background preloader

HISTOIRE DE L'ESCLAVAGE

Facebook Twitter

La vie dans les habitations. Les grandes habitations regroupent les terres destinées aux cultures (canne à sucre, café, coton...), les ateliers de production, la maison du maître, les dépendances, les cases des esclaves...

La vie dans les habitations

Ces derniers sont affectés en fonction de leur âge et de leur sexe à différents travaux : plantations et ateliers de production (les plus difficiles et où travaillent la majorité des esclaves), mais aussi aux travaux domestiques et à des métiers plus spécialisés (charpentiers, forgerons...). Les colonies des Antilles ont connu un véritable essor grâce à l'utilisation intensive des esclaves dans les habitations sucrières. Le maître a sous ses ordres un économe qui gère les finances, et un régisseur chargé de superviser l'exploitation agricole. Ces derniers dirigent un ou plusieurs commandeurs, souvent noirs ou mulâtres, qui gèrent le travail dans les plantations et doivent faire en sorte que les objectifs soient atteints.

Hal.inria. Lycée Professionnel d'Orthez - Programme Monumérique-Archimérique Ecla Aquitaine et les Archives Municipales de Bordeaux - Thème : " Traite, esclavage et abolition " - Les plantations - Les relations maîtres / esclaves. Les plantations se localisent d’abord à la Jamaïque, puis à la Martinique et secondairement à la Guadeloupe.

Lycée Professionnel d'Orthez - Programme Monumérique-Archimérique Ecla Aquitaine et les Archives Municipales de Bordeaux - Thème : " Traite, esclavage et abolition " - Les plantations - Les relations maîtres / esclaves

La France récupère alors la partie occidentale de la grande île de Saint-Domingue. En une trentaine d’années (1720-1750) une quasi monoculture s’installe et transforme Saint-Domingue en une " usine à sucre ". Le Commerce triangulaire désigne les échanges entre l'Europe, l'Afrique et les Amériques, mis en place pour assurer la distribution d'esclaves noirs aux colonies du Nouveau Monde (continent américain), pour approvisionner l'Europe en produits de ces colonies et pour fournir à l'Afrique des produits européens et américains. La_violence_dans_l_esclavage_des_colonies_francaises_au_18e_siecle. L'esclavage et son abolition dans les colonies françaises - Le site de l'association Frontenac-Amériques. L’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises Tableau de François-Auguste Biard (1799-1882), Musée du Château de Versailles L’abolition de l’esclavage dans les colonies françaises est symbolisée par un député français : Victor Schœlcher.

L'esclavage et son abolition dans les colonies françaises - Le site de l'association Frontenac-Amériques

La traite négrière rochelaise au XVIIIe siècle. Plus nombreux sur un navire négrier que sur les navires marchands, l’équipage dont les marins sont plus là par défaut que par choix, n’est pas toujours de qualité.

La traite négrière rochelaise au XVIIIe siècle

Dans son journal, Claude-Vincent Polony avoue à son capitaine qu’à bord de La Reine de Podor, certains marins lui causent bien du souci : « soyez sans inquiétude à l’égard de nos captifs. Je le regrette, nos Blancs me donnent plus de peine à contenir ». La promiscuité - les plus gros négriers comptaient plus de 100 marins -, les risques, la durée du voyage, le climat, l’eau croupie et la mauvaise nourriture sont le lot quotidien d’un équipage qui n’hésite pas à déserter aux rares escales ou à l’arrivée aux Antilles. Les armateurs rochelais ont été accusés de retenir la solde des déserteurs, ou celle des marins qui ont fait naufrage, au détriment des familles, ce contre quoi le député rochelais à l’Assemblée nationale, Samuel de Missy s’est battu. L'esclavage par l'image. Représenter la traite négrière et l’esclavage Entraves, fers, chaînes, fouets et cravaches, éléments de la vie quotidienne sous le système esclavagiste, ont rapidement disparu, dès l’abolition de 1848, des quais des ports négriers et des plantations des Caraïbes-Amériques ou des colonies de l’océan Indien où ils avaient été si nombreux pendant près de quatre siècles.

L'esclavage par l'image

Les navires négriers furent reconvertis, les témoignages de ce qui permit une exploitation exceptionnellement intensive de la terre et de la main-d’œuvre servile aux Caraïbes-Amériques ou à La Réunion disparurent peu à peu. Memoires traite négrière et abolitions-Itinéraires de Citoyenneté. Histoire esclavage et esclavage moderne. Topic L'esclavage, comprendre son histoire Apparu dans l'antiquité, l'esclavage a parcouru les siècles et est aujourd'hui toujours d'actualité....

Histoire esclavage et esclavage moderne

Article L’esclavage reconnu crime contre l’humanité, 2011 Extraits : Loi n° 2001-434 du 21 mai 2001 tendant à la reconnaissance de la traite et de l'esclavage... Article Rétablissement de l’esclavage, 1802 Extraits : Au nom du peuple franÇais, bonaparte, premier consul, proclame loi de la république le décret... Mémorial de l’abolition de l’esclavage. Histoire de l'esclavage en Martinique. Sénat Junior - L'esclavage. Un esclave est une personne qui n’est pas libre car elle appartient, comme un objet, à une autre personne.

Sénat Junior - L'esclavage

Elle doit lui obéir en toutes circonstances et travailler pour elle sans être payée. Apparu dans l’antiquité, l’esclavage est largement répandu dans la Grèce antique ou au sein de l’Empire Romain. On estime par exemple qu’au IVeme siècle avant Jésus-Christ à Athènes, le nombre d'esclaves s'élevait à 250 000, soit près d’un habitant sur deux. L’esclavage a aussi été largement présent dans le monde arabe ou encore en Chine. À partir du XVIe siècle, avec le développement des colonies, les Européens mettent en place un véritable système organisé de réduction en esclavage de population entière.

Un certain nombre de pays européens, parmi lesquels la France, échangeaient des produits manufacturés (toiles, armes...) contre des hommes et des femmes en Afrique, pour aller les revendre comme esclaves aux Antilles et aux Amériques. L'esclavage - histoire reunion. Histoire de la traite d’esclaves dans l’Océan Indien sous l’Ancien Régime. Périple de l'Espérance -Brest. Traite des noirs et esclavage. Fonds d'archives de la traite négrière et de l'esclavage.Seule une partie du fonds a été mis en ligne.

Traite des noirs et esclavage

Des documents numérisés complémentaires sont consultables en salle de lecture. Traites négrières : la vérité sur l’esclavage des Noirs. L’esclavage des Noirs fut essentiellement l’oeuvre de l’Empire arabe puis de l’Empire ottoman, formations politiques qui dominaient militairement, culturellement et économiquement la région du monde par lesquelles s’effectuaient la traite négrière (traversée du Sahara, de la Méditerranée, de la mer Noire, de la mer Rouge) et les principaux marchés aux esclaves (grandes villes d’Afrique du nord et de la péninsule arabique, puis de Turquie) .

Traites négrières : la vérité sur l’esclavage des Noirs

Elle a été la plus longue et la plus régulière des trois traites, ce qui explique qu’elle ait globalement été la plus importante en termes de nombre d’individus asservis : 17 millions de Noirs réduits en esclavage par les musulmans sur une période allant du VIIe siècle à 1920. Marché aux esclaves musulman – miniature d’al-Wâsiti sur le manuscrit des Maqâmât. Traites négrières. Une colonne d'esclaves en Afrique Elles ont existé à plusieurs époques et dans divers lieux.

Traites négrières

Littérature et esclavage (XVIIIe-XIXe siècles)