background preloader

Sénat Junior - L'esclavage

Sénat Junior - L'esclavage
Un esclave est une personne qui n’est pas libre car elle appartient, comme un objet, à une autre personne. Elle doit lui obéir en toutes circonstances et travailler pour elle sans être payée. Apparu dans l’antiquité, l’esclavage est largement répandu dans la Grèce antique ou au sein de l’Empire Romain. On estime par exemple qu’au IVeme siècle avant Jésus-Christ à Athènes, le nombre d'esclaves s'élevait à 250 000, soit près d’un habitant sur deux. L’esclavage a aussi été largement présent dans le monde arabe ou encore en Chine. À partir du XVIe siècle, avec le développement des colonies, les Européens mettent en place un véritable système organisé de réduction en esclavage de population entière. Un certain nombre de pays européens, parmi lesquels la France, échangeaient des produits manufacturés (toiles, armes...) contre des hommes et des femmes en Afrique, pour aller les revendre comme esclaves aux Antilles et aux Amériques.

http://junior.senat.fr/les-dossiers/lesclavage.html

Related:  HISTOIRE DE L'ESCLAVAGE

Traite des noirs et esclavage Fonds d'archives de la traite négrière et de l'esclavage.Seule une partie du fonds a été mis en ligne. Des documents numérisés complémentaires sont consultables en salle de lecture. Les documents mis en ligne concernent essentiellement des journaux de navigation ou de traite: cliquez sur les liens ci-dessous pour télécharger les documents en rapport. Les femmes dans la Grande Guerre L’exposition est composée de 18 panneaux qui abordent la question du rôle et de la place des femmes tout au long du premier conflit mondial. Remplaçantes aux champs et dans les usines, anges blancs dans les hôpitaux du front ou militantes pacifistes, elles embrassent une variété de destins et s’engagent, certaines par l’action physique, d’autre par le militantisme et la solidarité, dans un effort parallèle à celui des hommes. Chaque panneau explore une thématique, infirmières, réfugiées, philanthropes ou combattantes et présente un portrait de femme, certaines connues, d’autres moins, qui agissent, résistent, défendent leurs droits et se mobilisent tout au long du conflit.

Webdoc les deux albums d'Auschwitz Chefs de projet Cyril Roy et Dominique Trimbur Chef de projet web Olivier Martzloff Un webdocumentaire écrit par Olivier Martzloff, Cyril Roy, David Tessier Journée internationale pour l'abolition de l'esclavage, 2 décembre « À l’occasion de cette Journée, engageons-nous ensemble à faire du Programme de développement durable à l’horizon 2030 un plan d’action pour éradiquer les causes profondes de l’esclavage et libérer tous ceux qui vivent sous le joug de ce fléau. » Le travail des enfants au Myanmar. Photo BIT/Crozet Marcel

Traites négrières Une colonne d'esclaves en Afrique C’est donc le commerce et la déportation d’esclaves Africains dans d’autres régions du monde. Elles ont existé à plusieurs époques, encore aujourd'hui, dans divers lieux. Archives nat - Archim : Des guerres de religion à l'Edit de tolérance < Portail internet des Archives nationales < Accueil Archim Des guerres de religion à l'Édit de tolérance vers 1540 - vers 1788 Grotte Chauvet Aller au contenu Page d'accueil Menu du site Glossaire En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus Fermer ce volet index esclavage L'esclavage du XVIIème au XIXème Ces pages ont été réalisées depuis le début de l’année par les élèves de 4ème de l’itinéraire de découverte sur l’esclavage. Vous pouvez ainsi découvrir le statut légal des esclaves défini par le Code noir, mais aussi la traite des Noirs, le commerce triangulaire, la traversée de l’océan Atlantique par les esclaves, et les différents types d’esclavages. Enfin, vous pourrez découvrir la vie de Toussaint Louverture. Vous pouvez aussi écouter le clip vidéo réalisé l'année dernière par les élèves de l’IDD 4ème et le compositeur Justice Olsson sur l’esclavage… 9 mn de blap !

Traites négrières : la vérité sur l’esclavage des Noirs L’esclavage des Noirs fut essentiellement l’oeuvre de l’Empire arabe puis de l’Empire ottoman, formations politiques qui dominaient militairement, culturellement et économiquement la région du monde par lesquelles s’effectuaient la traite négrière (traversée du Sahara, de la Méditerranée, de la mer Noire, de la mer Rouge) et les principaux marchés aux esclaves (grandes villes d’Afrique du nord et de la péninsule arabique, puis de Turquie) . Elle a été la plus longue et la plus régulière des trois traites, ce qui explique qu’elle ait globalement été la plus importante en termes de nombre d’individus asservis : 17 millions de Noirs réduits en esclavage par les musulmans sur une période allant du VIIe siècle à 1920. Marché aux esclaves musulman – miniature d’al-Wâsiti sur le manuscrit des Maqâmât Les mahométans castraient la plupart des jeunes mâles noirs, destinés à la garde de leurs harems, ce qui ne fut pas le cas de la traite atlantique , la seule actuellement médiatisée.

Module Elearning sur la 1ère guerre mondiale Cette unité d’apprentissage en libre consultation s’adresse à des élèves de 3ème se préparant au brevet des collèges mais aussi à tout élève voulant évaluer ses connaissances sur ce sujet. Les sources Pour réaliser cette unité d’apprentissage je me suis appuyé sur différentes sources officielles : accueil Ce site web propose des ressources pédagogiques pour enseigner l’histoire des traites négrières, de l’esclavage colonial et de leurs abolitions. Il est réalisé par des enseignants, des formateurs, des chercheurs de France, de Grande Bretagne, d'Haïti et du Sénégal. La conception et la programmation ont été assurées dans le cadre du projet européen EURESCL par des développeurs du Centre régional de documentation pédagogique (CRDP) de l'académie de Créteil et complétées par la suite par les collaborateurs du Centre international de recherches sur les esclavages (CIRESC) accompagnés pour l’aspect technique par ceux de Gens de la Caraïbe. Le projet EURESCL a été financé dans le cadre du thème Sciences socio-économiques et humaines du 7e PCRD de la Commission européenne. Le site est destiné aux enseignants du Primaire et du Secondaire ainsi qu'aux élèves et à toute personne intéressée par ces questions.

La traite négrière rochelaise au XVIIIe siècle Plus nombreux sur un navire négrier que sur les navires marchands, l’équipage dont les marins sont plus là par défaut que par choix, n’est pas toujours de qualité. Dans son journal, Claude-Vincent Polony avoue à son capitaine qu’à bord de La Reine de Podor, certains marins lui causent bien du souci : « soyez sans inquiétude à l’égard de nos captifs. Je le regrette, nos Blancs me donnent plus de peine à contenir ». La promiscuité - les plus gros négriers comptaient plus de 100 marins -, les risques, la durée du voyage, le climat, l’eau croupie et la mauvaise nourriture sont le lot quotidien d’un équipage qui n’hésite pas à déserter aux rares escales ou à l’arrivée aux Antilles. Les armateurs rochelais ont été accusés de retenir la solde des déserteurs, ou celle des marins qui ont fait naufrage, au détriment des familles, ce contre quoi le député rochelais à l’Assemblée nationale, Samuel de Missy s’est battu.

Enseignement l'histoire de la Shoah La circulaire Instructions pédagogiques sur l’Enseignement de la Shoah à l’école élémentaire, publiées au BOEN n°29 du 17 juillet 2008. Le livret pédagogique Depuis 2002, la question de l’extermination des Juifs est au programme de CM2. Près de soixante-quinze ans après les événements, deux générations ont vu progressivement disparaître les acteurs, les témoins et les victimes. Une étape historique est franchie et une question essentielle est posée à l’École.

Related: