background preloader

Le mariage Gates et Monsanto : attention, danger pour le planète

Le mariage Gates et Monsanto : attention, danger pour le planète
Le mariage Gates et Monsanto : attention, danger pour le planète La puissante Fondation Bill et Melinda Gates, dédiée officiellement à des projets philanthropiques, vient d’acquérir 500 000 actions de la société Monsanto. Grâce à un large réseau de connivences, c’est l’ouverture de nouveaux marchés pour le géant des semences agricoles génétiquement modifiées, et des menaces sur la sécurité alimentaire balayées par le grand vent des profits et de la spéculation.Enquête. Créée en 1994 par le fondateur de Microsoft, la Fondation Bill et Melinda Gates gère un capital de 33,5 milliards de dollars pour financer ses projets “philanthropiques”. Un joli pactole investi à hauteur de 23 millions de dollars dans l’achat de 500 000 actions de Monsanto, comme le révélait la Fondation en août 2010. Acquisition aussitôt dénoncée par le mouvement international Via Campesina1. Si doute il y avait, il n’est plus de mise. Encore un bel exemple de cynisme et de mépris pour les plus faibles. 1. Golias

La revue Nature et Progrès - Europe : les OGM en embuscade La crise devenue permanente de notre modèle agricole, dans laquelle un grand nombre d'agriculteurs vivent des drames, conduit inéluctablement à la nécessité de transformer ce modèle en y intégrant les paramètres agro-écologiques dont il a cru pouvoir s’exonérer. De récentes études scientifiques en démontrent, avec précisions, les sérieux problèmes de durabilité. Cette transition, ainsi que les enjeux du dérèglement climatique - hautement politiques ! 1- Gaspard d'Allens Lucile Leclair- Les néo-paysans- Le seuil 2- 3- Centre d'Etudes Biologiques de Chizé (CEBC – Deux-Sèvres).

Ma Santé Naturelle: Le site officiel de Ma Santé Naturelle: Naturopathie Contrôle du stress Maigrir Suicides en masse de fermiers indiens : ce qui se profile à l’horizon La vérité émerge lentement. Un rapport du Ministère (indien) de l’Intérieur sur les morts par suicide, indique que, jusqu’à 2003, environ 100 000 fermiers se sont suicidés en six ans en Inde. Le 18 mai 2006, Sharad Pawar, le ministre indien de l’Agriculture a présenté les données à la Chambre Haute (Rajya Sabha), en ajoutant que les enquêtes des gouvernements des États (de l’Union indienne) sur le désarroi agraire démontrent que la principale « cause de suicide est l’endettement». Grâce à l’ingéniosité des statistiques déshumanisées, le ravage total de 100.000 familles de fermiers morts, avec des femmes, des enfants et des anciens, a été tranquillement balayé sous le tapis épais et moelleux du Parlement indien. Les fermiers indiens avant le « régime de la compagnie » Au début du 19ème siècle un paysan indien moyen gagnait sensiblement plus que son homologue britannique, et il n’y avait aucune différence alimentaire importante entre un paysan et un riche propriétaire indien. M.

Réponses Bio OGM : suicide " collectif " de 1500 fermiers indiens La vérité émerge lentement: un rapport du Ministère (indien) de l’Intérieur sur les morts par suicide, indique que, jusqu’à 2003, environ 100 000 fermiers se sont suicidés en six ans en Inde. Ces dernières semaines, 1500 fermiers se sont suicidés collectivement en Inde, dans la province de Chattisgarh. Un phénomène récurrent, puisque les chiffres officiels font état de 1000 suicides mensuels... depuis plus de quinze ans. Depuis le milieu des années 80, l'Inde a accepté d'ouvrir totalement son marché en contrepartie de l'aide du Fonds Monétaire International. What a wonderfull world (Company)... Sauf que les semences OGM de coton Bt (de Monsanto, faut-il le préciser) sont tombées malades, infestées par le vers (vorace) de la capsule. Disparition des variétés traditionnelles En 2006, le ministère indien de l'agriculture déclarait que la moitié des foyers paysans étaient endettés. Source: les mots ont un sens

Un corps et un mental au top en 12 mn par jour L'été, c'est fini. Mais rassurez-vous : la vie continue. Et pour partir du bon pied, je vous propose de prendre soin de vous en seulement 12 minutes par jour. Vive la rentrée ! Les médecins nous le rappellent souvent : "mieux vaut bouger un peu chaque jour que s'épuiser à la Saint Amour". Je tiens immédiatement à rassurer ceux dont la réunion de ces deux mots rend nauséeux : activité physique n'est pas nécessairement synonyme de blessure, compétition ni fatigue. C'est parti ! Marche sur Place : pour une Mise en Action tout en Douceur Pour commencer, vous propose de marcher sur place. Durée de l'exercice : 2 min. Talons-Fesses : et vos Ischios se Tonifient 4'00 Sans perdre le rythme acquis durant la marche sur place, et en conservant le même mouvement des bras, amenons les talons contre les fesses à chaque mouvement de jambe. Good morning : Fini les Maux de Dos Reprenons la position debout et posons le bout des doigts contre les tempes, coudes sur le côté. Étirements : quel bonheur !

Le monde contre #Monsanto | Journal d'un Muet en Cavale Billet électronique n°75 De mémoire de trentenaire, je n’ai jamais eu connaissance d’une mobilisation transversale à l’échelle mondiale dont le principal objectif affiché consistait à dénoncer les activités à la fois monopolistiques et destructrices d’une multinationale en particulier. Difficile de passer à côté lorsqu’on est un internaute familier des réseaux sociaux. Mais revenons-en à l’évènement du jour, à savoir l’aspect inédit de la multiplication des mobilisations qui ont lieu un peu partout sur la planète ce samedi 25 mai 2013 (visitez le site March Against Monsanto et suivez le Hashtag #Monsanto ). La réponse me semble-t-il, est à la fois simple et effrayante : ils se battent pour imposer le désempoisonnement des terres agricoles et de la nourriture qui y est cultivée, cette nourriture dont ils ont besoin pour vivre ou même parfois pour survivre. Monsanto n’a pas été ciblé par hasard. Pour que personne plus jamais ne puisse dire : je ne savais pas.

Le magazine de l'homéopathie COMBAT-MONSANTO - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre Nature & Partage (asso 1901) L'équipe de Nature et Partage vous souhaite une bonne santé. La boutique Docteur Nature n'est pas un de ces innombrables supermarchés où on trouve tout et n'importe quoi, uniquement destinés à enrichir des entrepreneurs ou investisseurs opportunistes. Rappelons que nous sommes une association à but non lucratif (loi de 1901) et que notre seul objectif est de vous aider à mieux vivre, pas à vous faire dépenser de l'argent. Au contraire, nous sommes convaincus que les moyens naturels de santé dont nous faisons la promotion, sont simples, universels, profondément efficaces, et gratuits ou peu coûteux ! Pour toutes commandes vers les DOM-TOM et l'étranger, merci de nous contacter : contact(at)DocteurNature.org International customers, please send us your enquiry per email in English : contact(at)DocteurNature.org Para pedidos desde el extranjero, por favor enviarnos un correo en castellano : contact(at)DocteurNature.org

"Un monde sans Monsanto" | Entretien avec Marie-Monique Robin : "Un monde sans Monsanto" | Les Moissons du futur | Monde Après "Le Monde selon Monsanto" et "Notre poison quotidien" , Marie-Monique Robin livre le dernier opus de sa trilogie, "Les Moissons du futur" , une enquête résolument optimiste sur les remèdes possibles à la crise alimentaire qui touche la planète. Marie-Monique Robin, comment est né ce projet ? Marie-Monique Robin : Les moissons du futur sont dans la droite lignée de mes précédents documentaires. Ça dérange certaines personnes, mais c’est mon travail de journaliste. Ça, c’est le discours de l’industrie, qui me dit régulièrement que je ne fais pas du journalisme. Nos enfants vont vivre dans un chaos inouï : des millions de réfugiés, la fin du pétrole et du gaz... J’ai fait plusieurs fois le tour du monde, mais je n’ai jamais ressenti un tel sentiment d’urgence que lors de ce voyage qui m’a menée du Mexique au Malawi en passant par le Japon. Propos recueillis par Kristel Le Pollotec

Related: