l’encontre des habitants. Il est temps que leurs droits soient enfin respectés ! Appel Aux autorités de la République Démocratique du Congo. 27 oct. 2020 COVID-19 : NOUVEAU NAUFRAGE SANITAIRE. 16 oct. 2020 - Françafrique : le monstre bouge encore ! Nouvel épisode de “l’actu démasquée”, le module hebdomadaire d’info commentée de la webTV indépendante Le Média.

16 oct. 2020 - Françafrique : le monstre bouge encore !

Aujourd’hui, un sujet fort à l’ordre du jour : le néocolonialisme de l’Etat français en Afrique subsaharienne. Si l’actualité franco-française vient à notre rescousse, avec la mise en examen pour “association de malfaiteurs”, ce choix est parti de deux deux faits d’actualité : le documentaire Décolonisation(s) coréalisé par l’historien Pascal Blanchard, diffusé par France Télévisions, et les polémiques qui l’accompagnent ; mais aussi et surtout la caricature d’élection présidentielle qui aura lieu en cette fin octobre en Côte d’Ivoire, et pourrait bien replonger cette ancienne colonie française dans la guerre civile. Une caricature d’élection validée et appuyée par la France officielle.

Et quand on regarde sous le couvercle, apparaissent des alliances politiques et des intérêts financiers qui se superposent de manière assez frappante. Angélique KIDJO : "L' Afrique en a ras le bol de dépendre des autres" Le 31 juillet 2020. REFONTE DES RELATIONS COMMERCIALES ET POLITIQUES FRANCE - AFRIQUE POUR ASSURER LA JUSTICE ECONOMIQUE ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE. Madame et Messieurs, "Celui qui permet qu’on vole à l’autre sa liberté finit par perdre sa propre liberté.

REFONTE DES RELATIONS COMMERCIALES ET POLITIQUES FRANCE - AFRIQUE POUR ASSURER LA JUSTICE ECONOMIQUE ET LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE

Celui qui permet qu’on prenne à l’autre sa dignité, finit par perdre sa dignité. " Votre gouvernement tout comme celui de vos prédécesseurs, a privilégié le mercantilisme à son paroxysme. Au nom de la liberté d’entreprendre, au nom des relations commerciales, au nom de l’Europe, vous avez intégré et appliqué dans votre politique, l’exploitation, la soumission, la déforestation, l’appropriation qui ont eu pour effet de soustraire à la population leur minimum vital.La puissance d'un état ne peut se résumer à la soumission et à l'exploitation. IL FAUT SORTIR DE L'OBSESSION DE LA COULEUR - ARMAND GAUZ. [Communiqué] Jour historique dans l’affaire des « Biens mal acquis »  COMMENT TRAQUER LES MÉDIAMENSONGES ? MICHEL COLLON, JOURNALISTE MIS A L'INDEX. Migrants et réfugiés : rejet ou compassion ? (2/2) MACRON « président philosophe ».

Ça en jette, non ? MACRON disciple et collègue du grand philosophe Paul RICŒUR, ça vous impressionne, avouez-le. Ah, bien sûr, les jaloux n’ont pas manqué de ricaner et de crier à l’usurpateur de la pensée du grand penseur. Mais au fait, il pensait quoi RICŒUR ? LE JOURNAL DU 25 JUIN 2018 : MEDIAS EN CRISE, ELECTIONS EN TURQUIE, AFRIQUE : FAUSSE CROISSANCE ? LE JOURNAL DU 4 MAI 2018 : METEO SOCIALE, CGT, NOUVELLE CALÉDONIE.

Bolloré

« Paradise Papers » : les « méthodes de cow-boy » des multinationales occidentales en Afrique. Replay Cash Investigation - « Paradise Papers » : au cœur d'un scandale mondial. L’Afrique lourdement handicapée par les fuites de capitaux. Congo : la malédiction des matières premières. La République démocratique du Congo est un pays riche.

Congo : la malédiction des matières premières

Son sous-sol renferme 80% des réserves mondiales de coltan, des diamants, beaucoup d’or et d’autres matières premières essentielles pour faire tourner l’économie mondiale (fer, manganèse, cuivre, cobalt…). Pourtant le pays se classe en dernière position sur l’indice de développement humain. Corruption, conflits, impéritie et prédation politique sont à l’origine de ce paradoxe. Voyage en terrain miné… L’affaire avait fait grand bruit. . « Scandale géologique » Riche en ressources aurifères et situé à l’extrême Nord-Est de la RDC, le district de l’Ituri partage ses frontières avec le Soudan du Sud et l’Ouganda. Causes d’une extrême instabilité, les mines d’or de Kilo et Moto ne profitent guère à la population locale, frappée par les expéditions punitives menées par les milices rebelles. Une économie militarisée. Extractivisme et dette. Avec : Henry Muhiya, secrétaire exécutif de la Commission épiscopale pour les ressources naturelles, auteur du rapport du CCFD "Des ressources naturelles au cœur des conflits" et Nicolas Sersiron, président du Comité pour l'annulation de la dette du tiers monde, le Cadtm France et auteur de "Dette et extractivisme" Rapport du CCFD : Références musicales : BALOJI/MBUMBA ROYCE : LE JOUR D APRES - SIKU YA BAADAYE (INDEPENDANCE CHA CHA)STAFF BENDA BILILI : SOPEKA Exceptionnellement, il n’y a pas de revue de web cette semaine.

Extractivisme et dette

La vraie fortune des Bongo, une bombe à retardement pour le Gabon. Situation en Afrique. Stop à l'aide humanitaire destinée à la relocalisation forcée des tribus de la vallée de l'Omo. Zambie : à qui profite le cuivre ? en replay. Aidons l’Afrique à lutter contre la « croissance » La déstabilisation de l’Afrique du Nord et le rejet par l’UE du projet pour revitaliser le lac Tchad nous ont amené à nous poser cette question : « Mais alors, tous ces Africains prêts à mourir au large de Lampedusa pour entrer en Europe, seraient-ils trop imbéciles pour tirer parti de la croissance africaine que l’on nous vante partout ?

Aidons l’Afrique à lutter contre la « croissance »

» Il est comique de considérer ce que l’on entend aujourd’hui par croissance et d’entendre M. Moscovici se réjouir que « l’Insee prévoit + 0,2 % de croissance en France, ce qui va au-delà de notre prévision de + 0,1 %, qui était délibérément prudente. » Drôle de notion de la croissance pour ceux qui, toujours plus nombreux, ont recours chaque hiver aux Restos du cœur. En France, on recense presque 9 millions de personnes (14 %) qui vivent en dessous du seuil de pauvreté. Corruption en Guinée: le roi des diamants Steinmetz entendu en Suisse - Page 3. Sauvons les terres des Masaï en Tanzanie!

La pression des pays riches sur les ressources des plus pauvres s'aggrave. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Audrey Garric La planète souffre et sa guérison semble compromise.

La pression des pays riches sur les ressources des plus pauvres s'aggrave

La pression exercée par l'humanité sur les écosystèmes est telle que nous consommons chaque année moitié plus de ressources que la Terre n'en fournit. A ce rythme, il nous faudra deux planètes pour répondre à nos besoins en 2030, s'alarme le WWF (Fonds mondial pour la nature) dans son rapport Planète vivante 2012, publié mardi 15 mai.

Réalisé tous les deux ans, cet état des lieux de la planète – qui ne présente pas de différence notable par rapport à 2010 – se base sur deux indicateurs. Le premier, c'est l'indice planète vivante (IPV), qui mesure les variations de la biodiversité à partir du suivi de 9 014 populations appartenant à 2 688 espèces de mammifères, oiseaux, reptiles, amphibiens et poissons. Le combat de l'Afrique pour se réapproprier ses ressources naturelles. Comment la City fait semblant de "découvrir" le pillage des ressources de l'Afrique. Des collectifs africains dénoncent le pillage du groupe Bolloré - Page 2. Bushmen face imminent eviction for 'wildlife corridor'  A Bushman community in southern Botswana is facing imminent eviction from their land for a 'wildlife corridor'. © Survival International Survival International has received disturbing reports about an imminent eviction of several hundred Bushmen in southern Botswana to make way for a ‘wildlife corridor’.

Bushmen face imminent eviction for 'wildlife corridor' 

The Bushman community at Ranyane has allegedly been told by the local government that trucks will arrive on Monday to remove them from land they have inhabited for generations. Their houses will be destroyed. The Bushmen’s land is in a proposed ‘wildlife corridor’ which American organization Conservation International, whose Board members include Botswana’s President Khama, has pushed for over a period of many years. Survival International has contacted President Khama and Conservation International, voicing its opposition to the planned eviction of the Bushman community.

It is not the first time Botswana’s Bushmen have been targeted by the government in the name of conservation. Trucks arrive to evict Botswana Bushmen despite government denials. Trucks have reportedly arrived to remove Ranyane Bushmen from their ancestral land. © Survival International Government trucks arrived last night to evict Bushmen from their ancestral land in southern Botswana, according to reports received by Survival International.

Trucks arrive to evict Botswana Bushmen despite government denials

Plans to evict Botswana Bushmen revealed by leaked report. The leaked report details how to evict Ranyane residents who resist relocation, such as sealing their borehole.

Plans to evict Botswana Bushmen revealed by leaked report