background preloader

Mooc : la standardisation ou l’innovation

Mooc : la standardisation ou l’innovation
Le développement des cours en ligne massifs et ouverts (Mooc pour massive online open courses) attise autant l’enthousiasme que le rejet. Pourtant, comme nous l’avons déjà signalé, ils n’ont rien de magique et paraissent bien souvent plus une réponse économique qu’éducative. En accentuant la concurrence entre universités et entre les étudiants eux-mêmes… les Mooc semblent répondre à un problème pédagogique par une solution économique très spécifique. Or, l’enjeu éducatif n’est pas là. C’est ce que nous explique dans cette tribune Dominique Boullier, professeur de sociologie à Sciences Po, coordinateur scientifique du MediaLab et directeur exécutif du projet d’innovation pédagogique Forccast. Le projet des Mooc consiste à standardiser l’apprentissage. La course à la plate-forme Image : Day of the Mooc par Michael Branson. La frénésie est donc à son comble. L’innovation pédagogique en question En réalité, il leur est aisé de montrer que tout a changé. La standardisation des cours

http://www.internetactu.net/2013/02/20/mooc-la-standardisation-ou-linnovation/

Related:  MOOC "ABC de la Gestion de Projet"Tice et EducationConnectivismeinnovation digitalMOOC Massive Open Online Courses

L'incroyable productivité des cMOOCs Si vous vous intéressez à l'actualité des MOOCs et lisez les articles réguièrement publiés sur Thot Cursus sur ce sujet, vous devez maintenant savoir qu'on distingue habituellement deux catégories de MOOCs : - Les xMOOCs, qui sont des cours académiques massivement distribués; les contenus sont préparés par l'institution distribuant le cours, et les apprenants doivent assimiler ces contenus. Des tests réguliers et un examen final (qui peut prendre diverses formes) permettent de vérifier le niveau de rétention et de compréhension des contenus, et d'attribuer un certificat de réussite à ceux qui ont obtenu le niveau minimal exigé. - Les cMOOCs, qui sont des espaces de co-construction des savoirs et savoir-faire par les apprenants eux-mêmes.

Le cMooc ou la production de biens communs d’apprentissage Sur InternetActu, on lira cette semaine un article d’Hubert Guillaud consacré notamment aux Moocs. Il est dommage que seule la perspective nord-américaine soit examinée, mais c’est un défaut récurrent sur InternetActu. Et même dans ce cadre géographique, ce sont les xMoocs qui sont une fois de plus mis à l’honneur et considérés comme les archétypes du Mooc. L’innovation éducative : une question économique L’éducation paraît partout en crise. Les plus grandes écoles se posent des questions non seulement sur l’avenir de l’éducation, mais également sur comment apprendre à l’heure des nouvelles technologies. Comme si leur intégration nécessitait de reposer en profondeur la question de l’apprentissage dans une société qui nous semble toujours plus complexe.

Les Mooc peuvent-ils répondre aux demandes de formation continue des entreprises ? A priori, Mooc et formation continue sont aux antipodes. Le Mooc connaît son heure de gloire depuis 2012-2013 par sa dimension "big is beautiful" alors que la formation exécutive relève plutôt du sur-mesure et du "small is efficient". L’impulsion anglo-saxonne reflète le coût exorbitant d’une formation universitaire qui oblige à s'endetter sur 20 ans ! Le Mooc représente alors une alternative souvent gratuite et la possibilité d'apprendre à son propre rythme, enb ligne. Aujourd’hui, quand on observe le contenu de la douzaine de plates-formes digitales les plus connues, la cible principale reste le lycéen, l’étudiant en business et l’ingénieur, mais pas le manager. Bientôt des cours filmés de l’École Polytechnique gratuitement sur Internet : l’enseignement supérieur de demain se fera-t-il à distance Avec le développement des massively open online courses (MOOC), ces cours en ligne gratuits dispensés aux États-Unis par les plus grandes universités, le e-learning est devenu le sujet d’intérêt majeur des acteurs de l’enseignement supérieur. En annonçant qu’elle rejoint Coursera, l’École polytechnique ouvre bien grandes les portes des MOOC à la française. On doit cette terrifiante allégorie d'un MOOC transformant tout sur son passage dans l'enseignement supérieur à Michael Branson Smith, un professeur assistant de communication du York College de New York. Parmi les spécialistes cités en bas de l'affiche, George Siemens est un théoricien de l'apprentissage dans une société basée sur le numérique (ce qu'on appelle le "connectivisme"). Aux États-Unis ils s’appellent Coursera, Udacity ou edX, au Royaume-Uni FutureLearn s’apprête à se lancer, tous mettent en ligne des centaines de cours gratuits pouvant ensuite déboucher sur l'obtention de certificats. Former ceux qui ne se forment pas

Recherche:Dossier de Montage de projet Une page de Wikiversité. Travail de recherche : Dossier de Montage de projet Toutes les discussions sur ce sujet doivent avoir lieu sur cette page. Le Montage de projet succède à son cadrage, il permet de le préciser, de définir et de planifier l'utilisation des ressources qui seront mises en oeuvre. Il permet aussi de préciser quel sera le rôle des différents partenaires. Ce dossier est utilisé dans le cas du certificat par équipes du MOOC Gestion de projet.

La pédagogie numérique entre mirage technologique et virage pédagogique Les questions relatives aux impacts du numérique dans l’éducation et la formation font couler beaucoup d’encre. Entre discours enthousiasmants, résistances farouches et déconvenues fracassantes, entre les potentiels des TICe et les nécessités de faire évoluer leurs contextes d’implantation, il est bien difficile de tracer un cheminement fertile pour que nous, humains, ne restions pas au bord des autoroutes de l’information qui nous submerge et de la communication qui nous épuise. Il ne s’agit pas d’ajouter une couche technologique aux habitudes de transmission des savoirs prises à l’époque où le livre était rare. L’école (au sens large) demande une révision profonde. D’espace « privé » en lieu et temps, elle devient plus que jamais espace d’écolage pour la société complexe, espace mobile pour un apprentissage toute le vie durant.

Conférence / connectivisme : George Siemens Le premier volet de la conférence en ligne sur le connectivisme a été une expérience fascinante. On oublie facilement, aujourd’hui, l’extraordinaire technologie qui permet à un conférencier de se faire entendre aux quatre coins du globe, pendant que l’auditoire dispersé mitraille la scène de ses réflexions. Dans ces conditions, on ne s’étonnera pas que quelques-uns aient perdu la communication, comme ce fut malheureusement le cas pour Djeault. Par contre, Jacques Cool a eu la présence d’esprit de sauvegarder quelques bribes de la conversation qui méritent d’être retenues.

Les MOOC, une révolution pédagogique ? Ca y est, c’est le grand jour. La deuxième édition du MOOC « Monter un MOOC de A à Z » commence aujourd’hui 14h, et pour célébrer cet événement, je propose de lancer le premier débat : « Les MOOC sont-ils une révolution pédagogique ? » Ah, cette sempiternelle question qui revient toujours sur le tapis à un moment ou un autre … Et si l’on commençait par remplacer le terme « MOOC » par « cours » (si l’on considère le MOOC en tant que dispositif de formation), ou par « papier » (si on prend le MOOC comme un média ou comme une technologie), qu’est-ce que cela donne ? Les cours sont-ils une révolution pédagogique ?

LA GRA­TUITE DES CONTENUS UNI­VER­SI­TAIRES est peut-​​être à nos portes ! - Mario ASSELIN Note : Ce billet a d’abord été publié au Huf­fington Post Québec dans la section « blogue ». Je reviens de France où ma pra­tique pro­fes­sion­nelle m’a mené jusque dans le Vercors pour traiter de l’arrivée des jeunes nés avec la pré­sence d’Internet dans les uni­ver­sités et sur le marché du travail. Ma syn­thèse de ce sémi­naire de deux jours est dis­po­nible sur mon blogue per­sonnel ainsi que d’autres billets à propos de ce séjour outre-​​mer. Nous étions deux invités hors de la France à Villard-​​de-​​Lans. Art Langer de l’Université de Columbia a donné une belle leçon d’humilité à tous les fran­co­phones en attirant notre attention sur l’offre abon­dante de contenus uni­ver­si­taires ouverts et gra­tuits qui foi­sonne actuel­lement sur La Toile. « Ne bougez pas mes amis fran­co­phones, nous les anglos sommes prêts à accueillir tous les étudiants qui cherchent à s’instruire via nos pla­te­formes riches en contenus et pro­pices aux apprentissages » !

Recherche:Dossier de Cadrage de projet Une page de Wikiversité. Travail de recherche : Dossier de Cadrage de projet Toutes les discussions sur ce sujet doivent avoir lieu sur cette page. Le cadrage du projet est la première étape à valider une fois que l'équipe-projet est en place, elle consiste à recenser les informations existantes sur le besoin auquel on devra répondre, les différents acteurs et de poser les bases d'organisation interne de l'équipe. Ce dossier est utilisé dans le cas du certificat par équipes du MOOC Gestion de projet.

Related:  MOOCmoocMOOC & Expériences capitalisation/travail coopératifelearning StrategiesMOOCs / COOLsMOOCMOOCculture numériquememoireE-learningMoocs