background preloader

Géopolitique

Facebook Twitter

Rachat de Tiffany: le coup de folie du Quai d'Orsay au service de LVMH. (431) Interdit d'interdire / Culture : numéro 147. (227) RÉVOLTE AU MALI : LA CHUTE DE L'EMPIRE FRANÇAIS ? Ces Israéliens de gauche qui quittent leur pays. Ils sont universitaires, écrivains, artistes, directeurs d’ONG, tous bien marqués à gauche.

Ces Israéliens de gauche qui quittent leur pays

Ils ont milité pour la paix et ont payé le prix de leur engagement. À présent, désespérés par l’évolution d’Israël, ils prennent le chemin de l’étranger, mais refusent de se considérer comme des exilés politiques. En décembre dernier, Eitan Bronstein Aparicio, 60 ans, et Éléonore Merza, 40 ans, sa compagne, ont quitté Israël pour de bon. Tous deux sont bien connus dans les milieux militants de gauche. Lui a fondé l’organisation Zochrot [“Se souvenir”], elle est spécialiste d’anthropologie politique, et ils ont rédigé un livre sur la Nakba (“catastrophe” en arabe, c’est ainsi que les Palestiniens désignent les événements ayant entouré la fondation de l’État d’Israël).

Partir pour “sauver” leurs enfants. Zeev Sternhell : « En Israël pousse un racisme proche du nazisme à ses débuts » [L’annonce est autant symbolique que contestée à l’international : le 6 décembre 2017, le président américain Donald Trump a décidé de reconnaître Jérusalem comme capitale d’Israël.

Zeev Sternhell : « En Israël pousse un racisme proche du nazisme à ses débuts »

L’ambassade américaine, actuellement établie à Tel-Aviv, ouvrira ses portes avant fin 2019. L’initiative a rapidement été saluée par le premier ministre israélien, Benyamin Nétanyahou. Depuis, à la Knesset, le Parlement, la droite mène une offensive sur plusieurs fronts. Le 2 janvier, les députés ont voté un amendement à la loi fondamentale, c’est-à-dire constitutionnelle, rendant impossible toute cession d’une partie de Jérusalem sans un vote emporté à la majorité des deux-tiers.

Plusieurs députés ont aussi avancé des projets de loi visant à redéfinir le périmètre de la ville, en rejetant des quartiers arabes entiers se trouvant au-delà du mur de séparation, ou bien en intégrant de vastes colonies. Tribune. Grève générale monstre en Inde: des millions d'habitants protestent contre le gouvernement.

Des millions d'Indiens ont fait grève mercredi, selon les syndicats, afin de protester contre la politique gouvernementale, générant un véritable chaos dans le secteur des transports.

Grève générale monstre en Inde: des millions d'habitants protestent contre le gouvernement

Cette action visait à dénoncer ce que les syndicats désignent comme une politique menée "à l'encontre des travailleurs et du peuple" par le Premier ministre indien Narendra Modi. Les syndicats entendaient notamment dénoncer la récente privatisation d'entreprises publiques et de ressources naturelles et réclamer une augmentation du salaire minimum et des retraites. Des paysans et des étudiants se sont joints aux manifestations auxquelles avaient appelé 10 syndicats affirmant représenter au total 250 millions de personnes.

Les protestataires ont notamment bloqué des routes et des voies ferrées. Le Monde en Commun. Face à la crise du pétrole, l’Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA. TVA triplée, fin des allocations...

Face à la crise du pétrole, l’Arabie saoudite supprime les allocations et triple la TVA

C'est désormais l'austérité en Arabie saoudite, dont les comptes publiques sont mis à rude épreuve par l'effondrement des prix du pétrole (dont le pays est un des principaux producteurs et le premier exportateur), et qui a ainsi décidé de prendre le taureau par les cornes, en mettant en oeuvre ces mesures très impopulaires. "Il a été décidé la fin du versement de l'allocation universelle à partir de juin 2020 et que la TVA passerait de 5% à 15% à compter du 1er juillet", a déclaré à l'agence de presse officielle SPA le ministre des Finances Mohammed al-Jadaan. Il a affirmé que la décision avait été rendue nécessaire par la "forte baisse" de la demande d'or noir dans le reste du monde. L'austérité concerne aussi les dépenses. - The Washington Post.

(280) LES RÉVÉLATIONS D'UN AGENT SECRET QUI EN SAIT BEAUCOUP TROP. Les 7 Péchés d’Hugo Chavez à nouveau enfin disponibles. Chers amis, Vous êtes nombreux à vouloir commander le livre Les 7 Péchés d’Hugo Chavez de Michel Collon.

Les 7 Péchés d’Hugo Chavez à nouveau enfin disponibles

Cette histoire de l’Amérique latine, de l’exploitation coloniale et néocoloniale, des multinationales pétrolières et de leur impact sur nos sociétés, mais aussi témoignage en direct des nouveaux espoirs d’un continent a connu un très grand succès dans sa première édition, épuisée depuis plusieurs mois. La réédition a pris du retard et nous vous présentons nos excuses en même temps que l’explication. Impérialisme et armes à feu. Le rôle des armes et technologies militaires dans le développement des empires européens constitue un sujet d’étude consacré à la fin des années 1980 par les travaux de l’historien Geoffrey Parker.

Impérialisme et armes à feu

Selon lui, l’amélioration des capacités de tir au canon sur mer, l’apparition du mousquet et d’une artillerie de campagne plus efficace, et la construction de forteresses entre 1500 et 1800 avaient été à l’origine d’une véritable « révolution militaire ». C’est cette « révolution » qui aurait donné aux Européens les moyens de la conquête impériale. Dans Empire of Guns, Priya Satia revient sur le lien entre armes et impérialisme, à partir d’une étude se concentrant sur la circulation des mousquets et des fusils dans l’Empire britannique. Les fabriques de la défense. Soixante ans après, l’Algérie n’oublie pas “l’autre visage de la barbarie coloniale” Le 13 février 1960, la France procédait au premier essai nucléaire en Algérie, au sud de la commune de Reggane.

Soixante ans après, l’Algérie n’oublie pas “l’autre visage de la barbarie coloniale”

Ces essais se sont poursuivis jusqu’en 1966. Le 13 février 1960, à 7h04 très exactement, la première bombe nucléaire française explose. C’est dans le Sud algérien que l’opération Gerboise bleue est réalisée. Au total, jusqu’en 1966, 13 essais nucléaires seront menés au nord de Tamanrasset. "Coca Cola, Airbnb, Trip Advisor,... " : L'ONU publie la liste noire des 112 entreprises implantées illégalement en Cisjordanie. Un rapport sur la liste noire a été publié aujourd’hui par le bureau des droits de l’homme de l’ONU contenant les noms de 112 entreprises liées à des colonies israéliennes illégales en Cisjordanie.

"Coca Cola, Airbnb, Trip Advisor,... " : L'ONU publie la liste noire des 112 entreprises implantées illégalement en Cisjordanie

Sur les 112 entreprises, dont Bezeq Telecommunications, Teva Pharmaceutical Industries et Coca Cola, 94 sont basées en Israël, avec 18 dans six autres pays. Le Jerusalem Post a signalé que les sociétés figurant sur la liste noire n’avaient pas été informées du dévoilement public de leurs entités. La Haut-Commissaire aux droits de l’homme, Michele Bachelet, a déclaré: « Bien que les colonies en tant que telles soient considérées comme illégales en vertu du droit international, ce rapport ne fournit pas de caractérisation juridique des activités en question ni de la participation des entreprises commerciales à ces activités. »

Libye. Chaos politique, ingérences étrangères. Les différentes ingérences étrangères en Libye se justifieraient par le chaos dans lequel elle a sombré, et qui serait l’aboutissement d’un échec du politique devant la violence et la fragmentation du pays.

Libye. Chaos politique, ingérences étrangères

Les impasses des diverses initiatives politiques pour y remédier et assurer une transition consensuelle et pacifique et la discorde perpétuelle entre ses élites confirmeraient cet échec. Les complicités européennes dans le programme de torture des prisons secrètes de la CIA - Amnesty International Belgique. James Mitchell semblait presque nostalgique en décrivant les diverses méthodes qu’il avait employées pour torturer certains des hommes assis en face de lui.

Les complicités européennes dans le programme de torture des prisons secrètes de la CIA - Amnesty International Belgique

Devant une salle d’audience bondée au centre de détention de Guantánamo, James Mitchell a raconté avoir soumis Khalid Sheikh Mohammed, accusé d’avoir participé aux attentats du 11 septembre 2001, au « waterboarding » (simulacre de noyade) des dizaines de fois et avoir soumis des détenus à la technique du « walling », qui consiste à les projeter avec force à répétition contre un mur. Il a raconté avoir soumis des détenus à des jours de privation de sommeil, leur avoir asséné des gifles, leur avoir infligé cris et insultes, et avoir menacé de trancher la gorge du fils de l’un des accusés.

Attentats du 11 septembre : des déclarations extorquées sous la torture Aucun responsable du programme de torture mis en place par les États-Unis n’a été amené à rendre des comptes L’Union européenne complice des actes de torture. YouTube. (392) Quel est l'héritage de Thomas Sankara ? Interventions militaires françaises en Afrique, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, juin 2019) « La concurrence des impérialismes risque d’accroître la prédation sur l’Afrique » - Entretien avec Kako Nubukpo.

En février dernier, Kako Nubukpo participait à une conférence organisée par le cercle Le Vent Se Lève de Paris sur le thème « euro, franc CFA, dollar : l’ère de la servitude monétaire ? », où il traitait des enjeux économiques et géopolitiques afférents au franc CFA et portait un regard critique sur cette monnaie issue de l’époque coloniale. Dans son dernier ouvrage L’urgence africaine (septembre 2019, éditions Odile Jacob), il analyse les mutations que connaît le continent africain depuis une décennie : projet de réforme du franc CFA, pénétration croissante des capitaux français dans l’Afrique anglophone et lusophone, expansion de la Chine, etc.

Cette nouvelle configuration bouleverse-t-elle l’équilibre géopolitique hérité de la décolonisation, caractérisé par la persistance du pré carré de l’Élysée dans l’Afrique francophone ? Entretien réalisé par Vincent Ortiz et Alex Fofana. LVSL – Vous estimez que l’impérialisme français est aujourd’hui davantage militaire qu’économique.

Du Chili à Hong Kong, la contestation se mondialise - Info et société. L’Iran pris en tenailles. Les manifestations ont ébranlé une dizaine de villes, et la répression a été sévère, avec un bilan provisoire de plus de 200 morts. L’exaspération de la population a été provoquée par la décision du président Hassan Rohani, le 15 novembre 2019, de réduire les subventions gouvernementales à l’essence et au diesel, entraînant une augmentation du prix de 50 %. Ni l’annonce de reverser à 18 millions de familles pauvres les 2,5 milliards de dollars (2,26 milliards d’euros) de recettes annuelles tirées de la hausse des prix ni l’exclusion de certaines catégories socioprofessionnelles — notamment les conducteurs de camions ou les chauffeurs de taxi — du champ d’application de cette mesure n’ont suffi à calmer les esprits.

Dans un contexte d’asphyxie de l’économie iranienne depuis le rétablissement en novembre 2018 des sanctions contre les secteurs pétrolier et financier, cette volonté d’assainissement des finances publiques a allumé la mèche de la contestation. La défense de l’intérêt d’Israël. (1607) La Grande Interview : Evo Morales. Rafael Correa. Après son élection, une nouvelle constitution — comprenant notamment un renforcement de l’aspect social de la politique gouvernementale et une plus large reconnaissance des droits des indigènes — est adoptée par référendum avec 64 % de suffrages favorables, et est suivie de nouvelles élections. Le 26 avril 2009, il est élu pour un deuxième mandat au premier tour de l'élection présidentielle anticipée avec 52 % des voix[2], puis est réélu pour la troisième fois en février 2013 avec 57 % des voix au premier tour[3].

En décembre 2015, un amendement de la Constitution voté par le Parlement équatorien lève les restrictions imposées aux chefs d’État relatives au nombre de mandats qu'ils ont la possibilité d'effectuer ; néanmoins, à la demande de Rafael Correa, cette mesure est rendue inopérante au président en fonction au moment de son inscription dans la Constitution. Il ne se représente donc pas lors de l'élection présidentielle de 2017[4]. Volontaires étrangers dans l'enfer de Raqqa. "Je veux lutter contre le terrorisme, faire quelque chose de bien, pour une fois. " En 2017, des centaines de jeunes Occidentaux sont partis en Syrie combattre, aux côtés des Kurdes et des Forces démocratiques syriennes, les djihadistes de l’organisation État islamique.

Vers quels pays ont fui les 74,8 millions de personnes contraintes à l’exil ? Le monde comptait, fin 2018, 70,8 millions de personnes déplacées de force, soit une progression de 2,3 millions par rapport à l’année précédente, selon les statistiques collectées par le Haut-Commissariat de l’ONU pour les réfugiés (HCR). C’est un record depuis la création du HCR, en 1950. Pourtant, prévient l’institution, cette estimation est « prudente », notamment « car elle ne reflète que partiellement la crise au Venezuela » qui a contraint 4 millions de personnes à l’exil.

Au total, ce sont 74,8 millions de personnes qui sont aujourd’hui prises en charge par le HCR, qu’elles soient déplacées de force, déplacées à l’intérieur de leur pays ou assistées par le Haut-Commissariat après avoir pu rentrer chez elles. Álvaro García Linera : « Les processus historiques se manifestent par vagues » Álvaro García Linera est l’actuel vice-président de Bolivie. Homme clé d’Evo Morales et architecte de la stratégie socialiste du gouvernement, nous avons souhaité l’interroger à la veille d’élections générales qui ont lieu après 13 ans au pouvoir. SYRIE : QUI VEUT RESSUSCITER DAECH ? Les manifestations en Haïti, ou la "solitude des morts sans importance"

Ce sont les mots du romancier haïtien Lyonel Trouillot, dans une tribune parue dans l’Humanité. "Sans verser dans la théorie du complot" écrit-il, "il y a quelque chose d’inquiétant dans le silence de la communauté internationale sur la situation haïtienne". Entretien avec le politologue Eric Sauray. En Bolivie, mérites et limites d’une « révolution » pragmatique, par Maëlle Mariette (Le Monde diplomatique, septembre 2019) «Beaucoup de chefs d’entreprise de l’agro-industrie ne vous le diront pas, mais ils reconnaissent en privé que leurs affaires n’ont jamais été aussi florissantes que depuis l’accession au pouvoir d’Evo Morales [en 2006]. » M.

Isidoro Barrientos Flores, président du syndicat des petits producteurs agricoles de l’Oriente et proche du président bolivien, poursuit : « Le gouvernement a dû conclure un pacte avec le secteur agro-industriel de Santa Cruz [la riche capitale économique] à la suite de sa tentative de coup d’État, en 2008, lorsque la région a menacé de faire sécession. C’est l’une des raisons pour lesquelles les structures néolibérales se maintiennent dans le pays. » Ces propos de M. Géopolitique schématique de la Turquie, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, avril 2017)

La Turquie, allié capricieux, ennemi impossible, par Didier Billion (Le Monde diplomatique, octobre 2019) Répression des opposants et redéploiement stratégique, les priorités de Recep Tayyip Erdoğan. La commune de Quito: crise et insurrection en Équateur. Pourquoi 5 pays d'Amérique latine se soulèvent au même moment. Haïti: des manifestants en colère plus déterminés que jamais - Amériques.

#RDLS97 - Équateur, Extinction Rebellion, guerre en Syrie : Erdogan attaque les Kurdes. En Équateur, des manifestants envahissent le Parlement. Hong Kong : trois mois d’insurrection. Dans le résumé et l’interview qui suivent, issus du site Crimethinc datant du 20 septembre dernier, un collectif anarchiste hongkongais pose un regard critique sur l’insurrection en cours depuis plusieurs mois, passe en revue ses succès, identifie ses limites, célèbre des moments d’entraide et de désobéissance exaltants, et critique un cadrage de la lutte encore trop centré sur le recours à l’autorité et sur l’indignation citoyenne.

Ce texte est la suite d’un entretien publié avec le même groupe en juin dernier. La lutte à Hong-Kong s’est polarisée à l’échelle internationale. Certaines théories du complot sont déterminées à considérer toute forme de protestation contre le gouvernement chinois comme le fruit d’une machination orchestrée par les États-Unis, comme s’il était impossible pour les acteurs et actrices de la révolte de suivre leur propre agenda politique, indépendamment de calculs impérialistes. Vous pouvez trouver un historique plus détaillé ici. Ce qui fait une vie - Éditions Zones.

Argentine, spéculations sur la présidentielle. Alors que l’image des arbres enflammés de l’Amazonie voisine imprègne encore tous les esprits, d’autres pyromanes ont de nouveau mis le feu à l’Argentine, provisoirement déclarée en « défaut sélectif » par Standard & Poor’s mercredi 28 août, moins de 20 ans après la crise de 2001 et deux mois avant la prochaine élection présidentielle. Les grands discours : Dominique de Villepin - Non à la guerre d'Irak.

AFGHANISTAN : Pour comprendre la GUERRE, suivez les PIPELINES ! Thaïlande : les victoires sans fin de la junte militaire libérale. Le 24 mars ont eu lieu les premières élections libres de Thaïlande depuis le coup d’État de 2014. Les députés et sénateurs ont reconduit le putschiste Prayut Chan-o-Cha dans ses fonctions de Premier ministre le 5 juin. À Gaza, un peuple en cage, par Olivier Pironet (Le Monde diplomatique, septembre 2019) En cette matinée de juin, le temps est radieux sur la plage où s’alignent les barques de pêche bariolées. Blocus terrestre et maritime, par Cécile Marin (Le Monde diplomatique, septembre 2019)

Cette gauche qui rejette Maduro vient de la maternelle, ils sont politiquement castrés. Atilio Alberto Borón (76 ans) est docteur en sciences politiques de l’Université de Harvard, à l’Université de Buenos Aires et l’une des voix les plus importantes en sciences sociales en Amérique latine. C’est précisément ce que l’on imagine : un intellectuel argentin de gauche, très cultivé, avec un accent de Buenos Aires et une voix usée par l’excès des cours. Cependant, sa connaissance du Chili et sa maîtrise de Twitter sont surprenantes. Son obsession la plus récente est l’écrivain péruvien Mario Vargas Llosa, à qui il a consacré 224 pages dans « El hechicero de la tribu« , une sorte de réponse politique à l’autobiographie du péruvien. (96) Après les Bric, le triangle Chindiafrique. Chine, Inde, Afrique, le grand basculement - Jean-Joseph Boillot. Venezuela, cette terrible dictature.

Les «nouveaux Blancs» à la tête du Cameroun. La lutte pour l'héritage du chavisme : une possible crise d’hégémonie. La lutte pour l'héritage du chavisme : une possible crise d’hégémonie. Hors-Série - Des entretiens filmés avec de la vraie critique dedans. Les Confettis de l'Empire, par Yves Florenne (Le Monde diplomatique, juin 1976) « Diplomatie publique » de la guerre froide à l’invasion de l’Irak, par Maxime Audinet (Le Monde diplomatique, avril 2017) Le diktat iranien de Donald Trump, par Ibrahim Warde (Le Monde diplomatique, juin 2018) Histoire politique de la Coupe du monde de football, par Patrick Vassort (Le Monde diplomatique, mai 1998) Sur un tissu bleu à douze étoiles dorées, par Régis Debray (Le Monde diplomatique, août 2017) L’aéroport, ce nid d’espions. Le pro-sionisme et l’antisémitisme sont inséparables et l’ont toujours été.

(516) Pierre Conesa : « Trump et l’Iran, une fabrication de l’ennemi » Quand Israël impose la contraception à ses Éthiopiennes. Trahison de l'Ouest. Images propres, guerres sales, par Philippe Leymarie (Le Monde diplomatique, octobre 2013) France-Afrique : cartes, citations, faits et chiffres (Le Monde diplomatique, juin 2019) Bruxelles-Caracas, les Vénézuéliens nous répondent. Le retour du Brésil colonial. Désinformation à répétition (Le Monde diplomatique, octobre 2013) (15) Michel Midi avec Romain Migus: Qu’est-ce que les Gilets Jaunes en ont à foutre du Venezuela ? (12) LA CHINE EST-ELLE CAPITALISTE ? Yémen: quatre années d’une guerre sans héros.

Comment la Chine a pris le contrôle du marché des terres rares. « Pour une histoire populaire du Venezuela  : interview de Thierry Deronne par Alex Anfruns (Investig’action) Le peuple bolivarien inflige une nouvelle défaite aux médias occidentaux. La Guyane en état d’insurrection, silence média en métropole, élection oblige. CRISE AU VENEZUELA : LE REGARD D'UN PROCHE DE CHAVEZ. Les émeutes, « nouvelle norme » en Afrique, par Sabine Cessou (Les blogs du Diplo, 13 août 2018)

Les chemins de la radicalisation, par Laurent Bonelli (Le Monde diplomatique, février 2015) Sur les sentiers escarpés de la lutte armée, par Laurent Bonelli (Le Monde diplomatique, août 2011) La crise catalane est née à Madrid, par Sébastien Bauer (Le Monde diplomatique, novembre 2017) Négocier sans préalable avec Pyongyang, par Martine Bulard (Le Monde diplomatique, octobre 2017) Les deux visages de la crise vénézuélienne, par Renaud Lambert (Le Monde diplomatique, septembre 2017)

Le Vietnam se rêve en atelier de la planète, par Martine Bulard (Le Monde diplomatique, février 2017) Les entreprises françaises défiées dans leur pré carré, par Olivier Piot (Le Monde diplomatique, avril 2017) Les entreprises françaises défiées dans leur pré carré, par Olivier Piot (Le Monde diplomatique, avril 2017) Aux origines du messianisme américain, par Perry Anderson (Le Monde diplomatique, octobre 2016)

En Arizona, le mur de Donald Trump existe déjà, par Maxime Robin (Le Monde diplomatique, août 2017) Profil bas pour le Qatar, par Alain Gresh (Le Monde diplomatique, juin 2016) Le marketing, ou la ruse de l'économie. Venezuela, les raisons du chaos, par Renaud Lambert (Le Monde diplomatique, décembre 2016) Israël ou la religion de la sécurité, par Gideon Levy (Le Monde diplomatique, octobre 2016) Le Pentagone accusé d’avoir financé de fausses vidéos djihadistes, Etats Unis. Les armes des Balkans font un carton en Irak et en Syrie.

Laure Murat: «Cela ne rend service à personne de traiter les terroristes de fous» Télécommunications. Qui fournit Internet à Daech ? Frantz Fanon : contre le colonialisme. Pourquoi tous ces coups d’Etat en Afrique ?, par Pierre Franklin Tavares (Le Monde diplomatique, janvier 2004) Fidel Castro, un miraculé. Chevènement : "Nous sommes passés dans l'allégeance au suzerain américain" Frédéric Taddeï, Les Attentats de Boston,Ce Soir Ou Jamais Avril 2013.