background preloader

La décolonisation

La décolonisation
Related:  La décolonisationdisparités nord sud

Les Nations Unies et la décolonisation Depuis sa création en 1945, l’Organisation des Nations Unies a accueilli parmi ses membres plus de 80 nations qui se sont affranchies de la domination coloniale ou d’accords de tutelle et sont devenues des États souverains et indépendants. L’ONU a joué un rôle crucial dans cette évolution historique en encourageant les aspirations des peuples dépendants et en fixant des buts et des normes pour hâter leur accession à l’indépendance. En dépit des progrès remarquables accomplis dans la lutte contre le colonialisme, il reste aujourd’hui encore 17 territoires non autonomes où vivent près de deux millions de personnes. L’Assemblée générale a proclamé en 1990 la première Décennie internationale de l’élimination du colonialisme qui s'accompagnait d’un plan d’action. Le Groupe de la décolonisation EN du Département des affaires politiques fournit un appui fonctionnel au Comité spécial des Vingt-Quatre et à son Bureau.

Mythes et réalités sur les tribunaux d’arbitrage privés du traité transatlantique C'est sans conteste le meilleur argument des opposants au traité transatlantique Tafta/TTIP, qui organisent samedi 18 avril une mobilisation mondiale contre la négociation en cours entre les Etats-Unis et l'Union européenne : l'intégration au futur accord de l'ISDS, un mécanisme d'arbitrage privé qui menacerait de détruire toutes les règlementations environnementales, sociales ou sanitaires dans le seul but de préserver les profits des multinationales. En bref : comment marche l'ISDS Plusieurs milliers de traités d'investissement bilatéraux et multilatéraux contiennent un mécanisme d'ISDS, qui peuvent différer d'un contexte à l'autre. Pour avoir gain de cause, il devrait prouver que la France a enfreint certaines dispositions du traité transatlantique. 1. Oui, mais indirectement Contrairement à ce que l'on entend souvent, les tribunaux ISDS n'ont généralement pas le pouvoir formel d'« annuler » des décisions politiques comme une « super-cour » internationale. 2. ça se discute 3.

Images et colonies en France | Colonisation & Post-colonialisme Images et colonies en France "L’ordre colonial passait sans doute aussi par l’image. […] Ce sont eux qui nous voient, ce sont eux qui nous rêvent. Le monde nous réfléchit, le monde nous pense." Yazid Bekka (2007) En France, quatre étapes distinctes ont marqué l’histoire de la colonisation : un premier temps, qui court des origines des conquêtes coloniales (XVIe siècle) jusqu’à la IIe République (1848), avec une rupture majeure en 1763 provoquée par la guerre de Sept Ans ; puis, après un demi-siècle de repli, une ère d’expansion territoriale continue jusqu’à la Première Guerre mondiale (1849-1914) ; vient ensuite l’époque charnière de l’entre-deux-guerres, qualifiée d’apogée colonial (1915-1945) ; et enfin, la période contemporaine marquée par les décolonisations (1946-1962) qui se prolonge, aujourd’hui, sous forme d’héritages à travers un long débat sur les « mémoires coloniales », les immigrations postcoloniales et les mutations des territoires ultramarins au coeur de la République.

3H6 : des colonies aux Etats indépendants by Mikael NOAILLES on Prezi De la guerre froide au monde d'aujourd'hui Après avoir combattu dans le même camp contre l’, les Etats -Unis et l’ deviennent des adversaires. Dès le lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un « » sépare l’Europe en deux blocs :à l’, les démocraties libérales. Les Etats-Unis leur proposent une aide à la reconstruction : c’est le plan (1947).à l’ , les démocraties populaires. Les pays de l’Europe de l’Est ont refusé le plan . Staline lie ces pays à l’URSS au niveau économique, par le Comecon ou CAEM. Chaque bloc se rassemble autour d’une alliance militaire :Les Etats-Unis créent l’ ,L’URSS crée le ,En , Staline meurt. De graves crises éclatent cependant :Exemples :- construction du en 1961- crise de en 1962 : Khrouchtchev tente d’installer des missiles nucléaires à Cuba, dirigé par le communiste Fidel Castro. En 1975, la conférence d’ confirme la division de l’Europe en blocs mais l’URSS s’engage à respecter les droits de l’homme et les libertés fondamentales en Europe de l’est. La décolonisation commence en Asie.

Thème: La guerre d'Algérie (1954-1962) Pour télécharger le logiciel Smart Notebook pour tableau blanc interactif (TBI), Clé d'activation: Fournie par le collège Pour télécharger le cours en version TBI Durée: Du 1er novembre 1954 au 19 mars 1962 Belligérants: Il a opposé les autorités et l'armée française à des indépendantistes algériens, principalement réunis sous la bannière du Front de libération nationale (FLN) Nombre de morts: 300 000-460 000 morts en très grande partie des civils, 1 million et demi selon l'État algérien. 28 500 morts, 65 000 blessés, 30 000 à 90 000 morts harkis, 4 000 à 6 000 civils européens 100 morts (OAS), 2 000 prisonniers (OAS Contexte: Carte des colonies dans le monde en 1898. Ce conflit entre dans le cadre du grand mouvement de décolonisation de l'après guerre: - 1945-1945: Guerre d'Indochine - 1947: Indépendance de l'Inde Définition Le terme de « guerre d'Algérie » a été officiellement adopté en France le 18 octobre 1999. Particularités de l'Algérie: Protectorat d'Alger en 1835 Déroulement Le cours sur le sujet:

Le fossé sur le marché du travail entre migrants et autochtones est profond Et en comparaison avec quatorze autres pays européens, la Belgique fait figure de bien mauvais élève. Dans la tranche des personnes âgées de 20 à 64 ans nées en Belgique, 73,4% avaient un travail en 2013. Ce pourcentage était de 69,7% pour les personnes nées dans un autre des pays de l'Union européenne avant l'élargissement (UE-15). Ce fossé se chiffrait en 1995 encore à dix points de pourcentage et il s'est entre-temps réduit à moins de quatre. Le taux d'emploi des personnes nées en dehors de l'UE-15 est encore inférieur. La Belgique fait moins bien que les autres pays européens. Exprimé en différence entre le taux d'occupation des autochtones et des migrants, le fossé n'est nulle part ailleurs aussi profond. Au sein de la Belgique, la Flandre fait mieux que Bruxelles et la Wallonie, souligne l'étude.

Introduction du dossier « 1960, année de l’Afrique » - Pour mémoire - CNDP L’année 1960 a été « l’année de l’Afrique » (sous-entendu : de l’Afrique noire) car elle a vu, au milieu de la surprise et de l’incrédulité des autres continents, 18 colonies de l’Europe accéder en quelques mois à la souveraineté et à la reconnaissance internationale en tant qu’États. Cette vague triomphale, inaugurée en 1957 par l’ancienne Gold Coast, devenue Ghana, marquait une troisième phase de la décolonisation, après l’Asie et l’Afrique du Nord. Beaucoup plus précoce et rapide que ce que les gouvernements et les opinions publiques avaient pu prévoir, cette émancipation, par son caractère négocié et pacifique, est volontiers citée comme modèle de réussite. Dans le cas français en particulier, elle s’oppose avec éclat aux décolonisations violentes et douloureuses de l’Indochine et de l’Algérie. Cependant, elle fut aussitôt mise à l’épreuve. L’année 1960 mérite donc un examen à une double échelle. Ce choix axe l’étude sur le cas français, et le point de vue de la métropole.

Related:  Relations internationales depuis 1945