background preloader

La géographie du Polar

La géographie du Polar

L'affaire Saint Fiacre, vidéo Le blog de Jean-Marc Laherrère Déjà 18 conférences pour connaître et comprendre la littérature de jeunesse. | In sit'UFM Depuis trois ans est proposé dans le cadre des projets culturels de Bordeaux IV-IUFM d’Aquitaine un cycle de conférences sur la littérature de jeunesse. L’objectif principal de cette action vise à faire connaître et comprendre la littérature de jeunesse. Il s’agit de procurer à nos étudiants, dont les cursus universitaires sont très variés, un apport culturel sur un objet d’étude nouveau pour eux et qui tient une place non négligeable dans leur formation (options spécifiques, séminaires de recherche, UE liées à la didactique de la littérature). Il est fait appel à des universitaires spécialistes du domaine qui sont invités à présenter une conférence suivie d’échanges avec le public. Chaque cycle est composé de six conférences, environ une par mois, de novembre à avril. Les conférences ont lieu sur le site de Caudéran, en visioconférence sur le site de Pau. Christiane Connan-PintadoResponsable du projet culturel -> Retrouvez 15 de ces conférences sur la WebTV de l’IUFM

Site Officiel de Claude Mesplède Images de la bibliothèque chez les jeunes Captation sonore d’une journée d’étude organisée par l’Enssib et le BPI le 17 mai 2011. Mis en ligne le lundi 6 juin 2011. L’image des bibliothèques publiques chez les collégiens et lycéens, par Christophe Evans (Enssib [1]-BPI [2]) ; Les étudiants et la BPI : ce qu’ils en disent sur les réseaux sociaux, par Philippe Galanopoulos (Bibliothèque interuniversitaire de pharmacie) étaient notamment au programme d’une journée organisée sur le thème des images de la bibliothèque au Centre Pompidou à Paris. « À l’ère du numérique et des réseaux sociaux, quelle image se fait-on des bibliothèques ? Retrouvez en ligne la captation sonore de la journée d’étude sur le thème "Images de la bibliothèque" organisée par l’Enssib et le BPI le 17 mai 2011. Lors de cette journée, Christophe Evans (enssib-Bpi) est intervenu sur le thème : "L’image des bibliothèques publiques chez les collégiens et les lycéens". quitter le statut de lycéen (sans ce moteur, cette pression, ils ne viennent pas à la BPI)

Search in Archie Welcome to archie.icm.edu.pl Search for: Database: Worldwide Anonymous FTP Polish Web Index Search Type: Sub String Exact Regular Expression Case: Insensitive SensitiveDo you want to look up strings only (no sites returned): NO YESOutput Format For Web Index Search: Keywords Only Excerpts Only Links Only Optional Search Parameters You can use as many terms as you like in your query, as long as you separate them by spaces. By default, Archie inserts "OR" operators between all of the terms of your query. You can also limit the search results to match a directory path (this is optional): Or to exclude search results that match a directory path you don't want (this is also optional): If you want to limit the search so that it only looks in certain domains (such as ca, edu or com), enter one or more in the following boxes: Maximum Hits: Maximum hits per string matched (valid for non-exact searches): Maximum string matched (valid for non-exact searches): Wersja polska | Help | Simple Search

Carole Trébor, lauréate du prix Imaginales des collégiens 2013 ! | Imaginales 2013 Une fois de plus, les jeunes jurés du Prix imaginales des collégiens nous surprennent, non par leur incroyable enthousiasme de lecteurs (chaque année, l’engouement se confirme, avec de plus en plus d’établissements engagés dans ce challenge lecture avec les Imaginales), mais par la qualité de leur jugement. Dans une sélection très exigeante, les collégiens ont couronné le premier roman d’une trilogie atypique, tant par l’objet livre lui-même (néo-classique, pour dire vite) que par le sujet du roman… Mêlant fantastique et histoire, Carole Trébor nous entraîne à la suite de Nina Volkovitch, sa jeune héroïne soviétique, en 1941, dans ces années où « il était minuit dans le siècle ». À cette époque, le nazisme régnait sur l’Europe alors qu’en URSS, Staline étendait sur toute la société l’ombre du goulag et menait une folle chasse aux opposants pour installer son système dictatorial. Carole TREBOR.- Nina Volkovitch 1, La Lignée (Gulf stream, septembre 2012)

Le phénomène du cross-age Une littérature qui a conquis un vaste lectorat et qui se présente comme une passerelle entre les lectures des adolescents et celles des adultes On constate en France, comme dans le monde entier, l'explosion d'une nouvelle littérature jeunesse pour adolescents et jeunes adultes. Cette littérature s'adresse à une tranche d'âge qui va de 15 à 25 ans et se présente comme une passerelle entre la littérature jeunesse et la littérature adulte. Le fait marquant est qu'elle accroche aussi des adultes et des parents [ témoignages de parents en ligne]. On parle de littérature cross-age, cross-over, littérature pour young adults (YA) ou littérature passerelle. Ce phénomène a pris beaucoup d'ampleur et dernièrement de nombreux articles, dossiers et interventions lors de colloques de littérature jeunesse y ont été consacrés. totalité de cet article. [2] Le cross age est-il un genre littéraire ? S'agit-il d'un nouveau genre littéraire ? Lauren Olivier, auteure américaine [1] Lanez, Emilie.

Related: