background preloader

» S’organiser et établir des menus

» S’organiser et établir des menus
Gagner du temps Cuisiner sans viande ou moins souvent n’implique pas d’y passer plus de temps. Pensez à ces quelques astuces : – Cuisiner en plus grande quantité et congeler les portions restantes (même les tout petits restes, vous serez bien content de les retrouver le jour où vous voudrez assembler rapidement une lunch-box pour le lendemain). – Tremper et cuire les légumineuses en grandes quantités. Le temps de cuisson des légumineuses, assez long (parfois 1 à 2h) ne changeant pas en fonction de la quantité, il est intéressant de congeler l’excédent par portions (de 200 g par exemple), pour les réutiliser ensuite sans cuisson préalable. – Toujours réaliser le double de pâte à tarte ou à crumble, et congeler la seconde portion. Prévoir Pour les repas de midi, vous pourrez notamment choisir parmi les combinaisons suivantes : Au travail Lunch-box ou bento Sandwich ou burger À la maison Assiette complète : céréales, légumineuses et légumes crus et cuits Salade complète Au printemps : En été :

http://www.cleacuisine.fr/idees-de-menus/

Related:  Courses et menus bio

Comment faire des économies en cuisine, les 15 règles d’or : Episode 1. Comment faire des économies en cuisine, les 15 règles d’or : Episode 1 Merci encore à toutes pour votre participation. J’ai appris des tas de choses et je suis particulièrement impressionnée par votre organisation, votre rigueur et votre créativité. J’ai été très heureuse également de recevoir des astuces de blogueuses ou de lectrices du Canada. Plutôt que de faire une liste de vos trucs et astuces, j’ai dégagé les thèmes qui reviennent souvent dans vos réponses et que j’ai nommé les 15 règles d’or. La pincée de cél: Comment éviter le gaspi alimentaire (1) Aaaah... la chasse au gaspi. Serpent de mer des revues de filles, écologiques ou non : comment éviter de jeter, comment éviter d'accumuler les déchets... Ce sont des questions qui ont le vent en poupe, et pourtant, les français sont loin d'être très performants en matière de déchets.

Manger bien. Manger sain. Manger pas cher. Sans effort Vous avez déjà remarqué comment les ténors de la malbouffe arrivent à convaincre que la tambouille qu’ils nous servent est moins chère que les produits frais ? Les ficelles ne sont jamais plus grosses que quand ils s’incrustent à la sortie des terrains de sport pour se donner une image saine aux yeux des jeunes urbains. Alors j’applaudis d’autant le travail de commerçants indépendants comme les Dis Leur de fruits et légumes, un collectif artistique qui développe actuellement sa marque de streetwear en faisant la promotion de l’agriculture et d’une saine alimentation, via des évènements autour du graff, du hip hop et de la cuisine, notamment lors de leurs fameuses Tomate parties. LA SALADE A TOUT: Pour vivre autrement, faut-il beaucoup de temps? LA CUISINE Après une petite introduction, autant s'attaquer au gros morceau dès le début: la cuisine!Lorsqu'on s'engage dans une démarche plus naturelle, c'est souvent par là que ça commence.Faire maison prend plus de temps que d'ouvrir une boite de raviolis en boite, c'est incontestable.Comment faire pour que le "fait maison" ne prenne pas tout son temps et que ça ne devienne pas une corvée? Je vais essayer de faire un petit tour de la question.Evidemment, cela conviendra à certains mais pas à d'autres.

menu#28 : le bio est-il réservé aux riches? En ce moment je me fais plus discrète, ici et sur les réseaux sociaux, mais c’est parce que comme je le disais ici, nous entrons dans la dernière ligne droite de notre projet de construction. Quand on a autant de choses à penser et à faire dans notre quotidien, la planification est d’un très grand secours car elle permet justement d’avancer sur les dossiers importants avec l’esprit plus libre. Je fais toujours mes courses uniquement à la biocoop, en privilégiant le vrac.

Menu#32 : cas pratique, le chiffrage de la liste de course Je vous ai souvent parlé des menus, de comment les établir, de la liste de course, de son chiffrage, et je dis souvent « et si le chiffrage dépasse, on revoit les menus ». Mais je ne vous ai jamais montré de cas concret, ni du chiffrage, ni du remaniement, or je sais que c'est LE point souvent qui vous fait défaut. Cette semaine, j’ai été confrontée à ce dépassement de budget à l’étape du chiffrage, alors zou, j’en profite pour vous en faire un cas pratique. Cette quinzaine est un peu particulière, parce que j’aimerais retenter l’expérience Alternoo, paniers de fruits et légumes locaux et bio, dont je vous parlais ici, qui s’était soldée par un abandon suite à une incompatibilité organisationnelle (entendez par là, flémingite de courir partout le vendredi. NON !

Menu#19 : manger pour moins de 2€ par jour et par personne, je persiste et signe Suite à quelques échanges FB à propos du budget alimentaire, j’ai eu envie cette semaine de reprendre un peu plus sérieusement, pour une fois, l’article hebdo de cette catégorie. Alors j'annonce : cette semaine nous mangerons pour 1€ par jour et par personne, et nous mangerons bien. Si vous n'avez pas tout suivi depuis le début, je vous renvoie à 3 articles qui partagent la base de ma méthode personnelle pour maitriser le budget alimentaire, réputé être l’un des plus durs à gérer pour une famille : - la méthode en elle même - le décryptage des promotions - l'adaptation des menus quand les fins de mois sont difficiles

Menus#8 : défi : manger pour 1 euro par jour et par personne (sans faire Pékin Express) Je sais pas vous mais cette année, les vacances, on a pas été les plus économes du monde. Autre façon de dire qu’on a éclaté le budget. Voyez-vous, j’ai un super tableur excel homemade qui me permet de pointer quotidiennement les dépenses, mais qui me dit également combien je peux réellement dépenser. J’entre le solde du compte chaque matin, je pointe les dépenses qui sont apparues sur le compte, je note dans un coin celles faites la veille mais pas encore débitées, le tableur passe tout dans sa moulinette de dépenses prévues et de recettes, et me dit où on en est vraiment.

Comment manger bio et pas cher quand on est fauchée ? Publié initialement le 30 mai 2014 Manger bio reviendrait environ 60% plus cher que de faire ses courses dans la distribution traditionnelle. Autant dire que nos bonnes intentions se heurtent à un problème de taille : quand y a plus de sous, y a plus de sous, et notre boss ou nos parents ne nous donneront pas subitement plus d’argent pour ce qui apparaît encore souvent comme un « caprice ». C’est à nous de devenir rusé-e-s et de nous adapter pour que nos habitudes de vie collent à nos principes !

Nous sommes tous des graines Nous revoilà pour un 2ème volet de suggestions culinaires ! L’été touche à sa fin: on dit doucement au revoir aux tomates, courgettes et poivrons des beaux jours; on ouvre des bras accueillants aux carottes, poireaux, scarole et courges en tout genre. Un ballet légumier, au rythme des paniers. Entre deux saisons. O COMME OKARA (1) Vous connaissez le principe de Lavoisier ? Mais si, vous savez, la règle qui énonce : ‘Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme’. Et bien je peux vous affirmer sans trop me tromper qu’en 1777, lorsque ce cher Antoine Lavoisier a formulé cette loi, il venait de réaliser son premier lait de noisette et qu’il se demandait que faire avec la pulpe ainsi obtenue.

Menus végétariens d'une semaine d'hiver - [venTDest] Les hygiénistes et nutritionnistes d’Occident le clament haut et fort, consommer des produits de saison et pour ce qui concerne les produits frais, des produits de production locale... La boite à outil du défi de janvier : kit pour réduire son budget alimentaire Afin de vous faciliter la vie, vous qui avez courageusement décidé de regarder votre budget alimentaire dans les yeux ET de lui tailler un short (allons-y gaiement, avec le réchauffement climatique c'est bientôt un bikini qui s'imposera, même en plein mois de janvier, coucou Paris qui se dirige d'ici la fin du siècle vers le climat de Cordoue !), je vous propose un petit récap des points clés pour le passer le défi de janvier la tête haute. Une sorte de boite à outil, quoi.

Related: