background preloader

Monsanto : les produits à boycotter

Monsanto : les produits à boycotter
Les produits du géant de la biochimie Monsanto sont présents dans de très nombreux articles de consommation courante. Bio à la Une fait la liste de quelques unes des marques qu'il vaut mieux éviter afin de ne pas mettre n'importe quoi dans son assiette. Monsanto, titan de la biotechnologie, est tristement célèbre pour les scandales sanitaires à répétition dans lesquels la firme est impliquée. Ce que l'on sait moins enr revanche, c'est que les marques qui contiennent des produits Monsanto envahissent nos rayons. Pour mieux savoir ce que l’on met dans son assiette et dans celle de ses enfants, il est bon de connaître les multinationales, propriétaires de nombreuses marques, qui ont recours à des composants Monsanto pour certaines de leurs productions. Parmi celles-ci, les sociétés Kraft Philipp Moris, Unilever, General Mills, Coca-Cola, Pepsico ou encore Procter & Gamble. Boissons Produits sucrés Les chocolats Poulain, Lindt, Côte d’Or, Dam, Milka, Suchard et Toblerone. Produits salés

http://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/10502/monsanto-produits-boycotter

Related:  OGMRelations Nord-SudMonsantoMONSANTOMANGER

Le coton OGM est-il lié au suicide de paysans indiens ? Toutvert.fr « C’est un génocide. » Les mots sont forts, mais traduisent un vrai malaise qui touche l’Inde depuis plusieurs années déjà. « 270 000 paysans indiens se sont suicidés depuis l’arrivée de Monsanto (multinationale agrochimique, ndlr) sur le marché des semences du pays », alertait Vandana Visha, féministe et militante écologiste indienne, lors d’une interview en mars 2013. C’est en 2002 que le coton génétiquement modifié apparaît massivement en Inde, le deuxième producteur mondial. Le coton Bt, produit par la firme Monsanto, a pour particularité de résister aux attaques de certains insectes, épargnant aux agriculteurs l’usage d’insecticides en tout genre. Largement adopté depuis son introduction, il occupe aujourd’hui 90% des surfaces cotonnières indiennes.

Voici les 10 multinationales qui contrôlent presque tout ce que vous achetez « L’Illusion du choix », c’est ce que l’on tente de vous offrir dans les supermarchés. Pourtant, derrière les centaines de marques qui se partagent le marché, il ne subsiste qu’une dizaine de multinationales. Bien que les produits en portent rarement le nom, ces mastodontes de l’industrie alimentaire ou du textile se trouvent presque à chaque fois derrière vos achats. Cette infographie publiée sur Reddit.com montre les liens qui lient les marques des produits les plus connus et les multinationales qui les contrôlent.

L'arme anti-OGM 100% naturelle Monsanto est arrivé quasiment au sommet de son œuvre. Escalader peut s’avérer difficile mais le plus compliqué reste encore d’occuper la première place le plus longtemps possible. Son heure de « gloire » semble légèrement péricliter : Monsanto et ses OGM peuvent trembler. Il existe désormais, une arme intraitable contre les OGM et devinez quoi: elle est 100% naturelle ! Ceux qui en doutaient, ont maintenant la confirmation : la nature a un pouvoir divin et finit toujours par reprendre ses droits. Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître. Impliqué dans des scandales sanitaires à répétition, Monsanto est plus que jamais montré du doigt. Si vous souhaitez boycotter Monsanto, voici la liste des sociétés qui utilisent leurs produits si controversés. En boycottant ces marques, vous choisissez d'éviter de donner de l'argent à Monsanto pour protéger la santé de votre famille, de vos enfants et des générations futures. La Liste des Marques à Éviter Nous avons obtenu la liste des sociétés utilisant les produits Monsanto sur le blog américain Collective Evolution.

Le lait, qui l'eut cru ? Extrait tiré du livre d’Albert Cohen Le lait, au fil des ans, malgré sa blancheur, est devenu pour les cellules de notre corps l’équivalent des marées noires qui se sont déversées des bateaux pétroliers échoués sur les côtes ! Au départ, le lait est déjà un aliment totalement inadapté à l’homme. Peser le pour et le contre des OGM: le pour Avantages potentiels pour la productivité agricole Meilleure résistance au stress. Si les cultures deviennent plus résistantes aux infestations de ravageurs, on peut atténuer le risque de pertes de récoltes, outre d'autres avantages, comme une meilleure résistance aux intempéries (gelées, chaleur torride, sécheresse) - même si ceci nécessiterait la manipulation de combinaisons complexes de gènes et des pratiques appropriées de lutte afin d'éviter une pression sélective excessive sur le ravageur. Des aliments de base plus nutritifs.

Monsanto, un demi-siècle de scandales sanitaires Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Soren Seelow La condamnation, lundi 13 février, du géant américain de l'agroalimentaire Monsanto, poursuivi par un petit agriculteur charentais intoxiqué par un herbicide, est une première en France. A l'échelle de l'histoire de la multinationale, centenaire, cette condamnation ne constitue qu'une péripétie judiciaire de plus dans un casier déjà très chargé. PCB, agent orange, dioxine, OGM, aspartame, hormones de croissance, herbicides (Lasso et Roundup)… nombre de produits qui ont fait la fortune de Monsanto ont été entachés de scandales sanitaires et de procès conduisant parfois à leur interdiction. Mais rien n'a jusqu'ici freiné l'irrésistible ascension de cet ancien géant de la chimie reconverti dans la biogénétique et passé maître dans l'art du lobbying. Portrait d'une multinationale multirécidiviste.

Les bombes à graines Pour se battre contre Monsanto, le lobbyiste des graines, on peut agir localement, entre amis et en toute légalité…Réapproprions-nous les espaces verts publics en y plantant des graines… Un groupe de Montpellier a repris une idée de nos voisins anglais. Cela consiste à faire des boules de terreau remplies de graines, de trouver un endroit propice et d’y jeter ces "bombes à graines" extrait de la page FB de ce groupe

À votre avis, quelles marques connues collaborent avec Monsanto ? : Le blog Sudpresse de Dour La firme américaine d’agro-alimentaire Monsanto est le leader mondial des biotechnologies, tout particulièrement des semences et organismes génétiquement modifiés (OGM). Accusé de créer des produits nocifs pour la santé et les écosystèmes, le groupe industriel fait l’objet de nombreuses actions en justice et d’enquêtes. Monsanto s’engage néanmoins sur son site, à travers une charte de valeurs qui prône transparence, respect de l’environnement et développement durable. Découvrez quelles sont les marques complices ! Vous en utilisez certaines tous les jours... Monsanto est sans doute la firme agro-alimentaire la plus critiquée dans le monde. Une famille se met à manger bio, les effets immédiats Source: Capture d'écran Manger bio, tout le monde est pour. Mais en pratique, le prix des aliments et la facilité nous conduisent à consommer les produits classiques de la grande distribution. Pour convaincre le public de franchir le pas, la chaine d’épiceries suédoise Coop a financé une étude de trois semaines sur une famille de cinq personnes, les Palmbers.

EXCLUSIF. Oui, les OGM sont des poisons ! (Cet article paraît dans le "Nouvel Observateur" daté du 20 septembre 2012) C’est une véritable bombe que lance, ce 19 septembre à 15 heures, la très sérieuse revue américaine "Food and Chemical Toxicology" - une référence en matière de toxicologie alimentaire - en publiant les résultats de l’expérimentation menée par l’équipe du français Gilles-Eric Séralini, professeur de biologie moléculaire à l'université de Caen. Une bombe à fragmentation : scientifique, sanitaire, politique et industrielle.

Lego devient la marque la plus puissante du monde Lego est aujourd’hui la marque la plus puissante au monde selon le classement annuel établi par le cabinet. Le géant danois détrône ainsi Ferrari, tombé à la 6e place ex-aequo du classement. En fin d’année dernière, Lego était déjà devenu numéro un mondial du jouet devant les poupées Barbie de Mattel. OGM : la guerre secrète pour décrédibiliser l’étude Séralini Pour enterrer définitivement l’étude controversée du professeur Gilles-Eric Séralini tendant à démontrer la nocivité potentielle d’un maïs OGM et de l’herbicide Roundup,ses détracteurs ont trouvé un moyen simple : obtenir de la très sérieuse revue Food and Chemical Toxicology (FCT) qui l’a publiée, qu’elle se rétracte et « retire » l’étude de la liste de ses publications. Des grains de maïs MON810, génétiquement modifiés, produits par Monsanto, lors d’une manifestation anti-OGM à Trèbes, près de Carcassonne, le 23 janvier 2012 (ERIC CABANIS/AFP) C’est à quoi s’emploient de nombreux experts, dans une bataille qui ressemble à une opération savemment orchestrée. Une véritable guerre de relations publiques où tous les coups sont permis. La revue scientifique a publié en ligne une vingtaine de lettres de détracteurs ainsi qu’une « réponse aux critiques » rédigée par l’équipe Séralini. Débat scientifique légitime, me diriez-vous ?

Related:  Monsanto -"The Devil behind a Mask"