background preloader

Blackwater, Monsanto et Bill Gates, les machines de guerre

Blackwater, Monsanto et Bill Gates, les machines de guerre
La firme agroalimentaire tentaculaire criminelle Monsanto (de l'agent Orange aux OGM) vient d'acheter la société de mercenaires criminels Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) ! La Pravda en anglais, Silvia Ribeiro, 14 octobre 2010 Un article de Jeremy Scahill, Blackwater's Black Ops (Les opérations secrètes des Blackwater), paru dans The Nation le 15 septembre 2010, a révélé que la plus grande armée de mercenaires du monde, la compagnie de services clandestins d'intelligence Blackwater (aujourd'hui appelée Xe Services) a été vendue à la multinationale Monsanto. Blackwater a été rebaptisée en 2009, après que de nombreux rapports de débordements, dont des massacres de civils, en Irak l'aient rendue célèbre dans le monde. Elle reste le plus grand prestataire privé de « services de sécurité » du ministère des Affaires étrangères zunien à pratiquer le terrorisme d'État, offrant ainsi au gouvernement la possibilité de nier sa pratique. Source Related:  Monsanto

Monsanto dans le rouge au T4, ventes de semences de maïs -12% 3 octobre (Reuters) - Le géant de l'agrochimie Monsanto a publié mercredi une perte pour le quatrième trimestre de son exercice fiscal à fin août, suite à une baisse saisonnière de ses ventes, et s'est montré prudent pour le prochain exercice 2013. Le producteur de semences de maïs, de soja et autres cultures génétiquement modifiées a annoncé un objectif de bénéfice situé entre 4,18 et 4,32 dollar par action pour le prochain exercice, alors que les analystes attendaient un chiffre plus proche de 4,38 dollars. Son chiffre d'affaires a atteint 2,11 milliards de dollars pour l'exercice terminé le 31 août, en baisse par rapport aux 2,25 milliards de la même période de 2011, conséquence d'une baisse des ventes de semences de maïs et de matériel génétique. Monsanto a publié une perte trimestrielle de 44 cents par action, à périmètre constant, hors charges de restructuration, plus lourde que la perte de 22 cents par action essuyée un an auparavant, mais conforme au consensus des analystes.

COMBAT-MONSANTO - Pour que le monde de Monsanto ne devienne jamais le nôtre Fonds et institutions actionnaires de Monsanto Si l'accusation d'antisémitisme était pertinente, il y aurait tout lieu de se demander pourquoi les blogs opposés au sionisme se font hacker. Il y a là une nouvelle preuve des mensonges à répétition. Je ne peux quasiment pas faire un texte sans voir changer le formatage, avoir du mal à sélectionner, voir le texte disparaître, ne pas pouvoir utiliser une fonction standard. Tout cela signe une immaturité grave, permise par les élus qui ne s'opposent en aucune façon à ce que les systèmes d'exploitation vendus d'office avec les machines soient poreux. C'est un choix. 1- les chantages exercés pour obtenir des votes à l'ONU en 1947 : 2-La fabrication de fausses preuves, avant l'attaque

Magie : 40 caisses d’or disparaissent en Ukraine, 36 tonnes d’or apparaissent en Irak Les Chroniques d'Arcturius Comment 40 caisses d’or sont emportées mystérieusement en Ukraine et 36 tonnes d’or apparaissent par magie en Irak peu de temps après ? Le mois dernier, deux nouvelles d’apparence anodine sont passées dans la presse sans toutefois soulever peu de poussière derrière elles. Mais lorsqu’on les mets côte à côte, il y a de quoi se poser des questions. Tout d’abord, le 7 mars, il y a cette rumeur qui a connu une grande publicité du côté Russe de l’Europe et qui a complètement été passé sous couvert du côté de l’Europe-OTAN : l’Ukraine aurait évacué de l’or de ses réserves nationales dissimulé dans 40 caisses non marquées dans le plus grand secret, de nuit, via un avion banalisé et sous grande escorte armée. L’Ukraine craignant une invasion russe aurait, dit-on, mis ses réserves d’or en sécurité avec l’aide des américains. Déjà à ce stade on se demande où l’avion aurait bien pu aller. L’Irak double ses réserves d’or Avec comme sous-titres bien à propos :

130 ONG réclament la suspension du maïs transgénique NK603 et du Roundup Suite à la publication de l’étude toxicologique à long terme par l’équipe du professeur Gilles-Eric Séralini, 130 organisations de la société civile (dont le WWF, Greenpeace, Générations Futures, le Réseau Environnement Santé, ATTAC, CAP21, le collectif Roosevelt 2012, la Confédération Paysanne,…) signent un appel commun. Cet appel a été remis ce jour aux autorités publiques compétentes (Premier ministre, Ministres de la recherche, de la santé, de l’agriculture et de l’environnement...), afin de prendre les mesures de précaution nécessaires dans l’intérêt général. Appel : La publication de l’étude toxicologique à long terme par l’équipe du professeur Gilles-Eric Séralini conclut à la toxicité d’un maïs OGM tolérant au Roundup (NK603) et du Roundup lui-même, l’herbicide le plus utilisé au monde. du maïs OGM NK603, autorisé à l’importation et à la consommation en Europe, objet de l’étude citée ; Les 130 organisations signataires :

Pétition pour le démantèlement de Monsanto mardi 28 mai 2013 Pétition pour le démantèlement de Monsanto Il faut avouer que l'initiative ne sera peut-être pas suffisante pour fermer Monsanto mais elle a le mérite d'exister et surtout elle est moins contraignante et plus accessible au grand nombre que les manifestations. En effet, même si celles-ci se sont déroulées dans une cinquantaine de pays, la France n'aura organisé des manifestations que dans 7 villes à ma connaissance: Paris, Strasbourg, Marseille et Toulouse, Bordeaux, Vannes et Lille, ce qui est très loin d'être suffisant.Déjà que la mobilisation internationale aura été étouffée par un grand nombre de médias, celle en France est carrément passée inaperçue: c'est l'occasion de se racheter. Pour le coup, on constate que non seulement l'initiative fonctionne mais qu'elle a réussi à réunir 121 356 signatures en 15 jours, ce qui est un bon début. Envoyer par e-mail BlogThis! 23 commentaires: Zangao28 mai 2013 à 19:47Des millions de gens devraient signer cette pétition ! Contact

Contre-offensive de Monsanto : Comment piéger les journalistes crédules - même de Médiapart ? -- Santé et Bien-être Monsanto a lancé une campagne de communication pour essayer de semer le doute sur l'étude publiée il y a deux jours par le chercheur français, Gilles-Eric Séralini. Cette étude montrait que le produit phare du géant des biotechnologies, l'herbicide Roundup et un des maïs GM produits par cette même firme, le NK603, ont des effets catastrophiques sur la santé des rats lorsque ceux-ci sont étudiés tout au long de leur vie et non pas seulement durant ce délai de 90 jours qu'affectionnent les industriels. Dans un E-mail qu'a pu lire le Corporate Europe Observatory, un responsable de Monsanto a diffusé une liste de réactions compilées par une prétendue agence d'informations scientifiques, le Science Media Center (SMC) basé à Londres. Le SMC propose une liste qui paraît tout à fait objective et est intitulée : « Réactions d'experts à propos du maïs GM provoquant des tumeurs » .

Scandale de l’assurance emprunteur : comment récupérer l’argent que votre banque vous doit Atlantico : Qu'est-ce qu'une assurance emprunteur et quel est son mode de fonctionnement ? Pourquoi la banque doit-elle de l'argent à l'emprunteur ? Maxime Chipoy : C'est une assurance que le consommateur qui souhaite emprunter dans le cadre par exemple d'un projet immobilier doit souscrire. Elle couvre le souscripteur en s'engageant à payer ses mensualités si celui-ci n'est plus en mesure de rembourser en cas d'invalidité, de perte d'autonomie voire même de décès. Certaines assurances peuvent même couvrir en cas de perte d'emploi, dans une situation de chômage. Le client paie chaque mois une somme qui représente en général un pourcentage du montant emprunté mais qui est également calculée en fonction de l'âge, de la situation personnelle et de la santé du client. La banque doit de l'argent à son client car l'assurance-emprunteur repose sur un mécanisme particulier. L'assurance-emprunteur est souscrite auprès d'un assureur qui est dans 80% des cas une filiale de la banque.

OGM et RoundUp Monsanto : Les 3 points capitaux de l'étude de Séralini LE PLUS. C'est une étude qui a fait grand bruit ces derniers jours : le professeur Séralini a démontré la toxicité des OGM et de l'herbicide RoundUp de la firme Mosanto. Alors que plusieurs chercheurs critiquent sa méthodologie, Robert Bellé, professeur à l'Université Pierre et Marie Curie, explique au contraire que ce travail confirme ses propres recherches. Auteur de sept publications scientifiques sur la toxicité du Roundup, j'ai pris connaissance avec une particulière attention de la publication de Gilles-Eric Séralini, dont les résultats sont très importants sur le plan scientifique et sur le plan sociétal. La publication de l'équipe de Gilles-Eric Séralini est dans un journal très coté en toxicologie, "Food and chemical toxicology", et a été analysée et expertisée par les "arbitres" du journal. Trois points majeurs des résultats suscitent mon intérêt. 1- Le RoundUp est potentiellement cancérigène J'attire l'attention sur un point très important concernant le Roundup. Lance-toi !

Stop the Monsanto Protection Act! A copy of your letter of support will be delivered to your Senator: Dear Senator, I am writing to urge you to strike the “farmer assurance provision”, Section 735, currently included in the Senate Continuing Resolution spending bill being considered by Congress and support Senator Tester's amendment (#74) to remove the biotech rider from the Continuing Resolution. Though wrapped in a “farmer-friendly” package, this provision is simply an industry ploy to continue to sell genetically engineered (GMO) seeds even when a court of law has found they were approved by USDA illegally. The judicial review process is an essential element of U.S law and serves as a vital check on any Federal Agency decision that may negatively impact human health, the environment or livelihoods. The provision is also completely unnecessary. Sincerely, [Your Name]

Agent Orange, Apocalypse Viêt Nam Editions Demi Lune - Musiques du monde et Géopolitique À NOTER ! Agent Orange, Apocalypse Viêt Nam choisi par la rédaction de la Revue écologiste S!lence , qui en a fait son "Livre du Mois", (N°382, de Septembre 2010). « La documentation réunie est impressionnante , ... une véritable mine de renseignements. » - Dominique BARI, journaliste, L'Humanité (du jeudi 9 septembre 2010). « Un réquisitoire implacable fondé sur des faits et des témoignages... » - Yves HARDY, dans le mensuel Alternatives Internationales (N°48, de septembre 2010). « Un livre en tout point remarquable... » - Fabrice NICOLINO, journaliste, militant écologiste et auteur, sur le site Bakchich Info. Voici les réactions enthousiastes des premières personnalités à qui nous avons soumis le texte ou la maquette du livre avant parution. - Howard ZINN, historien et intellectuel, (tiré de la préface). - Vo QUY, ornithologue et écologue vietnamien. « J’ai rencontré André Bouny à l’occasion d’un rassemblement contre le développement des armes nucléaires. - Bruce K. « ...

Séralini 10 – Monsanto 0 On vient d’assister à la mise en orbite d’une quenelle interstellaire lancée par l’équipe du Pr Gilles-Éric Séralini contre la mafia de l’agrochimie, Monsanto. Les précautions qui ont été prises sont dignes d’un film d’espionnage ! Signature de clauses de confidentialité, téléphones sans batteries, courriels cryptés… On ne la fait pas au Pr Séralini ! Je suis extraordinairement surpris et heureux de voir qu’un gars de cette trempe et intelligence puisse exister et défendre les intérêts des consommateurs que nous sommes. On cherchait cette preuve que personne ne pouvait donner puisque les études étaient réalisées par l’industrie (sic) et ne duraient que 3 mois !!! Entre le guide des 4000 médocs des Pr Even et Debré et cette étude, on pourrait croire qu’un plan d’empoisonnement des peuples est en route.

La France agricole: OGM/Mon 810 : réactions en chaîne après l'interdiction provisoire annoncée par le gouvernement Mercredi 21 mars 2012 3 21 /03 /Mars /2012 18:16 Les maïsiculteurs et les semenciers dénoncent « l'entêtement » du gouvernement « puisqu'aucune donnée scientifique nouvelle ne remet en cause l'innocuité de cette innovation ». Greenpeace et José Bové se félicitent de cette décision mais demandent un moratoire durable en France. L'interdiction temporaire de la culture du maïs transgénique Mon 810 annoncée le 16 mars 2012 par le gouvernement a été accueillie de façon très diverse. « Avec cette nouvelle interdiction, le gouvernement persiste et signe dans... l'illégalité, estime l'AGPM (Association générale des producteurs de maïs) dans un communiqué paru lundi. L'organisation agricole a décidé d'attaquer en justice cet arrêté car depuis l'invalidation de la première clause de sauvegarde en novembre 2011, « aucune donnée scientifique nouvelle ne remet en cause l'innocuité de cette innovation ». Lire également :

Related: