background preloader

Des tablettes au collège pour faire du français autrement

Des tablettes au collège pour faire du français autrement
Enseigner avec ou sans le numérique, est-ce du pareil au même ? A quoi cela sert-il d’équiper les classes en tablettes si c’est pour faire la même chose qu’avant, fût-ce avec des outils plus « modernes » ? A moins qu’il ne s’agisse de travailler différemment : d’inventer des usages qui rendent les élèves vraiment acteurs de leurs apprentissages ? A ces questions, Marie Soulié, enseignante au collège Daniel Argote d’Orthez, livre des réponses concrètes et éclairantes : sur son site « Usages des tablettes en lettres », elle trace la voie, filme ses élèves en activité, présente tutoriels, exemples de productions, explications pédagogiques. Au menu (appétissant aussi pour les élèves) : écritures enrichies, réalité augmentée, histoire littéraire animée, classe inversée, cyberdictées … Quelques activités Ecritures enrichies Les élèves de Marie Soulié utilisent les tablettes pour des activités d’écriture variées. Réalité augmentée Histoire littéraire animée Classe inversée Questions à Marie Soulié

http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/lettres/francais/Pages/2013/146_Destablettesaucollege.aspx

Related:  Usages en lettresTablettesMaitrise de la langue et tablettesEcriture collaborativeLettres

Tablettes : Des couteaux suisses dans un collège breton Jacques-Olivier Martin enseigne le français au collège Leonard de Vinci à Saint-Brieuc, un des 23 « collèges connectés » de France. Il est aussi formateur aux usages pédagogiques du numérique dans le réseau « Résentice » de l’académie de Rennes. Il occupe ainsi un poste privilégié pour éclairer les spécificités, les intérêts, les difficultés d’un enseignement réinventé par le numérique en général, par les tablettes en particulier, définies comme des « couteaux suisses pédagogiques ».

Evaluer autrement grâce aux tablettes inShare24 La tablette numérique est-elle un moyen qui peut contribuer à améliorer le système d’évaluation et à le rendre plus équitable et plus exigeant ? En effet, l’enseignement souhaite mettre en place une évaluation constructive, dans laquelle les élèves restituent la totalité des connaissances et des compétences travaillées. L’évaluation idéale doit être globale et structurante, assurant l’élève de sa compréhension et lui permettant de prendre conscience automatiquement des zones d’ombres persistantes à l’issu du cours. Ecrire collectivement au collège : utiliser un pad Cette année, au collège Matisse de Grand Couronne, les professeurs de lettres de 4ème et le professeur documentaliste ont une heure dans leur emploi du temps pour l’aide au travail personnel (ATP). Les élèves ont été divisés en groupe de compétences : un groupe en difficulté travaille sur de la rémédiation orthographique, puis sur la création d’une bande-dessinée ou d’un journal. un groupe écrit collaborativement une nouvelle interactive du XIXème siècle sur le modèle "histoire dont vous êtes le héros" (environ 8-10 élèves).

Écriture collaborative - Introduction Un grand nombre d'outils collaboratifs existent aujourd'hui, avec des niveaux très différents de collaboration, certains ne permettant qu'un simple partage de données (images, photos, vidéo, textes), d'autres supportant des projets complexes associant un grand nombre de contributeurs. Le travail collaboratif peut aboutir à des logiciels (ainsi des logiciels libres [1]) ou bien à la rédaction de sites web, certains d'entre eux ayant une véritable vocation de réseau d'amateurs (ex.

Dossier : Twitteratures Un dossier conçu et réalisé par Jean-Michel Le Baut La twitterature et l’enseignement du français Le mot-valise « twittérature » n’est pas encore, contrairement au mot « tweet », entré dans le dictionnaire Robert ! Il désigne en effet un phénomène récent : des formes variées d’écriture artistique réalisées via le réseau Twitter. L’obligation de brièveté (140 caractères maximum pour un « gazouillis ») s’avère une contrainte particulièrement stimulante, elle donne lieu à des expériences originales de nanoprose ou de nanopoésie, dans la continuité de certaines formes brèves traditionnelles (haïkus, maximes, microrécits ...). "Avec Facebook, Twitter, les textos, les courriels, les jeunes n'ont jamais autant écrit qu'aujourd'hui.

Les tablettes en lettres : panorama d’usages Lecture, écriture, langue, histoire des arts … : aucun domaine de l’enseignement du français ne semble devoir rester étranger aux tablettes. Selon les enseignants qui l’utilisent pour réinventer leur pédagogie, cette machine à lire-écrire-publier semble avoir des vertus diverses, notamment de mettre les élèves en activité, voire en mouvement, de générer des apprentissages plus personnalisés ou plus collaboratifs, de renforcer la créativité et la motivation. Petit tour d’horizon des expérimentations pour susciter des envies, piocher des idées, découvrir des applications et des usages possibles … Ecrire en mouvement « C’est sans doute, souligne Olivier Massé, le caractère multifonctionnel et tactile des tablettes (traitement de texte, photographie, enregistrement audio et vidéo), mais aussi leur légèreté, leur maniabilité, qui sont à l’origine de ces projets stimulants. En ligne

Le livre numérique en éducation musicale, par les élèves : un exemple réalisé avec Book Creator Le livre numérique peut avoir de nombreux usage en éducation musicale. Par le prof et pour l’élève il peut servir de ressource (vidéo, audio, texte, photo, exerciseur…). Par l’élève, d’autres voies s’entrouvrent. Aujourd’hui, c’est le rapport d’une sortie en concert que nous avons choisi de relater dans un livre numérique. Le français au collège avec les tablettes « Le français, c’est pas que des dictées ! » Patricia Bonnard, professeure de lettres au collège Leprince-Ringuet de Genas, en administre remarquablement la preuve : sur son blog d’enseignante et sur le site de ses élèves, elle fait vivre diverses expériences pédagogiques, stimulantes et enrichissantes, de lecture-écriture-publication. Par exemple à travers un projet interdisciplinaire actuellement mené en 4ème autour de la condition de l’enfant au 19ème siècle : « Le labeur et la peine ». Les tablettes numériques en particulier y sont utilisées pour ouvrir le collège sur la cité, favoriser l’écriture (nomade et enrichie), travailler l’oral en ressuscitant Gavroche ou Cosette … Patricia Bonnard nous livre ici idées et conseils, susceptibles d’associer davantage à l’Ecole le travail et le plaisir.

Le Travail collectif peut nuire aux performances individuelles Le travail collaboratif est très à la mode, et c’est une bonne chose. Mais travail collaboratif ne signifie pas travail collectif. Imaginez que vous avez un projet très important. Vous mettez deux collaborateurs sur ce projet, mais vous craignez qu’ils n’aillent pas assez vite et vous en rajoutez un troisième. Logique non ?

Related: