background preloader

Les learning centers, ces BU nouvelle génération

Les learning centers, ces BU nouvelle génération
S'adapter aux nouveaux modes de travail des étudiants : telle est la mission confiée aux learning centers, appelés à remplacer peu à peu les bibliothèques universitaires. Un concept aux contours un peu flous, qui s'articule autour de quelques éléments clés liés à la dimension collaborative de ces lieux où la convivialité est de mise. Plus de postes informatiques… mais aussi des canapés et des poufs Alors que nombre de bibliothèques universitaires sont prises d'assaut par les étudiants, surtout au moment des partiels, la plupart des projets de learning center prévoient d'augmenter leurs capacités d'accueil. À côté des espaces de travail classiques, des lieux plus informels sont également aménagés – tous bénéficiant bien sûr d'une connexion wifi. Outre ces aménagements intérieurs, l'achat de mobilier et d'équipements multimédias, l'investissement dépend surtout de l'importance des travaux de construction ou de rénovation des bâtiments. Incontournable cafèt LE Travail en groupe bienvenu Related:  Bibliothèques, services et évolutions des modèles

Les médiathèques tournent la page Des bibliothèques sans livre ? Des espaces de rencontres ouverts le dimanche ? Des plateformes 100 % web ? Mais à quoi pourront bien ressembler les médiathèques de demain ? Changement de paradigme Les médiathèques sont face à un changement de paradigme. L’autre évolution qui frappe de plein fouet les structures, ce sont les nouvelles formes de consommation culturelle. Digital natives Ces chiffres sont encore plus importants en ce qui concerne la génération des Digital natives (moins de 25 ans). 87 % des consommateurs entre 15 et 25 ans regardent des vidéos en ligne, 98 % écoutent de la musique dématérialisée et 46 % disent avoir lu au moins une fois un livre électronique. 20 % des 15 à 18 ans n’utilisent jamais de média traditionnel pour regarder des vidéos. 10 000 livres numériques, 600 liseuses, 48 ordinateurs, une vingtaine de tablettes... Face à ce constat, certes ici très schématique, quel avenir pour les médiathèques ? Le numéribus L’exemple de San-Antonio peut prêter à sourire.

Comment la révolution numérique a transformé Orange En amont de La Nuit du Directeur Digital organisée le 16 juin par CCM Benchmark Institut, retrouvez tous les jours le témoignage d'un CDO, parmi les plus innovants. Pierre Louette est DGA et secrétaire général d'Orange. Il est membre de son comité exécutif où il intervient sur de nombreux dossiers : achats, supply chain, efficience opérationnelle, relations avec les start-up, coordination des opérations au sein de l'écosystème numérique, etc. Sa définition de la transformation digitale "Nous sommes quasiment une digital native company pour qui le numérique est l'essence même de nos activités. Produits et services Difficile de faire la part des choses sur le rôle du numérique au sein d'un groupe qui évolue au cœur de cet univers. Autre apport du numérique, la création récente d'une plate-forme Big Data avec notamment la mise en place d'un outil de recueil et d'analyse des données d'usage appelé Customer Experience Management (CEM). Clients Ecosystème numérique Back office

Dossier : Débuts difficiles du livre numérique en bibliothèque Sommaire du dossier : Au 1er mars 2015, près de 600 bibliothèques municipales proposaient des liseuses ou des tablettes à leurs usagers. Selon un recensement effectué par le consultant Hervé Bienvault, le nombre d’établissements disposant d’une offre numérique de lecture progresse régulièrement en France. L’expansion des offres numériques est confirmée par l’enquête annuelle 2014 réalisée par Vodeclic (solution de formation) entre décembre 2014 et janvier 2015 auprès de 900 bibliothèques françaises. Un marché encore embryonnaire Pour autant, « il y a un vrai retard en France », constate Lionel Dujol, secrétaire adjoint chargé du numérique au sein de l’Association des bibliothécaires français (ABF). bien modeste. « En France, on estime à 100 000 le nombre total de titres proposés aux bibliothèques en prêt numérique », indique le Syndicat national de l’édition qui soutient le projet PNB (prêt numérique en bibliothèque). « le PNB est inabordable pour les bibliothèques !

Les learning labs, ces salles de cours 3.0 À côté des traditionnels amphis ou salles de TD, de nouveaux espaces, plus ouverts et plus modulables, font aujourd'hui leur apparition dans les écoles et les universités. Une dizaine ont vu le jour récemment. Leur finalité : favoriser le développement de pédagogies alternatives, fondées sur l'interactivité et la créativité. Expérimenter et innover : voilà ce qui guide les learning labs. "Nous mettons les équipements technologiques à disposition des enseignants, pour voir s'ils peuvent en faire quelque chose qui ait du sens dans leur pédagogie. Le but est de faire émerger des idées farfelues", s'amuse Benjamin Six, responsable de l'innovation pédagogique de l'Essec. Des espaces modulables… Concrètement, cela passe par des tables et chaises sur roulettes, facilement déplaçables, que l'on peut rapprocher pour mener un travail en petit groupe, puis organiser en cercle pour lancer une discussion collective. … et des équipements high-tech… … demandant des investissements conséquents

A propos de Scratch | imagine - programme - partage Numérique et bibliothèques Numérique en bibliothèque : chiffres clés - 67 % des bibliothèques municipales ont un site Internet dédié et ceci concerne 95 % des bibliothèques desservant plus de 40 000 habitants (données de la synthèse 2014 de l'Observatoire de la lecture publique). 69 % des bibliothèques proposent un catalogue en ligne (sur leur site ou celui de la collectivité). La diversification de l’offre en ligne a entraîné une multiplication par deux du nombre de connexions à distance (11 200 en moyenne à 20 400) sur le site des bibliothèques entre 2010 et 2014 (données de la synthèse 2014 de l'Observatoire de la lecture publique). - Si 30 % des bibliothèques municipales proposent des ressources numériques, 72 % des bibliothèques municipales desservant plus de 40 000 habitants acquièrent des ressources numériques. - En 2015, l’État a aidé 401 projets d'informatisation et de numérisation pour un montant total de 7,4 M€ de subventions. Le développement des services et des collections numériques en bibliothèque

Université : le top 10 des pédagogies innovantes #1 La classe inversée : le cours avant le cours Faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps du cours à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats... Tel est le principe de la pédagogie inversée, qui se répand dans les universités et grandes écoles. Si la méthode n'est pas nouvelle, les outils numériques facilitent ce type de pratique. Résultat : les étudiants s'approprient souvent mieux le contenu du cours que s'ils avaient seulement écouté de manière passive. #2 Des amphis plus interactifs Les amphis aussi entament leur révolution. Autre technique : les buzz groupes. #3 Les fablabs ou la pédagogie de la bidouille Scies, perceuses, mais aussi fraiseuses à commande numérique, découpeuse laser, et bien sûr imprimantes 3D. Préparation du Game of Drones, au PMClab, le fablab de l'UPMC // © UPMC #4 Les learning labs, ces salles de cours 3.0

François Rebsamen confie à Bruno Mettling une mission sur les transformations du travail à l’ère numérique Voilà du travail en plus pour le DRH d’Orange, Bruno Mettling. Il vient de se voir confier par le ministre du Travail, François Rebsamen, un rapport sur l’évolution du travail à l’ère numérique. Il devra faire des propositions "concrètes et corrélées à un besoin économique et social, comme à une vision stratégique pour le pays". Reste à savoir si ce rapport se traduira en actions gouvernementales ou rejoindra l’armoire numérique où gisent les rapports. Bonne nouvelle : rue de Grenelle, au ministère du Travail, l’annonce d’un changement lié au numérique est arrivée. Dans la lettre de mission qu’il lui a adressée, le ministre insiste sur les effets de la transformation numérique sur l’emploi "déjà abondamment décrits" mais surtout sur le travail : "le numérique est porteur de souplesses et d’efficacités nouvelles via de (sic) outils de connectivité ou de gestion de données massives. Sortir de la face sombre du numérique Christophe Bys Lettre de Mission M.

Le livre numérique Débat animé par Martine Poulain, directrice de la collection « Bibliothèques » aux éditions du cercle de la librairie. Avec : Laurent Soual, auteur de l’ouvrage, Consultant associé, Cabinet DoXulting Guillaume de la Taille,responsable du Service du document et des échanges des Bibliothèques de la Ville de Paris Emmanuelle Bermès, Adjointe chargée des questions scientifiques et techniques auprès du Directeur des services et des réseaux, Bibliothèque nationale de France La bibliothèque se doit de jouer un rôle actif dans le domaine du livre et de la lecture numériques et assumer pleinement sa mission d’offre alternative à la diffusion massive et formatée de la culture et des connaissances par les industries des contenus et flux numériques.

Réfugiés ou précaires : l'Ideas Box, 'une bibliothèque selon les besoins' L'Ideas Box est une sorte de couteau suisse culturel, imaginé et produit en France par Bibliothèques Sans Frontières (BSF). Cette boîte dessinée par Philippe Starck se déploie en quelques minutes pour proposer une médiathèque mobile : livres papier ou numérique, tablettes, lecteurs ebook, écran, tables et chaises... Un outil précieux pour les camps de réfugiés ou les territoires en crise, mais également en France, auprès de publics précaires ou éloignés de la culture. L'Ideas Box de BSF, à la Mairie du 10e arrondissement de Paris (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) Le concept de l'Ideas Box avait été présenté à l'occasion du 80e congrès mondial des bibliothécaires, l'IFLA, cet été à Lyon. Déployée au square Alban-Satragne ou au Jardin Villemin, dans le 10e, la Box permettra par exemple à des enfants qui ne partent pas en vacances de profiter d'une offre culturelle et d'activités en plein air. Savoir qui, dans un pays développé, a besoin de l'Ideas Box Transmettre l'habitude de la bibliothèque

Tuicnumerique Les TUIC ou TICE au service de la pédagogie et non l'inverse... Inside Ressources et activités pour les sciences du numérique (en classe ou hors la classe) crdp.ac-amiens.fr Photo: crdp.ac-amiens.fr Also Ressources et activités pour les sciences du numérique (en classe ou hors la classe) crdp.ac-amiens.fr Créer documents numériques augmentés sur Chrome. Ressources et activités pour les sciences du numérique (en classe ou hors la classe) crdp.ac-amiens.fr Ressources pour les sciences numériques de 7 à 11 ans : Il est important que nos enfants comprennent le monde qui les entoure.Dans un monde devenu … Logiciel open source de création de bibliothèques numériques avec… crdp.ac-amiens.fr / admin L'application Atoll Digital Library : 8 bibliothèques numériques sont déjà en accès public (6 en français et 2 en anglais) & déjà plus de 1500 livres … Dessiner, animer & sonoriser vos dessins, vidéo projeter sur n’importe quels supports (mur, cube, tissu…) Vidéo Mapping ?

Les bibliothèques du futur 2015DigitalEtudeRHHumaniafinal.pdf La bibliothèque 3ème lieu : propositions pour une démarche marketing Le texte ci-dessous a été publié dans le médiathème « Bibliothèques troisième lieu » coordonné par Amandine Jacquet (ABF, 2015, isbn 978-2-900177-41-9) que je vous recommande chaudement d’acheter. La bibliothèque troisième lieu est un concept qui permet de repenser les services et l’accueil du public en bibliothèque. Afin de compléter cette avancée, nous devons avoir une stratégie plus globale pour multiplier les occasions de faire connaître la bibliothèque et de fidéliser les usagers. Au fil des années, les bibliothèques n’ont cessé de se remettre en cause et d’évoluer, en proposant des animations, un accès Internet et des espaces numériques et de nouveaux supports, ou en sortant de leurs murs pour nouer des partenariats tout azimut. I. La collection n’est plus un artefact magique, si elle ne l’a jamais été, qui attire irrésistiblement le public vers la bibliothèque. II. Cette approche s’inspire de ce que nous pouvons observer dans les médias et les industries culturelles. III.

Related: