background preloader

Helios - Accueil

Helios - Accueil

http://helios.fltr.ucl.ac.be/

Related:  cours de latinGrecLettres classiquesLatin et GrecLangues anciennes

Cours Langues anciennes, TICE et langues anciennes au collège - Éducnet Programmes et ressources Cette page d'Eduscol fait le point sur les programmes et les ressources des langues et cultures de l'Antiquité (latin - grec ancien) au collège et au lycée général et technologique. Des scénarios pédagogiques avec le numérique Affinez ensuite votre recherche sur la page de résultats. les theatres romains retour à la page d'accueil sur les theatres romains voir le lexique des theatres romains Les theatres a l'origine Enquête sur la mort de Britannicus Sarah BACH, professeur au collège Henri Wallon de Garges-lès-Gonesse (95) (Britannicus enquête latin 3e empire Neron Claude) 1) Le projet La séance s’intègre dans une séquence réalisée en classe de 3e. Il s’agit de faire réaliser aux élèves une enquête sur les causes de la mort de Britannicus, et de les familiariser par ce biais avec l’histoire et les grands personnages du règne de Néron. Cette séance mêle des textes de diverses époques (Racine, Suétone, Tacite) et de genres différents (théâtre, récit historique), en français et en latin.

Mythologie classique Comme le montre l’abondance des monuments, des œuvres d’art et toute la tradition littéraire qui va d’Homère aux travaux des mythographes modernes, la mythologie grecque est l’une des plus riches qui soient. Art et Littérature W. BOUGUEREAU (© Arnot Art Museum Elmira, N.Y.) Langues et Cultures de l'Antiquité Le latin et le grec se pratiquent depuis le collège jusqu’à l’enseignement supérieur. En collège, à partir de la rentrée 2016, les Langues et cultures de l’Antiquité seront abordées dans le cours de français, dans les Enseignements Pratiques Interdisciplinaire et en enseignement de complément. Au lycée, ces langues anciennes peuvent être choisies par les élèves de 2nde sous la forme d’un enseignement optionnel ou d’un enseignement d’exploration ; pour les 1ères ou les Terminales Littéraires, elles peuvent faire l’objet d’un enseignement obligatoire voire de spécialité. Le rapport de l’Inspection Générale des Lettres sur l’enseignement des Langues et Cultures de l’Antiquité dans le second degré (2011) fait le point sur la situation de ces enseignements. Avec les textes antiques au cœur de ces enseignements, l’Inspection Générale rappelle l’équilibre et la synergie nécessaires entre découverte de la culture et acquisition de la langue.

Musagora Aller directement au contenu de la page Aller au plan du site Aller au menu bas de page Musagora Dernières ressources Parcours Accédez directement aux ressources classées par thèmes. accueil - Musagora - Centre National de Documentation Pédagogique Aller directement au contenu de la page Aller au plan du site Aller au menu bas de page SCÉRÉN [CNDP-CRDP]devient CANOPÉ Musagora Dernières ressources Parcours Les enseignes militaires romaines Entre le I° s. av. JC et le IV° s. ap. JC, de multiples enseignes militaires (« signa militaria » en latin ) ont été en usage dans l'armée romaine, et notamment l'enseigne manipulaire, le vexillum, l'aigle légionnaire, le « draco » (dragon) ou encore le labarum.Tous ces signes ont eu une signification symbolique, militaire, mais aussi religieuse et politique qui mérite quelques explications. Rome n'a pas inventé l'enseigne militaire. Parmi les civilisations antiques qui précèdent Rome, toutes en ont intégré dans leurs armées. L'historien grec Diodore de Sicile évoque au I° siècle avant notre ère les enseignes militaires d'Egypte : « Les habitants de l'Egypte étant, au début, souvent vaincus par leurs voisins à cause du désordre de leur armée, ils eurent l'idée de se donner, dans les batailles, un signe de ralliement; or, ces signes sont les images des animaux qu'ils vénèrent aujourd'hui et que les chefs portaient fixés à la pointe de leurs piques, en vue de chaque rang de soldat.

La pub nous envahit… et le latin envahit la pub ! Voici une nouvelle démonstration de la présence du latin dans notre vie quotidienne : il envahit également le monde de la publicité ! Observez bien ces quelques marques de produits variés : vous trouverez la plupart d’entre eux dans n’importe quel magasin. Un seul point commun les réunit. Ils sont baptisés avec des noms latins ! Les empereurs romains (1/4) Pour les Romains, les termes de «roi» (rex) et de «dictateur» (dictator) sont tabous, car ils ont été discrédités l'un et l'autre pour des raisons historiques : la royauté des Tarquins est perçue comme une tyrannie, comme la dictature de Sylla ou de César. En revanche, les auteurs grecs ne voient aucun inconvénient à appeler l'empereur basileus (roi), car la notion de basiléia n'a pour eux aucune connotation péjorative. C'est ainsi que Dion Cassius, de langue grecque, n'hésite pas à définir le régime instauré par Auguste en 27 avant J.

Related:  Teachingauxilia