background preloader

Neurones miroirs (I) Une découverte monumentale mais ignorée

Neurones miroirs (I) Une découverte monumentale mais ignorée
En 1996, Giacomo Rizzolatti, neurologue de l’Université de Parme, fit la surprenante découverte des neurones miroirs. Une découverte qui, bien que très peu connue du grand public, pourrait être à l’origine d’une révolution scientifique majeure dont on ne pressent que quelques contours. 1. Découvertes des neurones miroirs. Evoquer les neurones miroirs en un seul billet risque de laisser de côté nombre d’implications scientifiques mais aussi philosophiques. Ce sujet mérite à lui seul un ouvrage, ce que fit Rizzolatti dont le livre co-écrit avec Corrado Sinigaglia, philosophe des science, a été traduit en français en 2008 chez Odile Jacob. Rappel des faits. « Les neurones miroirs constituent une classe particulière de neurones initialement identifiés dans le cortex précentral du macaque. Chez l’homme, on a observé la présence des neurones miroirs dans le cerveau encore immature du jeune enfant. 2. Il existe une sorte de mécanique, voire de dialectique des miroirs.

http://www.agoravox.fr/actualites/technologies/article/neurones-miroirs-i-une-decouverte-48805

Related:  Empathie, hyperempathie, hypersensibilitéEmpathiezigueacouphènes - comprendre le corps humainCerveau

Empathie Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre. Cette compréhension se produit par un décentrement de la personne (ou de l'animal) et peut mener à des actions liées à la survie du sujet visé par l'empathie, indépendamment, et parfois même au détriment des intérêts du sujet ressentant l'empathie.

Empathie, conscience morale et psychopathie – l'intelligence émotionnelle (partie 2/3) « La conscience est la lumière de l’intelligence pour distinguer le bien du mal. » Bien que séparé par près de 2 500 ans d’histoire, cette citation de CONFUCIUS n’aurait certainement pas déplu à Antonio DAMASIO et son équipe pour qui : « Les émotions sont inséparables de l’idée de récompense ou de punition, de plaisir ou de peine, d’approche ou de retrait, d’avantage ou de désavantage personnel. Inévitablement, les émotions sont inséparables de l’idée de bien et de mal »[1]. Ces chercheurs se sont fixés pour tâche de percer les mystères de la conscience, de la raison et des émotions, en étudiant un très large panel de personnes atteintes de troubles neurologiques suite à divers traumatismes cérébraux.

LES GROS CAILLOUX Cette histoire, vous la connaissez probablement car elle est un "best seller" à l'occasion des formations, souvent racontée avec enthousiasme par les formateurs. Pourtant, je vous invite à l'écouter , à la lire avec un regard neuf. En vous mettant dans la peau de ce vieux professeur. Imaginer le. Qu'est ce qu'il peut bien apprendre ( à son âge) à tous ces jeunes et brillants chefs d'entreprises venant de toute la planète ? Des ondes cérébrales inconnues détectées dans le cerveau Même en état de coma très profond, une activité cérébrale minimale peut subsister. Cette activité provient de l'hippocampe (en rouge ci-dessus), qui produit des ondes cérébrales appelées "complexes Nu". Crédits : Life Science Databases(LSDB) Des ondes cérébrales inconnues jusqu’à aujourd’hui ont été détectées dans le cerveau d’un patient plongé dans un coma très profond. Une découverte qui montre que, même en coma très profond, une activité cérébrale minimale peut subsister dans le cerveau. Même en état de coma très profond, le cerveau continue néanmoins d’être actif.

Le cerveau ne peut pas faire deux choses à la fois Pour ceux qui sont nouveaux ici: la science prend du temps, je publie quand je peux, le mieux est de me suivre sur Twitter, Facebook ou Google Plus. Pour tester votre attention la vidéo « the invisible gorilla » et d’autres sont ici: « Whodunnit », la vidéo anglaise qui prove que vous ne verrez jamais un cycliste sur votre route: Etes-vous hypersensible ? Quelles conséquences sur le plan professionnel L’hypersensibilité, on peut parfaitement vivre avec, pour autant que l’on connaisse son propre « mode d’emploi ». Quelque 15 à 20% de la population semblent être hypersensibles. La majorité l’ignorent. Ils se sentent bien différents, souvent depuis leur enfance, mais ils n’ont pas d’idée en quoi ils différent des autres. Ils ne pensent donc pas que leurs proches se sentent comme eux.

Le rat serait capable d'altruisme et d'empathie Les rats sont capables de comportement altruiste (ou comportement pro-social) qui implique l'empathie, montre une étude américaine publiée dans la revue Science. Les scientifiques, apprend-on, pensaient que seuls les primates étaient capables d'empathie, c'est-à-dire de se mettre à la place de l'autre et de ressentir ses émotions. Ben-Ami Bartal, Jean Decety et Peggy Mason de l'Université de Chicago ont placé des rats en captivité deux par deux pendant deux semaines avant de mettre l’un des deux dans un petit tube transparent fermé. L’autre rat était laissé libre de se déplacer dans la cage principale. La trappe du tube était plutôt difficile à ouvrir mais les rats ne cessaient d’essayer de le faire et réussissaient au bout de 6 ou 7 jours en moyenne à libérer leur congénère (23 rats sur 30 ont réussi). Lorsque le tube était vide ou contenait un leurre, ils ne se donnaient pas tant de mal pour ouvrir la trappe (5 sur 40).

La liberté d’expression est à l’expo “Underground" Alors, cette Fête du graphisme ? On peut en contester certains aspects (lire ici l'entretien avec son organisateur, l'affichiste Michel Bouvet), mais les expositions qu'elle présente à la Cité internationale des arts à Paris jusqu'au 8 février 2015 sont vraiment à voir. Surtout « Underground ». Une exploration de cinquante ans de revues alternatives, rendue possible grâce aux prêts de collectionneurs passionnés. Un monde à la créativité foisonnante, échevelée, avec des pièces rarissimes. Notes - 1.1.1 - Le Système Auditif Humain - Le blog de outilsrecherche e système auditif est en soi une merveille de technologie acoustique et cognitif. Nous utilisons nos oreilles pour écouter biensûr, mais elles nous permettent également un tas d'autres choses comme la maîtrise de notre équilibre(vestibule) , la compensation automatique de la pression (par les trompes d'Eustaches). Je ne vais étudier ici que les fonctions de l'audition. En effet, pour entendre ou écouter, nous fesons appel à tout un système mécanique, électrique et enfin cognitif, qui avec la plus incroyable des facilités nous permet de décomposer les différentes sources d'un paysage sonore, même bruité, et de donner intantanément un sens à tout cet environnement bruyant qui parvient jusqu'à nos tympans. 1.1.1.1 - Anatomie de l'oreille humaine L'oreille est composée de trois grandes parties :

Des chercheurs créent une carte 3D du cerveau pour visualiser comment nous comprenons le langage Chaque jour, nous échangeons des milliers de mots. En famille, au bureau, avec les amis. Comment le cerveau est-il capable de reconstituer le sens des mots. Quels mécanismes se mettent en œuvre pour que nous puissions comprendre ce flux sans fin ? Un groupe de scientifiques a entrepris de cartographier la façon dont le cerveau représente le sens de la langue parlée, mot par mot. La force des hypersensibles  Chopin, qui a su traduire dans ses Nocturnes toutes les subtilités d'une âme déchirée, était-il un malade dépressif? Le poète Keats serait-il aujourd'hui diagnostiqué «personnalité évitante» dans nos services psychiatriques? La question se pose lorsqu'on découvre aujourd'hui le monde des hypersensibles tels qu'ils se décrivent et s'encouragent - notamment sur Internet - face à une société qui les comprend mal. Hypersensible, vous l'êtes peut-être. Si, depuis toujours, vous ne supportez ni le bruit ni l'agitation; si vous êtes très susceptible, prenant de plein fouet la moindre remarque désagréable, et si, quand vous entrez dans une pièce, vous «scannez» intérieurement les zones d'inconfort potentiel, tout laisse à penser que vous faites partie de ces 15% à 20% de la population mondiale qu'une psychologue américaine, Elaine Aron, a décrits et commencé à étudier dès le début des années 1990.

L'absence d'empathie est-elle irréversible L'absence d'empathie est-elle irréversible - Vu 6476 fois. Peut-on éliminer le mal ? Le mauvais dans chaque homme ?

Related: