background preloader

Flipped Classrooms : pédagogie inversée et scénarisation pédagogique

Flipped Classrooms : pédagogie inversée et scénarisation pédagogique
Conférence donné au LearningLab de l'Ecole Centrale et de EM-Lyon, le vendredi 4 octobre 2013. Nous y présentons la complémentarité entre l'approche "Classes inversées" (Flipped Classrooms) et les MOOC. Les Matinées du E-Learning sont une série de conférences-ateliers gratuites autour des pratiques innovantes en matière de pédagogie et d’E-Learning. Ces conférences-ateliers sont organisées en deux parties, une partie sous forme de conférence avec l’intervention d’un enseignant ou ingénieur pédagogique, et d’un juriste. A la suite, un moment d’échange et un atelier seront proposés. Ces manifestations sont co-organisées par les Universités Lyon2 et Lyon3, l'INSA de Lyon, L'ENS de Lyon, VétagroSup, l'Ecole Centrale de Lyon, l'IEP de Lyon et l'Université de Lyon. " Pour cette nouvelle saison des Matinées du E-Learning nous vous convions à aborder la question de la scénarisation pédagogique et plus spécifiquement "les Flipped classrooms".

http://fr.slideshare.net/lebrun/flipped-classrooms-pdagogie-inverse-et-scnarisation-pdagogique

Related:  pédagogie inverséeLa pédagogie inversée : principesCLASSES INVERSEESRéflexionsPedagogie Active

Une méthode pédagogique: la classe inversée Avantages de cette méthode Elle permet de former les élèves à des compétences très utiles pour la suite de leur formation et dans leur vie: - être capable de travailler en équipe, - être capable d'expliquer à un autre quelque chose qu'on a compris soi-même; - être capable d'apprendre en se servant d'un livre (et maintenant d'un cours sur Internet)

Classe inversée Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La classe inversée (ou « renversée », en anglais : « flipped classroom »[1]) est une approche pédagogique qui inverse la nature des activités d'apprentissage en classe et à la maison[2], ce qui amène une modification des rôles traditionnels d'apprentissage[3]. Classes inversées ? Enseigner à l'endroit ? Introduction Lors de conférences récentes, j’ai utilisé différents titres évoquant « la mise à l’endroit de l’école ». De quoi s’agit-il au-delà d’un intitulé qui se voulait interpellant voire légèrement provoquant ? Pédagogie inversée 10octobre2013 Par Arnaud Durand Dernièrement j’ai vu un reportage sur un enseignant d’histoire géographie qui faisait de la pédagogie inversée en classe. Vient ensuite un collègue toujours d’histoire géographie qui me parle de la khan-académie qui fournit plein de vidéos pour les enseignants qui font de la pédagogie inversée… Comme son nom l’indique la pédagogie inversée consiste à inverser les moments pédagogiques en classe avec les moments des devoirs à la maison (en théorie ce n’est faisable qu’au secondaire puisque le travail à la maison en primaire est à priori interdit). La découverte d’une notion se fait à la maison, tandis que les exercices se font en classe sur des rythmes individualisés.

La classe du futur se construit dans la Vienne Le lycée André-Theuriet de Civray et le lycée pilote innovant international (LP2I) de Jaunay-Clan ont développé des stratégies très poussées pour utiliser les outils numériques à bon escient. Leur fonctionnement préfigure ce que sera certainement la classe du futur. Premier tour d’horizon. Teachem. Creer des lecons a partir de videos Teachem est un outil en ligne qui permet de proposer simplement des leçons construites à partir de vidéos en ligne. Teachem fonctionne à partir des vidéos et documentaires à caractère pédagogiques présentes sur Youtube. Le service propose une interface qui permet d’ajouter des points d’insertion dans les vidéos liées à des notes explicatives que vous allez pouvoir créer. L’enseignant peut ainsi créer des questions et des commentaires dans des « flashcards » illustrant des passages d’une vidéo.

La pédagogie inversée (page précédente) La ZoneTIC du Cégep Lévis-Lauzon décrit la « pédagogie inversée » (ou classe renversée, flipteaching, reverse instruction) comme ceci : une stratégie d’enseignement où la partie magistrale du cours est donnée à faire en devoir à la maison, alors que les traditionnels devoirs (travaux, problèmes et autres activités) sont réalisés en classe. Quel est l’intérêt? Lorsque les élèves appliquent ce qu’ils ont appris à l’école en faisant leurs devoirs à la maison, ils rencontrent parfois des difficultés et des questionnements qu’ils ne rapportent pas toujours à l’école le lendemain. De plus, la collaboration entre pairs n’est pas toujours facile à cause des horaires de chacun. Les adeptes de la pédagogie inversée préfèrent donc que les élèves utilisent le temps de classe pour construire, collaborer, lancer des défis, remettre en question leurs apprentissages plutôt que de s’asseoir et écouter.

Classe inversée : les 10 pièges à éviter Le professeur change de posture dans la relation maître-élève L’école inversée, est-ce que c’est possible? La « classe inversée », cette philosophie qui implique de voir la portion théorique à l’extérieur de la classe, notamment par des vidéos, est sur toutes les lèvres. Pourrait-on aller jusqu’à imaginer toute une école inversée? C’est le défi qu’a relevé la Clintondale High School, une école américaine située en milieu défavorisé au nord de Détroit. Aujourd’hui, les enseignants produisent de courtes vidéos que les élèves écoutent sur leurs téléphones intelligents, sur l’ordinateur familial ou dans le laboratoire informatique le midi. En classe, ils travaillent en îlots et ils réalisent des projets, des exercices traditionnels ou des expériences scientifiques. Tina Rosenberg, récipiendaire d’un prix Pulitzer, dresse un portrait de cette école et de ce mouvement sur le blogue du New York Times.

PowToon: l’animation pour les noobs Étiquettes : expérience utilisateur, formats éditoriaux, Web 2.0 Vos textes sont trop longs ? Vos slides sont soporifiques ? Vos vidéos explicatives sont has-been ? Utilisez PowToon pour créer des vidéos facilement.

Related:  Classe inverséeclasse inversée