background preloader

Empathie

Facebook Twitter

De l'empathie à la compassion, de la compréhension à la souffrance, de la condescendance à la miséricorde

Empathie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Empathie

L'empathie (du grec ancien ἐν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qui est éprouvé) est une notion désignant la « compréhension » des sentiments et des émotions d'un autre individu, voire, dans un sens plus général, de ses états non-émotionnels, comme ses croyances (il est alors plus spécifiquement question d'« empathie cognitive »). En langage courant, ce phénomène est souvent rendu par l'expression « se mettre à la place de » l'autre. Cette compréhension se produit par un décentrement de la personne (ou de l'animal) et peut mener à des actions liées à la survie du sujet visé par l'empathie, indépendamment, et parfois même au détriment des intérêts du sujet ressentant l'empathie. Les pièges de l'empathie. Retour nouveau à lire Cet article est dédié aux professionnels: Tous ceux qui ont pour tâche d'aider ou d'accompagner dans un métier de soin (infirmières, aides soignantes, médecins, psychologues, psychothérapeutes, psychiatres, psychanalystes...).

Les pièges de l'empathie

Tous ceux qui travaillent dans le social (assistantes sociales, éducateurs...). Tous les professionnels travaillant dans un métier de communication (accueil, management, formation, enseignement...) Cet article est aussi dédié aux particuliers: Tous ceux qui veulent une grande qualité dans leur vie de couple, dans l'éducation de leurs enfants, dans leurs relations familiales, dans leur vie sociale extra professionnelle.

Faire preuve d’empathie. L’empathie est sans doute une des compétences relationnelles les plus délicates à appliquer, car l’ambiguité du terme peut produire des comportements à priori proches, mais non équivalents et dont le résultat est à l’opposé de celui escompté.

Faire preuve d’empathie

Commençons donc par quelques éclaircissements. Ne confondons pas empathie avec contagion émotionnelle*. Etre triste parce qu’un proche est triste, c’est faire preuve de sympathie**: c’est très beau, très noble, très valorisé, mais c’est en réalité le reflet de nos propres sentiments dans une telle situation. Pas de notre faculté à comprendre l’autre. En d’autres termes: je souffre avec toi car dans la même situation je souffrirais aussi. Nourrir le besoin d’être compris. Faites le test d'empathie de Baron-Cohen.

Empathie : conseils et astuces pour développer son empathie. Vivre en société, c'est vivre avec les autres et autant que possible, de façon harmonieuse : condition sine qua non de notre bien-être.

Empathie : conseils et astuces pour développer son empathie

Dans le domaine de la communication à autrui, l'empathie tient un rôle clé. Définition de l'empathie Qu'est-ce que l'empathie ? « Avoir de l'empathie » pour quelqu'un, « éprouver de l'empathie »... ces expressions s'appliquent généralement à autrui (personne ou animal). Elles désignent notre capacité à ressentir les émotions ou les sentiments éprouvés par notre vis-à-vis – sans forcément éprouver nous-mêmes la même émotion dans le contexte où se situe l'autre.

On ajoutera à cette première approche que l'empathie est souvent confondue avec la sympathie ou la compassion. La sympathie est le fait de partager les mêmes sentiments ou émotions sur de nombreux sujets – c'est « avoir des atomes crochus » - et cette constatation nous rapproche de l'autre. Wifi neuronal: éviter la perte d’empathie et les relations pourries. Nous avons vu dans l’article Wifi neuronal et compétences relationnelles que nous sommes faits pour être empathiques de par l’existence de nos neurones miroirs.

Wifi neuronal: éviter la perte d’empathie et les relations pourries

Cependant, mis à mal par la société moderne, ils peineraient à fonctionner normalement et seraient responsables d’une partie des relations pourries… Dans cette vidéo passionnante, le journaliste Patrice Van Eersel simplifie pour nous le mécanisme neurones miroirs/neurones moteurs, générateur de l’empathie indispensable à la relation et à la communication. L’imagerie du cerveau montre que nous entrons en résonance par nos neurones miroirs avec notre entourage, et que c’est comme ça que nous éprouvons de la compassion. Lorsque nous voyons une personne souffrir, nous souffrons aussi, ce qui suscite en nous l’envie d’aider. Pour s’aider soi-même en fait (envolée, l’illusion du merveilleux altruisme). Mais on les trouve aussi dans le bien-être et la santé, par l’impact direct sur le système immunitaire et le système endocrinien.

Neurones miroirs

Ecoute active. Théorie de l'esprit. Altruisme. Relations toxiques. Empathy. Communication non-violente. Éthologie. 30 traits de caractère d’un empathe. Être quelqu’un d’empathique, c’est lorsque vous êtes influencé par les énergies des autres, et que vous avez une capacité innée à sentir intuitivement et à percevoir les autres.

30 traits de caractère d’un empathe

Votre vie est inconsciemment influencée par les désirs, les souhaits, les pensées et les humeurs des autres. Être empathique, c’est beaucoup plus que d’être sensible et ça ne se limite pas à des émotions. Les empathiques peuvent percevoir les sensibilités physiques et les impulsions spirituelles, tout en sachant les motivations et les intentions des autres personnes. Soit vous êtes empathique, soit vous ne l’êtes pas. Ce n’est pas un trait de caractère que l’on apprend. Traits de caractère d’un empathe: ils ont souvent le sens de la réussite. Cependant, ils peuvent être le contraire exact:solitaires et donnant l’impression d’être insensible au meilleur des cas. Traits de caractère d’un empathe: ils ont tendance à ressentir ouvertement ce qui est en dehors d’eux plus que ce qui est à l’intérieur d’eux. 1. 2. 3.

Livres

Podcasts. L'empathie - Xenius.