background preloader

Repérer et soutenir les projets sociaux créatifs

http://imaginationforpeople.org/en/group/tiers-lieux/

Related:  Solidarité Citoyenneté

Frateli Notre Charte du parrainage Cette charte a pour vocation de préciser les engagements réciproques que prennent parrains et filleuls en s’inscrivant dans un parrainage Frateli. Ces engagements minimaux laissent toute liberté aux parrains et filleuls pour développer leur relation au-delà. Le parrain s’engage à aider le filleul à développer ses capacités, à s’épanouir et à faciliter son insertion professionnelle et sociale. Cet engagement implique notamment de privilégier quatre axes de soutien : Coworking et médiation numérique au service de l’emploi Le 6 juin 2012 Pôle-Emploi et ses partenaires s’associaient pour organiser une Journée d’information dédiée aux cadres. Zoomacom y intervenait sur deux points : le coworking, que l’association expérimente en pratique au Comptoir Numérique de St-Étienne. Coworking qui fait également l’objet du focus du dossier du mois de Pôle-Emploi, dans un article du 30 mai 2012 : Le coworking, késako ?la médiation numérique pour les demandeurs d’emploi.

Le concept de tiers lieu : retour aux sources La thèse des tiers lieux, développée par le sociologue Ray Oldenberg, est devenue célèbre pour avoir été utilisée dans la stratégie de marketing des cafés de la marque Starbuck. À la longue, on a fini par la confondre avec la recette Starbuck: faites un sondage, offrez le wifi et le café dans un lieu convivial et le tour est joué, disait-on. Une formule assez aisément exportable dans des lieux comme les librairies, les bibliothèques, les hôtels, et on ne s’en est pas privé. Mais, au-delà des ingrédients de surface, ce modèle représente un véritable projet de sociétéculturedesign que l’on a généreusement galvaudé et caricaturé depuis, faute d’en connaître les fondements. Pour mémoire, je reviens à la source, c’est-à-dire au texte de Ray Oldenberg lui-même et pas au slogan ramassé sur Google qui confond la thèse des tiers lieux qu’on n’a guère lu avec le spécial « design» d’un magazine de déco qu’on a préféré lire pour critiquer ces systèmes sociaux.

Sans bureau fixe à Paris ? La carte des lieux incontournables À la Mutinerie, espace de coworking parisien Afficher Coworking Paris sur une carte plus grande Pour une meilleure visibilité, consulter la carte en plein écran Les coworking spaces. Des espaces agréables où l’on peut venir seul ou à plusieurs poser son ordinateur pour travailler le temps que l'on veut. Rencontres, collaboration et créativité y sont vivement encouragées ! Domaine : Education au développement Sites internet Ritimo - Réseau d'information et de documentation pour le développement durable et la solidarité internationale Case – Centre de documentation, d'animation et de formation sur la solidarité internationale et le développement durable Centre de Recherche et d’Information sur le Développement (CRID) Collectif des Associations de Développement en Rhône-Alpes Etudiants et Développement

"Je coworke avec un télétravailleur dans un tiers-lieu" Si j'avais voulu inventer un titre incompréhensible au plus grand nombre, je ne m'y serais pas prise autrement. Pourtant, cette phrase résolument ridicule emploie trois mots fort en vogue sur les sites qui se piquent de repérer l'impact des TIC sur nos habitudes et organisations de travail. Coworking, télétravail, tiers-lieux : de quoi parle t-on ? Le coworking : désigne le fait de travailler avec d'autres dans un même bureau. A la limite, si vous travaillez dans un bureau partagé avec un ou des collègue(s), vous coworkez. Mais vous vous doutez bien que si cette action est considérée comme nouvelle, c'est qu'elle désigne autre chose que l'habituelle vie de bureau. Projets innovants sur Imagination for People Se connecter | S'inscrire 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | ... | 115 | 116 | 117 | 118 suivant Trier par: Effacer les filtres Étiquettes

Avons-nous besoin d’Info Labs Grâce aux outils de prototypage rapide à commande numérique, à du matériel et du logiciel désormais facilement bricolables, demain, un grand nombre de personnes seront en mesure de concevoir et fabriquer des objets de leur choix, passant rapidement de l’idée au modèle numérique, du modèle au prototype, voire du prototype à l’objet tangible. C’est l’essence même du projet des Fab Labs (Wikipédia), ces espaces de travail, ces ateliers de fabrication ouverts et accessibles à tous. Mais pourquoi s’en tenir aux objets physiques et à la matière programmable ?

Related:  Tiers-lieux et Médiation numériqueCo-working places