background preloader

Utopies urbaines

Facebook Twitter

Biblio_architectes_utopie. Demain, la ville « frugale » Jean Haëntjens est urbaniste et économiste et conseil en stratégies urbaines au cabinet Urbatopies auprès des collectivités locales et des administrations.

Demain, la ville « frugale »

Après Le pouvoir des villes (2008) et Urbatopies (2010), il vient de faire paraître La ville frugale chez FYP éditions. Derrière ce concept, Jean Haëntjens cherche à rendre accessible une autre forme de ville durable que celle que nous proposent de bâtir bien des architectes avec des bâtiments à haute qualité écologique intégrés dans des écoquartiers qui sont loin d'être accessibles à tous, financièrement parlant. Quelle ville durable voulons-nous ? Quelles stratégies urbaines concrètes devons-nous adopter pour commencer à organiser la ville dans une perspective post-pétrolière ?

C'est tout l'enjeu que tente de dessiner Jean Haëntjens dans un petit livre livre très stimulant sur la forme des villes à venir. Le modèle de la ville frugale Jean Haëntjens : Le réchauffement climatique ne parle pas aux gens. Entre légende et utopie, l'Atlantide vue par un helléniste. Par Antoine Thivel - SPS n° 250, décembre 2001 Depuis que Platon a mis par écrit, dans ses dialogues le Timée et le Critias, probablement aux environs de 350 avant notre ère, une histoire qu’on racontait dans sa famille, la légende de la grande île de l’Atlantide qui aurait existé au large de Gibraltar (les Colonnes d’Hercule) 9000 ans avant Solon, et sur laquelle aurait vécu une civilisation brillante qui faisait la guerre à l’Athènes de cette époque, jusqu’au jour où elle fut engloutie par un raz de marée provoqué par un tremblement de terre, les imaginations sont allées bon train, et on ne saurait compter toutes les hypothèses qui ont été faites pour localiser l’Atlantide et en tirer toutes sortes de conclusions morales et philosophiques.

Entre légende et utopie, l'Atlantide vue par un helléniste

Un buste de Platon Paroles d’un grand prêtre égyptien. Exode urbain, exil rural, par Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier. De Montpellier, il faut trois quarts d’heure pour arriver à Ganges, gros bourg de quatre mille habitants situé aux confins de l’Hérault.

Exode urbain, exil rural, par Gatien Elie, Allan Popelard et Paul Vannier

En direction du nord, après s’être frayé un chemin entre Euromédecine et Agropolis, les deux technopôles symboles du dynamisme de « la ville qui réalise ses rêves », la route tourne définitivement le dos à la métropole, traverse en droite ligne les plaines viticoles, les coteaux du Languedoc, avant de prendre un cours plus sinueux aux premières marches des Cévennes. Loin de Montpellier, de ses emplois et de ses services, la commune attire pourtant de nouveaux habitants : depuis 1992, ils sont près d’un millier à s’y être installés. Originaires de la banlieue montpelliéraine, Bernard et Christine. jeunes retraités, sont arrivés en 2008.

Lui travaillait chez Nicollin, l’entreprise de nettoyage urbain. Elle faisait des ménages dans les collèges de la région. Taille de l’article complet : 3 110 mots. (1) Les prénoms ont été modifiés. Grands projets et utopies pour les métropoles au Japon. Illichville, une utopie urbaine de l’après-pétrole : Après le pétrole… Article publié sur le site carfree.fr.fr par Marcel Robert Au cours de l’histoire de l’urbanisme, les utopies urbaines ou villes idéales ont été nombreuses, depuis les projets des socialistes français dits “utopiques” au 19ème siècle (Saint-Simon, Cabet, Fourrier, Considérant) jusqu’aux théoriciens anglo-saxons (Owen, Henry George, Ruskin, Morris, etc.).

Illichville, une utopie urbaine de l’après-pétrole : Après le pétrole…

Tous ces projets avaient pour socle commun le refus de la dégradation urbaine liée à l’industrialisation, la pollution et la pauvreté endémique engendrées par la révolution industrielle au 19ème siècle. L'utopie littéraire. L'utopie littéraire .

L'utopie littéraire

Texte du corpus:. L'île des esclaves, Marivaux, scène 2. (1725) Quelques institutions civiles et morales, Saint-Just, chapitre 1 Emile, Rousseau, livre 3 La Princesse de Babylone, Voltaire, chapitre 3, 1767-1768 Vue globale de la ville de Chaux, Ledoux. [Document iconographique]. .Problématique: . «Les utopies ne sont souvent que des vérités prématurées» remarque Lamartine.

Expliquez et discutez cette affirmation en vous appuyant sur le corpus et sur vos lectures personnelles. . A quoi ressemblera la ville de demain ? Babel et Babylone, l'apparition des premières cités. Concrétion de rêves passés et de désirs contemporains, la ville s'invente jour après jour depuis son apparition il y a plus de 4 000 ans.

Babel et Babylone, l'apparition des premières cités

Au IIe millénaire avant JC, en effet, les premières cités apparaissent en Mésopotamie, dans un contexte de croissance démographique et d'intensification des échanges commerciaux. Ces phénomènes provoquent une densification de l'habitat et entraînent simultanément une nouvelle forme d'organisation sociale : faire coexister de façon viable plusieurs milliers d'habitants implique le développement d'un pouvoir politique fort.

L’architecture utopique. Projets d’écovillages. Ecovillages ?...

Projets d’écovillages

« encore une histoire pour les jeunes et les marginaux ! » Ou encore : « Aujourd’hui, la ruée vers les villages, « éco » ou pas, est-ce bien raisonnable ? N’y a-t-il pour échapper au désarroi et à la solitude de la vie urbaine, au gaspillage et à la pollution que l’alternative d’aller vivre à la campagne ? Raymond Trousson: La Cité, l'architecture et les arts en Utopie. Le blog du Marketing et de la Communication interactive et digitale. Utopie. Définitions : Pays imaginaire où règne un gouverneur parfait sur un peuple heureux; Plan d'une société ou d'un gouvernement parfait et parfait; Parfait...

Utopie

(source : fr.wiktionary) L'utopie (néologisme de l'écrivain anglais Thomas More), synthèse des mots grecs οὐ-τοπος (lieu qui n'est pas) et εὖ-τοπος (lieu de bonheur) est une représentation d'une réalité parfaite et sans défaut. Utopie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Utopie

L’utopie (mot forgé par l'écrivain anglais Thomas More, du grec οὐ-τοπος « en aucun lieu ») est une représentation d'une réalité idéale et sans défaut. C'est un genre d'apologue qui se traduit, dans les écrits, par un régime politique idéal (qui gouvernerait parfaitement les hommes), une société parfaite (sans injustice par exemple, comme la Callipolis de Platon ou la découverte de l'Eldorado dans Candide) ou encore une communauté d'individus vivant heureux et en harmonie (l'abbaye de Thélème dans Gargantua de Rabelais en 1534), souvent écrites pour dénoncer les injustices et dérives de leurs temps. Une utopie peut désigner également une réalité difficilement admissible : en ce sens, qualifier quelque chose d'utopique consiste à le disqualifier et à le considérer comme irrationnel. Genre opposé, la dystopie — ou contre-utopie — présente non pas le meilleur des mondes mais le pire.

Origine du terme « utopie »[modifier | modifier le code] Utopies. Utopies-urbaines-ville-revee-ville-programmee-ville-possible. VILLE - Le fait urbain dans le monde. Ville Utopie. Ville et utopie Parler de l’image des villes dans la science-fiction, c’est peut-être parler d’un aspect accessoire dans des romans et films sans importance.[1] D’autre part, la science-fiction comme endroit culturel peu estimé nous donne certaines chances d’observation.

Ville Utopie

Se développant au-delà de l’œil critique du champ de l’art, la culture populaire est capable de conserver, recombiner des images, faire visible des réalités imaginaires qui ne sont actuellement pas estimées ou présentables dans les arts établis.