background preloader

UNESCO : réserve sacrifiée pour le nucléaire

UNESCO : réserve sacrifiée pour le nucléaire
La faune unique de Selous est menacée par une mine d'uranium L'UNESCO a inscrit la réserve de gibier de Selous en Tanzanie à sa liste du patrimoine mondial en 1982. Mais, en approuvant la modification de ses frontières, elle vient de permettre l'extraction d'uranium dans cette réserve à la biodiversité unique. Étendue sur 50.000 km2, Selous est la plus grande réserve animalière du continent africain. Toutefois, en approuvant une « modification mineure des limites » de la réserve, l'UNESCO va dans les faits permettre l'extraction d'uranium pour les centrales nucléaires. Mortelle extraction d'uranium Prochainement, la nature et la biodiversité de la réserve de Selous pourraient être menacées par des déchets radioactifs en énormes quantités. Des militants écologistes reprochent à l'UNESCO sa défaillance et l'irresponsabilité d'un comportement qui montre une soumission aux intérêts des entreprises et des lobbies. Nous ne voulons pas le permettre. Début de l'action: 9 août 2012 26 oct. 2012 M. Related:  Environnement : vie et problèmesAfrique

Reverdir le désert J’étais tombé sur cette vi­déo quand j’ai com­mencé à me ren­sei­gner sur la per­ma­cul­ture. Comme l’histoire de l’ex­pé­rience cu­baine, elle contient beau­coup d’espoir. On y voit Geoff Law­ton, aus­tra­lien et dis­ciple de Mol­li­son, qui dé­crit une ex­pé­rience épous­tou­flante sur un mor­ceau de dé­sert salé en Jor­da­nie au bord de la Mer Morte. On peut dire ce qu’on veut sur le ca­rac­tère théo­rique des en­sei­gne­ments de per­ma­cul­ture, voilà un cas ap­pli­ca­tif réel par­ti­cu­liè­re­ment bluf­fant. Comme je n’ai pas de ta­lents pour un vrai dou­blage, je vous laisse voir les cinq mi­nutes de vi­déo en ver­sion ori­gi­nale, et je vous mets ci-dessous ma trans­crip­tion tra­duite, en guise de sous-titres dif­fé­rés. Le film Gree­ning the De­sert (5’21) La trans­crip­tion française Donc nous sommes al­lés voir et nous nous sommes écriés ‘Oh non, c’est le bout de la Terre, on ne peut pas faire plus dur”. Donc nous pour­rions re­ver­dir le Moyent-Orient. Epi­logue

Biosphère September 27, 2012 - Liberia: Industrial Primary Rainforest Logging is Corrupt, Ecocidal, and Must End Additional Background Liberia has a long and troubled history of old-growth logging funding war, which has left at least 60% of the country's forests severely degraded. Years of indiscriminate plunder of its intact ancient primary rainforest ecosystems have severely reduced the nations's development potential. Liberia houses most of the Upper Guinean Rainforest, classified as a biodiversity hotspot, and one of the most critically fragmented forest regions on the planet, with only about 10% of the original intact ecosystem remaining. These rainforests are home to many endemic species, such as the last remaining viable population of the Pygmy hippopotamus, and is also the last stronghold of forest elephants in West Africa. A UN ban on Liberian logging was lifted in 2006, and after $30 million dollars in international subsidies, the country resumed is commercial logging operations in 2010 under new forestry regulations that drew praise from the international community. (privacy)

Mines d'uranium au Niger : « La France aurait dû intervenir depuis longtemps » Emmanuel Grégoire est directeur de recherche à l’Institut de recherche pour le développement, spécialiste du Niger Terra eco : Selon les révélations du Point, la France aurait envoyé des forces spéciales pour protéger la mine d’uranium d’Arlit et le chantier d’Imouraren au Niger. Est-ce inattendu ? Emmanuel Grégoire : Non pas du tout. L’intervention de la France au Mali a donc augmenté la pression sur ces sites… L’intervention au Mali avait deux objectifs : celui de permettre au Mali de recouvrir son territoire et celui d’anéantir Aqmi et ses actions terroristes (prises d’otage, trafic de drogues…). Pour Aqmi, attaquer viserait à perturber l’exploitation. Les ressources en uranium au Niger sont-elles si importantes ? Oui. Les Nigériens estiment quand même depuis longtemps qu’ils reçoivent une part trop minime du gâteau de l’exploitation d’uranium… C’est vrai. D’autres ressources que l’uranium du Niger sont-ils en jeu dans cette zone ? Non pas vraiment.

NUCLÉAIRE • Les centrales sont démodées, fermons-les ! Les tests de résistance effectués par l’UE fournissent plus de raisons qu’il n’en faut de fermer les vieux réacteurs. Mais la Commission n’a pas le courage de suivre l’exemple de l’Allemagne et préfère miser sur de coûteuses modernisations, déplore la Frankfurter Rundschau. presseurop.eu 5 octobre 2012 | Partager : Il lui manque : les airbags, l’ABS, le pot catalytique, les phares halogènes, le système d’aide au stationnement et les vitres électriques. Naturellement, une centrale nucléaire n’est pas une voiture. Lire la suite sur presseurop.eu

"L'homme qui arrêta le désert" « L’homme qui arrêta le désert » c’est l’histoire d’un paysan du Burkina Faso, Yacouba Sawadogo. Il ose défier les traditions des ancêtres et les autorités pour lutter contre l’avancée du désert et régénérer la Terre du Sahel, une des régions les plus arides au monde. Les terres dans de nombreuses régions du monde subissent la dégradation du climat. De 1975 à 1985, une série de sécheresses s’abat sur le Sahel provoquant un exode rural massif. Les habitants, faute de nourriture et d ‘eau, migrent vers le sud ouest où les pluies sont plus intenses et les terres plus fertiles. Pour lutter contre l’avancée du désert, Yacouba Sawadogo reprend une technique agricole traditionnelle, le Zaï. « Avec la méthode ancestrale, les eaux de pluie s’évaporaient trop vite et les cultures se fanaient en un temps record. Yacouba Sawadogo ne renonce jamais. Il décide alors de perfectionner la méthode du zai en creusant des trous plus grands pour recevoir l’eau pendant une plus longue période.

Royaume-Uni : Augmentation de 50% des tumeurs du cerveau chez les enfants en 10 ans - 30/05/2012 Les chiffres qui viennent d'être publiés par le Bureau des statistiques nationales au Royaume-Uni indiquent une augmentation de 50 pour cent des tumeurs des lobes frontaux et temporaux chez les enfants entre 1999 et 2009. Source : DailyMail UK 30/05/12 On entend souvent dire que si le portable était dangereux, les statistiques du cancer augmenteraient visiblement. C'est le cas ! A noter que l'on a dit cela aussi pour l'amiante, qui a d'abord cessée d'être couverte par les assurances américaines dès 1913, tout comme les ondes de la téléphonie mobile et du Wifi (Wimax, etc.) depuis l'an 2000, par les compagnies de réassurances mondiales. Appel pour la protection des enfants vis à vis des risques de la téléphonie mobile (Nov. 2011) ETUDES : Preuves flagrantes que l'utilisation du téléphone portable (GSM et DECT) augmente l'incidence des cancers (Mai 2011) Ce dont devraient dorénavant tenir compte tous les utilisateurs de téléphone portable (Fév. 2011)

March 22, 2012 - Congo's Rainforests – Including Gorilla Rich Virunga National Park - Targeted by UK’s SOCO Oil Company Additional Background Virunga National Park in the Democratic Republic of Congo (DRC) is famous for its population of several hundred critically endangered mountain gorillas (Gorilla beringei beringei). British oil company SOCO International continues with preliminary exploration, including seismic tests, in the UNESCO World Heritage Site. Virunga is home to 706 bird and over 218 mammal species - also including chimpanzees, hippos, lions, and forest elephants – and provides critical ecosystem services such as freshwater, and substantial revenues to local communities from gorilla tourism and fishing. Virunga is situated in highly unique yet vulnerable ecosystems, which are the source of the Congo and the Nile Rivers, and home to Lake Edward, which stretches over 2,300 km2 and supports the livelihoods of 50,000 people. In late 2011, the UK-based oil company SOCO was granted exploitation rights for oil blocks in the eastern part of the Congo. (privacy)

Quel âge a la centrale nucléaire la plus proche de chez vous ? Selon le Journal du Dimanche, l’Etat veut allonger de quarante à cinquante ans la durée d’exploitation des 58 réacteurs des 19 centrales du pays. La décision pourrait être annoncée le 15 novembre prochain. Mais au fait, quel âge a la centrale la plus proche de chez vous ? Découvrez-le ci-dessous grâce à notre carte réalisée en 2011 et que nous actualisons aujourd’hui. Pour rappel, les réacteurs français ont 27 ans en moyenne et ont tous été prévus initialement pour durer trente ans. Voici la carte du parc nucléaire civil français. Nucléaire : Le scénario Négawatt est-il plausible ? 1-Comment fonctionne le scénario Négawatt ? La démarche des concepteurs de Négawatt consiste à imaginer un scénario qui cumule trois méthodes complémentaires pour sortir du nucléaire et diminuer nos consommations électriques : la sobriété énergétique qu’ils opposent à notre "ébriété" énergétique actuelle. l’efficacité énergétique qui vise à réduire les pertes et les utilisations inutiles d’énergies. le recours croissant aux énergies renouvelables (ENR), "par définition inépuisables" permet alors en complément de la réduction de la consommation de remplacer progressivement le nucléaire. Le scénario étudié par Négawatt consiste à imaginer une sortie en quarante ans combinant ces trois méthodes. Séduisante, la démarche Négawatt a cependant une véritable faiblesse. Mais elle n’explique pas comment nous allons faire bouger ces curseurs. 2 - Comment mettre en place politiquement l’efficacité énergétique ? Comment faire alors ? Le levier que l’on peut utiliser est celui de la taxe foncière.

Related: